Et si Donetsk devenait britannique ?

 |   |  325  mots
Donetsk, ville angaise. L'Union jack flottera-t-il sur la cité minière ukrainienne ?
"Donetsk, ville angaise". L'Union jack flottera-t-il sur la cité minière ukrainienne ? (Crédits : Reuters)
Un groupe d'internautes de la région de Donetsk se sont souvenus que leur ville avait été fondée par un Gallois. Il ont lancé un référendum pour obtenir le rattachement à la couronne britannique...

Beaucoup craignent qu'après la Crimée, la Russie ne soit tentée de s'emparer de l'est de l'Ukraine. Mais à Donetsk, une des principales villes de cette région, certains voudraient devenir… britanniques !

Fondée par un Gallois

Comme le relève le site d'information russe rt.com, un groupe d'activiste issu de la cité métallurgique largement russophone ont lancé un référendum sur Internet pour demander le rattachement de leur cité au Royaume-Uni. Leur argument principal est que la ville a été fondée par un industriel gallois, John Hughes (1814-1889) qui a lancé, dans les années 1870, l'exploitation des riches mines de fer de la région du Donbass. La ville a, du reste, été baptisée lors de sa fondation Hugheskova, russifiée en Yuzkova. La ville a ensuite été rebaptisée par les autorités soviétiques Stalino, puis, en 1961, Donetsk.

Une mémoire vivace

Les militants pro-britanniques estiment donc que Londres doit profiter de l'occasion du chaos en Ukraine pour annexer la ville et sa région. Selon le Daily Telegraph, la mémoire de John Hughes est encore vive à Donetsk où un musée a été l'an dernier ouvert en son honneur. L'Ukraine a également émis un timbre pour célébrer son bicentenaire cette année. Enfin, on n'oublie pas dans cette capitale du football ukrainien où le club local, le Shakhtar, a longtemps joué un rôle de premier plan en Europe, que John Hughes a introduit le football dans la région.

61 % de oui, mais peu de votants

Du coup, le site pro-britannique proclame (en russe) : « Donetsk, ville anglaise. Gloire à John Hughes ! » Puis (en anglais) : « God save the Queen ! » Selon rt.com, dimanche soir, 7.000 internautes avaient voté, 61 % approuvant le rattachement au Royaume-Uni, 16 % préférant la création d'une région autonome ukrainienne anglophone. Donetsk compte un peu moins d'un million d'habitants. La vague pro-britannique va donc prendre du temps avant de tout rafler.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2014 à 18:51 :
Et certains sardes veulent que la Sardaigne devienne un canton suisse. La politique poutinienne ouvre la voie à une vague de réaménagements territoriaux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :