Fitch menace le triple A britannique

 |   |  201  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation a abaissé sa perspective à "négative" en raison de de "la marge budgétaire très limitée pour absorber de nouveaux chocs économiques défavorables".

L'agence d'évaluation financière Fitch a confirmé la note "AAA" du Royaume-Uni, la meilleure possible, mais a abaissé sa perspective de "stable" à "négative", évaluant à un peu plus de 50% la probabilité d'une dégradation dans les deux ans.

Cette décision traduit "la marge budgétaire très limitée pour absorber de nouveaux chocs économiques défavorables", compte tenu du niveau d'endettement du pays et d'un rétablissement économique "potentiellement" moins soutenu qu'attendu, selon un communiqué publié mercredi.

Ce diagnostic avait déjà été formulé peu ou prou par Fitch fin novembre, l'agence estimant que la "capacité à absorber des chocs économiques et financiers (...), tout en maintenant la note +AAA+, (avait) été largement épuisée".

Pour Fitch, les éléments susceptibles de déclencher un abaissement de notation seraient un relâchement de la discipline budgétaire, de nouveaux chocs induisant une augmentation de la dette ou une révision à la baisse des prévisions de croissance à moyen terme.

En l'état, l'agence considère que le plan de rétablissement des finances publiques est "crédible". Fitch s'attend à ce que le prochain budget soit l'occasion pour le gouvernement britannique de réaffirmer son engagement à réduire les déficits.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2012 à 8:37 :
c est pas les mêmes guignols qui avaient maintenu le triple grand breton parce que le pays avait la maitrise de sa planche à billet (donc de cree une inflation monstrueuse comme au USA)???? je suggere à ces braves gens de retourner en cours d économie élémentaire
a écrit le 15/03/2012 à 7:26 :
Au vu du peu d'impacts induits sur la France et les Etats-Unis suite à leur dégradation par les agences de notation, ce qui au passage souligne le bas niveau de crédibilité  de ces organismes, la Grande Bretagne ne devrait pas trop se soucier des menaces de Fitch et autres Moody's. 
Pour la part je retire son triple A à Fitch :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :