Nicolas Sarkozy annonce une taxe carbone européenne aux frontières

 |   |  172  mots
Nicolas Sarkozy vient d'annoncer ce vendredi que la Commission européenne va proposer en juin un mécanisme d'ajustement aux frontières de l'Union pour taxer les importations de pays rechignant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Reste à obtenir un accord européen unanime sur ce projet.

La Commission européenne proposera en juin un mécanisme d'ajustement aux frontières de l'Union pour taxer les importations de pays rechignant à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, a déclaré ce vendredi Nicolas Sarkozy, à l'issue du sommet européen.

"Chacun considère aujourd'hui que la question d'un mécanisme d'adaptation aux frontières est incontournable", a précisé le président français lors d'une conférence de presse. "Aucun pays ne s'y est opposé."

Quelques jours après l'annonce par le gouvernement français, que la mise en oeuvre de la taxe carbone française n'interviendrait que lorsque ce dispositif européen aura été mis en place, il a estimé qu'il y aurait une majorité de pays pour demander "la fin de la naïveté de l'Europe".

La Tribune a récemment posé la question de la taxe carbone aux frontières à un chercheur de TSE (Toulouse School of Economics), Hippollyte d'Albis. En tant qu'économiste, il s'est montré plutôt sceptique. Retrouvez sa réponse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2010 à 4:59 :
je suis contre la taxe carbonne interieure
et pour la taxe aux frontieres.
C'est notre seule change de redonner de la competitivité aux pme locales.
a écrit le 28/03/2010 à 7:47 :
Ouf ! Quelle volée de commentaires finalement plutôt cocasses. Pas une once de raisonnement économique la dedans. On oublie que l'Europe, et surtout la France, importe bien plus qu'elle n'exporte. Qu'il est possible de fabriquer en Europe ce que nous importons, mais que l'inverse n'est pas toujours vrai. On oublie que cette taxe, qui pénalisera les importations, permettra de financer, au mieux nos déficits (et donc de les éponger) ou d'engager des actions écologiques plus conséquentes. Alors avant de critiquer il faut étudier la question plus à fond. C'est sans doute ce que vont faire les instances européennes compétentes. En tout cas plus compétentes que ces commentateurs du café du commerce de bas étiage.
a écrit le 27/03/2010 à 15:37 :
On va payer plus cher ce qu'on n'est plus capable de produire ici. C'est une double sanction entretenue par une inflation auto-entretenue qui s'arrête le jour de notre décès.
a écrit le 27/03/2010 à 9:00 :
Ou est la frontière de l'europe? Sarkozy un petit malin cette taxe n'est pas Française il pense a tout.
a écrit le 27/03/2010 à 8:47 :
taxe + taxe = Renchérissement de tous les produits,matières premières,pétrole. Et après avoir taxé que va devenir l'argent de ces taxes? déjà 80 % sur l'essence! La taxe carbone n'est en fait qu'une façon de faire prendre conscience au monde la fin règne Pétrole et du nucléaire. Estimation : pétrole 40 ans, uranium les plus optimistes 2040 les plus pessimistes 2015.
a écrit le 27/03/2010 à 6:58 :
En voilà une idée intéressante ! Encore faudrait-il que nos gros pontes européens arrivent à passer à l'acte !
Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable! C'est là une mesure défensive...et, j'approuve.
Il est temps que nous devenions autre chose que des consommateurs décérébrés de mauvais produits de médiocres qualités, incapables de produire ce dont nous avons besoin.
Nous allons ainsi êtres moins gavés d'écrans plats, I-phones et de babioles et verroteries de tous genres!
Soit! Et, tant mieux!
a écrit le 27/03/2010 à 5:59 :
La taxe "carbone" serait alors une taxe sur sur les importations, et donc des pays comme la Chine mettraient aussi en place des taxes à l'importation, ce qui ravirait par exemple les allemands, grands fournisseurs de machines outils à la Chine. Encore une bonne idée de M. Sarkozy !
a écrit le 26/03/2010 à 17:34 :
Nous Français, nous voulons faire la morale au monde et au retour nous allons payer une taxe de plus et payer les importations plus cher ,car ne rêvons pas ,si nous taxons leurs produits, ils se rattraperont de toute façon.
Aujourd'hui l'écologie devient une raison (valable ou non) pour nous racketter encore plus.
a écrit le 26/03/2010 à 16:54 :
cette taxe carbonne doit absolument etre mondiale.
si elle n'est qu'europeenne,on se fout dedans.
il ne faut pas savoir compter pour le comprendre.
nous sommes deja trop cher en france et en europe,les autres pays du monde vont encore rire un peut plus.
a écrit le 26/03/2010 à 16:47 :
Nous sommes déjà écrasés sous le poids des taxes, alors pas besoin d'un impot de plus qui ne fera pas baisser la pollution et diminuer le réchauffement climatique si toutefois ce dernier existe.......!??.
a écrit le 26/03/2010 à 15:24 :
Quelle stupidite ! Pourquoi commencer une guerre economique avec la Chine dont l'economie est la plus prospere du monde ? C'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer.Au 18ieme siecle on etait plus intelligent quand on faisait en sorte de supprimer toutes entraves au comerce international.
a écrit le 26/03/2010 à 14:59 :
Les mêmes qui critiquaient la taxe carbone, puis protestaient contre son soit disant abandon, persiflent sur sa réalisation européenne. Jamais content les Français. Et si vous laissiez le gouvernement développer sa politique en paix ! Perturber le capitaine en pleine tempête est suicidaire. C'est sans doute trop difficile à comprendre pour beaucou^p.
a écrit le 26/03/2010 à 14:34 :
Une lueur d'espoir pour le retour de notre industrie et la baisse du chômage.
N.SARKOZY revient à la raison, grâce à la défaite des régionales.
Je ne peux que me réjouir car j'ai toujours soutenu une taxe carbonne (d'importation) pour la relance de notre économie et non pas celle des pays émergents qui s'en sortent très bien tout seuls. Pourvu que les mots se traduisent par des faits car sur ce sujet nous étions très déçus du texte qui ne faisait que de diminuer le pouvoir d'achat des seuls FRANCAIS.
a écrit le 26/03/2010 à 14:25 :
Encore des parlottes. Dans 6 mois, on se déballonne. Comme d'habitude.
a écrit le 26/03/2010 à 14:12 :
Et pourquoi pas une TAXE CARBONE pour franchir le portail de l'Elysée et tous les ministères. Plus de véhicules avec ou sans chauffeur, le vélo pour tous.
a écrit le 26/03/2010 à 12:26 :
Pourquoi ne pas l'appeler TAXE IMPORTATION, sans y tremper le CO2 qui n'a rien à voir ??. Cette taxe a des 'chances' de passer car l'Europe est "sous vide". Par contre, ce seront les Européens qui paieront plus cher les marchandises et même (si miracle) ca pourrait faire revenir certains délocalisés ....
a écrit le 26/03/2010 à 12:12 :
C'est fatigant cette taxe carbonne !!!
a écrit le 26/03/2010 à 12:11 :
Si je comprends bien il s'agirait de taxer les importations de produits issus de pays ne respectant pas nos taux d'émission de CO2.

Pourquoi pas, mais je demande à voir en pratique, espérons que la montagne Europe ne va pas encore accoucher d'une souris.

Dans le même ordre d'idée, pourquoi ne pas taxer les importations de produits issus de pays ne respectant pas nos critères de protection sociale ?

Je pense notamment à la Chine qui a signé les accords de l'OMC sans en respecter aucune clause !

(c'est ce que demandent depuis des années des gens comme Pierre Larrouturou par exemple)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :