La Fed devrait maintenir ses taux proches de zéro

 |   |  214  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le discours de la Réserve Fédérale américaine reste très prudent sur la reprise économique et évacue tout risque d'inflation à court terme.

La banque centrale américaine (Fed) achève ce mercredi sa réunion mensuelle de politique monétaire de deux jours, à l'issue de laquelle elle devrait maintenir son taux directeur inchangé à 0.25%.

Lors de sa dernière réunion en novembre, le FOMC (le comité de politique monétaire de la Fed) avait indiqué que l'évolution de l'emploi, de l'inflation et des perspectives d'inflation détermineront le timing d'un prochain relèvement des taux. En effet, une reprise durable du marché de l'emploi serait le signal d'une reprise durable de l'économie qui tirerait les anticipations inflationnistes à la hausse et forcerait ainsi la Fed à relever ses taux directeurs.

Or, Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale, a déclaré mardi que le rythme de l'activité économique américaine était tellement en deçà de son potentiel qu'il y avait peu de risques pour que l'inflation devienne un problème. Le but de la Fed aujourd'hui est d'éviter toute anticipation de hausse des taux de la part des marchés afin de ne pas voir une reprise encore faible tuée dans l'œuf.

Dans ce contexte, il semble donc très peu probable que la banque centrale américaine relève ses taux avant la fin du premier semestre 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :