Découvrez comment l'économie chinoise domine le monde depuis l'an...1500

 |  | 320 mots
Lecture 2 min.
Au deuxième trimestre, le PIB chinois a dépassé celui du Japon, premier signe tangible de son accession au rang de deuxième économie mondiale cette année derrière les Etats-Unis. En juillet, les investissements directs étrangers et les prix de l'immobilier en Chine ont continué à grimper. Mais sur longue période, c'est la place d'économie mondiale numéro un que Pékin a occupée.

En moins de trois décennies, la Chine s'est imposée comme une « superpuissance économique ». Et le passage du relais que constitue l'annonce d'un PIB au deuxième trimestre supérieur à celui du Japon en est un symbole supplémentaire, car la République populaire devrait peser pour un tiers de la croissance mondiale cette année. En juillet, les investissements directs étrangers et les prix de l'immobilier en Chine ont continué à grimper. « Au rythme de développement actuel, la Chine pourrait bien rattraper les États-Unis dans les cinq à sept prochaines années pour devenir le premier producteur mondial de biens manufacturés », indique une étude de l'OCDE, présentée au China Development Forum en mars à Pékin.

La puissance des idées

L'accession au trône pourrait donc arriver bien avant 2050. Au-delà des pronostics, cette ascension n'est pas une véritable surprise, tant l'absence dans l'économie mondiale de la Chine durant quelques décennies constitue une exception (voir graphique) à l'échelle historique. En effet, l'empire du Milieu a dominé l'économie de la planète des années 1500 jusqu?au milieu des années 1800. C'est précisément cette richesse qui avait suscité les convoitises des puissances occidentales, qui ont eu recours à la force pour s'emparer et dominer ce vaste territoire, ce seront les « guerres de l'opium ». Pour l'histoire chinoise, cette période restera « le siècle de la honte ». Juste retour des choses, c'est une crise économique, la plus importante depuis 1929, qui a favorisé la Chine en affaiblissant l'Occident. Mais outre la puissance économique, il y a la puissance des idées. Aujourd'hui, le modèle politique chinois sous l'autoritarisme du parti communiste influence nombre de pays émergents : un modèle fondé sur le respect de la souveraineté des pays et la priorité donnée au développement des infrastructures et de l'économie. Et le débat monte : « Consensus de Washington » vs « Consensus de Beijing ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :