Janet Yellen, une "colombe" à la Fed pour succéder à Ben Bernanke

 |   |  773  mots
Janet Yellen, proche des démocrates et favorable à une Fed qui lutte contre le chômage, va succéder à Ben Bernanke, le père du Quantitative Easing (Photo : Reuters)
Janet Yellen, proche des démocrates et favorable à une Fed qui lutte contre le chômage, va succéder à Ben Bernanke, le père du Quantitative Easing (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
Janet Yellen a été confirmée à la tête de la Fed par le Sénat à partir de février. Une manière d'assurer la continuité après le départ du père du Quantitative Easing, Ben Bernanke.

Barack Obama a privilégié la continuité en présentant Janet Yellen comme seule candidate à la tête de la Federal Reserve (Fed), la banque centrale américaine. Le Sénat a confirmé lundi et elle devrait prendre ses fonctions début février pour succéder à Ben Bernanke, le père du Quantitative Easing, la politique monétaire ultra accommodante actuellement menée par la Fed.

Une démocrate à la tête de la Fed

Proche de ce dernier, elle avait déjà pris position pour une Fed plus en faveur de la lutte contre le chômage et moins dans son rôle classique de lutte contre l'inflation. Elle était même l'une de ses meilleures alliés depuis qu'elle avait été nommée vice-présidente du directoire de la Fed en 2009. Celle qui sera la première femme à la tête de l'institution américaine avait même été qualifiée de "premier président démocrate de la Fed depuis 25 ans" par un journaliste du Washington Post.

Cette économiste de renom est réputée proche des économistes progressistes et gravite dans le giron démocrate depuis la fin des années 1990, lorsqu'elle avait été appelée par le président d'alors, Bill Clinton, pour succéder au prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz dans le Cercle des conseillers économiques de la Maison Blanche. Elle avait été repérée lorsqu'elle faisait partie des gouverneurs de la Fed pour ses critiques acerbes du libéralisme et ses prises de positions contre son président de l'époque, Alan Greenspan.

Quelques casseroles... balayées par ses soutiens

C'est grâce à ces prises de positions que la future présidente s'est attiré le soutien du parti démocrate, alors que Larry Summers, qui a jeté l'éponge à la surprise générale à la mi-septembre, ne faisait pas l'unanimité car il s'était prononcé en faveur de plus de dérégulation des marchés financiers.

Janet Yellen traîne toutefois quelques casseroles. A la tête de la Fed de San Francisco entre 2004 et 2010, il lui a en effet souvent été reproché de ne pas avoir agit contre l'éclatement de la crise des subprimes, alors que la Californie était l'un des épicentres du séisme de 2008 qui a provoqué la chute de Lehman Brothers et la crise financière qui s'en est suivie.

Ses soutiens - elle a obtenu près de 500 signatures d'économistes de renom en sa faveur - affirment cependant qu'elle avait cherché à ouvrir les yeux de ses collègues sur les fragilités du secteur immobilier et qu'elle avait été l'une des premières, en 2007, à prévoir une récession à cause d'un resserrement du crédit contre lequel a tenté de lutter son prédécesseur Ben Bernanke avec un succès mitigé.

La tâche sera lourde

Quoiqu'il en soit, c'est elle qui aura la lourde tâche de déboucler jusqu'au bout le quatrième programme d'injection de liquidités de la Fed, après qu'un premier pas ait été fait en ce sens en décembre.

Ce que cette habituée du consensus, selon son entourage, devra faire avec tact, tant les rumeurs d'un durcissement de la politique monétaire américaine en août avaient révélé des vulnérabilités dangereuses pour la stabilité financière mondiale, notamment dans les pays émergents, comme l'a encore souligné hier le Fonds monétaire international.

Son penchant pour la lutte contre le chômage, qui baisse mais à cause d'une réduction de la population active, et la faible inflation, bien en dessous de l'objectif de 2% de la Fed laissent à penser qu'elle fera cela en douceur. Même si l'épée de Damoclès d'un bilan en pleine explosion et le risque de créer des bulles spéculative, immobilière ou du crédit sont là pour lui rappeler qu'elle ne peut pas non plus aller trop loin.

Mais là dessus, elle a son avis : "je crois que soutenir l'économie aujourd'hui est le plus sûr chemin vers un retour à une approche plus normale de la politique monétaire", avait-elle ainsi affirmé en novembre dernier. Il faut que rien ne change pour que tout change, en quelques sortes.

Article publié le 9/10/2013 et mis à jour le 7/01/2014

LIRE AUSSI:

>> Les grands enjeux de 2014 : sortie de crise ou début d'une autre pour les États-Unis?

>> Qui est Janet Yellen, seule candidate en lice pour la présidence de la Fed?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2015 à 13:07 :
Fait étrange, Paul Moritz Warburg a eu un rôle important dans la création de la FED laquelle a été montrée du doigt après l'assassinat de JFK qui croyait a un monde sans les banques privées. D'autre part, le nazisme a largement été inspirée par les tenants de l’eugénisme nord-américain, notamment par Ford : http://www.monde-diplomatique.fr/2007/04/LOWY/14602
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/04/LOWY/14601
a écrit le 29/08/2014 à 20:28 :
C'est très bien.
a écrit le 07/01/2014 à 16:32 :
Soutiens d'économistes... Ce qu'on omet de rappeler (ou de dire pour ceux qui l'ignorent), c'est que le cher et tendre de Mme Yellen est George Akerlof, qui reçu le Prix Nobel d'économie avec un certain Joseph Stiglitz (et Spence), pape lui aussi du "Nouveau Keynesianisme".
On oublie également de dire que tous ont étudié et publié sur l'asymétrie, en particulier de l'information et ses effets néfastes sur le bon fonctionnement des marchés... quelle ironie, non?
a écrit le 07/01/2014 à 13:05 :
il faut bien expliquer qu'est ce la FED. une banque privée qui appartient a qui vous savez et qui loue le Dolar au gv. US avec intéret et principale. c est bien la même caste mais depui 1913 et non 30 ans... c est la FED qui crée les crises financière (1929, etc...), il suffit qu'un politique veut changer la chose sans demander l'aval de ces bankster privée et le malheure tombe sur lui (Kennedy, etc..) Seul Ron Paul veut un audit sur cette bank qui crée de la monnaie a partir de rien (du vent, depuis l'arret de l'étalon OR)
a écrit le 07/01/2014 à 11:58 :
Ils sont filous a la Fed. Ils vont pouvoir faire porter le chapeau de l'explosion financière a venir a une nana qui n'y sera pas vraiment pour grand chose... histoire de bien démontrer" qu'il ne faut pas confier des responsabilités aux femmes..
a écrit le 14/11/2013 à 17:38 :
Et toujours de la même "caste" depuis 30 ans ...
C'est peut être pour cela que les US ont 17 000 Md de $ de dettes ....
a écrit le 10/10/2013 à 10:09 :
la confrerie "Talmudo-financiere" s'est choisi sa representante, avec bientot Martin Schulz
comme relai pour l'Europe....
a écrit le 09/10/2013 à 22:55 :
Yellen est un catastrophe. La rumeur veut qu'elle "prenne tout le monde à contrepied"... en augmentant sensiblement le montant des programmes en cours.
a écrit le 09/10/2013 à 17:07 :
pourquoi des postes importants sont-ils confiés à des seniors , et en plus à des seniors + ? je croyais que cette catégorie d'age était bannie du service actif , j'en fait partie malgré moi ! y-aurait-il 2 poids 2 mesures ?
Réponse de le 09/10/2013 à 20:23 :
Vous êtes senior mais vous n'êtes pas un "élu"...
Réponse de le 09/10/2013 à 20:57 :
Toujours la même procédure pour les banquiers centraux...cooptation. Ce qui signifie qu'ils n'ont pas de compte à rendre.
Réponse de le 09/10/2013 à 22:06 :
J'ai bien saisi , je ne suis pas un "élu" , je ne m'étais jamais demandé s'il pouvait y avoir plusieurs définitions au terme"élu" , c'est vrai qu'une fois élu , on n'a plus de souci à se faire pour les fins de mois , je crois , mais à bien réfléchir , cela me réveille des souvenirs enfouis , je vais aller voir sur le web !
a écrit le 09/10/2013 à 15:48 :
Youpi !!! avec Yellen les dollars vont continuer de couler à flot ! $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $
a écrit le 09/10/2013 à 15:44 :
va-t-elle oser augmenter le QE le 17 octobre ? wait and see en tout cas je la vois mal l'arrêter ! dansons tant qu'il y a de la musique
a écrit le 09/10/2013 à 11:13 :
Faut vendre vos bois si vous en êtes propriétaire. En effet, le cours du bois à papier devrait s'envoler avec toute cette jolie création monétaire en perspective ! :)
a écrit le 09/10/2013 à 11:12 :
Faisons tout pour sauver les forêts menacées par l'impression de monnaie-papier ! :)
a écrit le 09/10/2013 à 10:18 :
en effet en 2007 elle avait mis en garde contre les subprime c 'est pourquoi je connais son nom....et c'est aussi pourquoi on peut serieusement douter. de sa franchise car depuis silence radio.....des copains influent,un job qui flatte l'ego what else?
Réponse de le 09/10/2013 à 10:41 :
Tout le monde a mis en garde contre les subprimes...mais ils l'ont fait après les subprimes. Krugman n'a pas vu venir la crise. Le FMI n'a rien anticipé , comme toujours , il est vrai qu'on ne lui demande pas de réfléchir. Stiglitz , à qui on avait demandé de vérifier la situation de Freddie Mac et Fannie Mae , peu avant la cata a même répondu : Tout est OK. Yellen , elle , à le doigt très FACILE , sur la détente des Quantitative Easings. D'une certaine manière , c'est une créature créee par Obama et Bernanke pour perpétuer le JOB.
Réponse de le 09/10/2013 à 13:56 :
on est d"accord elle est nulle car en 2000 des gens decrivaient la crise immobiliere a venir et demandaient a greenspan d"arreter le delire;j'ai lu les articles qui deja innondaient le net si on cherchait bien,mais il faut etre courageux ou suicidaire pour tenter de s'opposer a la politique de la planche a billets
a écrit le 09/10/2013 à 9:09 :
Je crois que l'on va bien se marrer, ou pleurer c'est au choix
a écrit le 09/10/2013 à 9:02 :
Janet Yellen sera le douzième juif à la tête de la FED.

http://astuentendu.blogspot.fr/2013/08/janet-yellen-preferee-de-la-maison.html
Réponse de le 09/10/2013 à 9:12 :
Etes vous bien 67eme con que ce type d'information intéresse?
Réponse de le 09/10/2013 à 12:59 :
Apprenez qu'il y a des gens biens et des pourris dans chaque ethnie.
On ne se permet pas de juger une personne à l'aune de son appartenance à une quelconque ethnie.

Réponse de le 09/10/2013 à 20:25 :
S'agissant d'un groupe qui soutient un état terroriste pratiquant l'apartheid en 2013 et dont certains membres ont autrefois "vendu" leurs propres coreligionnaires au NSDAP, je crois qu'on a pas de leçons à recevoir ...
a écrit le 09/10/2013 à 9:00 :
Que la continuité soit assurée, c'est sur : Janet Yellen sera la douzième personnalité juive à la tête de la FED.

http://astuentendu.blogspot.fr/2013/08/janet-yellen-preferee-de-la-maison.html
Réponse de le 09/10/2013 à 10:32 :
Ce genre d'intervention à une vielle odeur. Vos pastilles Vichy sont périmées ?
Réponse de le 09/10/2013 à 12:30 :
Où est passé le modérateur du site de La Tribune ?
Réponse de le 09/10/2013 à 14:25 :
Où est le problème si pragmatique avait tenu les mêmes propos en précisant que c'était un catholique cela ne vous aurait pas gêné alors vos remarques à dix balles on s'en tape arrêtez de nous rabâcher les mêmes choses on en a marre.
a écrit le 09/10/2013 à 8:42 :
De cadeaux de bienvenue:

1/ Une nouvelle imprimerie.
2/ Des cartouches d'encre en quantités illimitées.

a écrit le 09/10/2013 à 8:39 :
Il faut être de la "communauté" pour diriger la FED ?
Réponse de le 09/10/2013 à 9:48 :
Tous copains quand il s'agit d'argent
Réponse de le 09/10/2013 à 10:47 :
La France va vraiment mal. Quand ce ne sont pas les roms, les noirs, les musulmans, les homosexuels, j'en passe et des meilleurs, ce sont les juifs ? De tels commentaires sont insupportables ! Elle est juive ? Vous manquez certainement d'instruction ! Ou alors, vous êtes juste débiles ! Comment peut-on encore accepter en 2013 de telles insinuations racistes ? N'y a-t-il pas de modérateur pour vérifier les commentaires ? La Tribune cautionnerait-elle la bêtise de certains de ses lecteurs ?
Réponse de le 09/10/2013 à 12:01 :
C'est mal dit, mais il est incontestable qu'il y a aux US un fort lobby juif. Il y va d'ailleurs de la sécurité d'Israël.
Réponse de le 09/10/2013 à 12:39 :
@JB38
Un lobby juif... Pourquoi pas un complot judéo-maçonnique, tant que vous y êtes ? Je suis conscient qu'il y a beaucoup de colère et de frustrations dans la société française actuelle : pas de grands projets pour l'avenir, mais la crise, encore la crise, toujours la crise, des impôts (pour les classes moyennes et moyennes-supérieures qui en paient ...beaucoup) et du chômage. Est-ce que reprendre des thèses en vogue à Vichy est une solution ? Est-ce que reprendre à son compte les antiennes de l'extrême droite apportera quelque chose de positif ? Je suis persuadé que non. La haine de l'autre, le repli sur soi, la peur et les sirènes du populisme n'ont jamais fait avancer quoi que ce soit, sinon les ventes d'armes et la guerre.
Réponse de le 09/10/2013 à 14:57 :
@COSADHYP: Bien d'accord avec vous. Mais faut se faire une raison, il y a plus d'ignorants qui raisonnent avec leurs peurs et leurs stéréotypes que de personnes prenant le recul nécessaire pour une analyse objective, menant à des choix constructifs. Comme d'aucun l'on dit, il faut parfois faire des choix contraires à l'opinion des peuples, pour leur propre intérêt, ce dont ils sont souvent collectivement incapables de voir!
Réponse de le 09/10/2013 à 20:21 :
Depuis la blague du "pantalon à une jambe", on est au parfum ...donc reprenons : pesant à peine 2% de la population US, la communauté aligne 12 présidents de la FED, sans parler des actionnaires, hé hé hé !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :