WikiLeaks : coup d'envoi du procès de l'informateur, Bradley Manning

Le soldat comparaît à partir de lundi devant une cour martiale. Accusé de « collusion avec l'ennemi » pour avoir livré au site internet des milliers de documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan, le jeune homme de 25 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

2 mn

Le soldat Bradley Manning, informateur de WikiLeaks. Copyright Reuters
Le soldat Bradley Manning, informateur de WikiLeaks. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011)

C'est le « procès du siècle » selon son comité de soutien. A partir de lundi, le soldat Bradley Manning comparaît devant une cour martiale sur la base militaire de Fort Meade, dans le Maryland, non loin de la capitale Washington. Le jeune homme de 25 ans, arrêté en Irak il y a trois ans, est accusé de « collusion avec l'ennemi », en l'occurrence l'organisation terroriste Al-Qaïda, pour avoir livré au site internet WikiLeaks des milliers de documents militaires américains sur les guerres en Irak et en Afghanistan. Une manifestation de soutien s'est tenue samedi devant la base militaire et d'autres sont prévues chaque jour du procès qui doit durer jusqu'au 23 août.

Peine maximale encourue : 154 ans de prison
Bradley Manning plaidera coupable de dix chefs d'accusation sur 22, se déclarant innocent des charges les plus graves de « collusion avec l'ennemi » ou de « publication sur internet de renseignements militaires en sachant qu'ils seront accessibles à l'ennemi. » Il a notamment reconnu « la transmission intentionnelle » d'une vidéo montrant la bavure d'un hélicoptère de combat tirant sur des civils en Irak en juillet 2007. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité, la peine maximale étant de 154 ans du fait de ce plaider-coupable partiel. Il avait plaidé penser que la publication de ces documents classés sur le site Internet de Julian Assange « pourrait provoquer un débat public sur nos forces armées et notre politique étrangère en général », défendant ainsi sa démarche de « lanceur d'alerte » (whistle-blower). Devenue une icône de la paix aux yeux des partisans de ce mouvement des « whistle-blowers », Bradley Manning a été confiné à l'isolement pendant près de neuf mois à la prison militaire de Quantico, dans des conditions que le rapporteur de l'ONU sur la torture avait qualifiées de « cruelles, inhumaines et dégradantes ».

Auditions à huis-clos
La juge militaire Denise Lind a prévenu qu'elle interdirait que les plaidoiries s'orientent sur un débat général sur la politique étrangère américaine. Elle a annoncé que 24 témoins, dont des ambassadeurs, des responsables du Pentagone et du renseignement, s'exprimeraient à huis-clos. Parmi eux, celui d'un membre du commando ayant participé au raid contre le bunker d'Oussama ben Laden au Pakistan, qui devrait attester que les informations dévoilées par Manning étaient bien arrivées entre les mains d'Al-Qaïda.
 

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 22/01/2014 à 0:20
Signaler
alors si faire acte de collusion avec al qaïda est un acte criminel , alors CIA et aussi toute l'administration américaine doit passer devant un tribunal militaire !

à écrit le 03/06/2013 à 14:49
Signaler
Fort Meade c est le QG de la NSA...ça promet...

à écrit le 03/06/2013 à 10:58
Signaler
Dire la vérité et dénoncer des atrocités c'est trahir ? Non c'est du courage, le vrai courage.

à écrit le 03/06/2013 à 10:39
Signaler
Il a dénoncé les atrocités commises par les troupes US, après 14/18 et 39/45 ou les USA ont livré du pétrole à Hitler, le Vietnam, la Corée, l'Irak, l?Afghanistan, et maintenant la Syrie qui utilise des armes chimiques comme Saddam Hussein en Irak pa...

le 03/06/2013 à 14:53
Signaler
les USA ont livre du petrole en 39-45 ????? Bien sur oui ...je sais pas ce que vous prenez mais faut arreter d en prendre ....sans eux ni l Angleterre ni meme l URSS n auraient tenu ( les convois vers Mourmansk ont couté chers en marin US et Canadien...

le 11/06/2013 à 13:57
Signaler
Avant d 'être vieux Hadés nous étions jeunes, et pas gâtés pourris comme vous les jeunes, si tu as internet et autre privilège comme le droit de t 'exprimés sur le net c'est surtout grâce au vieux tu ne feras jamais dans toute ta vie se que les vieux...

à écrit le 03/06/2013 à 10:36
Signaler
des bombardements meurtriers pour les civils dirigés avec une manette de jeux vidéos, des mercenaires partout en deuxièmes couteaux : il ne faut pas s'étonner si des soldats se posent des questions. Et finissent par trahir.

à écrit le 03/06/2013 à 8:22
Signaler
On a failli avoir une guerre mondiale a cause de sa trahison. Il ne mérite aucune compasion.

à écrit le 02/06/2013 à 20:26
Signaler
C'est bien gentil vos commentaires, mais ce garçon c'est sa tête qu'il a risqué, pas la vôtre. L'inconscience de la jeunesse qui ne dure qu'un temps.

le 02/06/2013 à 21:09
Signaler
C'est souvent la jeunesse qui est courageuse, plus rarement l'âge mûr vieux machin. Dans l'Histoire les héros ont généralement 20 ans. Chapeau Bradley ! Au moins ta vie sert à quelque chose. Elle place l'armée de l'Empire sous le regard des peuples q...

le 03/06/2013 à 8:39
Signaler
Hadès, est que t'as les cou..les qui correspondent à tes propos? je pense que tu chausse plutôt tes charolaises tous les soirs.

le 03/06/2013 à 11:37
Signaler
@haha : pas charolaises : charentaises. Avoir des c..., c'est bien, avoir du vocabulaire, çà aide aussi, croyez moi.

le 03/06/2013 à 14:47
Signaler
je serais un peu nuancé D un coté il a effectivement denoncé des exactions sur des civils et des dérives de l armée et ca effectivement c est une bonne chose Mais il a aussi ballancé des informations sensibles et classées sur opérations en cours mett...

à écrit le 02/06/2013 à 18:31
Signaler
Merci Bradley .T'es un homme ,un vrai .Dénoncer les saloperies d?exactions des guerres,Gandhi aurait été fière de toi.Bradley Manning on ne t'oublieras jamais.

à écrit le 02/06/2013 à 14:52
Signaler
L'Oncle Sam concocte un beau procès d'où il sertira que la guerre au Moyen-Orient n'est destinée qu'à rendre la liberté aux peuples opprimés. Il a déjà décimé le peuple indien au 19ème siècle et écrasé les Espagnols pour s?approprier le Texas, le Nou...

à écrit le 02/06/2013 à 12:17
Signaler
Quel immense courage. Avoir accepté à 20 ans de sacrifier ainsi sa vie et d'endurer de telles souffrances pour lutter contre la barbarie. Cela redonne quelque espoir sur le genre humain.

le 02/06/2013 à 13:21
Signaler
Le prix Nobel de la paix devrait lui accordé.

le 03/06/2013 à 0:07
Signaler
Le prix Nobel de la Paix a ete donne a Obama, celui qui a mis Bradley en taule, ironique le sens de l'histoire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.