L'inflation a atteint 3,5% en janvier en Grande-Bretagne

 |   |  189  mots
L'inflation, qui était de 2,9% en décembre, affiche ainsi son plus haut niveau depuis novembre 2008.

 Les prix à la consommation en Grande-Bretagne ont nettement dépassé l'objectif de 2% de la Banque d'Angleterre (BoE) en janvier, enregistrant une hausse de 3,5%, conforme aux attentes, montrent les statistiques officielles.

L'inflation, qui était de 2,9% en décembre, affiche ainsi son plus haut niveau depuis novembre 2008. Conformément aux statuts de la BoE, son gouverneur va devoir expliquer officiellement au gouvernement les raisons pour lesquelles la hausse des prix s'est écartée de plus d'un point de pourcentage de son objectif de 2%.

Selon les économistes et la banque centrale, ce niveau d'inflation n'est toutefois que temporaire car il résulte d'effets de base liés à la forte baisse des prix du pétrole en 2008, ainsi qu'à la baisse temporaire de la TVA.

En excluant les composants volatils comme l'énergie et l'alimentation, l'inflation ressort à 3,1% sur un an en janvier, son plus haut niveau depuis le début de la série statistique en 1996, contre 2,8% en décembre.

L'indice des prix RPI (Retail Price Inflation), plus large car il inclut entre autres les prix immobiliers, ressort en hausse de 3,7% sur un an, contre 3,8% attendu et 2,4% enregistré le mois précédent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :