Le PIB américain pourrait reculer de 4% à 5% au quatrième trimestre

Selon le président de la Réserve fédérale de Dallas, Richard Fisher, le Produit intérieur brut (PIB) américain pourrait se contracter de 4 à 5% en rythme annuel au quatrième trimestre.

Habitué des déclarations alarmistes, Richard Fisher a estimé ce jeudi que l'économie américaine pourrait se contracter de 4 à 5% en rythme annuel au quatrième trimestre. Le Produit intérieur brut (PIB) américain avait déjà reculé de 0,5% au troisième trimestre, son plus fort repli depuis le troisième trimestre 2001, marqué par les attentats du 11 septembre.

L'activité "devrait se contracter encore au moins pendant la première moitié de l'année prochaine", a rajouté le président de la Réserve fédérale de Dallas. Dans ce contexte, il a plaidé pour un plan de relance budgétaire afin de compléter la politique d'assouplissement monétaire de la Fed. Cette dernière a abaissé ce mardi son taux directeur à son plus bas niveau historique, au sein d'une marge de fluctuation allant de 0 à 0,25%.

Ce plan de relance devrait être lancé dès l'investiture de Barack Obama, le 20 janvier prochain. Le futur président américain et son équipe travaillent actuellement avec le Congrès sur les modalités de ce plan, déjà annoncé comme sans précédent depuis la crise des années 30. Selon Bloomberg, il pourrait s'élever à 850 milliards de dollars, soit 6% du PIB américain, dépassant ainsi les préconisations de Fonds monétaire international.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.