Barack Obama : "la douleur sera bien réelle"

 |   |  362  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président américain s'inquiète des conséquences des coupes bugétaires automatiques entrées en vigueur officiellement depuis ce vendredi. Aucun accord n'a encore pu être trouvé entre républicains et démocrates pour tenter de repousser la menace qui s'abat sur l'économie américaine.

Les discussions patinent à Washington. Faute d'accord entre républicains et démocrates sur les coupes budgétaires automatiques aux Etats-Unis, le budget fédéral se voit potentiellement privé de quelque 85 milliards de dollars. Il s'agit désormais de trouver un compromis pour que cette situation ne dure pas. Car le couperet serait lourd de conséquences pour l'économie du pays. Le FMI prévoit ainsi que si cette mesure dite de "séquestre" est pleinement appliquée, le Produits intérieur brut du pays ne croîtra non pas de 2% mais de 1,5%.

>> Etats-Unis : 85 milliards de dollars de coupes budgétaires, la rigueur c'est maintenant

A la suite d'une nouvelle réunion infructueuse entre les représentants des deux partis, dont chacun détient la majorité à l'une des deux  chambres du Congrès, le président Obama s'est exprimé en conférence de presse en fin d'après-midi (heure française), ce vendredi.

Barack Obama s'exprime sur le "séquestre" (Vidéo en anglais)

Tout en relativisant les conséquences d'une impasse - "nous nous en sortirons. Cela ne va pas être l'apocalypse" -  a-t-il ainsi déclaré, Barack Obama a tout de même exprimé ses craintes. "Tout le monde ne ressentira pas la douleur de ces coupes tout de suite. Mais la douleur sera pourtant bien réelle", a-t-il lancé. "Ces coupes vont faire du mal à notre économie et nous coûter des emplois", a-t-il ajouté, chiffrant ces pertes à 750.000 emplois Dans un premier temps, quelque 2,8 millions de fonctionnaires et de militaires pourraient être mis à en disponibilité temporairement.

Pas de concession des républicains

Pour limiter les coupes budgétaires, le président démocrate exige la suppression de niches fiscales profitant aux hauts revenus, l'abrogation d'exonérations aux compagnies pétrolières et la fin d'avantages fiscaux accordées au fonds de pension. Mais les républicains, qui avaient le 1e janvier accepté des hausses d'impôt pour les contribuables les plus aisés afin d'éviter la "falaise fiscale" refusent désormais de faire des concessions. Le chef de l'Etat américain estime que les négociations pourraient encore durer entre deux semaines et deux mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2013 à 13:33 :
Il ne savait pas que l obamania était terminée aussi maintenant de ne pas savoir ce que l on veut et bien heureusement que c'est son dernier mandat mais l opposition républicaine va lui faire toutes les misères du monde pour que les americains reviennent a leures précedentes présidentielles au parti républicain qui serait la droite en FRANCE mais qui nous monterait comment on évince un homme qui ne fait que de la com.
a écrit le 04/03/2013 à 9:45 :
Ben nous la France, enfin les politiques, les banques qui financent et l'industrie de l'armement aussi, après avoir armés et formés les touaregs Libyens, pour nous remercier, ils terrorisent le Mali, cela à déjà coûté 100 millions d'Euros mais certainement 2 à 3 fois plus, nous devons remercier MATRA et DASSAULT et nos très chers ingénieurs, et tous les médias qui leurs appartiennent à qui cela rapporte le plus. Hier j'ai mangé de la viande de cheval, j'attends de voir si je vais pas mourir, cela m'aura coûté 5 euros et la TVA pour l'état pour financer les guerres ! Les dirigeants de notre pays ont suivi les USA sur la même pente.
Réponse de le 04/03/2013 à 12:42 :
arrêtez la poudre ca vous réussit pas des masses
Réponse de le 04/03/2013 à 14:52 :
Préférez la moquette, c'est plus sain!
a écrit le 04/03/2013 à 1:39 :
Depuis 2008 ,Obama cherche faire des coupes dans le budget militaire et n'y arrivait pas, constamment pris à parti par le lobby militaro-industriel et les républicains( qui n'hésitent pas à qualifier de traitre celui qui oserait abaisser le budget ), là, quel retournement de situation, il arrive à ses fins et fait porter le chapeau aux républicains; quel grand joueur d'échec, il ne sort pas d'une des plus grandes facs du monde pour rien.
Réponse de le 04/03/2013 à 14:55 :
euh!...les Rébublicains, sont loin d'être des enfants de choeur ...... !!..
a écrit le 03/03/2013 à 21:35 :
Pourquoi ce temps futur? Avec les derniers chiffres concernant le revenu disponible le plus faible depuis des lustres, c'est au passé qu'il convient de conjuguer ce verbe. Et par là même placer les responsabilité où elles méritent d'être: l'administration Obama et la Fed.
a écrit le 03/03/2013 à 11:47 :
triste constat que la situation degenere aux USA , ils sont en train de se suicider en direct a cause d'idéologues et d'une dette privée qui entrainée le monde dans le mur puis le public et des acteurs législatifs qui eux ont contribués a diminuer les recettes fiscales au nom d'un dogme , partout fut le meme plan et a présent on rentre dans le mur de la dette publique , mais le prix a payer sera du chômage , baisse des salaires et inflation et aussi guerre monétaire dans un court avenir et tout va démarrer des usa , démocratie périmée ? , cela en prend le chemin et l'Europe suit de très près cette voie similaire , triste qu'aujourd'hui il n'ya plus de pilotes dans l'avion monde que des idéologues et des aventuriers dangereux
a écrit le 02/03/2013 à 17:19 :
En France les boomers coûtent chers et coûteront de plus en plus : retraites non cotisées, défiscalisation, conservatisme politique (avec leurs "cousins" fonctionnaires, ils bloquent tout) et clientélisme à gogo etc. Rien qu'en laissant l'inflation manger un peu de leurs retraites chaque année, et en cessant de rembourser la surconsommation medicale, on résorbe le déficit des caisses en quelques années ... En plus ça leur clouera un peu le museau car ils ont tendance à accuser les jeunes (y compris les enfants) de creuser dettes et déficits qui résultent de leurs trente ans de "règne" à eux !
a écrit le 02/03/2013 à 16:45 :
au lieu de sabrer dans des budgets utiles,Obama ferait mieux de prendre exemple sur la France et d'augmenter les taxes pour préserver l'efficacité de l'état
Réponse de le 02/03/2013 à 16:58 :
L'exemple des socialistes toujours augmenter les impots et les taxes, surtout ne pas faire d'économies et toujours dépenser.Les français ont maintenant compris ou ils vont comprendre et adieu les socialistes aux prochaines élections.
Réponse de le 02/03/2013 à 17:22 :
Les élus Ps n'ont pas beaucoup d'imagination, toujours la facilité, ils ne changeront jamais.
Réponse de le 02/03/2013 à 17:38 :
C'est bin vrai ça.
Réponse de le 02/03/2013 à 18:11 :
ouais, question à 10 eur...."adieu aux socialistes aux prochaines élections".., et on va voter pour qui de valable ??
Réponse de le 02/03/2013 à 18:29 :
Je ne sais pas encore mais en tout cas pas socialiste
a écrit le 02/03/2013 à 16:02 :
Quand on voit la tristesse d'Obama on ne peut que comparer la joie de Hollande et pourtant la situation de son pays est bien pire.
Réponse de le 02/03/2013 à 18:14 :
Tout à fait de votre avis! pendant que Mr Obama laisse libre cours à sa tristesse(que je gage sincère !!), regardez notre président actuel, toujours sourire, benêt, maladroit, rarement l'air grave ! que voulez vous, on a la classe, ou on l'a pas !!
Réponse de le 03/03/2013 à 10:41 :
@ Gala + un
Réponse de le 03/03/2013 à 11:00 :
@@GALA + un
a écrit le 02/03/2013 à 15:13 :
Pour les états-unis avec le budget pharamineux qu'ils ont 85 milliards sont une paille dans une boule de foin.Ne dramatisons pas, mais ce qui prouve qu'ils ont encore trop dépensé, les socialistes pourraient prendre de la graine avant qu'il ne soit trop tard.
a écrit le 02/03/2013 à 14:52 :
Il fallait étre plus prévoyant Mr. Obama et faire des économies de fonctionnement de l'état dès que vous étes arrivé au pouvoir, cela serait plus facile maintenant.Hollande devrait apprendre la leçon.
a écrit le 02/03/2013 à 14:49 :
Je crois que le budget américain est de 3600 milliards, alors économiser 85 milliards n'est pas la mer à boire.
Réponse de le 02/03/2013 à 15:58 :
En France pour 2013 dépenses 374 milliards recettes prévues 312 milliards, il va falloir trouver 62 milliards.
Faites la comparaisonya pas photo cela va faire plus de mal en France croyez moi
a écrit le 02/03/2013 à 14:47 :
Une leçon pour la France et son nombre trop important de fonctionnaires.Mieux vaut prévenir que guérir, alors appliquons la régle ne remplaçons qu'un fonctionnaire sur deux. Sinon le méme sort sera réservé à certains fonctionnaires dans deux ou trois ans.
a écrit le 02/03/2013 à 13:55 :
Hé les retraités RATP et les rentiers ! Nous on se casse : vous irez réclamer des cotisations aux chômeurs et mecs au RSA ! Ciao les rentiers et surtout...bon courage !
Réponse de le 02/03/2013 à 14:14 :
Tu te casses où?? Et tu reviendras en FRANCE pour te faire soigner!! pour info je ne suis ni rentier, ni chomeur, ni allocataire de quoi ce soit.
Réponse de le 02/03/2013 à 17:21 :
Ah bravo de cotiser pour les rentiers et les assistés alors ! Clap Clap Clap !
Réponse de le 05/03/2013 à 8:27 :
Il faut arrêter de penser qu'on ne se soigne bien (les hôpitaux vont à merveille) qu'en France. Je vis à l'étranger et les soins sont 1) de qualité et 2) moins chers. Et puis pourquoi tout ce tourisme médical hors de France si la "Sécucu antisociale" c'est tellement mieux?
a écrit le 02/03/2013 à 13:01 :
Le même montant que le versement mensuel de la FED au secteur bancaire. Soit, 1/12 ème de QE annuel. Pas de quoi fouetter un âne corse à coup de figue molle. Qu'ils coupent dans l'éducation, c'est normal, de toute façon, plus aucun étudiant ne peut assumer le coût des études, et, de toute façon, le niveau était déjà bas, donc, ça ne va pas changer grand-chose. Mais des coupes dans les dépenses militaires, là, c'est un peu plus surprenant. SAUF si, OTAN oblige, les "alliés" doivent verser plus pour garder une suprématie mondiale. Là, je sens que ça nous pend au nez, et au Mali, ça semble déjà largement le cas.
a écrit le 02/03/2013 à 12:22 :
Les maitres du suspens vont encore nous décevoir.... tout est écrit d'avance!
a écrit le 02/03/2013 à 10:50 :
Obama a été elue grace aux minoritées blacks latinos homos bobos il est comme F.HOLLANDE il n'a pas le soutien du peuple americain ce n'est pas un économiste mais une star des médias
a écrit le 02/03/2013 à 10:32 :
N'oublions pas une chose un future chômeur deviendra un ancien consommateur. Des lors il ne faudra pas s'étonner si la consommation baisse ce qui aura pour effet de créer encore plus chômeur. Il n'y a pas lieu de se réjouir des coupes budgétaire. Nous somme dans une impasse quelque soit la décision que nous prenions. Les coupes budgétaire aurait du être fait il y a 10 ans pour qu'elles aient un effet bénéfique, il est bien trop tard aujourd'hui.
a écrit le 02/03/2013 à 9:41 :
bravo les républicains pas de hausse des impôts mais des réductions drastiques des dépenses de l'état. C'est beaucoup plus facile pour un politiques d'endetter tous les jours un peux plus son pays que d'avoir recours a des réductions de dépenses public. Il n'y auras pas de récession aux USA cars c'est les entreprises privées qui tirent la croissance et non pas les dépenes publiques
Réponse de le 02/03/2013 à 10:43 :
Inspirons-nous en France pour tailler dans les dépenses et dans les retraites et la sécurité sociale qui nous coûtent un bras ! Pourquoi cotiserais-je pendant des années pour assurer le train de vie d'inconnus qui se sont arrêtés de travailler entre 50 et 57 ans ?
Réponse de le 02/03/2013 à 10:49 :
Quel visionnaire dans un avenir incertain.
a écrit le 02/03/2013 à 8:28 :
Vive le libéralisme ! Tu ne travaille pas ? tu ne manges pas ! C'est valable pour tous les assistés, y compris les grosses feignasses de rentiers !
Réponse de le 02/03/2013 à 8:43 :
votre pseudo est bien choisi!
Réponse de le 02/03/2013 à 9:11 :
Les boomers : vous allez en rabattre ! D'ici 2020, il y aura un trou de 200 milliards dans les caisses de retraite. Vous allez casquer les gars ! Fini de donner leçons alors que vous êtes partis à 55 ans avec des retraites indexées !
Réponse de le 02/03/2013 à 12:13 :
@bravo:et si vous vous mettiez enfin au travail?le système de retraites est fragilisé par les gens qui vivent du rsa,des allocs logement,des allocs familiales,de la prime de noel et du travail au noir
Réponse de le 02/03/2013 à 17:23 :
Quand on est parti à 50 balais pour toucher pendant des dizaines d'annees une retraite princière pour laquelle on a guère cotisé et pas beaucoup travaillé non plus, on fait camenbert plutôt que de la ramener ...
a écrit le 02/03/2013 à 8:09 :
dans un pays ou circulent 250 millions d'armes,mieux vaudrait trouver un accord....
Réponse de le 02/03/2013 à 9:22 :
eheh!
Réponse de le 02/03/2013 à 13:10 :
c'est bien pour cela qu'il est indispensable que les citoyens puissent avoir des armes chez eux .. pas contre les cambrioleurs mais bien pour pouvoir résister à l'état
Réponse de le 02/03/2013 à 15:37 :
Ah ça ira ça ira !!!!!! etc... etc
a écrit le 02/03/2013 à 8:07 :
85 Milliards à economiser ?
C'est exactement le montant mensuel du faux argent cree par le QE3 malgre un compteur de la dette qui ne cesse d'enfler...
La banqueroute se profile toujours autant !
Réponse de le 01/08/2015 à 1:55 :
à quoi sert et à qui sert la croissance si 1 jeune sur 2 est au chômage ? on marche sur la tête... viedemerde
a écrit le 02/03/2013 à 7:48 :
On va pleurer !!! Ils ne peuvent plus continuer à faire monter la falaise fiscale !!! Il n'a qu'à demander à Angela Merkel comment faire !!!
Réponse de le 02/03/2013 à 13:49 :
Et pourquoi pas à la Thatcher aussi!!!La crise est mondial, mais où est parti cet argent??? il est bien en quelque part, il n'est pas resté dans les poches des chomeurs, rsa, allocataires etc....Pour info, je n'en fais pas parti mais on ne sait pas ce que sera le futur donc je pense que la solution est difficile mais ce que je sais c'est qu'il faut rester solidaire.
a écrit le 02/03/2013 à 7:46 :
Beaucoup de commentaires montrent une méconnaissance totale des Etats-Unis.
Il est sidérant de voir à New-York le compteur de la dette américaine le "national debt dock" (installé depuis 1989), affichant la dette des USA. Cette fédération d'Etats est endettée, vie au-dessus de ses moyens, leur économie est financée par une consommation effrénée, des dépenses payées par la planche à billet et par l'épargne mondiale.
L'idéologie de la majorité des républicains est de voir les USA actuels revenir à l'état d'esprit des 13 colonies, faisant fi de 5 siècles d'histoire. Les démocrates dont Obama sont le commencement du renouveau américain où l'impératif de justice commence à se faire entendre dans un pays dévasté par la pauvreté, la criminalité où les blancs sont et vont devenir de plus en plus minoritaire au profit des hispaniques.
Ce pays, malgré ces handicap, nous étonnera par sa diversité ethnique, intellectuel, sa foi en l'avenir, son espoir et grâce à ... Dieu.
Réponse de le 02/03/2013 à 8:21 :
+ UN !
Réponse de le 02/03/2013 à 10:15 :
5 siècles ! Come vous y allez... Les Etats unis ont été créés en 1776 et reconnus en 1783 donc je ne comprends pas comment vous parvenez à trouver 5 siècles. Tout au plus cela nous amène à 237 années. De même votre vision (les blancs) est étrange. Quant à l'esprit des pères fondateurs, la majorité des citoyens y est opposée. Reste que près de 50 états vont abandonner l'étude de l'écriture à l'école, que près de 10 états veulent recréer une monnaie "locale" basée sur le standard Or, que l'état le plus riche au monde met 800.000 foctionnaire au chômage partiel, que des milliers d'écoles vont fermer, que des milliers de soldats vont être licenciés, ... Ceci dit 52.000.000 d'américains vivent avec les "food tickets" ! Cela montre que l'incroyable gabegie des dirigeants a ruiné ce beau pays et que la planche à billets et Blythe Masters ont fini de l'achever.
Réponse de le 02/03/2013 à 11:30 :
Hum, l'histoire de l?Amérique ne commence pas avec les 13 colonies.
Depuis l'an 1500, les conquêtes espagnoles, portugaises, françaises, anglaises et l'esclavage ont laissé des traces et font partie de l'histoire de l'Amérique dont les USA font partie. Leur histoire est liée à celle de l?Amérique. Donc oui, l'Amérique à cinq siècles d'histoire et la naissance des 13 colonies fait partie de cette histoire.
Je suis d'accord avec votre constat mais vous avez tort sur un point, l'esprit des pères fondateur et les citoyens.
Les citoyens des USA sont plus que jamais attachés à cet esprit, c'est ce qui fait l'unité de ce pays. Les USA n'ont pas de langue officielle, quand G. W. bush Junior a voulu mettre l'anglais comme langue officielle, il a été violemment attaqué car il violait l'esprit de la constitution.
Les citoyens blancs sont minoritaires et vont le devenir de plus en plus. Ils détiennent encore une grande partie des leviers de ce pays.
Le changement a commencé, les différentes communautés vont accéder de plus en plus à ces leviers, les USA vont évoluer. Obama en est le symbole.
L'histoire de l'Amérique, la Foi du peuple américain en Dieu et à l'avenir, va encore influencer la marche du monde et rester un endroit d'espoir malgré les lourds handicaps de ce pays.

Réponse de le 02/03/2013 à 12:30 :
+ 1 !
a écrit le 02/03/2013 à 7:37 :
Bravo : après les fonctionnaires, qu'il s'attaque aux retraités, juste pour faire couiner les petits rentiers aigris ci-dessous ..
Réponse de le 02/03/2013 à 12:03 :
Ensuite qu'il s'attaque aux cas sociaux et les parasites professionnels qui se reproduisent comme des lapins et s'engraissent sur les aides sociales payées par ceux qui bossent cela fera couiner les donneurs de leçons qui ne sont jamais les payeurs.
a écrit le 02/03/2013 à 7:33 :
En effet, il nous faut mobiliser contre les dictatures d'Etat parce qu'ils emmènent la population en corée du nord!
a écrit le 02/03/2013 à 7:25 :
Le gouvernement démocrate annonce la suppression de 700 000 emploi, on applaudit bien fort, ça c?est du bon travail !
a écrit le 02/03/2013 à 5:15 :
Obama: fini le golf et les discours demagos... voici le temps de la realite! La crise est a souhaiter de facon a assainir les milieux politico-mediatiques; Les medias ont fait d'Obama un dieu... evidemment bien creu... Seules les PME et TPE peuvent absorber le chomage... Les magouilles de toutes parts (multinationales, etats, institution religieuse romaine) se revellent de jour en jour. Le chateau de cartes s'effondre... ne resteront debout que les valeurs sures (or, famille, vraie economie, conviction religieuse personnelle et authentique). Le debut de la fin d'une utopie americaine: le socialiste Obama.
Réponse de le 02/03/2013 à 18:18 :
vous avez un os, contre Obama?? que ne l'avez vous contre notre Flamby national, parce que même avec de gros problèmes, ce n'est pas du tout, mais pas du tout à comparer !!
a écrit le 01/03/2013 à 23:34 :
80 Milliards d?économie en US, c'est comme demander à la France d?économiser 10 Milliards, c'est pas énorme, et d'un autre coté, le Keynésianisme étatique va diminuer.
C'est peut être difficile à cours terme, mais c'est que du benef à long terme.
Obama va récolter deux bonne choses:
Son opposition l'aide à se justifier des coupes budgétaires, à cours terme, et il récoltera les bon résultats sur sérieux budgétaire à long terme.
Sinon, le politique d'Obama aux US, c'est de la sociale démocratie, c'est bien d'avoir une opposition qui empêche un gouvernement de sombrer dans la dépense.
Réponse de le 02/03/2013 à 9:14 :
exact (PIB américain $15.6B, France $2.6B) les US sont bien plus solides que la France. Les commentaires montrent une ignorance de la situation française réelle et une absence de culture économique. Le bateau France-Providence sombre mais ses marins continuent de parler d'idéologie car ils ne connaisent rien à la navigation (et pour cause, leur Education Nationale ne comporte pratiquement aucun ancien marin).
Réponse de le 02/03/2013 à 16:39 :
@France-Providence : "les US sont bien plus solides que la France". Tellement solides qu'ils doivent recourir à l'achat massif d'actifs (85 milliards par mois) pour contrecarrer les effets de la crise. S'il n'y avait pas ça, ils seraient en récession.
a écrit le 01/03/2013 à 22:34 :
Et oui avec la connerie des républicains qui ne veulent pas taxer les plus aisés et les compagnies pétrolières , les États Unis vont s'enfoncer dans la récession et l'Europe n'est pas près de sortir de l'impasse puisque tout est lié par les différentes bourses de ce monde!!!!! Bravo......
Réponse de le 01/03/2013 à 23:12 :
Les plus aisés ne doivent rien aux moins aisés aux usa, il s'agit d'une bonne réflexion de socialiste français pour qui l'argent est à redistribuer surtout quand il est aux autres
Réponse de le 01/03/2013 à 23:42 :
"lié par les ... bourses".
Superbe, c'est exactement ça!
Réponse de le 02/03/2013 à 5:05 :
Les Republicains disent simplement a Obama qu'il y a une limite dans les depenses et les prelevements fiscaux. Et vous ne comprenez toujours pas? Votre raisonnement est la raison pour laquelle on divise parfois un pays: le socialiste d'un cote et le libre de l'autre... jalouser les plus fortunes ne vous conduira a rien, sinon la ruine...
Réponse de le 02/03/2013 à 8:45 :
+ 1
Réponse de le 02/03/2013 à 11:16 :
Encore faut-il s'entendre sur ce que signifie gagner de l'argent avec une NICHE fiscale !.! C'est de l'assistanat inversé. Pas de niche pour les riches et pas d'aide pour les chiches !! Soit. Je suis d'accord. N'aidons pas les riches à abuser de leur position pour se payer les élus et asseoir encore plus une position inique (et subventionée) et laissons les citoyens décider. La libre entreprise et si je me plante je paye et je recommence. Pas si je me plante ils payent et je m'en lave les mains.
Réponse de le 02/03/2013 à 11:17 :
+++1000
Réponse de le 02/03/2013 à 14:00 :
+++1000 aussi
a écrit le 01/03/2013 à 22:04 :
Retour a la realite pour le prez narcissiste et demagogue de premiere... Les bobos americains et autres drogues vont gouter aux consequences de leur choix politique. Une vraie crise et vite pour assainir l'elite!...
Réponse de le 02/03/2013 à 8:24 :
Foie et Liberté vous nous pompez l'air!
a écrit le 01/03/2013 à 22:01 :
Obama a tout de même décrété vouloir " lever la suppression des niches fiscales des hauts revenus, il voudrait l'abrogation d'exonérations aux compagnies pétrolières (qui soit dit en passant, laissent après leur passage, une nature anéantie, sans espoir de remise en bon état !), et la fin d'avantages fiscaux accordés au fond de pension..." N'est-il pas, tout de même, un peu plus "clairvoyant ", que notre actuel président ?? !
a écrit le 01/03/2013 à 21:58 :
Une economie qui dépend en grande partie des depenses pour la "defense" (= guerre) et de la production d´armement , ce ne peut aboutir que dans un cul de sac.
C est la et uniquement lá que l´administartion Obama devrait couper les budgets et pas dans d´autres secteurs d´avenir comme l´éducation ou la recherche ...
Quant à sa "Home security" et pseudo-chasse aux terroristes-fantômes qui emm...rde tout le monde et n´apporte aucun résultats, la aussi il pourrait renvoyer tout ce gentil monde au bercail. Ca ferait moins peur aux touristes !



Réponse de le 02/03/2013 à 0:20 :
Vous dites n'importe quoi ! La défense à toujours permis via les recherches menées, des applications civiles très nombreuses. Si vous pensez à l'éducation en tant que secteur d'avenir, comme à ce qui se fait en France, alors vous avez tout faux. L'éducation ne crée pas une nation technologique, et la puissance d'un pays est avant tout technologique. L'éducation au sens français (enseignement supérieur et recherche non inclus donc) ne devrait apporter que les bases pour cela. Sans innovations, des gens surformés et sur diplômes seront tout de même au chômage.
a écrit le 01/03/2013 à 21:44 :
Mieux vaut attendre minuit moins 2 car en général ils font un accord à minuit moins 5 ... Quel cinéma ce Obama ...
Réponse de le 02/03/2013 à 8:27 :
"quel cinéma ce Obama" ! ah, ouais! et que dites vous du nôtre du président? mieux vaut être sourd et non voyant que de lire ou entendre ces idioties !
a écrit le 01/03/2013 à 21:39 :
J'étais aux Etats Unis la semaine dernière. Un débat m'a halluciné: un sénateur démocrate et un républicain étaient invités, ils disaient peu ou prou la même chose. On peut continuer à créer de l'argent, ce n'est pas si grave. On finance la croissance mondiale en achetant des iphones aux Chinois et des voitures aux Allemands. Une chose est sûre, l'Amérique va devoir se mettre au régime et le reste du monde va souffrir....
a écrit le 01/03/2013 à 21:37 :
Si seulement on pouvait avoir cela en france
a écrit le 01/03/2013 à 21:16 :
la chute commence .un nouveau monde va naître.mais avant....du sang va couler dans nos rivières
Réponse de le 02/03/2013 à 10:23 :
Le vôtre surement !
Réponse de le 02/03/2013 à 15:49 :
Ou celui de nos enfants. On récrit l'histoire en somme .
Réponse de le 02/03/2013 à 15:51 :
Ou celui de nos enfants. On récrit l'histoire en somme . Mais tous ça ne me fait pas rire du tout.
a écrit le 01/03/2013 à 20:39 :
D'ici qu'il regrette d'avoir été élu, y'a pas loin. Faut être un jour réaliste, les cowboys. Et cela ne semble pas être votre point fort. Dream..?? Mes fes.... c'est pas du cheval.
a écrit le 01/03/2013 à 20:15 :
excellente nouvelle pour les américains le socialisme ne passera plus !!!
Réponse de le 01/03/2013 à 21:50 :
Il faut vivre en Amérique pour se permettre de critiquer
Réponse de le 02/03/2013 à 8:01 :
mais bien sur!!!!!!pour oser parler des US il faudrait y vivre alors que les US pourraient eux critiquer et intervenir à leur guise dans n'importe quel pays du monde....
Réponse de le 02/03/2013 à 8:28 :
+ 1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :