Mikhaïl Khodorkovski sera bientôt libre

 |   |  320  mots
Mikhaïl Khodorkovski est l'ancienne plus grande fortune de Russie et ex-patron du groupe pétrolier Ioukos.
Mikhaïl Khodorkovski est l'ancienne plus grande fortune de Russie et ex-patron du groupe pétrolier Ioukos. (Crédits : reuters.com)
Vladimir Poutine a annoncé ce jeudi, à la surprise générale, qu'un décret allait prochainement être publié en vue de la libération anticipée de l'ancien patron du groupe pétrolier Ioukos. Il a finalement accepté de le gracier après dix ans de détention.

Mikhaïl Khodorkovski sera bientôt libre. Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré jeudi qu'il s'apprêtait à gracier l'ex-magnat du pétrole et critique du Kremlin. Il est emprisonné depuis plus de dix ans. A l'occasion d'une conférence de presse annuelle, Vladimir Poutine a fait cette déclaration surprise: "Il a déjà passé plus de dix ans en détention, c'est une punition sérieuse, il invoque des circonstances d'ordre humanitaire - sa mère est malade - et j'estime que l'on peut prendre cette décision", avant de préciser que le décret serait signé "très prochainement".

Jusque là, Vladimir Poutine avait toujours refusé d'envisager la grâce de Mikhaïl Khodorkovski. Interrogés par l'Agence France Presse (AFP), les avocats du détenu ont indiqué ne disposer d'aucune information.

Détenu depuis dix ans

Le parquet avait toutefois indiqué récemment enquêter sur plusieurs autres affaires criminelles le concernant. Ses précédentes condamnations sont considérées par ses partisans comme un règlement de compte du Kremlin vis-à-vis d'un homme d'affaire devenu trop indépendant et qui affichait ses ambitions politiques.

Mikhaïl Khodorkovski est l'ancienne plus grande fortune de Russie et ex-patron du groupe pétrolier Ioukos. En octobre 2003, alors qu'il venait de manifester son intention de se lancer en politique. En 2005, il a été arrêté, jugé puis condamné pour fraude et évasion fiscale à huit ans de détention. En 2010, il avait été condamné à six années de prison supplémentaires pour le vol de centaines de milliers de tonnes de pétrole et pour le blanchiment de 23,5 milliards de dollars.

L'ex-magnat du pétrole a été condamné au total à quatorze année d'internement. Le décompte de cette nouvelle condamnation étant rétroactif, il pouvait escompter une libération en 2017.

 LIRE AUSSI:

>> Paris interpelle Moscou au sujet de la condamnation de Khodorkovski

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :