La Berd va pouvoir intervenir dans les pays arabes

 |   |  281  mots
Copyright Reuters
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a reçu hier le feu vert de ses actionnaires pour étendre ses opérations aux pays arabes, qui pourront bénéficier de son soutien dès les prochaines semaines.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a reçu hier le feu vert de ses actionnaires pour étendre ses opérations aux pays arabes, qui pourront bénéficier de son soutien dès les prochaines semaines. La Berd va pouvoir fournir une coopération technique à l'Egypte, au Maroc, à la Tunisie et à la Jordanie "dans les prochaines semaines ou mois pour y préparer de futurs projets d'investissement", a indiqué la banque dans un communiqué, ce qui lui permettra désormais d'investir au sud et à l'est de la Méditerranée.

Cette réforme des statuts a été approuvée par le conseil des gouverneurs à une quasi-unanimité de 99,85%, avec 63 voix pour, tandis qu'un actionnaire n'a pas voté dans les délais. Le processus doit désormais être encore formellement ratifié dans chaque Etat membre, avec la nécessité d'une approbation du Parlement dans la plupart des cas.

Mais des fonds pourront être versés aux pays arabes avant que cette ratification ne soit achevée et la coopération va débuter avec l'Egypte, le Maroc, la Tunisie et la Jordanie, avant d'être potentiellement étendue à d'autres pays de la région. La banque espère disposer d'environ 100 millions d'euros pour mettre en place ces coopérations techniques. La Berd a été créée en 1991 pour soutenir les ex-pays communistes dans leur transition vers l'économie de marché. Elle intervient aujourd'hui dans vingt-neuf pays qui vont de l'Europe centrale à l'Asie centrale et de la Baltique au Bosphore. Elle constitue un puissant instrument de développement de l'investissement dans le secteur privé, dans lequel elle intervient souvent aux côtés d'acteurs industriels et financiers locaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :