Retraites complémentaires : il faudrait travailler deux ans de plus, selon la Cour des comptes

 |   |  259  mots
La Cour des comptes suggère également de diminuer le montant des pensions et d'augmenter le niveau des cotisations.
La Cour des comptes suggère également de diminuer le montant des pensions et d'augmenter le niveau des cotisations. (Crédits : reuters.com)
Il s'agit de rémédier à une dégradation financière alarmante constatée depuis 2009, qui devrait conduire à un déficit de 100 milliards d'euros en 2030, souligne la juridiction administrative dans un rapport.

Travailler plus longtemps pour gagner plus lors de sa retraite. C'est ce que préconise la Cour des comptes qui, dans un rapport révélé lundi 15 décembre par Le Parisien/Aujourd'hui en France, dresse un tableau alarmant des régimes de retraite complémentaire des salariés et des cadres et préconise un allongement de deux ans de la durée du travail.

Un déficit de 5,3 milliards d'euros en 2014

Dans ce rapport intitulé "Garantir l'avenir des retraites complémentaires des salariés (Agirc et Arrco)", qui doit être publié jeudi 18 décembre, la Cour note une dégradation financière depuis 2009 avec des déficits qui ont atteint 4,4 milliards  d'euros en 2013 et devrait avoisiner les 5,3 milliards en 2014.

La Cour prévoit un trou de 15 milliards d'euros en 2030, portant le déficit cumulé durant toutes ces années à 100 mds et à 390 milliards à l'horizon 2040. Cela s'explique par le départ en retraite des générations nombreuses du baby-boom d'ici à 2034 et par l'allongement de l'espérance de vie.

Augmenter les cotisations, réduire les pensions

La Cour des comptes préconise de recourir à trois leviers pour remédier à la situation : diminuer le montant des pensions, augmenter le niveau des cotisations et reculer l'âge de départ en retraite.

La Cour envisage un recul de deux ans de l'âge de départ à la retraite obtenu "par un recul d'autant des âges légaux de départ". L'âge légal étant actuellement à 62 ans, il faudrait dés lors travailler jusqu'à 64 ans pour toucher sa retraite complémentaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2015 à 22:33 :
Travailler 2 ans de plus ? Si au moins il y avait du travail ! La réalité c'est qu'on va demander à la CAF de verser le RSA aux plus de 50 ans qui ne trouveront plus de travail. Cela, jusqu'à l'âge où ils partiront à la retraite. Ce n'est qu'une astuce de la part de nos dirigeants.
a écrit le 13/02/2015 à 16:40 :
et pour les fonctionnaires et les régimes spéciaux, combien d'années en plus avec interdiction de taper dans les caisses du privé, déjà qu'ils sont financés en partie par nos impots, c'est suffit, messieurs les journalistes essayez de faire votre travail correctement et de façon impartiale pour une fois, je ne lis jamais un article de fonds sur ces sujets . Quant à limiter les pensions il convient alors aussi de limiter les cotisations que nous sommes obligés de payer pendant plus de 40 ans , au fait combien d'années cotise un député ou sénateur pour une retraite à taux plein, mais chut pas de bruit dans la presse et encore moins sur les chaines de télé, il vaut mieux diffuser the voice ou les réflexions pertinentes d'arthur au bon peuple de France
a écrit le 13/02/2015 à 16:40 :
et pour les fonctionnaires et les régimes spéciaux, combien d'années en plus avec interdiction de taper dans les caisses du privé, déjà qu'ils sont financés en partie par nos impots, c'est suffit, messieurs les journalistes essayez de faire votre travail correctement et de façon impartiale pour une fois, je ne lis jamais un article de fonds sur ces sujets . Quant à limiter les pensions il convient alors aussi de limiter les cotisations que nous sommes obligés de payer pendant plus de 40 ans , au fait combien d'années cotise un député ou sénateur pour une retraite à taux plein, mais chut pas de bruit dans la presse et encore moins sur les chaines de télé, il vaut mieux diffuser the voice ou les réflexions pertinentes d'arthur au bon peuple de France
a écrit le 08/01/2015 à 20:00 :
nous travaillons jusqu'à 65 ans ,no comment.
a écrit le 05/01/2015 à 7:50 :
Non, il ne s'agit pas de travailler plus longtemps ! Nos politiques sont-ils idiots, eux qui prônent l'adaptation et les réformes, et refusent d'admettre qu'un système social fondé il y a 70 ans sur un principe de cotisation des salariés (lesquels faisaient pour certains fonctionner des machines) n'est plus adapté à un contexte ou l'informatique fait tourner les machines ou les "bureaux" supprimant massivement des salariés et donc sapant l'assiette des cotisants. le rendement nécessaire à l'équilibre du régime des retraites n'est pas à rechercher dans l'allongement de la durée de cotisation (côté 1 du triangle) ni dans l'augmentation du taux des cotisations (côté 2 du triangle) mais dans l'élargissement de l'assiette des cotisations à tous les facteurs de production au-delà des salaires (base 3 du triangle). Sinon, cette assiette est condamnée à se réduire inexorablement sous l'effet de la mécanisation et de l'informatisation, rendant illusoire l'efficacité de tous les ajustements de "taux et durée". Faut-il ne pas avoir fait l'ENA pour comprendre cette évidence ! Honte à nos dirigeannts !
a écrit le 02/01/2015 à 11:18 :
Je suis d'accord pour travailler deux ans de plus.
Pourquoi les Fonds de Pension ne peuvent il spas être crée en France alors que cela donnerait une possibilité d'alléger les charges des caisses de retraite ? Parce qu'il y a un lobbying politique et syndicalistes qui bloquent tout. Alors que les nouvelles générations ne commencent pas à faire de longue litanie geignarde mais qu'elles s'animent pour que notre pays deviennent un pays de Liberté avec la possibilité de faire des choix et dans ce cas que le gouvernement laisse les Fonds de Pension se créer pour notamment les futures générations
a écrit le 01/01/2015 à 11:09 :
URGENCE? LES RETRAITES FRANCAIS ATTENDENT DEPUIS LE DEBUT LE VERSEMENT DE LEURS RETRAITES ?QUE FONT LES MEDIAS?IL VONT SE RETROUVEZ S D F SI PERSONNE NE FAIS RIEN?????????????
a écrit le 30/12/2014 à 13:36 :
Ca va participer à réduire le chômage... Sans blaguer : si on augmente de 2 ans le nombre d'années de un million de salariés qui ont une durée de carrière de 40 ans, ca fait 5 pour cent d'offre de travail en plus pour cette population donc 50 000 chomeurs de plus (pour 10 000 000 de salariés, ca fait 500 000). Et ne pas me raconter que ca induit des emplois indirects (garde d'enfants ou autre conneries...) car ca en fait perdre aussi (loisir des retraités). D'ailleurs les augmentation de durée de cotisation des dernières années se traduit de façon manifeste par une augmentation du chômage des jeunes qui ne trouvent plus d'emplois et de durée de chômage pour les vieux, qui n'en trouve pas quand ils sont déjà au chômage...
a écrit le 29/12/2014 à 11:42 :
41 ans 1/2 ans de cotisation pour avoir la retraite à taux plein ! peu de gens travaillent avant 23 ans , ce qui fait déjà les 64 ans pour prendre sa retraite ! CQFD
a écrit le 20/12/2014 à 20:25 :
J'aime le constat qui est donc actuel ! Pourquoi reporter sur nous ces deficits ? On a eu une génération "open bar" (salaires, emploi, sécu, retraite, etc) Pourquoi ne pas recouvrer via les droits de succession au remboursement de ces "trops" perçus ?
Réponse de le 02/01/2015 à 11:21 :
Le système de retraites actuels est "verrouillé par les politiques et syndicats" sans aucune possibilité d'avoir des Fonds de Pension privé. Tant que les Fonds de Pension ne pourront pas se développer en France tout le monde continuera à se plaindre du vieux système français dont nos parents et grands parents ont bénéficiés et tant mieux pour eux. Changeons, tournons la page et adoptons un nouveau système mixte entre l'actuel et le Fonds de Pension par exemple au lieu de se plaindre , INNOVONS
Réponse de le 08/01/2015 à 14:55 :
pourquoi les personnes qui ont travaillés et économisé pour avoir un patrimoine doivent t ils payer pour les autres ????
a écrit le 17/12/2014 à 10:48 :
Vision bornée et totalement loufoque des choses !
a écrit le 17/12/2014 à 10:46 :
C 'est le modèle qui est faux. C' est tout le système qui doit être réformé ou " renversé " ou bien le risque de ruine de la totalité du système va être très rapidement à l' ordre du jour ...
a écrit le 17/12/2014 à 10:24 :
" Tout la monde à la retraite à 55 ans et tout est réglé ! " Au lieu de ça on continue de renforcer un système à bout de souffle parce que totalement inadapté aux réalités et aux enjeux à venir. Autrement dit on satisfait aux exigences premières d' un système complètement désuet et impropre arque bouter sur des visions ou des données sinon arbitraires, du moins totalement dépassées ! Et pourquoi cette " fuite en avant ", cette persévérance dans l' absurde ? Réponse : pour ne pas remettre en cause un système de hiérarchies et de privilèges hérités d' un modèle ancien ... ! Bref et pour simplifier,
C' EST LE MODÈLE QUI EST FAUX !
Réponse de le 09/01/2015 à 18:57 :
55 ans, c'est trop. 53 ans, comme les Grecs ! ( avant la crise car depuis, ils sont passés d'un seul coup de 53 à 68 ans )
a écrit le 17/12/2014 à 0:43 :
Gringo soulève un problème bien réel, la durée de vie moyenne en fonction du type d'activité professionnelle, dans ce domaine les champions sont dans la magistrature et l'enseignement, et les perdants dans le bâtiment et les usines.
A la place de l'usine à gaz de la pénibilité, il suffirait d'utiliser les tables de mortalité par catégories sociaux-professionnelles, pourquoi faire simple alors qu'on peut faire compliqué !
Réponse de le 17/12/2014 à 0:53 :
100% d'accord, le public est une énorme usine fantome qu iproduit du vide, non, qui nous coûte une fortune...pendant que Mandon oblige les adm à répondre sous un mois sinon la non préponse vaut accord, ils ont sorti 700 dérogations et 50 décrets....une honte, cette administration et les élus associés, ruinent totalement le pays en dépenses, régles, complications, entrave au développement. il faut faire comme en suéde, vite tout privatiser, on paye une mission pour passer de 11 000 articles du code du travail à une centaine (54 en suisse) et ensuite ils passent à autre chose...il faut arrréter le massacre de ce monstre qui avale toute la richesse produite par le privé...
a écrit le 16/12/2014 à 21:37 :
Je rappelle que les problèmes des retraites viennent :
- de l'allongement de la durée de la vie, donc du montant des retraites à verser annuellement
- des régimes spéciaux fonctionnaires, SNCF, RATP, EDF, .... qui sont déficitaires mais payés par la collectivité
- de la diminution des cotisants : chomage, démographie,
Il faut donc mettre en place un système unique et en attendant jouer sur les taux de cotisations, ladurée de cotisation, et le montant des retraites.
Il ne sert à rien de vociférer la démographie et la comptabilité n'ont pas d'opinions politiques !
Réponse de le 17/12/2014 à 0:56 :
totalement d'accord, le srégimes spéciaux, c'est 22 milliards de surcoûts + 2 milliards rien qu'en gestion à gérer l'usine à gaz..
et on nous dit qu'il n'y a pas un euro à économiser...il faut la justice d'un seul régime de travail, de cotisation, de retraite...et vite pour endiguer l'hémorragie...
Réponse de le 23/12/2014 à 18:04 :
C'est faux:le privé a toujours payé pour les fonctionnaires puisqu'il faut bien que quelqu'un finance la fonction publique.Ce qui est choquant c'est que les régimes spéciaux ont réussi a tenir a l'équilibre grace a une gestion raisonnable,alors que le privé distribuait des retraites chapeau aux copains,voila d'ou vient le déficit!
a écrit le 16/12/2014 à 18:39 :
Qui est donc le dindon de la farce, eh bien c'est les retraites du privé! Pour renflouer allègrement les autres caisses déficitaires! ( Fonctionnaires ,EDF,les cheminots etc)
Ce qui est très curieux,c'est vous n'entendez plus aucun journaliste dire que ce système est aberrant,injuste, inefficient.Pourquoi donc? Ou est cette information qui devrait être impartiale et pas contaminée par gauche donneuse de leçons!
a écrit le 16/12/2014 à 18:24 :
Avec le recul la position de Holllande et de toute la direction du PS lors du passage a 62 ans (refus dogmatique de demander le moindre effort a la population et creation d'une taxe sur le secteur financier) apparaît complètement irresponsable. La non-reforme Touraine est déjà jugée insuffisante par le C.O.R. moins de 18 mois apres, un record!
Resbamen au moins ne se cache pas derrière son petit doigt.
a écrit le 16/12/2014 à 18:00 :
Ce qui rassure tout le monde, c'est que Hollande auru droit à + de 15000 euros nets par mois aprés quelques années de (mauvais) services rendus sans compter sur la pénibilité en sus pour les Français sous son quinquenat.
Réponse de le 17/12/2014 à 0:59 :
expliqué dans C dans l'air, grâce à son travail d'intermittent de la politique et de ses divers passages ici ou là, il aura 36 000e de retraite pour bon et loyaux services à avoir coulé le pays après la corréze....il n'aime pas les riches, il doit se hair....tout comme il aime les pauvres, il en créé 15 000 de plus par mois....
a écrit le 16/12/2014 à 14:49 :
Tant que vous y êtes pourquoi ne pas décréter une pension de retraite forfaitaire pour tous et un taux de cotisation égale pour tous ce qui éviterai de toujours taper sur "les petits".
a écrit le 16/12/2014 à 13:57 :
Il n'en est pas question tant que nous n'aurons pas l'équité totale sur les régimes de retraite : âge de départ, durée de cotisation, calcul des pensions. Inutile de nous déblatérer avec le reste.
a écrit le 16/12/2014 à 13:42 :
Chaque fois que la note baisse les retraites sont touchées, mais que se soit Prive ou Public tout le monde subit cette connerie, la dépense des ministères en veux tu en voilà, bureaux déco... loyer des ministres gratuit charges comprises, ceci et cela, eux sont pris a 100% pas besoin de mutuelle.... , Travailler plus pour gagner plus, bande de voleurs nous sommes des ouvriers qui travaillons et ce sont ces bandits qui se font des couilles en or, comme la belgique 24h00 de greve nationale , on verra qui aura le dernier mot
Réponse de le 17/12/2014 à 0:28 :
les retraites n'ont rien à voir avec les dépenses engendrées par le "personnel politique",
par contre ces dépenses contribuent à l'augmentation de nos impôts !
Comparés à ceux de nos voisins, notamment l'Allemagne, nos politiques sont trop nombreux et trop coûteux ! C'est du niveau "Monarchie Républiquaine, incompétences inclues !
a écrit le 16/12/2014 à 13:23 :
Hollande a trés judicieusement remis la retraite à 60 ans pour certains dans son programme électoral ! Il aura eu tout faux de A à Z
L'héritage des suivants, a priori le FN, sera un pays miné et démotivé.
Bien joué mais l'histoire devra juger les gouvernement précédents
Réponse de le 16/12/2014 à 17:29 :
Vous trouvez normal qu'un ouvrier qui s'est cassé la santé depuis ses 16 ans doive travailler jusqu'à 62 ans soit 46 ans alors que les gratte papiers ne doivent travailler que 42 ans pour avoir une retraite à taux plein!

D'autant plus que l'ouvrier va mourir plus tôt.

Vous en avez des belles valeurs, je ne suis pas surpris que vous parliez d'une victoire du fn!
a écrit le 16/12/2014 à 11:57 :
Ne votez plus pour tout ceux qui ont gouverné ou bien sont issus de ces partis. Il faudra renversé la table , pour l'avenir de vos petits enfants .
Réponse de le 17/12/2014 à 10:26 :
Tout à fait juste !
a écrit le 16/12/2014 à 11:38 :
Ce qui me révolte est la permanence de changement des règles du jeu, sans vision longue et structurée, type "au doigt mouillé".
J'ai commencé de bosser une lichette avant Mitterrand, donc en régime 40 heures, retraite à 65 ans, 4 semaines de vacances et vaguement des bouts de 13ème mois dans les bonnes boites. Hors professions pénibles, il était assez classique de faire 45 heures par semaine et, malgré le fait que c'était déjà un peu le bordel international, que Giscard avait déjà fait son oeuvre, on pouvait sans trop de difficultés changer d'entreprise si, somme toute, il s'avérait que l'évolution de carrière y poussait. Les problèmes de retraite et autres divers financements n'étaient pas vraiment à l'ordre du jour et, globalement, ce n'était pas trop invivable.
Depuis donc plus de 35 ans, j'assiste assez médusé à des modifications substantielles des mécanismes, depuis les transferts douteux entre caisses, financements déguisés de catégories sociales très "votantes", mésestimation grave des évolutions de métiers et du tissu social... Le tout sans avoir la moindre possibilité de réaction puisque tenu par la chaine de Ponzi de cotisation pour autrui (ceux d'avant) et constat amer que, quoi que je puisse voter, chacun de nos gouvernements successifs n'a eu la moindre approche structurée d'établir une série de règles un tant soit peu stables. Et que, malheureusement, je ne sais que dire de clair à mes enfants, jeunes adultes tentant d'entrer dans ce merdier. Auquel j'ajoute que, vu maintenant comme un senior (j'y peux rien, je ne peux pas changer ma date de naissance), d'autres difficultés se présentent.
Bref, tout cela pour dire que ces bricolages sans lendemain commencent sérieusement à bien faire et qu'à force de nous prendre pour des boules de billard dans une combinaison "à l'étude", ces boules commencent à remonter jusqu'à la gorge. Et quand on les a là...
a écrit le 16/12/2014 à 11:23 :
Dans le privé nos régimes sont presque en faillite Alors que l on m explique comment font les regimes de tous les fonctionnaires ou de EDF, PetT, SNCF ,METEO, BANQUE DE FRANCE etc... eux ne sont pas en faillite car c est avec notre pognon que les retraites sont payés et je ne suis pas certain que les soultes soit disant payé par l etat pour certaines categories de fonctionnaires soient une operation blanche pour les vrais travailleurs
Réponse de le 16/12/2014 à 17:32 :
Les fonctionnaires cotisent autant que dans le privé.
Réponse de le 24/12/2014 à 12:01 :
En % de leur revenus mais comme ils gagnent moins à qualification égale, ils cotisent moins en montant et touchent moins en retraite... Mette en accusation les fonctionnaires est une rhétorique de bistrot.
Réponse de le 13/02/2015 à 16:45 :
mettez votre listing à jour car les fonctionnaires sont plus payés que le privé (à horaire équivalent bien entendu) ils ne connaissent pas le chomage alors juste un peu de retenu svp
a écrit le 16/12/2014 à 10:40 :
Je suis d accord pour que les salariés de toutes les caisses de retraites obligatoires travaillent jusqu a 75 ans afin de préserver çe très mauvais système obligatoire pense par des politiques n ayant aucune vision de l avenir.
a écrit le 16/12/2014 à 10:26 :
A quand l’égalité privé et fonctionnaires sur les retraites! Sans compter celles des députés et sénateurs et tout le reste car là ,la vie est belles ! Il parait que la gauche est pour la justice et l'égalité !
Alors que fait-elle aujourd'hui?
a écrit le 16/12/2014 à 10:18 :
Vous n'êtes pas patrons
vous n'êtes pas acteurs
vous ,'êtes ni joueur de foot,ni joueur de tennis etc etc
Alors taisez vous et subissez ,nous sommes dans une économie qui se nomme le capitalisme.Bonne fête à tous
Réponse de le 17/12/2014 à 10:32 :
Disons plutôt un système capitaliste d' un côté et avec une vision très socialo - communiste de la gestion des " masses " Non ?
Réponse de le 17/12/2014 à 10:36 :
Disons plutôt capitaliste d' un côté et avec une vision très socialo - communiste dès lors qu' il s' agit de la gestion des " masses " Non ?
a écrit le 16/12/2014 à 10:17 :
la retraite a ete prevue insubmersible, si une année il manque l'année d'apres les cotisations comblent.
en 1979 je suis pas sur de l'année certains ont cru bon de geler les cotisations,vous comprenez le resultat!
il faut aussi savoir que depuis cette date le capital a pri 10 points
10 points sur 2000 milliard du pib ca fait 200 milliard ,ca vous cause?
le capital etant a 30 points avant, cela fait donc 30 +10 =40%! donc 800 milliards sur les 2000 du pib.
a écrit le 16/12/2014 à 9:40 :
Et pendant ce temps là nos grands patrons et autres actionnaires fainéants continueront de se goinfrer sur notre dos !
Juste pour rappeler que nos chères grandes entreprises fraudent à hauteur de 25 Milliards d’ € par an aux cotisations sociales quand le montant des allocations tourne lui autour de 2,5 Milliards.
Sans compter l’exil et autres stratégies de fraude fiscale à grande échelle qui nous coutent plus de 150Miliards d’ € par an.
L’argent est là, il existe et en quantité suffisante !
Le système actuel mérite certainement un lifting, mais il a eu le mérite de fonctionner à une époque ou ceux qui avaient de l’argent étaient aussi des citoyens. Aujourd’hui les financiers son devenus des requins apatrides et sans foi ni loi
On fait comment ?
Réponse de le 16/12/2014 à 10:13 :
la pression des financiers anglo saxons sur notre système social sera de plus en plus forte jusqu'a sa chute, leurs normes pour les retraites ce sont les fonds de pension avec la spéculation qui va avec, et des retraites fluctuantes en rapport avec la bourse ,serons nous capable de maintenir notre système qui a fait ses preuves ????
a écrit le 16/12/2014 à 9:25 :
Et pendant ce temps là nos grands patrons et autres actionnaires fainéants continueront de se goinfrer sur notre dos !
Quand va-t-on leur couper la tête ????
Réponse de le 13/02/2015 à 16:48 :
ce n'est pas loin, il nous faut juste un leader !!!
a écrit le 16/12/2014 à 9:06 :
si on commençait par aligner tous les gens bien planqués sur ceux du privé?

Non, c'est un gros mot.
a écrit le 16/12/2014 à 8:05 :
...pour les grands patrons, les autres peuvent bosser plus... ;-)
a écrit le 16/12/2014 à 8:03 :
Rester deux ans de plus au chômage ce n'est pas travailler!
Réponse de le 16/12/2014 à 10:12 :
et apres la fin des droits que deviennent ils?
a écrit le 16/12/2014 à 7:51 :
...consultable par tout le monde, c'est pour quand ?
Réponse de le 16/12/2014 à 11:54 :
les travailleurs feraient la révolution si tout leur était conté .
a écrit le 16/12/2014 à 4:42 :
Dans les années 1945, lors de la création du système actuel, les partenaires sociaux se sont donnés comme objectif la convergence des différents régimes. Un magnifique consensus.
a écrit le 16/12/2014 à 1:09 :
Une précision :
- l'espérance de vie à la naissance etait en 1946 de 60 ans pour les hommes et 65 ans pour les femmes
- l'éspérance de vie à la naissance est en 2013 de 79 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes
L'espérance de vie continue a augmenter régulièrement d'environ 1 an tous les 4 ans.
Réponse de le 16/12/2014 à 9:21 :
@albert-jean : +1 pour votre commentaire posé . Tous les commentaires prouvent que les français sont très attachés au système par repartition qui est pourtant peu différent du procédé financier madoff en prison pour ça . Ce système va entraîner l état à financer de plus en plus nos retraites et donc nous à travers nos impôts et cela ne me choque pas si le système est revu comme en Suède pour mieux repartir . Pour combler le déficit actuel des régimes des retraites complémentaires( 5 milliards par an à comparer avec les 40 milliards injecté par l état pour les régimes spéciaux
) il suffit par exemple d augmenter un peu la CSG qui finance aussi les retraites , CSG que tout le monde paye , même le pépé bailleur retraité .
a écrit le 16/12/2014 à 0:45 :
Il y a des realités incontournables : l'allongement de la durée de la vie et la disparité des systèmes de retraites.
Il faut donc mettre à plat tous les systèmes de retraites pour opter pour un système unique avec des conditions de cotsations, d'acquisitions des points de retraite, de valeur du point et de calcul de la retraite identiques pour tous : public, privé, fonctionnaires, sncf, ..... .
Ensuite il y a 4 leviers : le taux de cotisation, la durée de cotisation, la valeur du point de retraite, l'espérance de vie à la prise de la retraite .
La Suède a mis 9 ans, je crois, pour mettre en place un système unique et équitable, qui permet de choisir entre le montant de la retraite et l'age du départ en retraite ( départ tôt avec une petite retraite, ou tard avec une retraite plus importante).
Dans l'immédiat si l'on veut éviter la faillite des caisses de retraites il faut jouer sur les taux de cotisation, l'age de départ en retraite, lle montant des retraites. Ceux qui prétendent le contraire sont inconscients .
Il faudra ensuite s'attaquer à l'unification du système de retraite et se battre avec le corporatisme et le refus de solidarité, ce ne sera pas une mince affaire, la nuit de l'abolition des privilèges indus sera très, très longue
Bon courage !
Réponse de le 28/12/2014 à 22:34 :
Vous oubliez un levier (de taille !) qui est simplement le mécanisme de financement. Si le financement par cotisations s'impose pour la retraite par capitalisation, dans le cas de la répartition on est totalement libre; c'est une dépense publique comme une autre et ici les cotisations ne sont certainement pas le meilleur choix car cela alourdit le coût du travail par rapport aux machines et aux importations et ça fait dépendre le financement de la retraite qui est une dépense certaine d'une conjoncture de plus en plus incertaine qui est celle du marché du travail ..
a écrit le 15/12/2014 à 23:26 :
UN CONSEIL POUR LES JEUNES COMME MOI (36ans et moins): N'OUVREZ PAS DE PLANS D'EPARGNE RETRAITE PAR CAPITALISATION, CAR ILS VONT ETRE BOUFFÉS ET VOUS N'AUREZ RIEN A LA FIN CAR ON VOUS AURA PROLONGÉ JUSQU'AU CIMETIÈRE !!!
BONNE CHANCE ET ADIEU!
a écrit le 15/12/2014 à 23:06 :
...et 2 ans de plus, ne suffiront PAS NON PLUS!! vous verrez, ils sont tellement gourmands, que l'on ne s'en sortira pas! c'est un peu comme le trou de la fameuse sécu, au plus on dérembourse, au plus rien ne s'arrange! plutôt bizarre, non? ! évidemment l'AME pratiquée pour tous les "visiteurs" , la CMU etc , etc...font que nos gouvernants par leur politique à la C..N, nous amènent droit à notre perte! eux, pendant ce temps, deviennent de plus / plus grassouillets!! y a comme un lézard !!
a écrit le 15/12/2014 à 22:50 :
La retraite à 60 ans c' est Mitterrand et Hollande.
Les 35 heures idem !
Les régimes spéciaux des fonctionnaires et les retraites du service public, très inégalitaires avec les autres travailleurs, ce sont les syndicats de gauche et le parti socialiste....et maintenant tous les futurs retraités du privé seront dans la merde en 2017 grâce à ces types incompétents et sans courage !!
Réponse de le 15/12/2014 à 23:08 :
Ben, voilà, faut bien que des couillons payent pour les autres, non ? !!!
Réponse de le 15/12/2014 à 23:53 :
Oui bien sûr.. Et les deregulations qui ont permis aux banquiers privés de prêter aux états à des taux bien supérieurs que ceux auxquels ils empruntent auprès des banques centrales c'est qui? Et ces mêmes décisions qui permettent aux multinationales de ne quasiment plus verser aucun impôts dans les états ou ils font de généreux bénéfices... C'est qui?
Il ne faut pas se tromper d'adversaire.. Le responsable c'est la mauvaise répartition des richesses alors que ce sont des machines qui aujourd'hui les produisent.
Réponse de le 16/12/2014 à 6:08 :
Après le reportage de Zone Interdite du 14/12/2014 sur M6, je me demande a quel âge partiront les fonctionnaires occupants fantômes de bureaux "vides" a 15h un vendredi.
Réponse de le 16/12/2014 à 9:41 :
@lennard : voulez vous dire qu un fonctionnaire est un préretraité?
Réponse de le 16/12/2014 à 11:34 :
un préretraité en vacances ou en rtt !!!! quand il n'est pas en grève...
Réponse de le 16/12/2014 à 11:45 :
@"droit dans mes bottes"

Très bonne question ?
Réponse de le 16/12/2014 à 17:45 :
Certaine catégories de fonctionnaires (enseignant par exemple) partent plus tard que dans le privé.

Maintenant si vous voulez faire travailler les policiers et les militaires jusqu'à 62 ou 64 ans pourquoi pas, mais ne dites pas que ce sont des gens de gauche!
a écrit le 15/12/2014 à 22:21 :
notre royauté divise pour mieux régner ! en lisant vos commentaires je m aperçois d une guerre entre plusieurs armées pour obtenir la meilleure parcelle de retraite .Il suffirait plutot de nous unir ensemble pour leurs demander ou part tous ces milliards d euros dérobés sans cesse sans scrupules en nous imposant toutes sortes de taxes ! bien entendu aucun moyen peuple du bas de controler la route de ces impots accablants . quelle aubaine pour cette royauté de gauche de droite de continuer a nous mentir , a nous appauvrir à partir du moment qu ils peuvent se passer le pouvoir pour s enrichir sans penser à aucun moment du sort du peuple français . pourquoi irions nous voter pour ce genre de personnages immondes ? réfléchissez au lieu de gaspiller votre énergie entre vous ils en rigolent !!!!!!
a écrit le 15/12/2014 à 21:12 :
Pas un mot dans les medias sur les regimes speciaux. M les journaleux, expliquez nous pourquoi dans le public, on est payés sur la base des 6 derniers mois et sur la base des 25 meilleurs années dans le privé, expliquez nous comment les régimes speciaux canibalisent les autre régimes, etc. En un mot, faite vous boulot de journalistes....
Réponse de le 15/12/2014 à 22:49 :
Et non pas suppôt du gouvernement de peur de perdre vos "petits" avsntages
Réponse de le 15/12/2014 à 23:23 :
les journalistes, à présent ne dénoncent plus rien! ils font du bourrage de crâne à la solde du gouvernement, ou du" poeple," c'est tout !
Réponse de le 16/12/2014 à 17:50 :
Et pourquoi les primes sont exclues du calcul des retraites des fonctionnaires, pourquoi il n'ont pas de retraite complémentaire?

Je vous assure que les policiers et contrôleurs adoreraient une harmonisation!
a écrit le 15/12/2014 à 20:47 :
ouvrir les comptes des caisses de retraites après vous pourrez parler en connaissance de cause !
a écrit le 15/12/2014 à 20:43 :
LE PRIVE PAIE POUR LES FONCTIONNAIRES.
QUE L'ETAT RETABLISSE L'EQUILIBRE ET QUE LES FONCTIONNAIRES COTISENT COMME LE PRIVE ET QU'ILS AIENT UEN RETRAITE EQUIVALENTE AUX DERNIERES 20 OU 25 DERNIERES ANNEES DE TRAVAIL ET NON 6 MOIS.
IL N'Y AURA PLUS DE DEFICIT
Réponse de le 15/12/2014 à 21:41 :
On part encore à 55 ans...!
Réponse de le 16/12/2014 à 7:48 :
L'âge de la retraite...?
Réponse de le 16/12/2014 à 7:49 :
Rien dans la presse...?
a écrit le 15/12/2014 à 20:20 :
Je rappelle ici que l'âge légal pour la retraite à taux plein en France est de...67 ans (si, si), avec une dérogation pour partir plus tôt sous réserve d'avoir cotisé entre 42 et 43 ans selon l'année de naissance. Le départ ne pouvant pas être antérieur à 62 ans.

Donc l'âge légal en France est plus tardif que bien ailleurs.
a écrit le 15/12/2014 à 20:05 :
retarder l'age de départ en retraite c'est augmenter le chomage des jeunes.baisser les pensions c'est impossible.reste le 3ème levier,augmenter les cotisations.c'est possible tout simplement parce que les entreprises ont reconstitué leurs marges grace au CICE.faisons confiance aux partenaires sociaux pour trouver la meilleure solution
Réponse de le 15/12/2014 à 20:15 :
Arrêtez de rêver au PS
Réponse de le 15/12/2014 à 22:42 :
Le CICE, encore une usine à gaz ! On attend encore les économies ! Par contre la gabegie au PS ça vous connait ! De grâce, apprenez le fonctionnement d'une entreprise, ça vous évitera de débiter des insanités !
La retraite à 16 000 euros de F.H c'est mérité ?
Réponse de le 16/12/2014 à 9:15 :
C'est quoi le PS ?
Réponse de le 16/12/2014 à 11:37 :
une filiale de nestlé
Réponse de le 16/12/2014 à 12:27 :
La retraite de Hollande sera toujours moins élevé que celle de ses derniers prédécesseurs...
a écrit le 15/12/2014 à 19:06 :
Plusieurs questions sont à revoir sur les retraites par répartition (outre l'unicité des régimes) sachant qu’un dernier étage de capitalisation pure sera nécessaire notamment au lieu et place de l’AGIRC :
1)Il est idiot et anxiogène de devoir reculer l'âge de la retraite de deux ans tous les trois ou quatre ans au gré des politiques. Il serait préférable de garantir qu'un pourcentage constant de retraités dans la population (23 % ?) sera toujours respecté et d’appeler ainsi chaque mois le nombre de retraités qui va bien pour respecter ce ratio après constat des naissances et des décès du mois. On choisira les premiers d’une liste de français non encore retraités interclassés par exemple selon l’âge accru d’une période de temps de vie perdue par les emplois pénibles occupés (puisqu’on va comptabiliser la pénibilité).
2)La retraite doit être initialisée alors par simple calcul viager de salaires différés depuis le début de carrière sans autre critère. Elle doit couvrir la consommation d’un adulte non retraité hors logement donc hors épargne, hors prise en charge d’enfants et hors « surimpôt » consécutif. Il faudra naturellement se débrouiller par ailleurs pour qu’un retraité soit propriétaire de sa résidence principale ou détenteur d’un logement social dont le loyer est compatible avec l’ASPA à traiter sous forme d’allocation universelle (par la CSG).
3)La revalorisation des retraites doit suivre strictement l’évolution de la consommation par habitant.

Si on respecte 1 + 2 + 3, alors on fait une seule réforme systémique car on peut financer la répartition par une TVA sans devoir revoir son taux dans l’avenir puisque la part des salaires dans la valeur ajoutée diminue. Si on ne fait pas cela, on sera perpétuellement confronté au financement d’une chaîne de Ponzi qui ne convergera jamais et qui même s’aggravera du fait de l’augmentation du coût du travail induit...Pour prendre un exemple la TVA permettrait de financer la retraites des anciens travailleurs de chez Renault ou Peugeot, plus nombreux que les travailleurs actuels en faisant cotiser les robots de Toyota à Valenciennes ou les importations de Volkswagen et on peut multiplier cet exemple à l’infini (l’agriculture française est caricaturale à cet égard).
a écrit le 15/12/2014 à 19:00 :
L ETAT DOIT NEGOSIER AVEC LES PARTENAIRES SOCIAUX? RETARDEZ ENCORE LA RETRAITE C EST TUE LIDEE MEME DE LA RETRAITE? IL FAUT SERIEUSSEMENTS QUE L ETAT TROUVENT D AUTRE MOYENS QUE S EN PRENDRE AUX RETRAITES ET FUTURE RETRAITES QUI ONT BIEN MERITE UN PEUT DE REPOS EN BONNE SANTE??? CEUX SONT EUX PART LEUR TRAVAIL QUI ONT ENRICHIE LA FRANCE??? CAR LA FRANCE EST RICHE? IL Y A DANS LES BANQUES FRANCAISSE DE QUOI RENBOURSEZ LARGEMENT LA DETTE FRANCAISE???????????
Réponse de le 15/12/2014 à 20:25 :
La Tribune rappelle que les commentaires doivent être rédigés en langue française. Merci.
Réponse de le 15/12/2014 à 22:47 :
Que le public aligne le régime de retraite sur le régime du privé et la Frannce ira mieux
a écrit le 15/12/2014 à 18:26 :
Dans TOUTE l' Europe on est à 65/67 ans. Mais nous, grâce à Mitterand qui, bien sûr, est passé de 65 ans à 60 ans, toujours l'inverse du simple "bon sens".......on nous qualifie de fainéants !!!!
Réponse de le 15/12/2014 à 18:39 :
c'est pas parce que les autres peuples se complaisent dans la moutonnerie aveugle que l'on a pas le droit de reflechir, si vous ne comprenez pas cela personne ne peut rien pour vous!
Réponse de le 15/12/2014 à 19:08 :
Les autres partent souvent avant l'âge légal sans retraite complète donc les comparaisons ne sont pas simples à établir
Réponse de le 15/12/2014 à 19:11 :
Peu de Français comprennent et vous ne semblé pas comprendre mieux que les autres. Temps qu'on aura pas régressé jusqu'à la grève généralisé et indéterminé, voir la révolte; rien ne changera pour les travailleurs...
Réponse de le 15/12/2014 à 20:16 :
Je rappelle ici que l'âge légal de pour la retraite à taux plein en France est de...67 ans (si, si), avec une dérogation pour partir plus tôt sous réserve d'avoir cotisé 42 ans. Le départ ne pouvant pas être antérieur à 62 ans.

Donc l'âge légal en France est plus tardif que bien ailleurs.
Réponse de le 16/12/2014 à 8:56 :
Plus tardif effectivement ainsi que la durée de cotisation 42ans contre 35 où 37 années dans d'autres pays Européens...
a écrit le 15/12/2014 à 18:19 :
En règle générale les retraites complémentaire sont payé en fonction de la cotisation et de l'âge à laquelle on veut son versement. En gros n nous rends se qu'on a versé plus les intérêts générés par le placement. Là on veux nous voler 2 ans de retraite ou ous obliger à la prendre deux ans plus tard avec une retraite mensuelle augmentée?
a écrit le 15/12/2014 à 18:10 :
Sauvons notre système de retraite,il y a urgence!On peut difficilement baisser les pensions,reste un mix d'allongement du temps de cotisations et de hausse modérée des charges.Faisons confiance aux partenaires sociaux!
Réponse de le 15/12/2014 à 18:42 :
nous aurons beau faire tout pour essayer de sauver ce systeme , ils, les requins, trouveront toujours matiere a nous enfoncer encore un peux.
si nous en sommes la c'est a causes de leurs manoeuvres financieres.
Réponse de le 15/12/2014 à 19:09 :
Il y a deux possibilité:
1 - retraite identique pour tous; qu'on soit patron ou ouvrier, 80% des 2200 euros de salaire moyen officiel.
2 - réduire l'écart des salaires primes comprises entre les patrons et les ouvriers, et indemnité chômage identique pour tous les chômeur (un patrons qui touche 3000 euro au chômage est inacceptable).

Bien évidement on peux aussi combiner les deux...
Réponse de le 15/12/2014 à 19:10 :
Il faut regarder le mécanisme de financement : cotisation quand il y a capitalisation oui bien sûr...mais cotisation quand il y a répartition, ce n'est ni nécessaire ni intelligent (les retraites versées aujourd'hui n'ont aucun rapport avec les salaires versés aujourd'hui)
Réponse de le 15/12/2014 à 19:28 :
+ 10000000000 !!
Réponse de le 15/12/2014 à 22:43 :
la retraite a ete prevue insubmersible, si une année il manque l'année d'apres les cotisations comblent.
en 1979 je suis pas sur de l'année certains ont cru bon de geler les cotisations,vous comprenez le resultat!
il faut aussi savoir que depuis cette date le capital a pri 10 points
10 points sur 2000 milliard du pib ca fait 200 milliard ,ca vous cause?
a écrit le 15/12/2014 à 18:06 :
Ca SUFFIT !

Avant de taper encore sur le peuple commencez par faire un audit sur la dette.
Redonnez a la banque de France la possibilité de preter a l'etat sans frais.
faites ce qu'il faut pour stopper les evasions ficales.
stoppez l'aide aux multi nationales qui n'embaucheront en fait personne.
Au plus les vieux travailleront tard au plus le chaumage montera et arretez vos sarcasmes en essayant de demontrer le contraire.
Si vous ne savez pas faire cela ,alors laissez vos places au peuple lui saura comment faire meme si il est "ignorant" au moins il n'est pas corompu.ne vaut il pas mieux un ignorant qui s'entoure qu'un corrompu qui fait des tours?
Réponse de le 15/12/2014 à 18:30 :
EXAT???
a écrit le 15/12/2014 à 17:58 :
Extraordinaire ce pays...!
Les jeunes n'ont pas d'emplois et les moins jeunes doivent cotiser et travailler toujours plus!
Il est où le progrès...?
Réponse de le 15/12/2014 à 18:08 :
Cherchez pas, l'augmentation de l'age de la retraite n'est qu'une manoeuvre comptable pour eviter de payer au peuple son dut et encore mieux engraisser les dejas tres gras!
a écrit le 15/12/2014 à 17:34 :
Toujours les effets, jamais la cause ! Disait Maurice Allais . Surtout ne pas avouer la fumisterie d'une concurrence ouverte à tous les mauvais vents des concurrences déloyales mais sources de profits malhonnêtes pour les classes dirigeantes, sans limite !
Retour aux fondamentaux, numérique ou pas, de la simple morale et du bon sens !
Technocrates de tous pays faîtes votre examen de conscience avant qu'il ne soit trop tard !
Vous vivez aux dépens des secteurs productifs car payés par les impôts, avouez être perdus ! Nous avons des petits comptables à notre tête, incapables d'imagination, surtout si celle-ci les amènerait à scier la grosse et confortable branche sur laquelle ils sont bien assis !
a écrit le 15/12/2014 à 17:30 :
commençons par supprimer tous ces regimes spéciaux qui permettent à beaucoup trop de partir à 55 ans avec 75% de leur dernier salaire , ensuite que l'état arrête de cotiser pour la retraite des fonctionnaires c'est 75 mrd par an , qu'ils cotisent eux mêmes pour leur retraite , enfin , quelque soit l'age décidé pour la retraite ,que ce soit le MEME POUR TOUS et que le calcul du montant de la retraite et de la reversion soient les MËMES pour TOUS ! Hollande avait promis LA JUSTICE pour tous ! on n'a encore rien vu sur ce point, plutôt l'inverse
Réponse de le 15/12/2014 à 18:27 :
EXAT???
Réponse de le 15/12/2014 à 23:01 :
Ceci n'arrivera JAMAIS , hélas !! sauf REVOLTE du peuple, sur lequel s'engraisse honteusement tous ces technocrates à tous les étages!! on est en train de nous raconter des gabegies plus grosses qu'eux, de nous enfumer, et eux se GOINFRENT!! il faut que les Français se réveillent!! il est GRAND TEMPS!
a écrit le 15/12/2014 à 17:22 :
commençons par supprimer tous ces spéciaux qui permettent à beaucoup trop de partir à 55ans avec 75% de leur dernier sa
Réponse de le 15/12/2014 à 17:34 :
Le Privé qui n'en finit pas d'etre mis à des privations sans fin, subventionne par la caisse retraite de la Sécu les régimes spéciaux déficitaires à hauteur de 8 milliards d'euros par an. Sans eux nous serions toujours excédentaires. Ou ils sont spéciaux et indépendants comme ils l'ont voulu, et prennent leurs mesures de redressement en interne, ou ils rejoignent le régime général de base et complémentaire aux conditions générales
Réponse de le 15/12/2014 à 18:20 :
PARFAITEMENT D'ACCORD !
Réponse de le 15/12/2014 à 20:02 :
Quand il ya un problème on tape d'abord sur les régimes sppéciaux ,pas sur les banques.Les régimes spéciaux ont des compes équilibrés,eux,pas de déficit!Pourquoi devrions nous payer pour les autres
a écrit le 15/12/2014 à 17:12 :
supprimons deja les cumuls emploi retraite sauf petites retraites et surtout les cumuls de tous nos elus
a écrit le 15/12/2014 à 16:52 :
on met les francais dos a dos mais tout ces gros riches a la tete de ces grandes entreprises qui on gagner des fortunes grâce a l état providence et continu a empocher les bénéfices , la on ne parle pas d eux non c est les ouvriers en cause . c est l andouille qui se moque du charcutier , ce n est pas les retraités en cause c est les gouvernements qui non rien fait pour que l argent , va ou il doit allez a si ponctionner ils ont su faire
a écrit le 15/12/2014 à 16:47 :
Au printemps dernier Marilyse Lebranchu, sainte laique des fonctionnaires, a cede aux assauts de la CGT et de FO fonction publique: en echange de la reconduction du gel du point d'indice (pas trop douloreux en ces temps de faible inflation) elle a acceptee la diminution de la cotisation des fonctionnaires au regime de retraite. Un comble eux qui cotisaient deja (beaucoup) moins que les copains. Tout cela en catimini, aucun media n'en a parle of course. Les fonctionnaires appartiennent apparemment a une caste supérieure!
Réponse de le 15/12/2014 à 19:37 :
La cotisation des fonctionnaires augmente tous les 6 mois. Et cela s'est encore vérifié sur les paies de juillet
a écrit le 15/12/2014 à 16:25 :
les syndicats sont censés défendre les salariés, d'ailleurs ils ne font rien pour les chômeurs. Par contre pour les retraités ça ils sont motivés...allez comprendre...
a écrit le 15/12/2014 à 15:56 :
travailler plus longtemps pourquoi pas pour ceux qui sont en capacité, mais dans le même temps il convient de bloquer le montant des pensions. Ca fait longtemps maintenant pour les nouvelles générations que c'est de l'arnaque ce système. On paye la retraite des autres et pour nous peau de balle à la fin: stop! Laissez nous notre argent pour qu'au moins on puisse s'acheter un logement hors de prix, vivre un minimum et peut être mettre un peu de côté.
a écrit le 15/12/2014 à 15:39 :
Les Allemands travaillent jusqu'à 67 ans et perçoivent en moyenne seulement 55% de leur dernier salaire. C'est ce qui nous attend...
Réponse de le 15/12/2014 à 15:52 :
En France dans le privé c'est 40% du dernier salaire....que l'on vienne pas me donner d'autres chiffres...c'est mon cas, pour une carrière complète, de 42 ans de cotisations, avec une progression normale.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:40 :
si il est certain que nous allons connaitre un choc, il n'est pas du tout de la même ampleur que pour nos voisins d'outre rhin qui ont une population qui décline déjà rapidement. Cela explique leur volonté farouche de se désendetter et le chiffre de 400 000 immigrés légaux (vs 250 000 en France). On les aura à l usure :-)
Réponse de le 16/12/2014 à 10:47 :
ben non on les aura pas à l'usure puisque on a bloqué l'immigration chez nous et on a un pays super raciste qui attirera personne pendant des dizaines d'années...donc c'est mort, il faut quitter la france
a écrit le 15/12/2014 à 15:15 :
Le vrai sujet c'est l'égalité des cotisations entre le privé et le public. Ensuite l'allongement de la durée de travail arrivera.
Mais comme disent un certain nombre de personnes "mais PUTAIN que nos gouvernants alignent les retraites du publique sur le privé" ce sont elles qui nous coutent chers, et ce n'est pas au privé de payer pour le public. Il faut que les fonctionnaires travaillent plus et cotisent autant que le privé.
Réponse de le 15/12/2014 à 15:34 :
Cotisation employeur dans le privé : 15 %

Cotisation employeur dans le Public (fonction civile d’État) :
2006 : 49,90 %
2007 : 50,74 %
2008 : 55,71 %
2009 : 58,47 %
2010 : 62,14 %
2011 : 65,39 %
2012 : 68,59 %
2013 : 74,28 %

Ce financement s'effectue par la dette ou par l'impôt.
Cela pourra-t-il continuer ?
Réponse de le 15/12/2014 à 18:34 :
par la dette ou par l'impôt ? ou en puisant dans les cotisations du privé ???..... C'est peut-être aussi (et surtout ?) là l'origine du déficit de l'Aggirc et l'Arcco ? Et de la diminution de nos retraites qui nous attend !

En phase avec vous !
a écrit le 15/12/2014 à 15:15 :
Le vrai sujet c'est l'égalité des cotisations entre le privé et le public. Ensuite l'allongement de la durée de travail arrivera.
Mais comme disent un certain nombre de personnes "mais PUTAIN que nos gouvernants alignent les retraites du publique sur le privé" ce sont elles qui nous coutent chers, et ce n'est pas au privé de payer pour le public. Il faut que les fonctionnaires travaillent plus et cotisent autant que le privé.
Réponse de le 15/12/2014 à 19:18 :
En gros vous proposez que l'état prenne en compte la multitude de prime qui compose le salaire des fonctionnaires et qu'on prenne en compte leur 20 dernière années de travail pour calculer leur retraite? Vous voulez augmenter leur retraite et qu'on paye encore plus d'impôts pour leurs retraites? Vous êtes fou? En plus comparez la retraite d'un fonctionnaire et celle d'une personne équivalente du privé, vous constaterez vite que le publique est loin d'être à envier...
a écrit le 15/12/2014 à 14:35 :
nous avait pourtant juré craché qu'il avait résolu le problème des retraites. les glands se ramssent à la pelle.
Réponse de le 15/12/2014 à 15:06 :
Et avant lui Sarko et Fillon s'étaient occupés du problème ! Ce n'est pas une pelle mais une benne qu'il nous faut !
a écrit le 15/12/2014 à 14:30 :
Pour vous punir vous paierez la retraites de vos élus avec vos impôts et taxes ! voilà vous l'avez cherché et même un rajout pour les députés non réélus pendant 5 ans .
a écrit le 15/12/2014 à 14:19 :
si c'est pour nourrir les fonctionnaires basta,il faut mazo de bosser dans le privé a l heure actuelle!
a écrit le 15/12/2014 à 14:15 :
Et ça vous étonne ? Ca y est le PAPY BOOM explose, on a trop de retraités et pas assez de travailleurs !
L'an prochain, il faudra travailler jusqu'à 66 ans. Et l'année d'après, 68 ans !
Ce pays la France est mort, on est foutus..
a écrit le 15/12/2014 à 13:29 :
une fois de plus, on épargne les boomers, la caste qui nous a mis dans cette situation et qui a elle profité de la retraite à 55 ans, d'un immobilier pas cher, de revalorisations de pensions tout en laissant un fardeau de dettes aux générations suivantes...;le hold-up intergenerationnel, le plus grand casse de l' histoire...
Réponse de le 15/12/2014 à 15:39 :
Toujours le même disque... tu pourras travailler le dimanche pour améliorer ton pouvoir d'achat immobilier.. J'ai des enfants, je suis de la génération du papy boom... Mes enfants ,eux, dénoncent la dévalorisation de leurs diplômes, le chômage, les stages gratuits et les cdd mais en aucun cas la génération du papy boom.... les politiques qui s'engraissent sur notre dos oui, les effets d'aubaine pour les entreprises avec des salaires tirés vers le bas pour bénéficier des exonérations de charges etc etc etc ....
Réponse de le 15/12/2014 à 16:02 :
vous avez entièrement raison, pas étonnant que les rentiers de la retraite comme les autres (taxis, notaires, élus, syndicats etc etc...) n'acceptent pas qu on ose parler de leurs énormes avantages. Loin d'être rayé, c'est un tube et je l'espère un hymne pour notre génération. Mr le retraité tous les faits que vous dénoncez sont exacts, mais vous pouvez vous fourrer des pailles dans l'oeil, ca ne change pas les montants colossaux que représentent les pensions de retraite dans la richesse national, ne parlons même pas de l'immobilier.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:26 :
Et les milliers de politiciens de tous niveaux, 36000 maires,de conseillers généraux, combien de députés, de sénateurs, de ministres, de commissions en tous genres inutiles et coûteuses commençons par élaguer à la tronçonneuse tous ces improductifs...aux retraites souvent généreuses.!!!combien de milliards coûtent tous ces élus au pays nous ne sommes plus dans les trente glorieuses d'avant le premier choc pétrolier en 1971 alors oui il faut changer le sommet et après le reste suivra!
Réponse de le 15/12/2014 à 18:35 :
EXAT???
a écrit le 15/12/2014 à 13:08 :
Investissez dans l'immobilier locatif, moi je touche environ 2500 € de rentrées locatives taxes et impôts déduits. De plus avec les plus-values de 200% lors d'une vente, ça aide aussi.
a écrit le 15/12/2014 à 12:50 :
Si c'est pour avoir 10 e par mois à la retraite autant détruire le système et assumer le virage régressif de notre société
a écrit le 15/12/2014 à 12:46 :
Qu'ils fassent déjà payer les fonctionnaires, ou qu'ils les fassent travailler aussi longtemps que nous (privé) ! Après, on verra....
a écrit le 15/12/2014 à 12:46 :
Un peu de patience, pépère nous prépare une loi sur l' euthanasie, faisons lui confiance.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:18 :
ENFIN UNE BONNE NOUVELLE !
a écrit le 15/12/2014 à 12:43 :
Toutes les cotisations sont geres par des groupes comme humanis et malakof, ils ont effectues des placements douteux avec les collectes, on plus frais de gestion 36% sur les sommes percus
a écrit le 15/12/2014 à 12:42 :
les regimes spéciaux pillent les caisses de retraites
Réponse de le 15/12/2014 à 12:59 :
Comment osez vous dire cela.
70 % des cotisations retraite des avocats servent à alimenter les caisses de retraite des salariés, sans avoir les mêmes droits qu'eux!
Réponse de le 15/12/2014 à 14:32 :
Si ce que vous dites est vrai, cessez d'être altruiste : demandez la fin des régimes spéciaux... et tant mieux si vous êtes bénéficiaire... moi je prend le risque : et vous ??
Réponse de le 15/12/2014 à 15:14 :
@ une honte
Vous avez tout à fait raison.
a écrit le 15/12/2014 à 12:41 :
C'est bizarre, personne ne parle des placements douteux de ces organismes et des pertes occasionnées par la crise de 2008.
Réponse de le 15/12/2014 à 13:04 :
le frr ( fond de retraite jospin ( qui l' avait créer ) avait perdu la moitié du pognon prit sur les salariés du privé.. à l' époque du scandale dévoilé par le canard enchainé, l' on a monter l' opération classique écran de fumée... c' était au passage de la flamme olympique des jeux de Pékin.. vous ne vous souvenez pas ? si... 25 à 30 milliards évanouis... çà valait bien le coup de rigoler un peu non ?
Réponse de le 15/12/2014 à 14:54 :
extrait circulaire Agirc Arrco de décembre 2009 :
Dans une configuration caractérisée, en fin d’exercice 2008, par la coexistence d’une moins-value importante de la part en actions des placements et par une
plus-value significative des investissements obligataires, ces règles de provisionnement ont eu pour conséquence l’affichage d’une lourde dégradation des
résultats de l’Agirc et de l’Arrco, sans rapport avec la situation réelle des portefeuilles.
De la belle fumée pour ne pas dire "on a perdu du pognon .
a écrit le 15/12/2014 à 12:34 :
bien sur pendant qu il i en, a qui vont planquer en suisse et autre , le pognons que l on a durement gagner , il faudrait travailler encore plus pour gagner juste de quoi mourir.
180 milliards qui echappe aux fisc chaque années
a écrit le 15/12/2014 à 12:20 :
Faut pas rever, on va pas empecher pepe de faire sa croisiere ou de changer de voiture. Il faut faire payer les jeunes !

PS: on parle ici de retraites COMPLEMENTAIRES. donc on pourrait tres bien equilibrer les recettes et depenses. mais pour ca il faudrait avoir le courage de se mettre les vieux a dos !
Réponse de le 15/12/2014 à 12:37 :
@cdf mais si tu bosses et cotise 40 h semaine comme ces generations la caisse ne sera plus deficitaire
Réponse de le 15/12/2014 à 12:55 :
@cdf : et vous devriez être super heureux que pépé change sa voiture tous les ans : la TVA qu il paye ça vous réjouit pas?
Réponse de le 15/12/2014 à 14:17 :
Et alors elle va où la TVA ? Elle sert à payer les intérets sur la dette publique et l'éducation nationale, enfin ce qu'il en reste, c'est à dire rien !
Réponse de le 15/12/2014 à 15:16 :
La tva sert avant tout à payer l état providence : 50 % des français touchent de la CAF , la TVA sert aussi à payer la retraite des fonctionnaire ( 75 % de leur retraite est financée par l impot) etc ...
Réponse de le 15/12/2014 à 15:58 :
Quand j etais en france je travaillais entre 60 et 80 h par semaine. marre de ces retraités qui raconte combien ils ont travaille dur et que la vie etait dur de leurs temps (j ai 50 ans, donc je me rappelle tres bien les annees 60-70, une epoque ou il paraissait inimaginable qu un retraite puisse vivre meiux qu un actif).
Maintenant je vis ailleurs en europe et je regarde mon pays faire naufrage. le pire c est qu on continue a aller dans le mur. pas de remise en cause de l open bar de la secu, pas de baisse des retraites, on continue la politique lapiniste et a subventionner l immobilier au lieu d investir dans les technos futur ...
Réponse de le 15/12/2014 à 16:08 :
et puis pepe si on le chauffe trop hop au Maroc ou en Thailande avec mémé ou avec un pépée locale...quoi on me dit qu il sont déjà plusieurs centaine de milliers à avoir déserté? Quoi mes cotisations servent à payer des daiquiris et autres parcours de golf? La génération germinal c'est plus fort que nous autres décidément.
a écrit le 15/12/2014 à 12:18 :
les régimes AGIRC ET ARRCO participent au déficit des autres régimes.Il serait intéressant de connaître précisément l'impact de cette péréquation sur le déficit prévu.
a écrit le 15/12/2014 à 12:05 :
pas question de toucher aux cotisations! moi sur mon salaire il ne me reste plus rien quand j'ai payé mon appart, la cantine de mes gosses et mes impôts.
Je pense que nos retraités doivent faire un effort. Ils n'ont quasiment pas connu le chômage, restent longtemps à la retraite avec des revenus quasiment équivalent à ceux des actifs alors qu'ils n'ont pas d'enfants à charge et qu'ils touchaient les allocs familiales à taux plein quel que soit leurs revenus
Réponse de le 15/12/2014 à 12:56 :
les retraités d'aujourd'hui sont ceux qui ont connus le plus de chomage quand mitterand est arrivé en 1981 au pouvoir merci de ne pas confondre
a écrit le 15/12/2014 à 12:04 :
Par répartition, un point c’est tout. Il faut être honnête et ne redistribuer que les cotisations retraite collectés. Ou alors par répartition et endettement et avoir le courage de dire qui vat payer. Car faire de la dette parce que on n’a pas le courage d’augmenter les cotisation est un attrape nigaud, car cela coute en plus les intérêts.
a écrit le 15/12/2014 à 11:45 :
Le plus simple et logique serait de ne verser aux bénéficiaires que le montant collecté... si le montant des pensions complémentaires accordées est trop élevé par rapport aux prélèvements, il suffit juste de baisser tout de suite les pensions complémentaires actuellement versées. Et cela fonctionne pour tout ;)
Réponse de le 15/12/2014 à 13:37 :
on n'augmente pas la collecte.
Et là, plus de problème de financement.

Pour les fonctionnaires, c'est plus simple, on augmente la dette ou les impôts.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:33 :
le problème c'est que nos faux amis retraités votent et beaucoup plus que nous, d'ailleurs les élus sont de leur génération. Je puis vous dire que la simplicité et la justice intergénérationnelle ils s'en fichent comme de l'an 40. Ils veulent pouvoir continuer de profiter de leur bon plaisir aussi souvent mais par contre sont très pour que nous bossions le dimanche et plus longtemps (le dimanche, temps hebdo, durée de cotisation), que nous cotisions un max et que nous payons un max d'impôt en plus qu'eux.
a écrit le 15/12/2014 à 11:24 :
Tous les systèmes du type régime général, complémentaire, sécu, ... C'est mort.
Des états dans des états ne remplissant plus leurs raisons d'être.

L'exemple des complémentaires je paye comme 1 porc, et je toucherai que dalle dans 20 ans! Belle égalité.

Il faut que cela cesse!

Assurance obligatoire mais dans le privée a l'instar des assurances autos!

Et liquidation du RSI
Réponse de le 15/12/2014 à 12:43 :
+ 1
Réponse de le 15/12/2014 à 16:14 :
tout à fait d'accord. ce qui peuvent se démerder se démerdent et on met en place de vrais politique contre la pauvreté point. On sera tous moins taxé, l'etat aura moins la pression des assurés et retraités. Seul réserve et j'ai pas de solution, il est prouvé que les gens les plus fragiles font globalement moins attention à leur santé, ce sera pire dans un système privé sans garde fou.
a écrit le 15/12/2014 à 11:01 :
Le cadeau de tonton était bien un cadeau empoisonné et non financé. Passer de la retraite à 65 ans à la retraite à 60 ans a été une erreur démagogique absolue. Cela a été dit en son temps, et pas que par l'opposition. Personnellement je travaille jusqu'à au moins 65 ans, comme avant. La parenthèse n'aura duré que 30 ans. Les heureux bénéficiaires en profitent encore, mais pour nous, les autres, retour vers la réalité.
a écrit le 15/12/2014 à 11:01 :
A quel jeux joue la Cours des comptes !A preparer les mauvais coups !Les deficits sociaux sont conjoncturels pas structurels !En 2007 tout était ok c'est donc bien la crise économique ,le chomage et la faiblesse des rentrées qui sont la causes de ce deficits conjoncturels .
Réponse de le 15/12/2014 à 11:18 :
C'est surtout que maintenant les baby boomers partent à la retraite et qu'ils sont nombreux. Ils avaient pour la grande majorité des retraites complémentaires et donc le régime est durablement déséquilibré. La crise économique n'a fait qu'accélérer la tendance.
Réponse de le 15/12/2014 à 11:18 :
Une faillite est conjoncturelle ou structurelle? Merci d'éclairer ma lanterne.
a écrit le 15/12/2014 à 10:52 :
Encore du sang et des larmes pour une jeunesse sacrifiée au bénéfice exclusif de la gérontocratie...
Réponse de le 15/12/2014 à 10:58 :
Et jeunesse qui travaille 1500h/ an ( pour 2000h en 1968) ..la vie est belle .
Réponse de le 15/12/2014 à 11:28 :
@génération biture

Rappelez-nous SVP le taux de bacheliers et la durée médiane des études en 1968?
Réponse de le 15/12/2014 à 11:55 :
@michel : il est vrai qu en 68 les élèves s engouffraient moins dans les filières bouchées dans l espoir de devenir enseignant de ces dites matières bouchées ou dans de multiples écoles de commerce en payant un loyer fort cher à Paris .
Réponse de le 15/12/2014 à 12:00 :
je pense pas qu'on bosse au même rythme ni avec la même pression "chômage".
Réponse de le 15/12/2014 à 18:19 :
Et la durée médiane du travail alors en 68 : 2000 h de travail par an + retraite à 65 ans jusque en 82, souvent début du travail à 16 ans ,il faut y revenir.
a écrit le 15/12/2014 à 10:51 :
Et si ur une fois, on se contentait de suivre les recommandations de notre excellente Cour des comptes, et d'enfin tourner la page de ce dossier.
a écrit le 15/12/2014 à 10:47 :
où arrêter les 35 heures pour repasser aux 39 heures payées 39 . Plus besoin de faire deux ans de plus et on peut même revenir à 40 annuités pour le système générale .
Réponse de le 15/12/2014 à 11:06 :
Tout à fait d'accord avec cette décision qu'il faudrait prendre.
Réponse de le 15/12/2014 à 12:30 :
Vu qu'en moyenne les gens à taux plein travaillent 40,7 h, cette proposition sera inefficace et rejoindra les stock des fausses-bonnes-idées.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:11 :
tout à fait d'accord avecl e constat mais vous oubliez que les 35h définissent à partir de quand on est payé en heure sup (théoriquement ok). Du point de vue des retraités c'est un bon plan, toujours les autres qui passent à la casserole.
Réponse de le 15/12/2014 à 16:51 :
@benoit. Renseignez vous sur la situation des hopitaux !
Réponse de le 15/12/2014 à 18:38 :
Vous avez tout faux , informez - vous !
a écrit le 15/12/2014 à 10:43 :
S'il y avait lissement des conditions et des régimes, de TOUS les régimes, il y aurait moins de déficit voir même, un équilibre des comptes. Alors qu'actuellement, les uns paient pour les autres tout les moins bien lotis. Bref, une majorité paie pour une minorité tout en étant les dindons de la farce !
a écrit le 15/12/2014 à 10:43 :
D'abord on passe à un système fondé sur l'égalité de traitement entre public et privé!!! après on discute!!!
a écrit le 15/12/2014 à 10:24 :
L'âge de départ n'est pas le problème...c'est la durée de cotisation qu'il faut unifier. 165 trimestres pour tout le monde, public et privé...si on veut partir avant, possible mais le montant de la retraite est diminuée. Maintenant , il faudrait aussi qu'il y ait du travail pour tout le monde...ce qui est loin d'être le cas, donc la solution n'est pas simple.
Réponse de le 15/12/2014 à 10:50 :
De toute façon mieux vaut payer à ne rien faire des jeunes chomeurs que des jeunes retraités.Ce n'est pas le meme montant pour les caisses d'allocation. Le message est simple: " Vous les boites, gardez et payez vos vieux salariés, nous l'Etat, on donne des sous aux jeunes chomeurs"
Réponse de le 15/12/2014 à 16:41 :
Je reformule votre message : " Vous, ceux qui ont eu l'affront de vouloir entreprendre, de vouloir créer de la richesse et créer des emplois, payez les retraites en plus, et nous, fonctionnaires, nous chargeront de vous presser comme des citrons pour financer le chômage !!!" ... ça me semble plus clair comme ça !
Réponse de le 15/12/2014 à 18:41 :
EXAT???
a écrit le 15/12/2014 à 10:16 :
Comme pour l'allongement du départ à la retraite à 62 ans qui d'ailleurs est la cause principale de l'explosion du chômage des seniors, on prend le problème par le mauvais bout dans un pays à la sociologie particulière par rapport à ses voisins. Pour la France, il faudra hélas comprendre que ce n'est pas l'âge qui réglera les déficits mais la baisse des montants fournis
a écrit le 15/12/2014 à 9:58 :
travailler 2 ans plus pour la cour des comptes pour ceux qui travaille dans l batiment ou travaux penible usine ou je ne c'est quoi 65 67 ans il ne toucheront pas longtemt leur retraite ça sait sur les priviligier toujours la fonction puplic sncf edf 52 ans les parlementaires qui dorment dans leur fauteuil ceux la peuvent bosser jusqu'à 80 voir plus
a écrit le 15/12/2014 à 9:49 :
Depuis le temps que se creusent le déficit , c'est maintenant qu'on s'en inquiète !!!! quelle honte , la France se saborde innexorablement , comment ça va finir ?!!! suggestion : et si on arrêtait de verser des allocs , des retraites , de soigner et loger gratuitement les 100taines de milliers d'immigrés que l'UMPS continue de faire entrer en France sachant pourtant que c'est fini le temps ou il y avait du travail pour cette population et il n'y a pas qu'eux , cherchez sur internet ; " Roms logés à l'hôtel " ... Il semblerait qu'il y ait des Français qui n'ont pas encore compris que c'est le contribuable qui paye et ce que moi je n'arrive pas à comprendre c'est , pourquoi ce sabotage ?!!!
a écrit le 15/12/2014 à 9:44 :
La solution consiste à financer les retraites par une taxe sur l'énergie, mais les Français y sont systématiquement opposés. Pourquoi?
Réponse de le 15/12/2014 à 10:18 :
En quelque sorte pénaliser les actifs sur l'énergie pour les paupériser encore plus !!!!
Réponse de le 15/12/2014 à 10:25 :
Si c'est une solution, alors pourquoi aucun pays dans le monde n'a mis un tel systeme en place ???
Réponse de le 15/12/2014 à 10:54 :
@Gépé

Vous radotez mon cher, l'énergie est déjà lourdement taxée en France et cela s'appelle la TICPE (ex-TIPP étendue à toutes les énergies).
Réponse de le 15/12/2014 à 13:11 :
@Gepe: réponse très logique; d'abord, le financement des retraites n'est pas effectué uniquement par les entreprises; ensuite, notre problème est lié à l'influence du "papy boom"; enfin, les autres pays ont un prix de l'énergie plus élevé. Cela mériterait un développement plus détaillé. Merci.
a écrit le 15/12/2014 à 9:34 :
le privé 50% des 25 meilleures années (ouvriers/employés divers) aux petits salaires et peu d'avantages les productifs, le public 75% et même 80% des 25 meilleures années + avantages spéciaux les improductifs voilà les avantages actuels TOUS au même niveau et ça irait beaucoup mieux
Réponse de le 15/12/2014 à 11:34 :
Vous faites une petite erreur au sujet du public. Le calcul s'effectue sur les 6 derniers mois. Une autre erreur au sujet du terme "improductif" car il n'y a pas que les agents du public qui sont improductifs et tous les agents publics ne sont "improductifs".
Je partage votre avis sur l'égalité privé/public, mais le problème est que dans le public, les rémunérations sont totalement différentes que dans le privé. A qualification et compétence égales le secteur public rémunère moins que le privé, et nombreux sont les agents qui ne perçoivent ni 13e mois, ni intéressement, ni comité d'entreprise... Votre proposition d'alignement me convient si un jour, une commission de sages étudient l'ensemble du problème, en dehors de toute influence politique, syndicale et autre.
Réponse de le 15/12/2014 à 11:58 :
@capacha: et les salariés sont tous très loin de toucher ce 13è mois et autres gratification. Sur les 4 millions d'entreprises, une écrasante majorité compte moins de 10 salariés, donc pas de CE. Les primes idem.
Le 13è mois? Bof. Que la salaire annuel soit divisé en 13, 14 ou 15 versements, cela ne change rien.
C'est une épargne forcée pour la salarié et un avantage financier pour la boite qui fait fructifier les sommes mises en réserve.
Le GVT est la panacée du public, les congés sont globalement plus importants.

Bref il y a de quoi faire une belle littérature sur le sujet.
Réponse de le 16/12/2014 à 7:29 :
Faut savoir ce que l'on veut; Le secteur public est "non marchand" donc en theorie ne degage pas de profit, donc il me parait évident qu'il ne peut y avoir d’intéressement. Les fonctionnaires ne cotisent pas (peu) pour la retraite, pour l'assurance chômage et ont l'avantage (exorbitant) de la garantie de l'emploi. Aucun autres pays ne fait cela. C'est un archaïsme.
a écrit le 15/12/2014 à 9:33 :
Combien sont-ils payés pour faire les 3 propositions suivantes : baisse de la pension, augmentation des cotisations et allongement de la durée d'activité ?
Des yaquafocons passent régulièrement à la télé pour sortir ce type de constat et de préco. On va pas payer des experts de la cours pour faire ce boulot.
a écrit le 15/12/2014 à 9:29 :
Résorbez le chômage et vous n'aurez plus de problème de cotisation par contre relevez l'âge de la retraite et vous aurez de plus en plus de chômeurs! Mais visiblement vous n'êtes pas optimiste avec la politique de Bruxelles pour le retour à la croissance! Il serait temps de nous sortir de cette tutelle!
Réponse de le 15/12/2014 à 9:38 :
Vous avez eu votre doctorat d'economie a la Melenchon School of Economics?
Réponse de le 15/12/2014 à 10:22 :
Bah a raison, ce n'est pas en allongeant les durées de cotisation dans un pays qui ne retrouvera jamais le plein emploi à cause de ses particularités ( DOM TOM plus immigration de peuplement) que l'on trouvera des marges de manoeuvre pour sauver le système
Réponse de le 15/12/2014 à 11:03 :
Non c'est vrai cela creve les yeux, cela n' a rien avoir avec la démographie : tout les pays font ca (allonger la durée de cotis) mais on est plus intelligents que les autres.
a écrit le 15/12/2014 à 9:27 :
Le système français de retraite est une énorme machine à spolier ultra inégalitaire. Personnellement je ne veux plus de ce système !!! Mais bon dans notre démocratie des droits de l'homme si vous souhaitez partir c'est la prison maintenant :))
a écrit le 15/12/2014 à 9:26 :
Bizarre 18 millions de salariés qui risquent leur retraite, par contre 5 millions de fonctionnaires pas de soucis pour leur retraite, cotisation moindre, retraite plus tôt, arrêt maladie payé journée complète alors que le privé 3 jours de carence, payé 50% la journée et retraite calculée sur les 6 derniers mois de salaires contre 25 années dans le privé.. J'aimerais que l'on me dise ou ils trouvent cet argent, si ce n'est les contribuables qui paient à quand cette égalité dont on nous parle temps? Je pense que les caisses du Privé devraient être gérer par un organisme privé, je suis sûre que nos caisses n'auraient plus de déficits....
Réponse de le 15/12/2014 à 12:00 :
Tout ceci est financé par l'emprunt, ce qui justifie le montant énorme de la dette.
Emprunter pour payer les dépenses courantes....
a écrit le 15/12/2014 à 9:26 :
Euh...
Vous êtes au courant que l'âge de départ à la retraite dans le PUBLIC est aussi de 62 ans, comme dans le PRIVE ?

@Robert.
Quelles sont tes sources sur cette histoire de compensation ?
Réponse de le 15/12/2014 à 9:38 :
oui mais à 75% et même 80% des 25 meilleures années alors que ns 50% pour un travail beaucoup plus fatiguant
Réponse de le 15/12/2014 à 11:03 :
Désinformation complète! A la SNCF un conducteur de train part à 50 ans puis se fait réembaucher chez VFLI (branche fret) tout en cumulant salaire et retraite pour une prétendue "usure" le c** sur un fauteuil à compter les vaches le long du rail...
Réponse de le 15/12/2014 à 11:08 :
Vous etes au courant que les fonctionnaires ne cotisent qu'un dixieme de ce qu'ils coutent en charge de retraite ? Le reste ce sont les contribuables qui paient.
a écrit le 15/12/2014 à 9:26 :
il faut arretè de payer des retraites pour ceux qui non jamais cotiser reformer les retraites de la fonction puplic sncf edf des elues qui ne servent a rien sinon a bouffer les caisses des fainéants
a écrit le 15/12/2014 à 9:25 :
Allez les baby boomers, encore un dernier effort pour laminer les autres générations. Après les avoir plumer, faites les bosser jusqu'à 80 ans pour vous payer des voyages. Peace and love, and all for me.
Réponse de le 15/12/2014 à 9:40 :
vs n avez pas travailler assez pr juger avec vos 35h alors que ns c était 40/42 voire 45h
Réponse de le 15/12/2014 à 10:43 :
Francky la dette que nous vous laissons , vous avez raison de ne pas vouloir la payer .Mais comme vous avez tous ou presque tous , le bac , alors que nous plus de c a p que de bac , je suis sur que vous trouverez une solution .
Réponse de le 15/12/2014 à 10:58 :
@mamy18

Vous n'avez pas assez réfléchi assez juger des 35 heures (cf. productivité) sans aucun niveau d'étude...
a écrit le 15/12/2014 à 9:24 :
Ce n'est pas un nième rapport que la cour des comptes que l'on a besoin mais d'une décision politique. Mais pour le moment le pouvoir est aux abonnés absents
a écrit le 15/12/2014 à 9:23 :
Dans le privé comme dans le public, et à force de reculer l'age de la retraite, il va falloir organiser des services spéciaux pour les personnes agés.
Parking déambulateur et poses pipi à heures régulières ...
Je plaisante mais je fait parti des presque 60 ans je constate quand même que nos réflexes physiques et "neuroneux" ne sont plus les mêmes à 60 qu'à 45 voire 55...c'est vrai chacun veillit à sa cadence bilogique mais la problématique sera certainement à prendre en compte d'ci 10 ans pour tous celles et ceux qui vont atteindre 67 ans et qui bosseront encore ...je n'aborde même pas les carrières "physiques" ....
Réponse de le 15/12/2014 à 16:21 :
c'est l'idée de nos politiques pour faire baisser les pensions de ma génération. On pourra pas bosser jusqu'à ses âges dans bon nombre de métiers donc mécaniquement les pensions baisseront énormément. De mon point de vue, plus vite ça commence mieux c'est, car c'est le système de la double peine actuellement , maxi cotisation pour mini prestation et il n'y a pas de raison que les nouvelles générations soient les seules rançonnées de la sorte. A vrai dire si une seule, la lâcheté de tous les politiques qui ne veulent pas toucher aux retraités qui sont le gros du corps électoral...on comprend pourquoi....
a écrit le 15/12/2014 à 9:22 :
Depuis des annees personne n'ose faire des bonnes réformes, allonger l'age de départ, aligner tous les régimes spéciaux ,fonctionnaires et hauts fonctionnaire sur le meme régime avec les meme règles. Maintenant, à force de laisser passer le temps, voila où nous allons, la faute aux politiques de tous bords, aux syndicats, aux présidents de la république incapables, leur but étant de tenir le coup jusqu"a la fin de leur mandat et de tgenter de se faire réélire,et maintenant qui va payer l'ardoise hein, pourquoi ne pas leur demander des comptes, c'est bien leur faute pourtant.
Réponse de le 15/12/2014 à 10:26 :
L'allongement de l'âge du départ en retraite ne sera effectif que pour la fonction publique Vous oubliez que l'on reprend actuellement massivement les pré retraitres dans le secteur privé pour faire baisser artificiellement les chiffres du chômage
Réponse de le 15/12/2014 à 11:05 :
: vous rêvez, venez dans le secteur privé pour voir de quoi vous parlez ! des pré-retraites ? qui les finance ? les entreprises ? descendez sur terre ...
a écrit le 15/12/2014 à 9:18 :
Tout à fait d'accord.... passons même à 5 jours de carence pour le privé et calcul de la retraite sur les 40 meilleures années ; surtout ne pas stigmatiser nos 5,2 millions de fonctionnaires et tous les régimes spéciaux qui symbolisent l'EGALITE SOCIALE à la française !!!!!!
a écrit le 15/12/2014 à 9:15 :
Et si enfin dans ce pays on se posait enfin la question du rapport existant entre productifs et non productifs........
a écrit le 15/12/2014 à 9:10 :
Effectivement, la plupart des retraites du secteur public sont de vrais privilèges :date de départ , calcul et montant par exemple ... qui n'ont aucun fondement sinon des électeurs !!!
Et dire que certains ont voté pour cet homme qui promettait la justice pour tous !!!
Il y aurait de quoi renflouer nos caisses de retraites !
a écrit le 15/12/2014 à 9:10 :
Effectivement, la plupart des retraites du secteur public sont de vrais privilèges :date de départ , calcul et montant par exemple ... qui n'ont aucun fondement sinon des électeurs !!!
Et dire que certains ont voté pour cet homme qui promettait la justice pour tous !!!
Il y aurait de quoi renflouer nos caisses de retraites !
a écrit le 15/12/2014 à 9:10 :
Effectivement, la plupart des retraites du secteur public sont de vrais privilèges :date de départ , calcul et montant par exemple ... qui n'ont aucun fondement sinon des électeurs !!!
Et dire que certains ont voté pour cet homme qui promettait la justice pour tous !!!
Il y aurait de quoi renflouer nos caisses de retraites !
a écrit le 15/12/2014 à 9:10 :
Effectivement, la plupart des retraites du secteur public sont de vrais privilèges :date de départ , calcul et montant par exemple ... qui n'ont aucun fondement sinon des électeurs !!!
Et dire que certains ont voté pour cet homme qui promettait la justice pour tous !!!
Il y aurait de quoi renflouer nos caisses de retraites !
a écrit le 15/12/2014 à 9:04 :
Encore une fois on ne demande pas au fonctionnaire de travailler plus longtemps, de s'aligner sur le public, de cotiser entièrement pour leur retraite! Mais dans quel pays vivons nous?
Réponse de le 15/12/2014 à 9:26 :
Pourquoi racontez cela ? La durée de cotisation des fonctionnaires est passée de 37,5 années à 42 années et l'âge est le même 62 ans. Il n'y a pas de préretraite et à 63 ans je travaille toujours. A qualification égale, les fonctionnaires ne touchent pas plus en euro. La différence vient essentiellement de 2 choses : il y a beaucoup de cadres (profs, juges..) dans la fonction publique et les femmes y sont payées comme les hommes.
Réponse de le 15/12/2014 à 10:40 :
la qualification n'est en aucun cas le critère de référence pour le calcul d'une pension de retraite; seuls sont pris en compte les montants et durées de cotisation .
ce qui établit que les fonctionnaires sont très largement privilégiés par rapport au privé .
c'est l'égalité sociale à la française .
a écrit le 15/12/2014 à 9:02 :
Les caisses de retraite complémentaires du privé compensent le déficit de celles des régimes spéciaux. Alors ce problème n'est pas étonnant! Et si on arrêtait de faire financer ces régimes spéciaux extremement avantageux par le privé?
Ah oui, on risquerait des grèves et c'est l'électorat du gouvernement ...
Réponse de le 15/12/2014 à 11:55 :
du grand n'importe quoi ce commentaire, non fondé!
Réponse de le 15/12/2014 à 13:00 :
les agriculteurs ont refusés toutes cotisations pendant des années ou de rejoindre le régime général... puis quand cela a tourner au vinaigre, Plaf ! reverser dans le régime général.. sans avoir casquer quoi que ce soit... ils nous ont bien baisés eux aussi..
a écrit le 15/12/2014 à 9:02 :
La solution est de mettre par égalité républicaine tout le monde dans le système de retraites des fonctionnaires. Ce gouvernement socialiste trouvera très bien cette mesure de gauche qui ne fera que des heureux. Qui peut s'y opposer devant une telle injustice? Pourquoi les ténors socialistes restent-ils muets devant le scandale des retraites du privé? Etrange... Seraient-ils malhonnêtes?
a écrit le 15/12/2014 à 8:59 :
La cour des comptes désire et c est tout à son honneur que nous mourions riches !!!!!
a écrit le 15/12/2014 à 8:58 :
J'adorerais travailler plus mais qui me dit que j'aurais encore du boulot a 60 ans?
a écrit le 15/12/2014 à 8:52 :
A REFORMER LES RETRAITES DU PUBLICS ET TYPE SNCF, EDF... AVANTAGEUSES ET INJUSTIFIÉS Y COMPRIS CELLES DES PARLEMENTAIRES PAYES PAR LA SOCIÉTÉ CIVILE !!!!!!!
Réponse de le 15/12/2014 à 9:02 :
Les socialos ne le feront pas
Ils n'ont rien fait depuis 2 ans sauf des taxes et impots
Encore 2 ans a tenir pour savoir ou on ira
Réponse de le 15/12/2014 à 9:36 :
Il ne changeront rien si nous ne nous mobilisons pas pour refuser ! qu'il commencent
par eux même, qu'ils payent tous leurs impôts qu'il n'y ait qu'un seul système de retraite avec le même mode de calcul, quand on voit leur résultat, il ne devraient même pas bénéficier d'une retraite.
Réponse de le 16/12/2014 à 0:24 :
J'ai lu tout les commentaires, que se soit les secteurs privé,public,agriculteur,santé etc.... Nous sommes tous des travailleurs et nous devons etre solidaires les uns les autres. Le systeme c'est nos politique qui depuis des années ont crée ce désastre
Économique de plus ne rendent pas compte à la fin de leur mandat.
Qu'ils fassent bien ou mal ils partent avec leur retraite a vie !!! Voir meme vouloir se représenter avec comme par hasard des pseudos solutions.
Alors le peuples n'est pas responsable de ces irresponsables
Et pas étonnant que nous n'ayont plus confiance en eux et que les extremes
est du succes car droite ou gauche caviar qu'elle différence pour le peuple.
Et n'oublier pas diviser pour mieux reigner donc ne faite pas leurs jeux en vous comparant par secteur.
Ce sont leurs résultats qu'il vous faut juger et pas votre labeur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :