Barack Obama nomme un nouveau secrétaire général

 |   |  293  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A dix mois de l'élection présidentielle américaine, Barack Obama a remanié lundi l'état-major de la Maison blanche en nommant au poste-clé de secrétaire général l'actuel directeur du Budget, Jack Lew.

La Maison blanche va avoir un nouveau secrétaire général. C'est l'actuel directeur du Budget, Jack Lew qui prendra les fonctions de ce poste important à quelque mois de l'élection présidentielle américaine. Ce dernier remplace à ce poste Bill Daley, qui a démissionné, a précisé le chef de l'exécutif américain.

"Evidemment, Bill va me manquer à la Maison blanche. Je souhaite continuer à recevoir des conseils de Bill dans les mois et les années à venir", a déclaré le président, précisant que Daley lui avait part de son souhait de partir la semaine dernière.

Daley a en effet préféré retourner à Chicago, sa ville natale, après seulement un an à ce poste. Agé de 63 ans, il fut secrétaire au Commerce sous Clinton de 1997 à 2000. Puis, il est devenu directeur de la campagne du candidat démocrate à la présidence, l'ex-vice-président Al Gore, qui échoua de peu face à George W. Bush. Daley a été nommé par la suite président de la société SBC Communications, avant de passer chez JP Morgan Chase où il a été chargé des opérations dans le Middle West.

Le premier secrétaire général d'Obama, Rahm Emanuel, est désormais le maire de Chicago.

Lew, qui avait été déjà directeur du budget sous la présidence de Bill Clinton de 1998 à 2001, a été l'adjoint de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Le 13 juillet 2010 il a assumé une deuxième fois la direction du budget.

Il a été au centre des négociations avec les républicains sur le dossier du relèvement du plafond de la dette, l'été dernier. En outre, il a la réputation de bien connaître les parlementaires américains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2012 à 20:21 :
Nous assistons à une information surabondante en ce qui concerne la vie américaine vis à vis des médiats. Que celle ci fasse l'objet d'une attention particulière de nos dirigeants, cela me paraît normal. Pour le reste cela ressemble à une aliénation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :