Emploi : Sandy, la belle aubaine pour Barack Obama à 5 jours de l'élection

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont encore en baisse... grâce à Sandy. En raison de l'ouragan, deux Etats n'ont pas pu communiquer leurs chiffres. ce qui n'a pas empêché le département du travail de les publier. Une aubaine pour Barack Obama, à cinq jours de l'élection.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Bonne nouvelle pour Barack Obama, à cinq jours de son duel final avec Mitt Romney. Alors que le président-candidat a souvent été attaqué par son adversaire sur les questions d'économie, les Etats-Unis voient à nouveau décroître le nombre des nouvelles inscriptions au chômage selon le département du Travail à Washington. Avec 363.000 nouvelles inscriptions entre le 20 et le 27 octobre, l'indicateur subit une baisse de 2,4% de moins que la semaine précédente. La semaine précédent, il avait déjà baissé de 5,1% sur une période équivalente. C'est mieux que ce que prévoyaient les analystes, qui tablaient sur 375.000 nouvelles inscritpions.

Sandy, une chance pour Obama

Mais si ce chiffre peut servir d'argument pour le candidat démocrate, il peut aussi être remis en cause. "Il n'y a aucune indication que l'ouragan Sandy ait eu le moindre impact sur cet indicateur. S'il y en a un, nous le verrons dans les prochaines semaines", a commenté un représentant du département du Travail, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat. Mais une chose est sûre. Du fait des intempéries, deux Etats n'ont pas pu communiquer leurs chiffres : le district de Columbia et le New-Jersey, tous deux frappés par Sandy. Les chiffres sont donc faussés, ce qui n'a pas semblé être un problème pour l'administration qui les a tout de même publiés à 5 jours de l'élection préésidentielle.

Publication vendredi des chiffres du chômage

Toutfeois, sur le mois, il y a bien baisse. Mais légère à -0,4% avec une moyenne de 367.250 demandes d'allocations hebdomadaires en moyenne. Pas de quoi pavoiser. vendredi, l'administration Obama  doit publier les chiffres du chômage pour le mois d'octobre. Nous verrons alors si Brack Obama bénéficiera ou non d'un nouveau coup de pouce des statistiques. Le mois dernier, le chômage avait subi une forte baisse et était retombé à 7,8%. Son niveau le plus faible depuis l'entrée en fonction de président en janvier 2009.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 01/11/2012 à 23:45
Signaler
Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres.

à écrit le 01/11/2012 à 21:25
Signaler
Comment une catastrophe naturelle de cette ampleur pourrait-elle être une aubaine? C'est choquant. Toute reconstruction demande du travail. Cela un impact sur l'économie en bien et en mal.

le 01/11/2012 à 23:49
Signaler
@charlib: quand est-ce que les gens comprendrons que les politiques se fichent pas mal d'eux. Ce qui leur importe, c'est d'être élus pour le pouvoir et l'argent. Qu'est qui est tellement difficile à comprendre ???

à écrit le 01/11/2012 à 18:57
Signaler
Dans ces élections, pour la première démocratie au monde, on note la participation des tea parties, une mobilisation des citoyens contre le mensonge politique. Le progrès n'est troujours pas acquis après les massacres et les dictatures socialistes, l...

à écrit le 01/11/2012 à 18:40
Signaler
Votre question au sujet du null est hors sujet, puisque non européen, donc hors nul. Have a good election. prey against the devil.

à écrit le 01/11/2012 à 17:44
Signaler
So that I can go home in peace...

à écrit le 01/11/2012 à 17:34
Signaler
Voila une bonne cloture pour la législature du mensonge Obama, un ouragan, même les éléments sont contre! May be God speaks.

à écrit le 01/11/2012 à 17:10
Signaler
Le titre suggère clairement que les chiffres du chômage sont falsifiés car les chiffres de deux "états" sont encore manquants. C'est aller un peu loin, car il ne s'agit que d'un état (le New Jersey) de 8 millions d'habitants sur 310 millions, soit 2,...

à écrit le 01/11/2012 à 16:44
Signaler
Le probleme c'est que l'electeur vote avec ses emotions et non son intelligence et c'est ainsi qu'on garde au pouvoir des nuls comme Obama.

le 01/11/2012 à 17:39
Signaler
Pouvez-vous nous éclairer sur les raisons "intelligentes" qui motivent le qualificatif de "nul" pour Obama ?

le 01/11/2012 à 18:26
Signaler
Il sufitde voir ses resultats dans la gestion de l'economie americaine et dans ce domaine les emotions ne sont d'aucune aide.

le 01/11/2012 à 19:38
Signaler
Toutes les économies sont en crise. Même celle de la Chine progresse beaucoup moins. Mais je ne vous demande pas de quel bord politique vous êtes... L'économie, seul critère digne d'intérêt. Au diable ce qu'il a fait concernant l'assurance maladie, a...

le 01/11/2012 à 22:44
Signaler
Vous y croyez encore a ces chiffres, moi perso j'y crois plus !!! par contre un seul chiffre m?intéresse vraiment et celui la, on ne le donne pas c'est le M3 !! Sinon tout le reste c'est pippo, et oui je rejoints lemans Obama est archi nul !!

le 01/11/2012 à 23:18
Signaler
Fulwood avec son dedain de la necessite d'une economie en expansion pour eviter la pauvrete doit se contenter " de vivre d'amour et d'eau fraiche ".

le 01/11/2012 à 23:56
Signaler
@fulwood: 1) ce sont les économies occidentales qui sont en crise et 2) je trouve un peu facile de dire que c'est la faute à la crise, comme si c'étaient l'issue des parties de cartes de mon boulanger, de mon boucher et des leurs amis qui nous avaien...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.