Evasion fiscale : le gouvernement espère récupérer 2 milliards d'euros en 2015

 |   |  376  mots
Plutôt que d'augmenter les impôts, je préfère lutter contre la fraude fiscale, a affirmé Michel Sapin. Pour satisfaire Bruxelles, la France doit réduire son déficit structurel de 0,5 point de PIB cette année au lieu de 0,3 estimé actuellement.
"Plutôt que d'augmenter les impôts, je préfère lutter contre la fraude fiscale", a affirmé Michel Sapin. Pour satisfaire Bruxelles, la France doit réduire son déficit "structurel" de 0,5 point de PIB cette année au lieu de 0,3 estimé actuellement. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
La lutte contre l'évasion fiscale devrait rapporter en 2015 à peu près la même somme qu'elle a rapportée l'année dernière, a estimé dimanche le ministre des Finances Michel Sapin.

La lutte contre l'évasion fiscale devrait encore se révéler fructueuse pour les caisses de l'Etat en 2015. Interrogé dimanche 1er mars dans l'émission Le Grand Jury (RTL-Le Figaro-LCI), le ministre des Finances Michel Sapin a dit s'attendre à que ce le système de régularisation des comptes dissimulés à l'étranger rapporte, comme l'an dernier, quelque deux milliards d'euros à l'Etat français en 2015.

Le système de régularisation des comptes bancaires dissimulés à l'étranger a rapporté l'an dernier "deux milliards (...) c'est 0,1 de déficit", a-t-il souligné, avant d'ajouter: "Cette année, ce sera à peu près de même nature".

Une alternative à une augmentation des impôts

Ces recettes devraient aider la France a remplir les objectifs de déficit fixés par Bruxelles. La Commission européenne a demandé cette semaine à la France de réduire son déficit "structurel" de 0,5 point de PIB cette année au lieu de 0,3 estimé actuellement. Le gouvernement doit donc trouver 0,2 point de PIB supplémentaire, soit environ quatre milliards d'euros.

"Plutôt que d'augmenter les impôts, je préfère lutter contre la fraude fiscale", a affirmé Michel Sapin .

"Il n'y a plus un seul espace pour un fraudeur qui voudrait cacher son argent à l'étranger. Il vaut mieux que, dès maintenant, il se présente pour régulariser sa situation", a estimé le ministre, tout en se montrant réaliste:

"Ça ne durera pas dix ans ou vingt ans, il y a un moment où tout le monde, je l'espère, aura déclaré ses comptes à l'étranger", a-t-il noté.

Plus de 80 pays se sont engagés en octobre à Berlin à un échange automatique d'informations fiscales d'ici 2017-2018.

Le renforcement de la lutte contre le terrorisme coûte "940 millions d'euros"

"La totalité des décisions qui ont été annoncées, au titre de la lutte contre le terrorisme --il faut des gendarmes en plus, un certain nombre de gens spécialisés dans la traque du financement du terrorisme ou un certain nombre de policiers supplémentaires ou dans l'Armée (...)"-- et au titre des "des dépenses annoncées pour par exemple développer le service civique, tout ceci au total c'est 940 millions d'euros", a également annoncé Michel Sapin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2015 à 14:37 :
...où en est l'enquête sur l'origine des fonds pour l'achat d'un appartement haut de gamme par Thomas Fabius ?
a écrit le 03/03/2015 à 14:22 :
ces politiciens sont contents des résultats de la récolte à toujours plus siphonner le privé pour alimenter la sangsue publique, mais ont ils mesuré les conséquences ? les start up, les patrons, cadres ... qui fuient à hauteur de 10 à 30 000 par mois, complétement découragés par la haine de la gauche et surtout de l’extrême gauche contre l'entreprise, la lourdeur extrême de l'administration (11 000 articles du code du travail contre 54 en suisse !!!), les impôts et charges record d'europe ?, rien, il n'y a que l'idéologie qui compte, ils sont prêts à voter des textes qui augmentent le chômage mais sont conformes aux "valeurs"...ce ne sont pas les résultats qui comptent, mais les principes, les dogmes !!! à virer d'urgence, ils sont l'ennemi du peule, ils détruisent le pays !!
a écrit le 03/03/2015 à 14:08 :
les entreprises comme els ménages sont les plus imposés et taxés d'europe, tout ça pour des services publics beaucoup trop coûteux et un niveau de service en total déclin, donc les entreprises se font justice toute seules, elles ont raison. il faut faire gréve des impôts et charges pour que ces fonctionnaires de la politique ou fonctionnaires tout court commencent à comprendre que l'argent public ne provient que du privé, et qu'on les paye pour de bons services pas chers...tout l'inverse, ce mondé politico-administratif se gave d'argent public et saigne le privé, l'euthanasie de la création de richesses...
a écrit le 03/03/2015 à 14:01 :
ils ont de la peine à trouver quelques millions d'euros d'économies ou de gains, mais quid des 22 milliards d'économies sur les régimes spéciaux ??? on accuse sarko de qq millions de dépassement de campagne, mais la gauche s'achète ses voies avec ces 22 milliards de gavage de son électorat... à quand la justice d'un régime unique de travail, de cotisations, de retraites ? et le traitement de ces dizaines de milliards de gaspillages signalés par la cour des comptes ??? de quoi faire 200 milliards d’économies, de quoi baisser les impôts et charges et repartir avec 3% de croissance et 2 millions de chomeurs en moins...???
a écrit le 03/03/2015 à 10:04 :
l'évasion fiscale existe, mais comment mobiliser les entreprises et les particuliers à plus de civisme fiscal si les impôts ne servent qu'à alimenter le tonneau des danaîdes du monde politico-administration, ce monstre qui absorbe toute la richesse pour la transformer en dépenses et dettes, ce gouffre qui gaspille par dizaines de milliards, cf rapports CdC que les responsables ne traitent même pas !!!!, ils sont payés pour quoi faire ???
ils se gavent d'argent public, celui du privé qu'ils saignent, et en demandent toujours plus.
Réponse de le 03/03/2015 à 12:56 :
Le problème n'est pas l'évasion fiscale, mais pourquoi il y a évasion? La France est un gouffre fiscal ou ceux qui travaillent financent le fonctionnariat et les assistés, rien de plus normal que de protéger son capital.
a écrit le 03/03/2015 à 0:07 :
Les comptes déjà régularisés vont payer les impôts normalement, sauf si les titulaires sont partis.
a écrit le 02/03/2015 à 23:25 :
Le mot important est : "espère". Soit, la volonté est que ... non. Mais bon, plus très étonnant, vu l'achat général des "politiques". A croire que seul Roosevelt fut le dernier des Honnêtes.
a écrit le 02/03/2015 à 23:02 :
Cela va payer la moitié de l'ardoise de l’écotaxe et le reste suffit pour encore une ou deux autres à venir. BRAVO
a écrit le 02/03/2015 à 22:41 :
C'est complètement faux et fantasmagorique mais cela sert les intérêts de ce pouvoir paresseux et politiquement cupide, qui fait tout pour éviter de prendre des mesures qui pourraient toucher son électorat.
a écrit le 02/03/2015 à 20:15 :
2 milliards seulement! Il y a de grosses légumes sur lesquelles il ne vaut mieux pas marcher sur les pieds! ils attendent qu`ils aient trouver un moyen d`échapper au fisc. Le temps c`est de l`argent mais pas pour nous les sans dents ......
a écrit le 02/03/2015 à 20:09 :
2 milliards de récupérés sur une somme estimée de 50 milliards pour l'évasion fiscale : on est loin du compte !!
Sans cette évasion fiscale, le budget de l'état serait quasiment à l'équilibre ...
a écrit le 02/03/2015 à 18:30 :
Arsène Lupin nous fait la morale !
Il n'a pas fini de lutter contre ses copains.
a écrit le 02/03/2015 à 18:20 :
Il aurait fallu que le gouvernement commence par la réforme fiscale, en supprimant les niches et les évasions fiscales. Les autres réformes ne pourront avoir aucun effet sur l'économie quand l'argent continue impunément à quitter le pays.
a écrit le 02/03/2015 à 17:31 :
Cela servira à payer la facture de l'ecotaxe à moins que l'état décide de mettre en oeuvre la solution www.ecotaxeoncloud.fr qui rapporte 8 M d'€ par jour. Affaire à suivre.
a écrit le 02/03/2015 à 17:01 :
...et où en est l'affaire Cahuzac ?
a écrit le 02/03/2015 à 16:31 :
Et si l'Etat commençait à restreindre son train de vie, ne les trouverait-on pas très vite ces milliards manquants au lieu de jouer à la gestapo fiscale ! Voyages, réunions, geuilletons, indemnités et avantages, surnombre de fonctionnaires inutiles : conseillers en tout genre,élyséens, matignonais, régionaux, sans compter l'armada de chargés de mission ! j'en passe et des meilleurs. . . mais attention, ' tant va la cruche à l'eau, qu'elle se casse ! "
a écrit le 02/03/2015 à 16:24 :
Dans quel entreprise sapin a t il travaille ? Demandez a Xavier Kemlin 😂👹💐
a écrit le 02/03/2015 à 15:58 :
j'espère voler jusqu'à 2 milliards aux gens qui ont travaillé !!!!!!!!!!!!!
a écrit le 02/03/2015 à 14:41 :
Après nous avoir annoncé que le chômage avait 0,5% en janvier, alors qu’en réalité il est en hausse de 0,3% ?? Voilà maintenant qu’il joue les voyants. Toujours des affaires épineuses.
a écrit le 02/03/2015 à 14:37 :
Tous ça pour ça ?!

Se rendent ils compte, les socialo-communistes, du tort immense qu'il cause à la France en décrédibilisant totalement l'Etat français ? Qui va venir investir en France si n'importe quel guignol élus change d'un coup les Loi pour vous spolier ????
a écrit le 02/03/2015 à 14:05 :
sapin devrait faire profil bas aucun homme politique ne figurant sur les listing des banques alors que l'influence qu"ils ont sur tous les marches ou l"etat intervient les place en pole position de l"evasion fiscale ,,,,,tout cela parait fort peu credible
a écrit le 02/03/2015 à 14:02 :
Comment peux-t-on confondre évasion fiscale parfaitement légale, et fraude fiscale illégale?
a écrit le 02/03/2015 à 12:46 :
c 'est de misère qu'il parle, pourquoi que 2 milliards???? Pourquoi autant de niches fiscales pour les riches, certains paient moins d'impôts que leurs employés tout en s'enrichissant avec nos impôts ( eux achètent des logements, des tableaux etc;;;;;;;; tandis que le simple lambda lui a de plus en plus de mal a payer ses impôts, taxes d-habitations, taxes foncières, etc car en région c'est une vraie honte. Jamais de compte a rendre pour les dépenses et train de vie somptueux,Trop d'élus, trop de fonctionnaires trop d'absentéisme ( 38 jours pour la CUS ) etc
Réponse de le 02/03/2015 à 14:39 :
Les deux tiers des français ne payent rien, mais touchent un gros paquet de l'Etat. Cette situation parfaitement anormal, unique dans l'Histoire, touche à sa fin.

Donc, vous racontez sans doute n'importe quoi..
Réponse de le 02/03/2015 à 20:20 :
Pour Nicolas...
Pouvez vous nous dire exactement combien touchent ces fameux 2/3 des Français?
Facile comme argumentaire....
"Donc, vous racontez sans doute n'importe quoi." la vous avouez vous aussi que vous racontez n`importe quoi!
a écrit le 02/03/2015 à 12:43 :
Et la Taxe sur les transactions financières ?
Où en est-on ?
Réponse de le 02/03/2015 à 15:33 :
@Minaud
Pour info, cette taxe est déjà appliquée en France (sur les seuls achats d'actions de grosses sociétés, et pas sur les produits dérivés, hélas).
Facile a vérifier: achetez une action Total ou Air Liquide. Vous paierez la taxe.
a écrit le 02/03/2015 à 11:58 :
C'est surtout très insuffisant quand on sait qu'il y a environ entre 60 et 80 milliards de fraude fiscale chaque année soit l'équivalent du déficit annuel pourquoi s'attaquer aux fonctionnaires qui a priori sont les seuls habiliter à faire rentrer cet argent dans les caisses publiques sans nouvel impôt pour l'ensemble des citoyens honnêtes ...
Réponse de le 02/03/2015 à 15:04 :
C'est vrai: les fonctionnaires sont les seuls habilité à prendre l'argent que les autres gagnent.
Réponse de le 03/03/2015 à 12:42 :
Contre exemples : la concession des autoroutes, le rachat de Dexia ...
De façon générale lorsque une action publique est déléguée au privé on est certain de ne plus jamais revoir l'argent
A force de mutualisé les pertes de la haute finance et de privatiser les secteurs de l'action publique bénéficiaires forcément on s'endette.Dans les cas de Dexia jusqu'à 45 % ...
a écrit le 02/03/2015 à 11:36 :
Si la France avait des impôts normaux et réalistes, il n'y aurait pas d'évasion fiscale!
Réponse de le 02/03/2015 à 11:56 :
Mais oui. C'est simple mais les incompétents fonctionnaires et politiques ne peuvent pas le comprendre
Réponse de le 02/03/2015 à 12:03 :
Quelques petits contrôles fiscaux sur nos "bons" ministres et notre "génial" président devrait rapporter de jolies sommes...
Ah ! Vous pensez qu'ils ont une immunité fiscale ?
Réponse de le 02/03/2015 à 13:25 :
+1000;

la meilleure arme contre la fraude fiscale; c'est la mise en place d'une fiscalité raisonnable.

Taux marginal d’imposition de l’épargne : 75% dans les poches de l'Etat
Réponse de le 02/03/2015 à 21:25 :
Le meilleur moyen de lutter contre la fraude fiscale c'est de renforcer l'arsenal judiciaire contre la délinquance fiscale, car oui ne pas payer ses impôts, c'est se comporter comme le "Caïd" du 9-3 !
a écrit le 02/03/2015 à 10:50 :
Suppression de l'Impot Société et mise en place d'une taxe sur le Chiffre d'Affaires payée par toutes et tous ayant une activité en France et payable tous les mois en meme temps que la TVA. Comme ça les grosses boites (Mac Do, Total, Ikea, etc.... "organisées et évadées" seraient rattrapées par la patrouille.Suppression aussi de l'ISF qui fait fuir et gros big bang de l'investissement industriel en défiscalisant ceux qui participent à son financement. Des pistes.......
Réponse de le 02/03/2015 à 14:40 :
Le chiffre d'affaire, ce ne sont pas les profits...

Sinon oui, supprimer l'IS et augmenter la TVA, comme ça on est sur que les clients payeront bien les impôts.
a écrit le 02/03/2015 à 10:29 :
2 milliards d'euros ! Hallucinant d'efficacité !
La fraude fiscale en France, c'est 80 milliards d'euros par an !
La grece a deja recuperé 400 millions en 2 semaines, et Sapin mise sur seulement 2 milliards d'euros ?
Réponse de le 02/03/2015 à 17:52 :
alors fonctionnaire inutile !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 02/03/2015 à 10:21 :
Est-ce que SAPIN pourrait nous parler des affaires de Valls en Suisse ?
Réponse de le 02/03/2015 à 11:38 :
S'il n'y avait que Valls !!
Réponse de le 02/03/2015 à 13:30 :
Le Tessin est une très belle région.....
a écrit le 02/03/2015 à 10:07 :
ok on chasse les méchants et après ? Ca paye quoi tout ça ? RIEN !
Réponse de le 02/03/2015 à 10:30 :
Rien ?
La fraude fiscale, c'est 80 milliards d'euros par an, c'est rien pour vous ? Vous devez être sacrement riche !
a écrit le 02/03/2015 à 9:13 :
Ceci ne représente pas des mesures structurelles comme le demande Bruxelles, mais juste "one shot" cela est plus facile que de s'attaquer aux vrais problèmes :
Nombre des fonctionnaires,
Restauration ou modulation du jour de carence dans les trois fonctions publiques. la suppression avait occasionné des coûts de +61 millions d'euros pour l’Etat, +63 millions d'euros pour la FPH et +40 millions d'euros pour les collectivités territoriales. Soit une économie globale durable, de 164 millions d'euros/an ;
 Suppression du versement du supplément familial de traitement : cette indemnité qui fait partie intégrante de la rémunération brute des fonctionnaires (et qui est donc en soi imposable) représente 0,9 milliard d’euros rien que pour la FPE[6]. Sa suppression dans l’ensemble des trois fonctions publiques pourrait représenter environ 1,5 à 1,8 milliard d’euros brut (sans doute 1 à 1,3 milliard net (si l’on retranche l’impact négatif en termes d’IR et de CSG).
Ralentissement du GVT positif (glissement vieillesse technicité) évalué à 1,1 milliard d’euros/an pour la fonction publique d’Etat
Stoppage de l'hemoragie des hausses de salaires dans les collectivités territoriales : +4 en 2014....près de 7 milliards d'augmentation de la masse salariale entre 2009 et 2013
Et bien d'autres.....mais pour cela il faut du courage.........
Réponse de le 02/03/2015 à 10:28 :
Ce n'est pas du "One shot" comme vous dites. La fraude fiscale en France, c'est 80miliards d'euros par ans.
De quoi financer tout ce que vous décrivez, et bien plus encore !
a écrit le 02/03/2015 à 8:18 :
Haro sur les comptes à l'Etranger.
Réponse de le 02/03/2015 à 11:38 :
Sauf ceux des politiques dont les noms ont été soigneusement effacés des listes !
a écrit le 02/03/2015 à 8:17 :
il manque tjs 4 milliards pour atteindre l'objectif promis ( et renegocie avec bruxelles)
deuxio, ca fait rentrer un peu d'argent ok, ca serait bien de calculer un ' impact' de la fiscalite de la france sur son dynamisme a venir ( et la, je pense qu'ils ne voient pas ce qui est en train de se passer ;-)))))))))))))))))))) )
a écrit le 02/03/2015 à 8:16 :
Attention, bien penser à effacer les noms des personnalités politiques!
a écrit le 02/03/2015 à 8:15 :
Chaque fois qu'on fait des dépenses supplémentaires ( surêté, dont le financement présenté est plus que douteux ) on resort le " produit " de la lutte contre l'évasion fiscale.
Seulement ces " revenus " ne sont que partiellement pérènes.
On peut déjà se demander où on va trouver les sommes manquantes dans un avenir proche??
Réponse de le 02/03/2015 à 10:14 :
Tout à fait exact !
Je doute de la baisse de la dette publique !
Réponse de le 02/03/2015 à 10:31 :
Partiellement perenne ?
La fraude fiscale, c'est 80 miliards d'euros par ans, de quoi financer pas mal de chose, ne croyez vous pas ?
Réponse de le 02/03/2015 à 14:42 :
"La fraude fiscale, c'est 80 milliards "

N'importe quoi. Ca ferait prés de deux fois les dividendes. C'est du baratin CGT, qui est cassé par les juges. La fraude c'est dans les 4 milliard par ans en moyenne...
a écrit le 02/03/2015 à 8:13 :
Ne touchons pas à Andorre: Hollande en est le co-president!
Et pas à Londres, cela pourrait fâcher l'Angleterre!
Réponse de le 02/03/2015 à 9:40 :
HSBC Luxembourg etc ..
a écrit le 02/03/2015 à 7:44 :
porter plainte contre HSBC non quand meme pas !!!
obliger l europe a reformer pour arretez le bazar du luxembourg et de l irlande ??
peut etre mais pas de bruit

le sapin c est pas du chene et ca ne vaut pas grand chose
Réponse de le 02/03/2015 à 11:03 :
C'est sûr le sapin ça brûle vite ,de grosses flammes sur le moment et puis pschittt!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :