Dix grandes banques créent un fonds anti-faillite de 70 milliards de dollars

 |  | 217 mots
Dix grands banques internationales -américaines et étrangères- mettent en place un fonds de 70 milliards de dollars dans lequel elles pourront puiser en cas de manque de liquidités.

Les partipants à ce fonds "anti-faillite" sont les banques américaines Bank of America, Citibank, Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Merrill Lynch, Morgan Stanley, la britannique Barclays, l'allemande Deutsche Bank et les suisses Crédit Suisse et UBS.

Chacune des banques participantes amènera 7 milliards de dollars (soit 70 milliards de dollars au final) et chacune pourra obtenir jusqu'au tiers du montant du fonds en cas de difficultés de refinancement, ont-elles annoncé dans un communiqué commun. La taille de ce fonds devrait être amené à croître dans la mesure où d'autres banques sont invitées à le rejoindre.

Cette décision doit donner un signal au marché que les banques, les maisons de courtage et les autres sociétés fiancières sont prêtes à fournir les sommes nécessaires pour répondre aux demandes des emprunteurs.

Les dix établissements s'engagent par ailleurs à augmenter au maximum la liquidité des marchés et à faciliter un dénouement des positions de la banque d'affaires Lehman Brothers sur le marché non régulé des dérivés de crédit.

Elles affirment également qu'elles vont avoir recours dès cette semaine aux facilités de refinancement de la Réserve fédérale, jusqu'ici assez peu utilisées car y avoir recours était perçu comme un signe de faiblesse par le marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :