Poutine dément avoir volé une bague à 25.000 dollars

 |   |  467  mots
Le président russe Vladimir Poutine a démenti avoir volé une bague à 25 000 dollars appartenant à l'homme d'affaires américain Robert Kraft en 2005 / Reuters
Le président russe Vladimir Poutine a démenti avoir volé une bague à 25 000 dollars appartenant à l'homme d'affaires américain Robert Kraft en 2005 / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Robert Kraft, le PDG du groupe agro-alimentaire américain Kraft, a déclaré jeudi dernier, que le président russe Vladimir Poutine lui avait volé une bague à 25 000 dollars, lors d'une rencontre entre les deux hommes à Saint-Pétersbourg en 2005. Le groupe Kraft est revenu sur ces accusations dimanche à la veille du G8 qui se tient en Irlande du nord. Le Kremlin a démenti lui aussi , affirmant que l'homme d'affaires avait bel et bien donné la bague au président.

Une chose est sûre, il ne la portera certainement pas ce soir au diner du G8, qui réunira les chefs d'Etat des huit pays les plus riches du monde, dans un luxueux hôtel de Lough Erne, en Irlande du Nord. Le président russe Vladimir Poutine est accusé d'avoir volé une bague d'une valeur de 25 000 dollars au patron du groupe agro-alimentaire Kraft. L'homme d'affaires en question, Robert Kraft, a déclaré, jeudi dernier, à l'occasion d'un gala à New-York, que le chef du Kremlin lui avait subtilisé sa Super Bowl Ring, alors qu'il lui montrait le bijou lors d'une rencontre entre les deux hommes à Saint-Pétersbourg, en 2005. Des propos rapportés par le tabloïd américain New-York Post : « J'ai enlevé la bague pour lui montrer. Il l'a prise, l'a mise, puis il est parti », a raconté Robert Kraft. Les Super Bowl Rings sont remises chaque année aux vainqueurs de la Ligue nationale de football, le « Super Bowl ».

"Cette bague avait une valeur sentimentale"

Le PDG du groupe Kraft, grand fan de football américain, avait fait graver son nom à l'intérieur du bijou. En 2005, Robert Kraft avait déclaré avoir donné la bague à Vladimir Poutine de son plein gré : " Le président Poutine est un grand fan de sports (...). J'ai décidé de lui donner ma bague pour montrer tout le respect et l'admiration que je porte pour le peuple russe et ses dirigeants ", avait-il alors affirmé.

Kraft certifie désormais qu'il avait subi des pressions de Washington pour ne pas réclamer le bijou. George W. Bush, le président de l'époque, souhaitait en fait éviter tout incident diplomatique avec la Russie. "Je ne voulais pas lui donner. Cette bague avait une valeur sentimentale. Il y avait mon nom dessus. Je ne voulais pas qu'elle soit vendue sur E-bay ", a-t-il raconté lors du gala new-yorkais.

Au chaud dans la bibliothèque du Kremlin


Dimanche pourtant, Stacey James, le porte-parole du groupe agro-alimentaire, a affirmé que Robert Kraft avait l'habitude de raconter cette histoire " pour rire ". " Il aime l'idée que cette bague soit au Kremlin, et comme il l'avait déjà dit en 2005, il continue d'éprouver un grand respect pour la Russie et pour son président Poutine". Coup de fil d'Obama ou mea culpa ?

Le porte-parole du Kremlin a en tout cas démenti les accusations de l'homme d'affaires comme le rapporte CNN. "Ce que dit M. Kraft est étrange. Je me tenais à 20 centimètres d'eux (NDLR, Robert Kraft et Vladimir Poutine). Je l'ai entendu et vu donner la bague à M. Poutine", a affirmé Dmitry Peskov. La bague, estimée récemment à plusieurs dizaines de milliers de dollars, a quitté la poche du président russe pour rester bien au chaud dans la bibliothèque du Kremlin... à l'abri des pickpockets.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2013 à 22:39 :
Ca me fait penser à " l'affaire " du stylo de Sarkozy ... Sans intérêt .
Réponse de le 20/06/2013 à 11:57 :
@fanachti: sans intérêt, sauf que le "donneur" voudrait bien que l'on parle de lui :-)
a écrit le 18/06/2013 à 22:33 :
Une chose est sure il faudrait un Poutine en France pour remplacer celui qui nous représente au G8 , suffit de le voir c'est un désastre ?
a écrit le 18/06/2013 à 12:20 :
C'est un énorme recul pour la Russie ,l'élection de Vladimir Poutine car il n'est pas en phase avec la Société Mondiale, c'est un mandat de trop un homme du passé , un pur produit du système soviétique dont beaucoup se sont reconvertis dans la mafia et la vente d'armes . Ce qui nous vaut des distributions d'armes soviétiques dans toutes les zones de combat d'où un monde destabilisé par un commerce illégal des armes . L'arrestation de ses opposant relie la Russie au même rang que la Biélo Russie , la Syrie et d'autres régimes autocratiques.
Réponse de le 18/06/2013 à 17:23 :
din mon ami les régimes autocratiques comme vous dites,bizarrement sont ceux qui ne sont pas alignés sur la doxa occidental,mais cela ne vous avez pas échappé j'en suis sur.Il y aurait donc d'un coté les bons et de l'autre les méchants.La géostratégie c'est malheureusement un peu plus complexe.Et tout cela dure depuis la nuit des temps,je prends par la force les ressources et j'affaiblis l'adversaire de telle façon qu'il ne puisse plus me nuire à l'avenir .Pour Vladimir ,c'est plus des ficelles,c'est des cordes d'amarrage que l'on utilise.
Réponse de le 03/09/2013 à 19:00 :
Cette histoire de bague racontée "pour faire rire" est un exemple de ce besoin de nuire à l'image de Poutine. Affligeant !
a écrit le 18/06/2013 à 9:10 :
Tout droit sorti du dernier James Bond...
a écrit le 18/06/2013 à 8:32 :
Mais sur quels chefs d'Etat nos médias diffuseraient-ils de telles non-informations? Même la propagande soviétique était plus crédible que la notre.
Réponse de le 18/06/2013 à 9:36 :
plus 1000
a écrit le 18/06/2013 à 7:41 :
d'après la presse allemande Robert Kraft avant de rencontrer Poutine il avait exagère avec la
vodka.. La bague se trouve exposée au Kremlin pour le plaisir des visiteurs.
a écrit le 17/06/2013 à 22:35 :
Il me connait
a écrit le 17/06/2013 à 19:16 :
Voilà un sujet dont on se fout si ce Monsieur à voulu faire le corbeau, et qu'il est parti sans sa bague tombée dans la "gueule" du renard de Sibérie tant pis pour lui. Que de cinéma pour une bague à 25k$ m^me si c'est un symbole, la frime ne paye pas encore une preuve, si sa vesion est vraie!!!!!!
a écrit le 17/06/2013 à 18:09 :
Qui a dit qu'être politique ou avoir des fonctions dans un gouvernement, quel qu'il soit,était un gage d'honnêteté et/ou de moralité ?!
a écrit le 17/06/2013 à 17:48 :
La main dans le sac avec un palais au bord de la mer noire, les saossescus étaient plus modestes ils raflaient tout dans les hôtels de luxe même la robinetterie.
a écrit le 17/06/2013 à 17:40 :
Poutine , qui selon certains de ses détracteurs serait milliardaire, aurait besoin de voler une malheureuse bague à 25000 dollars, il y a -t-il quelque chose de vrai dans tous ces racontars ?
Réponse de le 17/06/2013 à 17:55 :
vous ne connaissez pas la jouissance de certains actes au plus haut sommet . Ce sont des canailleries de souverains.
Réponse de le 17/06/2013 à 18:34 :
Que c'est bien dit !
a écrit le 17/06/2013 à 17:17 :
et warren buffet, il chaparde aussi dans le walmart a cote de chez lui?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :