Le pétrole grimpe après la forte baisse des stocks américains

 |   |  196  mots
Les cours du brut prennent plus de deux dollars ce mercredi après la très forte baisse des stocks américains en produits pétroliers.

Pour la troisième semaine consécutive, les réserves américaines en pétrole brut ont chuté. Du coup, le baril de pétrole progresse nettement ce mercredi, revigoré par une consommation plus forte que prévu outre-Atlantique. Mais cette dernière reste toujours en baisse par rapport à l'an passé, ce qui explique que les cours ne parviennent pas à repasser au-dessus de la barre des 80 dollars.

A la clôture, le baril de "light sweet crude" a gagné 2,27 dollars à 76,67 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent de la mer du Nord prend 1,59 dollar, à 75,06 dollars le baril.

Les stocks de pétrole brut ont reculé de 4,9 millions barils la semaine passée, alors que les économistes prévoyaient un repli limité à 900.000 barils. Les réserves d'essence ont pour leur part diminué de 900.000 barils, contre une hausse escomptée de 1,2 million de barils.

Enfin, les réserves de produits distillés, qui incluent le fioul domestique, ont baissé de 3,1 millions de barils, là où les marchés misaient sur une baisse 1,9 million. Ces stocks sont particulièrement surveillés en cette période de grand froid sur une majeure partie du pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :