Etats-Unis : indicateurs d'activité contrastés, du mieux dans l'immobilier

 |  | 320 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'indice de l'activité manufacturière de la Réserve fédérale de Philadelphie a reculé en janvier pour s'établir à 19,3 après 20,8 en décembre. De son côté, l'indice composite des indicateurs économiques du Conference Board a gagné 1% en décembre, après 1,1% en novembre. Côté immobilier, les ventes de logements anciens ont bondi de 12,3% en décembre.

Indicateurs contrastés ce jeudi aux Etats-Unis. L'indice de l'activité manufacturière de la Réserve fédérale de Philadelphie a reculé légèrement plus qu'attendu en janvier pour s'établir à 19,3 contre 20,8 en décembre. Les économistes interrogés attendaient une quasi-stabilité à 20,3.

La composante des nouvelles commandes a progressé à 23,6 en janvier contre 10,6 en décembre. Celle de l'emploi s'est établie à 17,6 ce mois-ci, son plus haut niveau depuis avril 2006, après 4,3 le mois dernier. La composante des prix payés a, elle, atteint son plus haut depuis juillet 2008, à 54,3, contre 47,9 en décembre. Cette statistique est l'une des premières à donner un aperçu de l'activité industrielle aux Etats-Unis, avant celle des directeurs d'achats de la NAPM.

En revanche, l'indice composite des indicateurs économiques a progressé pour le sixième mois d'affilée en décembre, selon le Conference Board. La hausse de cet indice, qui regroupe dix indicateurs censés donner une idée de l'évolution de la conjoncture outre-Atlantique dans les six mois à venir, reste forte: il a gagné 1% en décembre, après 1,1% en novembre. La hausse de l'indice montre que l'économie "gagne en puissance", a commenté le Conférence Board. "L'économie a désormais un peu de vent dans ses voiles" et "devrait continuer de gagner de l'élan en 2011", ajoute-t-il prévenant néanmoins qu'elle reste exposée "à de forts des vents contraires à moyen terme".

Côté immobilier, les ventes de logements anciens ont bondi de 12,3% en décembre, soit nettement plus que le taux de 4,8% prévu, a annoncé l'association professionnelle Nar. En volume, elles ont également augmenté plus que prévu pour s'établir à 5,28 millions. Les analystes interrogés par Reuters attendaient 4,85 millions de transactions.

En novembre, l'indicateur était ressorti à 4,7 millions (révisé de 4,68 millions), marquant alors une hausse de 6,1%. Le prix national médian des logements anciens s'est établi en décembre à 168.800 dollars, en baisse de 0,8% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :