La croissance britannique n'atteindrait pas 1% en 2010

 |   |  144  mots
Selon Ernst & Young, il n'est pas sûr que le PIB outre-Manche enregistre une hausse de 1% l'an prochain.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Grande-Bretagne aura du mal à atteindre la barre de 1% en 2010, selon une prévision du club Item du cabinet Ernst & Young publiée ce lundi.

En avril dernier, le ministre des Finances britannique, Alistair Darling, avait dit anticiper une croissance de 1,25% pour l'an prochain. De son côté, dans ses prévisions macro-économiques publiées en septembre, le Fonds monétaire international (FMI) tablait sur une hausse de seulement 0,7% du PIB en 2010.

"Par rapport à il y a un an, nous sommes revenus de loin (...) Mais, avec des consommateurs qui vont rembourser leurs dettes et une politique fiscale qui sera inéluctablement resserrée après les élections, il est difficile de voir le moindre potentiel pour une reprise durable de la demande intérieure", selon Peter Spencer, économiste en chef du club Item.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :