Questions sur la taxe carbone ? Les économistes vous répondent en vidéo

 |   |  90  mots
Les experts de la Toulouse School of Economics (TSE) décryptent en vidéo pour La Tribune la problématique de la fiscalité écologique, même si Nicolas Sarkoy semble désormais repousser son échéance. Pour découvrir leurs réponses aux questions des internautes de latribune.fr, cliquez sur les liens ci-dessous.

Pourquoi faut-il une taxe carbone ? Vous avez été nombreux à poser vos questions sur le site Internet de la Tribune. même si Nicolas Sarkoy semble désormais repousser son échéance. Comme promis, les experts de la Toulouse School of Economics (TSE) vous répondent.

Ils décryptent en vidéo la nouvelle fiscalité écologique.  Jusqu'au 15 mars, une question par jour à laquelle ces économistes répondent avec pédagogie. Ne ratez pas ce rendez-vous exceptionnel qui débute ce lundi.

Ouvrez les liens ci-dessous pour découvrir leurs interviews-vidéos.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2010 à 9:47 :
Paris n'est pas la france, en campagne, il faut - 3 voitures par foyer, une pour le père de famille, 30 à 40kms dle aller-retour pour se rendre à son travail, 1 pour la mère de famille pour 2 à plusieurs fois si plusieurs enfts d'âges différents pour rejoindre le départ des cars scolaires, 1 vélo-moteurs ou déplacements de la mère pour le jeune de 16/18/20 ans pour un stage de complément de formation technique ou complémentaire -peu rétribué- En province, les tramways, bus ou transports en commun, (pour reprendre les pensionnaires de collège... etc. )ne sont pas "foison" et durant ce temps pour les députés-ministres, dans les 550 pers. et le chef de l'état à lui seul consomme 840 000 TONNES de CO2 et sans compter ses voyages, dominicaux à CAP TERRE ou en amérique du sud (vendre des rafales ou voir le père biologique de sa femme) et le président passe après les ANGLAIS et ALLEMAND... et ce serait aux français 'provinciaux pour la pluspart de payer leurs consommations et destructions de la nature... pensez égalité... sinon mme Jouanno enlevez cette mention de toutes les mairies de france. Taxe totalement inégalitaire et inutile, mettez vous donc au travail avant la chaleur des plages remplie d'algues vertes sur les plages de France qui tuent, et commencez par en détruire la source de production, revoyez l'état des digues, qui vont en plus - tous les 2 de tuer des vies humaines, puisque l'herbe imprégnée de sel, n'y repousse pas. Voyez aussi la diffusion de l'utilisation des canaux - Mme Voinet en avait négligé le projet, pour le transport intensif des matériaux de construction et pourquoi pas nous donner de l'eau propre tant de tonnes de plastiques pour les transports d'eau de source, le CO2 des camions, les risques d'accidents et là encore moins de CO2 et combien d'autres sources de non production et de marchandage's d'épicier de jeux de petite fille, je te donne ... je te reprendrai... RIDICULE la façon de gérer l'économie française.... qu'elle largeur de compétences... les chinois ont construit le mur de chine avec des milliers de personnes et de -PETITS PANIERS - et en France on ne peut pas créer des emplois, mais on ne peut pas non plus rétribuer des chômeurs... La honte, jeudi soir vers 618 h 30, je suis passée dans le bus, devant la porte du cimetière du père Lachaise où 2 camions de l'aide sociale distribuaient la soupe - 150 personnes... des anciens mais aussi beaucoup de jeunes y patientaient dans la queue et le froid pour MANGER laissez tomber cette taxe si peu innovante et parfaitement injuste pour les cotisants futurs... Un peu d'innovation et apprenez donc à conserver ce que des milliers de générations ont créé que diable que notre Président se dispense de donner des leçons de moralité en Amérique... nous il y a 50 ans que nous y avons pensé leur dit-ilen parlant de la 'sécurité sociale' et les filles de chômeurs et de mendiants dans le métro, qu'il aille donc les rencontrer et sortir de son palais avec 60 % de prise en charge de + que ses prédécesseurs pour sa SEULE sécurité(avec en + les frais d'informatique, il a été élu par la majorité des français -y compris par ceux qui attendent un bol de soupe....
a écrit le 11/03/2010 à 17:51 :
Les commentaires, sur le sujet, sont éloquents. Mais à mon avis....
Une taxe de C.:ça va faire marcher le commerce. Isolations supplémentaires, des habitations, changement de chaudière, Triplement, ( et bientôt quadruplement) des partie vitrées. Panneaux photovoltaïques, etc, le tout agrémenté de prêt à taux ZERO, (qu'il faudra bien rembourser), de subventions, ( avec nos impôts déjà payés). Celà donne des taxes sur les produits et entreprises concernés, TVA, et autres. Pour appater les gogos. Exemple pour un ménage: le projet " économie d'énergie" va coûter 50 000 euros, moins les avantages fiscaux et subventions 9 350 euros. Economie ralisée 50 % sur leur consommation énergétiquje qui se monte actuellement à 2 200 euros/an. Soit un peu plus de 1000 euros /an d'économie. Près de 40 ans avant amortissement. Ils ont intérêt à être jeunes, et à avoir du boulot toute leur vie. Surtout s'ils ont déjà des crédits en cours ( habitation, véhicule, et autres). Ca ressemble à un marché de dupes. Et pendant ce temps, les émissions mondiales de CO2, qui sont de 27 500 000 tonnes, ( USA, Chine, Inde, Russie, Japon, etc) ( comparée à celle de la France 400 tonnes, représentent 68 750 unités/monde et 1 unité /France. Cherchez l'erreur, surtout qu'en 2050, la terre supportera 9 milliards d'humains. Sans parler de la dette exponentielle de l'Etat, qu'il faudra combler. Sans commentaires.
a écrit le 09/03/2010 à 16:42 :
Qu'on change les termes "taxe carbone" par "taxe polluants" svp.
Tout le monde sait dorénavant que le carbone ne pollue pas et que l'homme n'est pas responsable du réchauffement. La taxe sur la pollution en général serait plus honnête et juste.
Si on maintient cette dénomination, on aura tous l'impression de se faire voler par une gigantesque mafia.
a écrit le 08/03/2010 à 7:37 :
Encore une belle imposture liée à la doctrine écologiste qui voudrait qu'on retourne à l'age de pierre.
Je vous invite tous à lire le dernier livre d'Allegre celà vous éclairera sur l'imposture écologique de Messieurs Hulot et consors
a écrit le 06/03/2010 à 18:29 :
a quand la taxe carbone a l'arrivée des produits importés de Chine ou USA pays peu enclins a l'écologie, ne pas oublier le Brésil avec sa déforestation qui favorise l'augmentation du carbone,
Taxes contributions aides impots ce n'est certainement pas le moyen de nous inciter a l'écologie
a écrit le 05/03/2010 à 9:48 :
on parle toujours de taxes et de prélèvement avant même de savoir ce que l'on veut faire ni comment le faire.La complexité de notre fiscalité et le niveau croissant des prélèvements ( fiscalité nationale, locale...) sont un facteur de démobilisation des gens qui travaillent et de déclin de notre économie.
a écrit le 05/03/2010 à 9:28 :
La taxe C , encore un impôt "Carnavalesque" de plus ; les économistes peuvent en parler ! L'économie pour les ménages qui n'auront plus les moyens de se chauffer et le gaspillage pour les riches industriels qui ne fabriquent qu'avec des matériaux non durables et non réparables , que du jetable !
De nombreux exemples le prouvent :
- Vous achetez un décodeur tnt , il tombe en panne après la garantie, non réparable car la répararion coûtera plus chère et encore si un service après-vente veuille bien le réparer .
- Les matériaux employés sont de mauvaise qualité, un fait exprès pour que le matériel s'use plus vite et que le consommateur rachète un produit fini neuf . Tournez manège !
- C'est comme le tambour de la machine à laver en plastique au lieu de la bonne vieille cuve inox résistante .
- Des pièces soudées entre elles , comme les piles dans les nouvelles cartes mères des ordinateurs : au lieu de changer la pile , changez l'ensemble , astucieux non .

Bref , l'industrie s'en fout de l'écologie et l'Etat aussi , la chasse au gaspillage c'est du VENT . Et le réchauffement climatique a bon dos pour faire trinquer encore et encore les ménages .
a écrit le 05/03/2010 à 7:36 :
En France, on ne connait que deux mots: Aides et taxes.
Pour moi, la taxe carbone n'est encore qu'un prélèvement supplémentaire et démagogique à la mode qui n'aura que des effets néfastes sur notre industrie sans changer quoique ce soit du climat.
a écrit le 02/03/2010 à 20:41 :
On achete ce qu'on nous vend, le peuple ne peut pas acheter des produits qui ne sont pas proposés qui n'interressent pas les industriels, et qui ne veulent pas dépenser pour les développer. Alors, on taxe qui encore une fois???, le peuple qui achète ce qu'on lui vend et l'Etat verse des sommes astronomiques pour aider les industriels à nous vendre de la M... N'y aurait il pas un GRAVE problème d'incompétence politique en France ??
a écrit le 02/03/2010 à 7:13 :
Personne ne peut nier que notre environnement s'est "dégradé" depuis notre sortie de l'âge des cavernes; le fait que la population mondiale s'est considérablement développée joint à la production de méthane par la gent bovine me conduit à penser qu'il y a longtemps que nous devrions être morts depuis longtemps. Je ne m'explique pas que non seulement nous sommes de plus en plus nombreux et vivons de plus en plus vieux dans notre tas d'ordures, qui, lui, est incontestablement un problème. La taxe carbone n'est, pour moi, qu'une aimable (détestable) fadaise esthétique...
a écrit le 02/03/2010 à 6:13 :
D ' accord , avec les commentaires précédents...De plus, je ne comprends pas pourquoi elle serait constitutionnelle, avec des injustices discriminatoires pour la ruralité profonde, ne disposant pas de vélib, métro, tramways, RER, TGV...
a écrit le 01/03/2010 à 14:55 :
Les gvts successifs n'ont fait que créer des taxes.
Celui ci ne déroge pas à la règle, une autre taxe!!!

La France est en train de se tirer une autre balle dans le pied, alors que nous sommes désormais champion du monde, champion du monde des impôts en tout genres.
a écrit le 01/03/2010 à 14:37 :
La production de carbone française représente moins de 1% de la pollution mondiale. Il est parfaitement hypocrite de prétendre qu'une taxe carbone française puisse significativement servir à autre chose qu'à établir un nouveau type d'impôt destiné à éviter de fairre des économies budgétaires. Les arguments concernant la soi-diant vertue d'une telle taxe sur le comportement des Français sont d'une niaiserie bétifiante. Par ailleurs, en économie, la taxe se retrouvera mécaniquement dans les prix, avec la plus part du temps un coefficent multiplicateur bien connu dans la distribution, elle aura ainsi un effet inflationiste indirect non maîtrisable. Elle n'est donc ni écologique, ni économique, elle releve simplement de la croyance, "c'est bien par ce que j'y crois". C'est un peu léger, et pour cela coupable et irresponsable.
a écrit le 01/03/2010 à 8:35 :
Taxe carbone, pourquoi pas, mais personne ne parle du coût de prélèvement de cette taxe (10 à 15%) pour payer les fonctionnaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :