Chine : excédent commercial réduit à 160 milliards de dollars en 2011

 |   |  141  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'an dernier, la Chine a dégagé un excédent commercial en recul mais reste à un niveau élevé puisqu'il s'affiche encore à 160 milliards de dollars contre 183,1 milliards un an plus tôt.

La Chine a dégagé un excédent commercial d'environ 160 milliards de dollars en 2011 (124 milliards d'euros), contre 183,1 milliards un an auparavant, a annoncé jeudi le ministre du Commerce, Chen Deming.

Le mois de décembre a été bon. Selon des calculs de Reuters, l'excédent commercial est ressorti à environ 21,6 milliards de dollars en décembre, un plus haut de quatre mois, après 14,5 milliards en novembre.

Dans un communiqué, Chen Deming a déclaré que la part de l'excédent commercial chinois dans le produit intérieur brut avait diminué en 2011 pour tomber à 2% contre 3,1% en 2010. Les importations et les exportations chinoises ont représenté un total de 3.600 milliards de dollars en 2011, un montant de 20% supérieur à celui de 2010, a ajouté le ministre.

Les douanes chinoises publieront la semaine prochaine les chiffres de l'excédent commercial pour décembre et l'année 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2012 à 15:51 :
Effectivement : 121 Mds ?, en regard d'une population de 1.338 milliard d'hab, est-ce cette superpuissance dont tous les médias se font l'écho....si vous prenez l'Allemagne : 82 Millions hab et qui développe un excédent commercial de 150 Mds ?....qui celui qui mérite le plus d'éloge......ou de mérite....en terme de productivité ....
Réponse de le 05/01/2012 à 16:38 :
La grande différence est que la Chine a une consommation intérieure qui vient en complément de sa croissance par les exportations ce qui lui permet d'afficher une très forte croissance. De l'autre on a l'Allemagne qui pressure sa population ( 20% de pauvres grâce aux travailleurs pas chers) et qui a donc une consommation atone. Le premier pays participe à la croissance mondiale, le second se comporte en parasite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :