Macron "optimiste" sur la signature de nouveaux accords de branche "dans les prochaines semaines"

Après avoir évoqué mardi un "échec" à propos du pacte de responsabilité, le ministre de l'Economie a affirmé mercredi que celui-ci "n'est pas menacé".
Pour Emmanuel Macron le pacte, il est au coeur de notre politique économique, ça doit être un succès, et maintenant il faut que ces accords de branche débouchent.
Pour Emmanuel Macron "le pacte, il est au coeur de notre politique économique, ça doit être un succès, et maintenant il faut que ces accords de branche débouchent". (Crédits : Reuters)

Après l'offensive lancée mardi 2 décembre contre le Medef, lorsqu'il avait considéré que "l'échec du Pacte de responsabilité est aussi celui de Gattaz", Emmanuel Macron joue mercredi 3 décembre la carte de l'apaisement. Le ministre de l'Economie s'est en effet déclaré "confiant et optimiste" sur la signature prochaine de "nouveaux accords de branche", et martelé que le pacte de responsabilité "n'est pas menacé".

"Il faut avant tout négocier, avancer, avoir des résultats"

A la sortie du Conseil des ministres, Emmanuel Macron a affirmé:

"Je suis confiant, optimiste, et j'ai bon espoir que d'ici la fin de l'année, dans les prochaines semaines, on ait de nouveaux accords de branche, et mon objectif c'était d'accroitre la pression précisément sur les responsables patronaux, parce que nous leur avons fait confiance, et nous avons fait confiance aux syndicats, le Président de la République dès le début d'année, le Premier ministre en avril dernier, et donc maintenant ils doivent mener ces négociations de branches, ils doivent trouver des accords, parce que c'est pour l'intérêt collectif et c'est important".

"Je suis convaincu qu'il faut avant tout négocier, avancer, avoir des résultats", a-t-il martelé: "Le pacte, il est au cœur de notre politique économique, ça doit être un succès, et maintenant il faut que ces accords de branche débouchent".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 03/12/2014 à 17:24
Signaler
Aujourd'hui on doit quitter notre civilisation, pour endosser celui de "l'Europe, et de la mondialisation", pour satisfaire "patrons, lobbyistes et l'Europe". C'est cette même Europe qui ordonne de ponctionner outrageusement les peuples, et tous les...

le 03/12/2014 à 21:50
Signaler
Comme tout les simplistes vous pensez que frapper de la monaie nous sauvera Les allemands ont payé pour voir cela ne donne jamais rien de bon sauf un feu de paille temporaire Il faut qu'on s'adapter à la modialisation

le 03/12/2014 à 21:56
Signaler
EXAT???

le 04/12/2014 à 5:13
Signaler
Raisonnement simpliste et stéréotypé, théorie du complot, logorrhée. Le diagnostique est clair : délire nationaliste. Ça se soigne en voyageant.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.