Apple, Google...La high tech s'installe au top des plus grosses entreprises américaines

 |   |  303  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Le classement annuel des entreprises ayant généré le plus gros chiffre d'affaires l'an dernier a été publié ce mardi par le magazine Fortune. Parmi elles, des pépites du web mais aussi des nouvelles technologies.

Apple dans le top 10, Facebook dans le palmarès... Les pepités des nouvelles technologies occupent de plus en plus de place parmi les 500 plus grosses entreprises américaines mises en avant par le magazine Fortune dans son classement annuel. En comptant les fabricants d'équipements et périphériques, de logiciels, les groupes de e-commerce, de services internet et autres spécialistes des technologies de l'information, elle sont plus d'une vingtaine à avoir réalisé un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards de dollars l'an dernier.

Apple devant General Motors

La première, Apple, (156,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires) passe de la 17e à la 6e place, détrônant General Motors, General Electric, Fannie Mae et Ford Motors. Tout un symbole pour la marque à la Pomme qui chute depuis plusieurs mois en Bourse et qui vient d'enregistrer une baisse de son bénéfice trimestriel pour la première fois depuis 10 ans.

Le chiffre d'affaires de Wal-Mart, plus élevé que le PIB argentin

Elle se rapproche ainsi du podium dont la première marche est occupée cette année par Wal-Mart. dont le chiffre d'affaires, 469,2 milliards de dollars, dépasse le PIB de l'Argentine... La chaine de supermarché repasse ainsi devant Exxon Mobil (2e). En troisième position, Chevron conserve sa position.

Facebook entre dans le top 500, Yahoo se rapproche de la sortie

Du côté des sites web, Facebook (482e) fait son entrée dans le palmarès pour la première fois de son histoire tandis qu'Amazon entre dans le top 50 à la 49e place. L'autre géant du e-commerce, eBay passe de la 228e place à la 196e. Du côté des moteurs de recherche, Google grimpe aussi les échelons en devenant la 55e plus grosse enreprise américaine. Yahoo en revanche se rapproche de la sortie à la 494e place.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :