Premier déficit commercial nippon depuis 1980

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Japon a enregistré en 2011 son premier déficit commercial annuel en plus de 30 ans, soulevant le doute sur la capacité du pays à s'appuyer sur les exportations pour financer un énorme déficit public sans se tourner vers les investisseurs étrangers.

Du jamais vu depuis 31 ans, le Japon enregistre un déficit commercial. Le séisme qui a secoué le pays au mois de mars a eu pour conséquence une hausse des coûts engendrés par les importations de carburant, tandis que les exportations souffrent d'un ralentissement de la croissance mondiale et de l'appréciation du yen, montrent des chiffres publiés mercredi par le ministère des Finances.

Le déficit commercial japonais s'est élevé à 2.490 milliards de yens en 2011 (24 milliards d'euros). Il s'agit du premier déficit commercial observé au Japon depuis 1980, lorsque l'économie nippone fut durement affectée par la flambée des prix du pétrole.

Le yen a touché un plus bas d'un mois contre le dollar et contre l'euro en réaction à la publication de ces données. Les exportations ont diminué de 2,7% l'année dernière, alors que les importations ont bondi de 12,0%, reflétant des dépenses plus importantes consacrées à l'achat de pétrole. Les importations de gaz naturel liquéfié sur l'année ont atteint un niveau record.

Au mois de décembre, les exportations ont chuté de 8,0% par rapport à l'année précédente, soit légèrement plus que les 7,9% attendus par le marché, en raison notamment de la faiblesse des ventes de composants électroniques. Simultanément, les importations ont progressé de 8,1%, contre 8% attendu.

Au total, le déficit commercial sur le mois de décembre s'est élevé à 205,1 milliards de yens, contre 139,7 milliards prévus. Le Japon a enregistré un déficit pour le troisième mois consécutif en décembre.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :