"La France a des valeurs, notamment la liberté d'expression" (François Hollande)

 |   |  283  mots
François Hollande
François Hollande (Crédits : Reuters)
En visite ce samedi à Tulle (Corrèze), le président de la République a réaffirmé le principe de la liberté d'expression en France, en réponse aux manifestations qui se sont déroulées dans plusieurs pays, notamment en Afrique.

François Hollande a rappelé samedi aux pays qui ont protesté contre la caricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo que "la France avait des principes, des valeurs", et que "ces valeurs, c'était notamment la liberté d'expression".

S'exprimant sur le marché de Tulle (Corrèze), où il venait d'arriver, le chef de l'État a aussi rappelé que "ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme".

Drapeaux français brûlés

Interrogé par des journalistes sur les drapeaux français brûlés lors de manifestations dans plusieurs pays, en particulier en Afrique, François Hollande a répondu: "on n'en a pas terminé avec ces comportements là, et il faudra les punir, parce que quand ils se passent en France c'est intolérable, mais même aussi à l'étranger".

"Je pense notamment à ces pays qui parfois ne peuvent pas comprendre ce qu'est la liberté d'expression car ils en ont été privés. Mais aussi, ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme, et donc je veux leur exprimer toujours ma solidarité, mais en même temps, la France a des principes et des valeurs et c'est notamment la liberté d'expression", a-t-il ajouté.

François Hollande est arrivé samedi peu avant 10H00 dans son fief électoral de Tulle pour présenter ses vœux aux Corréziens, après les attentats qui ont fait 17 morts la semaine dernière.

Le président de la République, qui n'était pas revenu en Corrèze depuis la cérémonie en hommage aux "Pendus de Tulle" le 9 juin dernier, a entamé sa visite en se rendant comme il en a l'habitude au marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2015 à 14:23 :
mais de quelles valeurs parle-t-il? des siennes ?il n'en connait aucune .
a écrit le 19/01/2015 à 10:37 :
Liberté d'expression ? Alors qu'elle est de plus en plus "encadrée" !!!
a écrit le 19/01/2015 à 10:05 :
Ceux qui brule les drapeaux français doivent se méfier, on pourrait finir par s'énerver aussi.
On pourrait déjà arrêter de les aider financièrement.
a écrit le 18/01/2015 à 21:57 :
cause toujours tu m interresses
a écrit le 18/01/2015 à 19:02 :
Je sens quand même un frémissement d'autocensure dans certains journaux.Je suis loin d'être un "pegida",mais sa manifestation interdite,non par la loi,mais par menace de mort m'oblige a crier "je suis Charlie"avant qu'il ne soit interdit de le dire.
a écrit le 18/01/2015 à 18:41 :
Toute les idéologies surtout érigées en dogme sont bien sur critiquables...L’incroyance n’est pas l’apanage de la France ni de l’Occident, et beaucoup d’agnostiques et d’athées vivent cachés, dans ces pays sous la Charia ,ils payent le prix fort le fait de se revendiquer tels. Les résistant-e-s à l’islam sont condamnés pour délit d’opinion: des jeunes et de beaucoup moins jeunes se retrouvent régulièrement derrière les barreaux. Le doyen est probablement Kassim Ahmed, 82 ans, érudit musulman accusé d’avoir ‘insulté l’islam’, qui passera devant le Tribunal de la Charia selon une décision de la High Court de Malaisie. Le journaliste égyptien Bishoy Boulous Armia, 32 ans, a quant à lui été condamné à cinq ans de prison : on alléguait qu’il avait suscité des ‘luttes sectaires’ et ‘insulté l’islam’, après qu’il eût témoigné de la persécution des chrétiens en Égypte. Certains sont condamnés à une peine de torture :en Arabie Saoudite, Raif Badawi devait recevoir les 50 premiers des 1000 coups de fouet auquel il a été condamné pour ‘insulte à l’islam. D’autres sont condamnés à mort. En Mauritanie, le journaliste et militant contre l’esclavage, Mohamed Cheikh Ould Mkhaitir, âgé de 28 ans, a été condamné à mort le 25 décembre 2014 pour ‘insulte au prophète’. Il dérangeait sans doute les gros bénéfices de la vente des esclaves qui se sont servis de la religion comme prétexte pour mettre fin à ses dénonciations. Enfin, d’autres sont exécutés pour soi-disant avoir ‘insulté l’islam’ ou ‘blasphémé’. Mohsen Amir-Aslani, 27 ans, jugé coupable d’avoir insulté le prophète Jonah et de faire ‘des innovations en matière de religion’ par ses interprétations du Coran, a été pendu en Iran en septembre 2014. Les textes anti-discriminations doivent rester uniquement pour la liberté des individus d’exercer la religion sans entrave Exporter le délit d’opinion ou de blasphème c'est museler toute contestation interne ou externe dans nos sociétés multiculturelle s. C est donner une arme au triomphe du fondamentalisme et du communautarisme
Réponse de le 18/01/2015 à 20:03 :
Tout à fait d'accord !Partout dans le monde,voilà ce qui se passe ! Certains bien pensants devraient ouvrir grand les yeux !
a écrit le 18/01/2015 à 18:37 :
la grandeur de la France fond comme neige au soleil . Il paraît que nous sommes en guerre ! Nos quelques légions , bateaux et avions sont dispersés sur d'immenses étendues alors même que l'ennemi est dans nos murs comme un poisson dans l'eau . La grande illusion va nous prendre à revers comme d'habitude . Nos énarques font de bons exécutants mais que de piètres stratèges .
a écrit le 18/01/2015 à 18:29 :
Mon Dieu priez pour nous, fatigué de tout ce qu'on entend (sur les ondes bien sûr). Certains politiques devraient pendre un peu de repos ça nous ferait du bien
a écrit le 18/01/2015 à 15:59 :
La laïcité s'applique à tout le monde : aux croyants à qui l'on demande de ne pas manifester ostentatoirement leurs foi en public, mais aussi à tous les autres par limitation de toutes évocations religieuses troublant l'ordre public (caricatures). Le respect de cet équilibre est vital pour l'image de modération et de justice que notre pays doit véhiculer. Il faut stopper la machine à fabriquer des terroristes : minilien.fr/a0nvv3, et sortir de ces guerres néocoloniales illégales qui nous valent la détestation d'une part croissante de la planète.
Réponse de le 18/01/2015 à 16:38 :
Et le jour où les intégristes troublent l'ordre public parce que des femmes sont en jupe ? ou parce que des hommes ne portent pas la barbe ? On fait quoi ???
Les caricatures sont autorisées par la loi française, tant qu'elles ne sont pas insultante ni diffamatoire. Les caricatures du Prophète sont considérées comme insultantes par certains religieux, mais ne le sont pas au sens d'une loi valable poru tout le monde !
a écrit le 18/01/2015 à 15:46 :
oui en france la liberté d'expression existe; l'emir du barhein a ainsi pu rassurer tout le monde politique lors de sa promenade: il n'y aura pas de transparence des banques du barhein! Cahuzac ne le savait pas
a écrit le 18/01/2015 à 14:58 :
j aime bien mon president c est un mec qui a aures choses dans son pantalon. Les gens qui le critique ca m en touche une sans faire bouger l autre
a écrit le 18/01/2015 à 14:01 :
La liberté d'expression dans un pays qui censure "le mur des cons", la personne qui a créé "hollandedémission" et Zemmour!!! On fait mieux comme liberté d'expression.
Réponse de le 18/01/2015 à 16:38 :
Bonjour,
Le mur des cons n'est pas censuré. Il est illégal.
On ne doit pas tolérer que des juges se permettent d'insulter des gens qu'ils doivent juger de fautes (jamais avérées en plus)
Réponse de le 19/01/2015 à 10:15 :
Comme quand on critique le nucléaire : L'observatoire du nucléaire et la Coordination Antinucléaire du Sud-Est sont dans le collimateur. la liberté d'expression semble quand même a double vitesse.
a écrit le 18/01/2015 à 13:33 :
La milice qui passe 4 par 4, les écoutes sur le net, les médias objectifs, la Marseillaise huée, les familles gazées dans les manifs pacifiques, 1000 bagnoles brulées à Noël plus la routine celles qui sont brulées chaque nuit les gens assassinés par de pauvres hommes ayant des problèmes psichiatrique dont l'idendité est préservée les femmes qui arborent avec défiance leur costume islamiste dans les supers marchés. Je suis écoeuré et il faut vite me mettre dans un camp de rééducation par le travail.
Réponse de le 18/01/2015 à 13:59 :
Pas de problème, il suffit d'utiliser le forum de l’Élysée pour formuler vos commentaires.
a écrit le 18/01/2015 à 13:18 :
Au nom de la liberté d'expression je dis que M. Hollande M. Valls et consorts (ou qu'on va sortir) veulent mettre les français sous le joug de l'autoritarisme comme l'on fait Staline Hitler et Mussolini.
a écrit le 18/01/2015 à 13:11 :
Ceux qui brulent le drapeau français doivent être puni... gulp, et en France ils sont punis peut-être ? Pas facile de tenir debout sur un tapis volant hein Président. Surtout lorsque l'on récolte la tempête.
a écrit le 18/01/2015 à 13:03 :
Vercingetorix semble trouver la liberté d'expression trop restreinte. Y compris quand c'est "Mouais" qui écrit ?
a écrit le 18/01/2015 à 12:20 :
La liberté d'expression , c'est la possibilité de tout dire ! on est loin de ce concept !
a écrit le 18/01/2015 à 9:37 :
La liberté d'expression c'est pour les politique. Moi j'habite le puy de dôme j'ai voulu critiqué le président du conseil général en disant qu'il était incompetent et totalement bon à rien condamné par le tribunal correctionnel de clermont fd, un élu dit des acheteurs du chu que ce sont des pieds nickelés relaxe la justice est rendue au nom des élus et non au nom du peuple
Réponse de le 18/01/2015 à 11:37 :
...ben, voilà ! no comment !!
Réponse de le 18/01/2015 à 16:35 :
Vos exemples ne sont pas la liberté d'expression, mais des insultes gratuites. La liberté d'expression s'arrête à ce qui est condamné par la loi (valable pour tous) : les insultes et la diffamation (accusations non prouvées).
Les caricatures du Prophète ne sont pas des insultes ! Regardez les à nouveau.
a écrit le 18/01/2015 à 9:21 :
La liberté d'expression ? sauf si ça le concerne ! ou par exemple sa ministre Taubira par exemple !
2 poids 2 mesures !!!
a écrit le 18/01/2015 à 9:03 :
Comme par hasard des lois élargissant la surveillance des citoyens étaient toutes prêtes, alors que la surveillance des passagers est inenvisageable, pourtant suffisante. L'état n'a même pas révélé que ces dessins n'étaient pas contraires au Coran, pourquoi ? Parce que si les journalistes ne pratiquent pas l'auto-censure, l'état leur laisse une épée de Damoclès au dessus de la tête...
a écrit le 18/01/2015 à 9:03 :
de gros menteur !la liberté d'expréssion , pas pour tout le monde , mais uniquement pour ceux qui pensent comme le ps ;il faut être un veau dans ce pays pour avoir la paix ;je ne fais pas parti du troupeau , mais ce que je pense je me le garde hitoire de ne pas me retrouver en garde à ve ;
Réponse de le 18/01/2015 à 11:46 :
"la liberté d'expression, pas pour tout le monde"....si vous êtes politique, vous ne risquez rien vous pouvez même faire" plus"!, et si vous avez beaucoup de pognon, vous ne risquez rien, non plus !
a écrit le 18/01/2015 à 8:55 :
La France a eu des valeurs reconnues, la France a parfois donné une forme d’exemplarité la Révolution a été le symbole de vouloir des valeurs citoyennes. Je pense que notre pays a été reconnu jusqu’au Général de Gaulle qui malgré quelques dérapages avait permis à la France d’être reconnue et respectée pour son indépendance de pensée et certaines valeurs au niveau international. Pour ce qui est de la liberté intérieure du droit d’expression les années du Général n’ont pas été exemplaires ne pas oublier que le nom Charlie vient de la censure gaullienne. Depuis disons la fin de la présidence de M. Pompidou la France a perdu ses valeurs le politique ayant pour seule vision la magouille pour faire tomber son adversaire y compris les amis de son propre camp au détriment des valeurs de l’esprit de la révolution et de la devise Liberté Egalité Fraternité. Deux symboles récents montrent que le politique a bafoué le sens même des valeurs élémentaires. Un, le Président par sa tirade « moi Président…. » a voulu faire croire que le mot politique avait un sens de valeurs la suite a montré que la tirade était simplement du marketing électoral, deux lors du défilé pour honorer la mémoire de nos disparus par assassinat l’ex Président n’ pas respecté le protocole de sa position dans le défilé des personnalités et cela pour être sur la photo au premier plan cela laisse supposer une idée de se servir de cette commémoration à des fins électorales donc loin de l’esprit de l’hommage qui était rendu. La France citoyenne a des valeurs la France Politique non, car son but n’est plus de servir mais de se servir à des fins purement mercantiles sur plan électoral. Un symbole fort on pourrait même dire insoutenable montre que le politique n’ a plus de valeur le fait d’accepter dans ses rangs et parfois d’imposer aux citoyens que continue à siéger dans des hémicycles jusqu’au niveau du gouvernement, des condamnés pour avoir mis le doigt dans le pot de confiture ou que ces mêmes personnages qui n’ont plus leur place de représentants de la France puissent être dans des postes de vice présidence d’amis de Président. Non les valeurs ne peuvent pas être défendues par la représentation politique sauf si elle décide d’être un exemple pour ce pays il a beaucoup de chemin à faire et je ne crois pas qu’elle en soit capable car trop gangrénée par le vice le contraire de la valeur au sens du respect.
a écrit le 18/01/2015 à 8:23 :
La récupération politique à commencer ?
D'autres problèmes sont à traiter dont certains comme le chômage peuvent laisser des français sur le bord de la route
Alors au boulot aussi pour ce problème arrêtez l'idéologie
a écrit le 18/01/2015 à 6:06 :
Tiens, les réponses aux commentaires ne paraissent plus ?
a écrit le 18/01/2015 à 4:46 :
Bravo président
Après l'invasion
Voici venu le temps du bouc émissaire mondiale
On va se prendre un concentré de vengeance islamique de l'intérieur et de l'extérieur. Mais c'est pas grave, nous sommes le pays champion du monde de l'hypocrisie euh non pardon de le liberté.

Pauvre France
a écrit le 17/01/2015 à 23:02 :
Nous ne pouvons que nous ranger derrière les propos du président. Mais le danger qui guette le pays devrait nous conduire à écouter un peu plus la volonté majoritaire. Bien entendu seul le président et le gouvernement ont mandat pour guider les Français. Mais des choix cruciaux engageant notre avenir devraient faire l'objet d'une écoute élargie.
Nous n' en serions peut-être pas là aujourd'hui.
a écrit le 17/01/2015 à 21:10 :
on va finir par nous fliquer dur, dur sur internet.....une idée, comme ça..!
a écrit le 17/01/2015 à 20:56 :
Il faut laisser Hollande parler,
Il faut laisser Valls parloter,
Il faut laisser Cazeneuve trembler,
leurs entourages ne se rendent pas compte de la situation qu'ils ont créé.
Attendons chez nous, sortons le moins possible, juste pour l'indispensable, surtout évitons à nos proches de prendre des risques imprévisibles,
les conséquences de l'irresponsabilité de nos piètres politiciens déviants ne manqueront pas d'arriver.
Réponse de le 17/01/2015 à 21:01 :
...et, hélas, plus tôt qu'on ne le pense...!
Réponse de le 18/01/2015 à 14:22 :
j'en ai bien peur !
a écrit le 17/01/2015 à 20:54 :
Les carottes sont suites, je répète les carottes sont suites. La frangipane est dans la galette, je répète la frangipane est dans la galette.
Réponse de le 17/01/2015 à 22:10 :
Bon appétit !
Réponse de le 18/01/2015 à 10:14 :
99% des feves sont chinoises je repete 99% des feves sont chinoises je repete la nouvelle galette au citron c est tres bon je repete la nouvelle galete au citron est tres bon et leur feve sont francaise je repete et leur feve est francaie. Ici Tulle je repete ici Tulle
a écrit le 17/01/2015 à 20:41 :
Messieurs les censeurs, je vous salue
a écrit le 17/01/2015 à 20:40 :
Ah? Les français aiment le vedettes de la télé, suffit de faire son wanman show, et Hop! tu remontes dans les sondages, trop fort ce Hollande. La télé des nuls
a écrit le 17/01/2015 à 20:30 :
Vous remarquerez que LA TRIBUNE a muselé les réponses aux commentaires. La liberté d'expression a donc ses limites en France. Pas une seule réponse n'a été publiée aujourd'hui.
Réponse de le 18/01/2015 à 14:19 :
pas qu'aujourd'hui, mes propos disparaissent souvent ou sont "omis" !
a écrit le 17/01/2015 à 20:28 :
Hollande a parlé à TULLE, il aime bien le VOILE avec ses amis de la communauté musulmane qui va du Zambèze jusqu'à la Corrèze... mais aussi LA VAPEUR avec ses amis de la communauté gay !
Avec les sans-dents, il met un MASQUE À GAZ sur le nez ?
Réponse de le 17/01/2015 à 21:07 :
" Vous êtes l'avenir de la France", avait dit Hollande.........AH! Bon?.......!
Réponse de le 17/01/2015 à 22:18 :
Le FHaine dans ses oeuvres : aucune argumentation mais le racisme ordinaire et les lieux communs usuels. Si Marine arrive au pouvoir nous irons directement au moyen-âge en quelques semaines ...... Belle perspective !
Réponse de le 17/01/2015 à 22:24 :
Le F Haine dans ses oeuvres : pour s'exprimer il faudrait avoir un cerveau .......
a écrit le 17/01/2015 à 20:20 :
La langue de Hollande a encore fourché, il fallait entendre : "La France a des VOLEURS, notamment de Liberté !" La Rédaction présente ses excuses aux auditeurs.
Chr. Taubira a immédiatement réagi : "la prison pour les voleurs ? surtout pas !"
Trop cool ce "gouvernement" !...
Réponse de le 17/01/2015 à 22:19 :
La langue de Hollande a encore fourché, il fallait entendre : "La France a des VOLEURS, .... ET il aurait du ajouter : il aussi des crétins !!!!!!!!
a écrit le 17/01/2015 à 20:18 :
On ne comprend plus les Français!! Hollande est remonté dans les sondages...!!!! eh! bien, ne cherchons PLUS! nous AVONS LES POLITIQUES que l'on MERITE!!! lamentable , on arrivera jamais à rien de bon! trop NULS !!....
Réponse de le 18/01/2015 à 8:48 :
il y a aussi un coup de pub de la part des médias
Réponse de le 18/01/2015 à 11:56 :
Possible ! mais bon! les Français n'ont plus aucun BON SENS! , et sens de la réflexion, tout se "perd", ça aussi, TRISTE!
a écrit le 17/01/2015 à 20:18 :
je suis 100% CONTRE Mr Dieudonné et TOUT racisme
mais son inculpation me révulse, la liberté d'expression ne tolère AUCUNE exception
vive la liberté totale d'expression !!!!
La France est le seul pays hors dictature qui a des lois qui restreignent la liberté d'expression (sont interdits apologie de la violence, incitation au terrorisme...)
a écrit le 17/01/2015 à 20:15 :
"C'était l'une des signatures de CNN, la fameuse chaîne d'information continue américaine. Jim Clancy, un reporter chevronné, a brutalement tiré sa révérence en cette fin de semaine dans des circonstances étranges, après une salve de tweets controversés à propos de Charlie Hebdo et… d'Israël".
C'est la liberté d'expression occidentale dans toute sa splendeur.
a écrit le 17/01/2015 à 20:15 :
"C'était l'une des signatures de CNN, la fameuse chaîne d'information continue américaine. Jim Clancy, un reporter chevronné, a brutalement tiré sa révérence en cette fin de semaine dans des circonstances étranges, après une salve de tweets controversés à propos de Charlie Hebdo et… d'Israël".
C'est la liberté d'expression occidentale dans toute sa splendeur.
a écrit le 17/01/2015 à 20:13 :
"De la Corèze jusqu'au Zambèze" !
En voilà un vieux rêve colonialiste français qu'il était visionnaire !
Fin du rêve et demi tour vers le Nord car c'est plutôt "du Zambèze jusqu'à la Corèze", non ?
L'important c'est que nos bobos se sentent à l'èze...
Ciao !
a écrit le 17/01/2015 à 19:39 :
La preuve: classement Reporters sans Frontières sur la liberté de la Presse: la France 35eme. Pays arrogant et toujours à donner des leçons mais qui ne balaie jamais devant sa porte.
Réponse de le 17/01/2015 à 20:23 :
Politiques imbus de leur personne! persuadés qu'ils sont dans la "vérité", LEUR VERITE, celle qui les arrange en tous points ! cette caste est catastrophique !!!!!!!!!
a écrit le 17/01/2015 à 19:35 :
Ce président est pour la LIBERTÉ DE MENTIR!
Il est complètement à côté de la plaque...
Et il baisse quand le chômage !!!!! Les emplois sont où?????
Menteur, Taxeur, Voleur, Profiteur...
a écrit le 17/01/2015 à 19:15 :
En tous les cas lui en a aucune si ce n'est le mensonge permanent
a écrit le 17/01/2015 à 19:07 :
C'est FAUX ! Du moment que c'est politiquement correct (ie de gauche) ça passe, sinon c'est le procès garanti
a écrit le 17/01/2015 à 18:44 :
Seule Marine est capable de restructurer notre société vers un modèle démocratique avancé .
Réponse de le 17/01/2015 à 20:59 :
Tout à fait !!
a écrit le 17/01/2015 à 18:19 :
La France a des valeurs, notamment la liberté d'expression ha ha ha ! ... a geometrie variable : Zemour, Dieudo!
a écrit le 17/01/2015 à 18:10 :
Il serait grand temps de "lever le pied" et d'arrêter de foncer tête baissée sans réfléchir aux conséquences
a écrit le 17/01/2015 à 17:55 :
Que l'on viennent pas nous bassiner avec la liberté d'expression en France le temps que l'UMPS sera au pouvoir, car tout sera contrôlé et soumis à la censure le cas échéant.
Réponse de le 17/01/2015 à 18:08 :
Vous pouvez vous exprimer. Qu'est-ce que vous pleurnichez ?
a écrit le 17/01/2015 à 17:55 :
Que l'on viennent pas nous bassiner avec la liberté d'expression en France le temps que l'UMPS sera au pouvoir, car tout sera contrôlé et soumis à la censure le cas échéant.
a écrit le 17/01/2015 à 17:03 :
Faux, en France, la liberté d'expression est muselée :
- le film "Apôtre" de Cheyenne-Marie Carron a été censuré (un musulman qui se convertit au christianisme) - 13 janv-2014
- Taubira a poursuivi en justice le caricaturiste David Miège pour un dessin (oct 2013)
- un rassemblement prévu demain 18-01 "contre l'islamisation du pays" annulée par la Préfecture de Police de Paris
- Zemmour muselé
- Houellebecq muselé
etc...
Réponse de le 17/01/2015 à 18:21 :
@MDU: vous ne comprenez pas en France ce que signifie "liberté d'expression". En France la seule liberté d'expression doit aller dans un seul sens. Il suffit de citer tout ce que vous avez dit en y ajoutant toutes les autres censures.
D'ailleurs si ce massacre avait été perpétré contre des journalistes de l'autre camp nous n'aurions jamais eu la même réaction indignée ...
a écrit le 17/01/2015 à 16:47 :
La liberté qui consiste à blasphémer et à provoquer, ce n'est pas une valeur. Le respect des autres en est une. Le socialisme qui consiste à écraser les personnes pour leur "bien" n'est pas pas une valeur non plus. Ce pauvre pays va dans le mur.
a écrit le 17/01/2015 à 16:40 :
Il est faux de dire qu'il y a une liberté d'expression en France, elle est plus développe que dans la moyenne des pays du monde mais il faut rappeler qu'il y a pas moins de 400 textes de loi qui l'a censure. Rappelons d'ailleurs qu'un dessinateur de Charlie Hebdo a été licencié en juillet 2014 pour avoir fait une caricature parlant évoquant les juifs. Le dessinateur a gagné sont procès et l'hebdomadaire a du lui verser 90 000 euros pour licenciement abusif. Charlie Hebdo a une curieuse idée de la liberté de caricaturer.
a écrit le 17/01/2015 à 16:03 :
Liberté d'expression???? La ministre de justice dit aussi que la liberty d'expression est sans limite. Pourquoi celui qui l'a dessiné avec une tête de singe se retrouve en prison??? C'est cela la liberté d'expression ou y a-t-il deux pois et deux mesure??
Réponse de le 17/01/2015 à 18:05 :
La liberté d'expression ne consiste pas à insulter impunément une personne. C'est quand même pas difficile à comprendre...
a écrit le 17/01/2015 à 15:53 :
...c'est sans doute pour cela que "Minute" a été condamné... En France, on est libre de sa parole pourvu qu'on pense comme le gouvernement en place.
a écrit le 17/01/2015 à 15:40 :
On dirait bien que notre cher Hollande est sur le point de réussir à nous ramener une guerre sainte 2.0 chez nous. Vraiment, que de performance depuis 2012...
Réponse de le 18/01/2015 à 8:51 :
les dernières guerres en France, les socialistes étaient au pouvoir(14-18, 40-45, indochine et algérie)
a écrit le 17/01/2015 à 15:38 :
Il faut espérer que la "France des valeurs", ne se réduit pas à celles de Hollande (on a oublié Valérie et Julie), de Fabius,de DSK,de Cahuzac, de l'autre ministre ps qui oubliait de déclarer ses revenus,de BHL, de Sarko, de Mitterrrand avec sa maîtresse cachée, etc. etc., autant de modèles irréprochables et d'une moralité inégalable.Eh, on n'est pas libres pour rien.
Réponse de le 17/01/2015 à 17:08 :
Le discours de Dakar, celui de Grenoble, l'identité nationale voilà les vraies valeurs...Non ? ah bon, Oui ? tiens tiens on a les réponses qu'on mérite mais ce ne sont pas les questions de Hollande !!!!
a écrit le 17/01/2015 à 15:37 :
Plus de 400 lois en France limitant la liberté d'expression. Il est par exemple interdit d'inciter à quitter la sécurité sociale (6 mois de prison), de commenter une décision de justice qui a été purgée, de faire l'apologie de la consommation de cannabis... La France, pays de liberté d'expression ? Laissez moi rire :)
Réponse de le 17/01/2015 à 18:10 :
Eh oui, pour la sécurité sociale ou pour le reste du système de santé, il est interdit de ne pas cotiser suffisamment et de vouloir en profiter plein pot derrière. Il n'est pas interdit de commenter une décision de justice, il est interdit de dire n'importe quoi dessus. Avec des arguments juridiques, vous avez tout à fait le droit de la commenter. Il faut juste ne pas tomber dans l'insulte, la diffamation et autres bêtises comme des complots imaginaires. Pour le canabis, il y a régulièrement des discussions sur le sujet. Si vous êtes interdit d'en faire l'apologie, c'est probablement que vous n'avez aucun argument valable à faire valoir puisque vous seriez le seul à être interdit d'en discuter...
a écrit le 17/01/2015 à 15:19 :
Liberté de expression, oui.....de....Accusation,....non....
a écrit le 17/01/2015 à 14:36 :
Oui et vous mr hollande et vos amis de gauche, après avoir remplacé notre devise Liberte/Egalite/Fraternite par "je suis charlie" et avoir laissé provoqué les musulmans, vous êtes en train d'enflammer le monde. Les pauvres chrétiens, Que vous haissez mr hollande, sont en train de se faire trucider. MERCI LA GAUCHE FRANCAISE !!!
Réponse de le 17/01/2015 à 15:43 :
Waoo bravo ! 100% d'accord
a écrit le 17/01/2015 à 14:30 :
Il s'exprime comme un enfant ce nigaud!
a écrit le 17/01/2015 à 13:40 :
Je pense aux français qui vivent et travaillent à l'étranger dans ces pays où ce qu' explique Hollande n'est pas forcement évident.
a écrit le 17/01/2015 à 13:10 :
La liberté n’existe pas. Surtout pas en France et des deux côtés de l’Atlantique. Si elle existait, je pourrais dire ce que je veux des juifs. Or, cela m’est interdit. Je pourrais dire ce que je veux des gays. Or, cela m’est interdit... Etc, etc. la liberté d’expression, ce n’est pas insulter une religion (tiens, pas le judaîsme !...) et ses pratiquants en sa cachant lâchement derrière un crayon. La vraie liberté, c’est refuser toutes les lois liberticides, totalitaires et dictatoriales qui sont et seront mises en place en France et en Europe. Même si, pour cela, il faut se faire traiter de « terroriste ». Si refuser de se laisser fliquer à tout bout de champ, refuser de laisser museler sa véritable liberté d’expression, refuser d’être la victime de la dictature de la pensée unique, c’est être terroriste, alors oui : sans la moindre hésitation, il faut être un « terroriste de la liberté ». N’en déplaise à Hollande et aux autres petits dictateurs occidentaux qui veulent transformer les usa et l’europe en prisons à ciel ouvert.
Réponse de le 17/01/2015 à 13:39 :
Ok pour la liberté d'expression, mais pas lorsqu'il s'agit de discriminer par l'insulte gratuite qui relève également du harcellement morale.
Réponse de le 17/01/2015 à 14:07 :
"Si elle existait, je pourrais dire ce que je veux des juifs. Or, cela m’est interdit." : Vous avez le droit de dire ce que vous voulez sur l'état d'Israel, vous n'avez pas le droit de vous attaquez aux juifs!
Vous avez le droit de dire ce que vous voulez sur la religion, vous n'avez pas le droit de vous attaquez aux croyant!
La liberté d'expression laisse la place libre pour critiquer les systèmes, elle est limité pour protéger les personnes : POINT BARRE!
Votre discours, il tente de briser cette limite dans la liberté d'expression pour que des JeSuisCharlieMartel ne soit plus privé du droit de faire monter l'anti-sémitisme, l'islamophobie, etc. par des discours haineux.
Réponse de le 18/01/2015 à 16:45 :
Les caricatures n'insultent pas une religion. Elles regarde cette religion (comme les autres y compris le judaisme, relisez les Charlies passés !) avec un regard qui n'est pas religieux.
Vous avez le droits de dire ce que vous voulez des juifs, des gays, des blonds ou des gros, à partir du moment où ce ne sont pas des insultes, ni de la diffamation (accusations non prouvées)
a écrit le 17/01/2015 à 13:10 :
Les discours d'Hollande peuvent se traduire de la sorte: Français je vous ai raconté n'importe quoi pour me faire élire. Vous avez été assez idiots pour voter pour moi alors tant pis pour vous! D'accord je suis nul mais j'y suis j'y reste. L'insécurité, le vivre ensemble et le chômage de masse c'est bon pour vous, nous à l'Élysée on connaît pas.
Réponse de le 17/01/2015 à 13:40 :
c'est tout à fait cela !! votre traduction est très bien "décortiquée !
a écrit le 17/01/2015 à 13:04 :
Il est amusant (ou déplorable, selon les points de vue), mais en tout cas significatif que ce sont justement ceux qui évoquent et brandissent le plus la « liberté » qui sont justement ceux qui la bafouent et la limitent le plus. La main sur le cœur, ils vous diront que c’est « pour votre bien » et pour « votre sécurité ». La bonne blague ! L’attentat de C.H. arrive, par une extraordinaire coïncidence et un hasard des plus heureux au moment même où de nombreux pays voulaient tenter de faire passer des lois absolument inacceptables et injustifiées, mais en tout cas toujours liberticides, autoritaires, totalitaires et dictatoriales. C’est – entre autres – le cas de la France et de la Belgique. Il aurait été totalement impossible pour les gvts concernés de faire passer ces lois sans soulever un tollé incroyable, tellement elles sont abusives, et contraires à toutes les notions de (véritable) justice et de (réelle) libert. Par contre, grâce aux évènements récents soigneusement montés en épingle, manipulés médiatiquement et récupérés politiquement, il ne fait aucun doute que le populo mouton acceptera sans broncher (et sans penser, mais ça, ce n’est pas nouveau) n’importe quelle nouvelle loi totalitaire. Il est vrai que la populace est tellement lâche, manipulable, servile et peureuse, qu’il est facile de monter de toutes pièces, puis de soigneusement manipuler un évènement dit « terroriste ». Aujourd’hui, dans le monde occidentale notamment, est terroriste celui qui ose penser par lui-même et n’accepte pas la dictature de la pensée unique. Et donc, oui, dans ce cas, je suis un terroriste. Non violent, mais pas prêt non plus à baisser son froc devant le totalitarisme de politiciens qui pensant, avant tout (et même exclusivement !), à leur propre sécurité. Tout le monde se fout royalement de la sécurité de « peuple ». Mais l’Europe étant au bord de l’implosion, il devenait urgent pour tous les dirigeants en lace (et qui tiennent à y rester !) de museler la populace. Ce ne sont pas les pseudo « terroristes » qui doivent être surveillés de près (ceux-là, ils sont facilement manipulables et pas toujours par ceux que les medias nous disent), mais bien le péquin moyen qui en a marre de se voir exploiter, appauvri et réduit de plus en plus en esclavage. Liberté, dont ! Allons donc ! L’Europe, comme les USA, veut exclusivement créer des lois d’exception pour transformer les deux côtés de l’Atlantique en véritables dictatures. Mais c’est « pour notre bien ». Et on continuera à nous parler d’autant plus de nos « libertés » qu’elles seront détruites. Et après, ça, on s’étonnera encore qu’il y a (sans en faire l’apologie) des « terroristes ». Faudrait peut-être que les dirigeants occidentaux ne les créent pas de toute pièce !
Réponse de le 17/01/2015 à 17:55 :
EXCELLENT !!
a écrit le 17/01/2015 à 12:40 :
Ce ne sont pas les immigrés qui sont fondamentalistes, mais une petite fraction de la deuxième ou troisième génération qui est née en France, à toujours vécu en France et s'est radicalisée en France, alors que leurs parents ne se sont pas radicalises depuis et désapprouve le fondamentalisme. Ne pas comprendre cela c'est risquer de passer à coté des solutions.
Réponse de le 17/01/2015 à 13:02 :
Le souci est que le mot "comprendre" en lui même ne rentre pas dans le vocabulaire de beaucoup ici...
a écrit le 17/01/2015 à 12:37 :
On a surtout la liberté de ne rien dire , on ne peut pas s'exprimer sur beaucoup de sujets sans tomber sous le coup d'une peine , toutes les lois socialistes pour favoriser l'immigration au détriment des locaux .
a écrit le 17/01/2015 à 12:37 :
J'espère que le petit bobo de François va mieux... Il n'y a que lui pour se cogner et saigner en plein discours officiel ;-)
a écrit le 17/01/2015 à 12:29 :
Comment en sommes-nous arrivés là ? La loi Chirac de 1976 sur le regroupement familial, les régularisations massives des socialistes, l'immigration incontrôlée de tous depuis Pompidou. Il faudrait créer un tribunal révolutionnaire pour juger tous nos politiques !!!
a écrit le 17/01/2015 à 12:28 :
La liberté de blasphémer est-elle si importante que ça et si utile surtout? La liberté en France se réduit tous les jours mais je ne sais pas qui en est responsable..... Les musulmans?
Réponse de le 17/01/2015 à 13:20 :
@Pier: les politiques sont les responsables de l'immigration massive et incontrôlée, mais les musulmans ne sont pas obligés de rester là où ils ne se plaisent pas :-)
a écrit le 17/01/2015 à 12:27 :
liberté égalité et laxisme no comment lire SIR WISTON CHURCHILL
a écrit le 17/01/2015 à 12:09 :
Le Pape semble bien mieux informé que Hollande, Valls, et les diplomates français, sur tous les pays musulmans. Gouverner c'est prévoir, ce n'est pas un journal qui se vendait à cinquante mille exemplaires en France qui va changer la face du monde, en faisant des provocations à géométrie variable, car ces caricatures sont considérées comme quelque chose de très grave dans ces pays; les caricatures du journal danois ont-elles changé le monde? Quelle utilité à faire des provocations répétées sur le même thème? A qui cela profite-t-il?
a écrit le 17/01/2015 à 11:52 :
Quel était le but de ces caricatures? Rendre les intolérants tolérants? Se moquer des islamistes ou des musulmans? Se faire parler de soi. Quel résultat ? Cela peut rappeler les néoconservateurs américains, qui voulaient instaurer la "démocratie" dans les pays du moyen-orient, en bombardant ceux de ces pays qui ne leur étaient pas sympathiques. On connaît le résultat. Nos médias et politiciens éclairés feraient bien d'y réfléchir, et d'arrêter de vouloir modeler le monde suivant leurs intérêts.
Réponse de le 17/01/2015 à 12:05 :
exprimer son point de vue, librement, comme tout citoyen, ça vous est étranger.
Réponse de le 17/01/2015 à 14:02 :
EXAT? LA QUESTION EST QUE CHERCHE T ILS? J AI ENTENDU UNE PHRASSE UN JOUR SUE LE GRAND ET LE PETIT DICTACTEUR QUI DIRIGERAIS LE MONDE?? NOUS DEVRIONS Y REFLECHIR? EN SOUTENENT CERTAINE CAUSSES? ??? JE RAJOUTERAIS MOURIR POUR DES IDEES DACORD ?MAIS DE MORT LENTE???
Réponse de le 18/01/2015 à 16:51 :
Vous avez d’autres propositions pour rendre les intolérants tolérants, que de montrer au grand jour leur intolérance ?
Tout le monde n'est pas censé respecter les interdits religieux d'une religion particulière !
En France, nous avons choisi de ne faire de lois sur aucune religions ! Chacun est libre de pratiquer la religion qu'il veut, et aucune loi n'est faite pour protéger une religion plutôt qu'une autre ! Il n'est donc pas interdit de dessiner un homme particulier, ni de manger de la viande le vendredi, ni de ne pas aller à la messe le dimanche ! A partir du moment où il n'y a pas d'insulte, ni de diffamation.
S'autocensurer en disant "faut pas les provoquer", n'est pas la solution. Que ferez vous quand les intégristes diront "les femmes ne doivent pas sortir en jupe", "les hommes doivent porter la barbe", "vous ne devez pas manger de boeuf" et manifesteront contre le génocide des vaches sacrées ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :