Dubaï World restructure une dette de 26 milliards de dollars

La société d'investissements du gouvernement émirati a détaillé un plan de restructuration qui pourrait concerner ses principales filiales immobilières et affecter 26 milliards de dollars de dette.

Face aux menaces d'éclatement de sa bulle immobilière et après avoir reçu l'appui financier de son voisin Abou Dhabi, Dubaï lance un vaste plan de restructuration au sein de sa société d'investissements, Dubaï World. Celui-ci pourrait affecter les principaux groupes immobiliers du pays.

"Le montant total des dettes des sociétés qui seront potentiellement concernées par le processus de restructuration représente environ 26 milliards de dollars (17,3 milliards d'euros), dont environ six milliards liés aux sukuks (obligations islamiques) de Nakheel", précise le conglomérat dans un communiqué.

Nakheel est connu pour avoir piloté les projets immobiliers les plus connus de l'émirat, notamment la construction d'un "archipel" artificiel en forme de palmier. Et Dubaï World est le conglomérat qui a piloté l'expansion du pays ces dernières années. La semaine dernière, le gouvernement a demandé un moratoire de six mois sur les dettes de ces deux groupes, provoquant une onde de choc sur les marchés financiers.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.