Chine : excédent commercial réduit en 2011

 |   |  445  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En Chine, l'excédent commercial s'est réduit à 155 milliards de dollars l'année dernière. Cet excédent suscite des tensions notamment avec les Etats-Unis dont le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, est attendu ce mardi à Pékin.

L'excédent commercial de la Chine, sujet de frictions avec ses partenaires économiques, s'est réduit à 155,14 milliards de dollars en 2011, ont annoncé mardi les douanes chinoises. En 2010, l'excédent commercial de la deuxième économie mondiale, qui reste fortement dépendante de ses exportations pour sa croissance, s'était élevé à 183,1 milliards de dollars.

En décembre la hausse des exportations s'est elle ralentie (13,4%), de même que celle des importations avec (11,8%), selon les chiffres officiels.
La semaine dernière le ministre du Commerce chinois, Chen Deming, avait estimé que l'excédent commercial de la Chine serait d'"environ 160 milliards de dollars" en 2011. "L'excédent commercial (de la Chine) va continuer à se rétracter ces prochaines années, avec le ralentissement général de la hausse du commerce mondial. Cela dit, ce n'est pas avant longtemps que la Chine deviendra un pays importateur net", a expliqué Alistair Thornton, analyste chez IHS Global Insight.

Cet excédent commercial de la Chine suscite des tensions récurrentes avec ses partenaires économiques, en particulier avec les Etats-Unis qui enregistrent un déficit abyssal dans leurs échanges avec Pékin. Selon Washington, ce déséquilibre est en partie la conséquence d'une sous-évaluation du yuan, la monnaie chinoise, qui confère un avantage compétitif indu aux produits chinois sur le marché américain.

Le gouvernement chinois cherche pour sa part à accorder une place plus importante à la demande intérieure afin de rendre l'économie moins dépendante des exportations, qui subissent le contrecoup des difficultés économiques du monde développé et notamment de la crise de la dette en Europe, alors que l'UE est le premier débouché des produits chinois.

Le coup de faiblesse enregistré par les exportations de la Chine va "agir comme un frein sur l'économie chinoise, au moins durant la première moitié de l'année (2012)", a commenté Alistair Thornton.

Le ministère du Commerce a indiqué la semaine dernière que le commerce extérieur chinois croîtrait d'environ 10% par an pour atteindre un volume de 4.800 milliards de dollars en 2015. Le volume du commerce extérieur chinois s'est accru au cours de l'an passé de plus de 20% pour atteindre 3.600 milliards de dollars, a par ailleurs indiqué M. Chen.

Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner est attendu ce mardi à Pékin où il doit rencontrer le Premier ministre Wen Jiabao et le vice-président Xi Jinping, probable futur numéro un du régime. En Chine, Timothy Geithner compte particulièrement "discuter de mesures pour favoriser une croissance économique continue et assurer une concurrence équitable pour les entreprises et travailleurs américains", selon son ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :