Fatigué de réfléchir ? Google le fait pour vous !

Le patron du premier moteur de recherche a expliqué qu'il souhaitait que Google soit capable de dire à l'internaute quoi faire et quand, sans être devant son ordinateur.
Mounia Van de Casteele
Vous n'aurez bientôt plus besoin de réfléchir: Google lira dans vos pensées. (Eric Schmidt)
Vous n'aurez bientôt plus besoin de réfléchir: Google lira dans vos pensées. (Eric Schmidt) (Crédits : REUTERS)

Vous n'aurez bientôt plus besoin de réfléchir: Google lira dans vos pensées. C'est en tout cas ce qu'assure au Wall Street Journal le numéro un de Google. Eric Schmidt espère qu'à terme, en effet, le moteur de recherche sera en mesure de guider l'internaute, en lui dictant quoi faire et quand. Surtout, sans que celui-ci soit connecté à son ordinateur.

Eric Schmidt se projette:

"Imaginez-vous vous réveiller, regarder votre écran et lui demander "dois-je me lever"? Et votre écran, qui saura que les conditions le permettent - il n'y a pas trop de circulation ce matin -, vous répondra "Non!". Et vous pourrez alors vous recoucher 30 minutes de plus".

Hummingbird répond à des vraies questions

On n'en est pas encore là, certes. Mais le vœu du patron de Google s'inscrit dans la logique de "Hummingbird" (colibri en français), le nouvel algorithme du célèbre moteur de recherche lancé fin septembre, à l'occasion de son 15e anniversaire. Il devrait en effet permettre d'instaurer une véritable interaction entre Google et l'internaute en répondant à de véritables questions, et plus seulement de simples requêtes.

Une véritable interaction entre Google et l'utilisateur

Ainsi, en reliant les différents appareils connectés d'un utilisateur, le moteur de recherche devrait même pouvoir lui servir de "pense-bête", et lui rappeler, par exemple, de ne pas oublier d'acheter une pizza au supermarché avant de rentrer chez lui. Et, pourquoi pas, répondre à la question "où sont mes clefs?". Un souhait qu'avait d'ailleurs évoqué Ben Gomes, le vice-président de Google, il y a un an, lors du Web'12. 

Voir la vidéo du Wall Street Journal:

Mounia Van de Casteele

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 19/11/2013 à 10:56
Signaler
Google arrivera bien à nous couper l'herbe sous le pied à la réflexion humaines, c'est bien ! N'oubliez pas que "c'est en dessinant qu'on apprend à dessiner" !

à écrit le 18/11/2013 à 19:10
Signaler
google est mon ami!

à écrit le 18/11/2013 à 12:58
Signaler
Etre humain : 1.donne ton argent à Google 2.donne tes information à la CIA. Pour info, FAB le fait déjà : vos "amis" et mails se font tous seuls, sans avoir rien à faire. C'est comme cela que FB peut dire qu'il a plein de clients qui fonctionne e...

à écrit le 18/11/2013 à 12:41
Signaler
On n'arrête pas le progrès... Gogol nous promet un avenir radieux !

à écrit le 18/11/2013 à 12:21
Signaler
Dans l'exemple de Schmidt : l'ordinateur vient de dire un MENSONGE !!!! sa n'étonne personne ? puisque si les conditions le permettent pourquoi dire Non ?

à écrit le 18/11/2013 à 10:49
Signaler
Et la machine décida qu'elle n'avait plus besoin de l'Homme ...

le 18/11/2013 à 11:33
Signaler
Skynet ?

le 18/11/2013 à 14:09
Signaler
Il est temps de relire Hyperion de Dan Simmons.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.