La Fed attend des jours meilleurs pour baisser ses rachats d'actifs

 |   |  298  mots
Chaque mois, la FED rachète 85 milliards de dollars d'actifs financiers aux Etats-Unis / Reuters.
Chaque mois, la FED rachète 85 milliards de dollars d'actifs financiers aux Etats-Unis / Reuters. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Réserve fédérale américaine aimerait que le marché du travail s'améliore aux États-Unis avant de rabaisser ses rachats d'actifs, a déclaré William Dudley, le président de la section new-yorkaise de la FED, ce lundi. Jeudi, l'institution avait surpris les analystes en choisissant de maintenir sa politique accomodante en la matière.

Après l'action, les explications. La Réserve fédérale américaine avait surpris les analystes, jeudi 19 septembre, en maintenant sa politique accommodante de rachats d'actifs aux États-Unis. Ce lundi 23 septembre, William Dudley, le président de la section new-yorkaise de la FED, a expliqué pourquoi.

"L'économie n'a pas pris assez d'élan et une croissance annuelle de 2% - même si elle était maintenue - pourrait ne pas suffire à améliorer le marché du travail', a-t-il déclaré lors d'une intervention à la Business School de l'université de Fordham, à New-York, rapportée par le Financial Times.

Il a fixé deux objectifs pour parvenir à la diminution des rachats d'actifs: une amélioration nette du marché du travail et un élan économique assez conséquent pour permettre de relancer durablement l'économie américaine. "Pour l'instant, je pense que nous avons fait des progrès pour arriver à ces objectifs, mais nous n'y sommes pas encore parvenus", a-t-il commenté. En août, le chômage a tout de même diminué à 7,3% de la population active, atteignant son plus bas niveau depuis décembre 2008. 

>> Lire aussi : Le chômage américain baisse, mais pas assez pour que la Fed resserre sa politique.

85 milliards de dollars de rachats d'actifs par mois

Depuis janvier dernier, la FED rachète chaque mois 85 milliards de dollars (62 milliards d'euros) d'actifs, dont 45 milliards de dollars de bons au Trésor américain pour baisser les taux d'intérêts à long terme et fluidifier le marché du crédit aux États-Unis. La majorité des membres du Federal Open Market Committee (FOMC) - le comité qui dirige la politique monétaire de la FED - s'est déjà prononcée pour une baisse des rachats d'ici la fin 2013 et pour leur arrêt total à la mi-2014.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2013 à 11:54 :
La FED le plus gros hedge fund du monde; L'indigestion va être dure à soigner.
a écrit le 24/09/2013 à 9:10 :
C'est d'autant moins compréhensif que de baisser de 10 était acter par les marchés financiers,mon petit Ben tu ne nous a pas tout dit,allez monte sur les genoux à Papy et dis moi ils t'ont fait les gros yeux c'est ça,aller va pleure pas c'est fini,dans trois mois tu pourras aller jouer avec tes camarades de nouveau.
a écrit le 23/09/2013 à 20:02 :
Clair que c'est demain qu'on rase gratis...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :