La Russie va faire payer à l'Ukraine une facture de gaz salée

 |   |  296  mots
(Crédits : reuters.com)
Depuis ce mardi 1er avril, Kiev a perdu l'avantage d'un prix du gaz attractif. La compagnie russe Gazprom a relevé ses tarifs de plus de 40%, et devrait les augmenter à nouveau pour atteindre le prix du marché le plus élevé en Europe.

L'annonce était attendue, mais elle est difficile à encaisser pour un pays qui affronte des difficultés économiques. Alexeï Miller, le patron du géant Gazprom, a décidé de mettre fin au rabais accordé à l'Ukraine depuis décembre. En échange de la ristourne, Kiev s'était engagé à renoncer à un accord avec l'Union européenne.

1.000 mètres cubes sont désormais vendus 385,5 dollars contre 268,5 dollars jusqu'à maintenant selon les informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung, soit une augmentation de 43,5%. Par ailleurs, selon le journal allemand, Gazprom se plaint aussi des retards de paiement de l'Ukraine : une facture de 1,7 milliard de dollars n'aurait toujours pas été honorée.

Le revers de la révolution

La réduction avait été accordée dans le cadre d'un vaste plan d'aide financière de 15 milliards de dollars. Or ce plan est désormais caduque depuis la chute de Viktor Ianoukovitch, l'ex-président ukrainien pro-russe, et son remplacement par un régime ouvertement pro-européen.

L'annonce a été reçue sans surprise en Ukraine. "C'est une déclaration tout à fait attendue", a réagi le patron du groupe gazier ukrainien Naftogaz, Andriï Kobolev.

La cercle vicieux du gaz russe 

Les autorités russes ont aussi fait savoir qu'une autre ristourne de 100 dollars risquait de prendre fin. Il s'agit d'un rabais datant d'avril 2010 dans le cadre d'un accord sur la prolongation du bail de la Flotte de la de la mer Noire dans sa base historique de Sébastopol, en Crimée.

Le prix du gaz pourrait monter à 480 dollars les 1.000 mètres cubes, l'un des tarifs les plus élevés appliqués aux pays européens. Une très mauvaise nouvelle pour l'Ukraine qui doit désormais compter sur une aide occidentale et du Fonds monétaire international (FMI) pour pouvoir alimenter son budget.   

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2014 à 11:12 :
Je suis africain et suis vraiment désolé de vos commentaires en traitant Poutine de dictateur parce qu’il défend les intérêts de son pays. N’oubliez pas que l’UE, US, FMI, … sont aussi pour quelque chose de tout ce qui se passe à l’Ukraine. Messieurs, vous n’avez pas des leçons à donner aux autres car vous êtes à 75% à la base d’instabilité du monde. Vous savez comment et pourquoi Khadafi et Saddam sont morts (avec leurs enfants : paix à leurs âmes) et des troubles qui ont eu lieu en Egypte, Tunisie, Lybie, … les 7.000.000 de morts en RDC. Vous soutenez tous les dictateurs en fonctions et nous imposons nos dirigeants et souvent ceux que la population réfute. Vous pillez nos richesses avec les mécanismes mis en place et avec cet argent, votre soit disant FMI vient nous le prêter (l’argent sale et du sang). Vous vivez bien chez vous et en paix alors que nous nous souffrons à cause de votre ingérence. Dieu est vivant, un jour vous le payerez cher. Vous connaissez la cause de la chute de l’URSS, Donc, Poutine est dictateur au même titre que vos dirigeants de l’UE, US, FMI, OTAN…
a écrit le 03/04/2014 à 0:39 :
Qui c'est qui va pouvoir soutenir ce pays de 50 millions d'habitants?Privé de la Crimée, région touristique, privé de ses ports, en faillite avant même l'augmentation du prix du gaz russe. A côté des difficultés immenses de ce pays, celles de la Grèce ne sont rien en comparaison. Européens à vos poches!
Réponse de le 04/04/2014 à 0:12 :
Nail ! la dette de l'Ukraine est un grain de sable à comparer celle des pays Européens se portant mieux car nous vivons à crédit . Pour l'Europe ce n'est pas là le vrai problème c'est que l'Ukraine se stabilise face à la Russie qui fait tout le contraire pour qu'elle tombe en morceau dans son escarcelle .
a écrit le 02/04/2014 à 12:18 :
La Russie refuse de payer à l'Ukraine les loyers des bases en Crimée et du complexe de Sébastopol . L'Ukraine doit porter cela devant les tribunaux internationaux , c'est une rupture de contrat .
Réponse de le 02/04/2014 à 13:10 :
Oui, et on doit aussi faire un procès à mon voisin qui ne paye plus son loyer depuis qu'il a acheté l'appartement ! Sinon, un commentaire sur la promesse faite à Gorbatchev en 1991 que l’OTAN ne bougerait d’un pouce de plus vers l’Est ??
Réponse de le 14/04/2014 à 22:51 :
Si l'Ukraine à l'intention de rejoindre l'OTAN c'est son problème. Elle en a le droit. Il faut avoir un voisin comme la Russie pour comprendre ces choses là.
a écrit le 02/04/2014 à 12:10 :
Pourquoi l'Ukraine respecterait ses contrats avec la Russie quand cette dernière met des coup de couteaux dans les traités signés comme cela l'arrange .
Réponse de le 02/04/2014 à 13:11 :
Êtes vous le même que 12h18 ?
Réponse de le 02/04/2014 à 15:03 :
Affirmatif mon brave Gaston.
a écrit le 02/04/2014 à 10:20 :
pourquoi les ukrainiens paieraient-ils moins cher leur gaz ? De toute façon, quelle imortance, les européens paieront.
Réponse de le 02/04/2014 à 10:22 :
merci d'avoir publié.
a écrit le 02/04/2014 à 7:32 :
Ne pas oublier le potentiel très élevé de l'Ukraine dans les énergies renouvelables, notamment biogaz, biomasse, éolien, hydro (22400 rivières), solaire, géothermie etc et que compte tenu de leur rendement financier à 2 chiffres, les investisseurs internationaux sont toujours à la recherche de tels investissements aussi rentables actuellement (taux bas). L'Ukraine est apparue depuis plusieurs années dans les indices Ernst & Young de l'attractivité des pays dans le domaine des énergies renouvelables. Leurs rapports parmi d’autres décrivent le potentiel des ressources renouvelables de l'Ukraine comme « impressionnant ». La principale source d'énergie renouvelable en Ukraine est l'énergie hydroélectrique. La capacité installée est de 150MW, le potentiel est estimé à plus de 2,3GW. Le pays possède 22400 rivières ce qui permet de construire de petites centrales hydroélectriques dans tout le pays. L'Ukraine possède également un fort potentiel solaire et les analystes de la société britannique notent que le plus grand potentiel se trouve dans son industrie éolienne offshore - le pays étant classé actuellement au 27ème rang dans cette catégorie. La production d'énergie éolienne dispose d'une capacité estimée à 19-24GW. L'industrie de la biomasse constitue plus des 2/3 du potentiel du pays sur le marché des énergies renouvelables. Actuellement moins de 5% de l'énergie est produite à partir de la biomasse, mais le potentiel est près de 10 fois plus important. L'Ukraine s'est engagée à atteindre l'objectif de générer 19% de l'énergie à partir de sources d'énergies renouvelables d'ici 2030 (selon la stratégie de 2006 du Gouvernement). Le projet national « Energie naturelle » lancé en 2010 fixait l'objectif d'augmenter la part de la production d'énergie renouvelable de l'Ukraine à 30% d'ici 2015, mais il est évident que çà peut être plus ambitieux avec des investisseurs internationaux à la recherche de nouveaux débouchés dans ce secteur et compte tenu des rendements souvent à 2 chiffres et de la connexion au réseau européen et plus ENTSO-E qui a régulièrement besoin d’écouler des surplus. C’est une réponse aussi au rejet du nucléaire avec Tchernobyl à moins de 100 km au Nord de Kiev toujours dans les mémoires en Ukraine.
a écrit le 02/04/2014 à 6:43 :
Après le fait accompli de l’annexion de la Crimée, la Russie cherche à créer une zone tampon entre la Russie et l’Ukraine occidentale ; elle va continuer à tenter de déstabiliser la partie orientale du pays et poursuivre sa campagne de désinformation pour créer en Occident l’impression que l’Ukraine est un pays divisé, fragmenté et non contrôlé, un État failli. Autrement dit, qu’il s’y développe une situation inacceptable pour l’Europe. L’objectif de Moscou, c’est de créer une ceinture de l’est au sud de l’Ukraine en continuité avec la Transnistrie.
Réponse de le 02/04/2014 à 13:14 :
Ben dites donc, et nous, on a tout bon, aucune responsabilité dans les déstabilisations suites aux révolution Orange et maintenant "Brune" ?? Vous remarquerez que tout les coups de barre à l'Ouest se seront fait sur les barricades !!
a écrit le 02/04/2014 à 2:34 :
Aider l'ukraine c'est naturel, mais en leur fournissant du gaz ne venant pas d'union soviétique ....
Réponse de le 02/04/2014 à 12:46 :
Il faut faire des priorité et envoyer du gaz norvégien et Roumain à l'Ukraine pour quelle se coupe de la Russie à jamais .
Réponse de le 02/04/2014 à 14:42 :
Et nous on se chauffe comment, en frottant nos petites mains? Ou voudriez détruire notre France en développant le Gaz de Schiste, que vous proposerez évidement d’exporter vers l'Ukraine?
a écrit le 01/04/2014 à 23:07 :
L'Ukraine peut aussi décider de taxer le gaz russe transitant sur son territoire... par exemple de 40 % !!!?? ET 40% de l'ensemble de ce qui transite doit bien excéder 40% de ce qui est consommé... non ?
Réponse de le 02/04/2014 à 0:44 :
Pas vraiment. Devinez dans ce cas la réaction de Berlin, Bruxelles et d'autres capitales éuropéennes qui auront les problèmes de l'approvisionnement et du surcout pour le fait que quelqu'un ne veut pas payer le prix du marché (385 dollars, c'est raisonnable).
Réponse de le 08/04/2014 à 1:53 :
elle pourrait facturer la crimée 4,5euros le M3 d'eau, c'est le prix courant domestique pratiqué en zone tempérée...
a écrit le 01/04/2014 à 22:49 :
Poutine va bientôt pouvoir recevoir un prix décologie lol ! Car à chaque augmentation de l'énergie dans le monde on constate des progès dans l'efficacité énergétique et la diversification énergétique et l'Ukraine est loin de manquer d'atouts, notamment dans les énergies renouvelables hydro, biogaz, biomasse, solaire, éolien etc. En plus les réseaux de gazoducs s'organisent en Hongrie, Slovaquie etc. Par ailleurs la Chine a aussi compris la nécessité de ne pas dépendre trop de Poutine et est déjà à 15% d'énergies renouvelables. Donc au final ce dernier va faire faire des progrès en faveur de la planète sans le vouloir ! Par contre il fait prendre beaucoup de retard à la Russie comme d'habitude dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique, c'est un des pays les plus en retard et il y a une corrélation avec le taux de corruption, la Russie se situant 179e sur 215.
a écrit le 01/04/2014 à 20:13 :
L'UKRAINE n'a qu'a augmenter la taxe sur le droit de passage du gazoduc au même niveau.
a écrit le 01/04/2014 à 19:25 :
Poutine n'a toujours pas digéré la perte de l'UKRAINE qu'il a lui - même contribué à perdre en se mêlant de politique intérieur UKRAINIENNE PENDANT LA RéVOLUTION ORANGE
Réponse de le 01/04/2014 à 19:46 :
Il ne faut pas manquer d'air pour affirmer ça !
vous ne pensez pas que l'ingérence des USA et de l'UE est un peu plus grossière ?
Réponse de le 01/04/2014 à 22:22 :
André n'a pas tort. Les Etats-Unis en font moins que la propagande poutinienne ne le dit. Ils n'ont jamais envahi l'Europe comme Staline ou Poutine en plus. L'ex-JGB/FSB est très influent en en Europe, sans doute plus que les services américains.
a écrit le 01/04/2014 à 14:58 :
Comme quoi quand on est le vassal de quelqu'un, le réveil est dur. Cela nous devrait nous renforcer dans l'idée de la construction d'une Europe forte non inféodée à qui que ce soit.
Réponse de le 01/04/2014 à 15:53 :
Je confirme.
a écrit le 01/04/2014 à 14:20 :
La Russie retire un très gros avantage qu'elle faisait à son frère qui a décidé de lui tourner le dos... et en plus le FMI qui "vole" au secours de l'Ukraine mais arrêtez votre propagande !
C'est le FMI qui demande un alignement des prix de l'énergie sur les prix du marché (donc sans subventions et qui frappent les plus démunis le plus fortement).
Les méchants ici ce sont les US, l'UE et le FMI !
Réponse de le 01/04/2014 à 16:00 :
Bien sur, Staline est le gentil et Roosevelt le méchant, c'est une belle vision de l'histoire. Votre discours ressemble à celui qui prévalait en Allemagne en septembre 39. Quand on ne connait pas assez l'histoire, on refait toujours les mêmes erreurs.
Réponse de le 01/04/2014 à 18:00 :
@hihi non Poutine est juste un président qui défend sa nation quand Obama curieusement inspiré, confirme son rôle d'agitateur planétaire...
Réponse de le 01/04/2014 à 21:25 :
J'ai parlé de Staline et Roosevelt ? Je parle de poutine et d'Obama.
Obama qui fout le bordel pour des ressources naturelles comme bush avec le Koweït ou bush avec l'Irak et en cherchant bien Clinton et le Kosovo...
Réponse de le 01/04/2014 à 22:33 :
Vous êtes toujours pro-dictateur Poutine Toto et toujours aussi peu objectif, c'est dommage. Le prix du gaz russe incluait une baisse pour l'usage de ports en Crimée qui ont été volés par l'invasion de Poutine sans dédommagements. Son prix bas n'était pas un cadeau mais un échange favorable à la Russie qui tentait de tenir l'Ukraine en otage. Ukraine elle-même qui a en son temps détourné du gaz destiné à l'Europe. Donc pas très brillant tout çà. Quant au FMI apportant de l'argent, il est normal qu'il demande des efforts et en particulier au niveau du gaz puisque l'efficacité énergétique en Ukraine et très faible et moins l'énergie est chère plus elle est gaspillée. Naftogaz est en déficit, normal de rééquilibrer ses comptes sinon il déposera son bilan et ce sera pire. Quant à Obama, Poutine met certainement plus le bordel comme vous dites en Syirie avec son veto, en Crimée et Ukraine, avec son gaz et pétrole etc.
Réponse de le 02/04/2014 à 8:01 :
Les printemps arabes ont versés dans le chaos (egypte,lybie,tunisie) et islamisme grâce aux francais et aux US alors dire les méchants russes qui maintiennent bachar cad un pouvoir qui maintient encore le pays bord du chaos.
Et désolé mais c'est les US pour des ressources qui foutent le bordel partout.
Que poutine profite des bêtises UE et US avec l Ukraine et l'OTAN pour conforter ses positions militaires et géopolitiques ça je veux bien.... Mais avouez qu'il n'y a pas de gentils US... Juste un affrontement entre deux gros méchants mais les US étant les pires :)
a écrit le 01/04/2014 à 14:20 :
Hollande doit payer ! La France doit aider ces amis ou les laisser tomber.
On peut pas tenir un discours et laisser l'Ukraine toute seule.
Réponse de le 01/04/2014 à 16:01 :
Je suis d'accord, c'est une question de principe.
Réponse de le 01/04/2014 à 17:13 :
Je vous en pris, passer devant et n'oublier pas d'aussi donner pour la Grèce. J'ai rien contre le fait que les néolibéraux interventionnistes payent pour leur erreurs, mais que diable laissez les gens raisonnable tranquille ! L’Ukraine sans la Russie est boiteux et ira à la faillite, que les pro-élargissement-de-l'Europe-à-la-Zbigniew-Brzezinski se débrouillent avec les problèmes qu’eux même ont créé !
Réponse de le 01/04/2014 à 22:38 :
L'Europe a du s'élargir rapidement car l'Urss s'est effondrée encore plus rapidement en laissant des pays exsangues qui se dirigeaient vers la guerre. C'est exactement pareil en Ukraine où il n'a jamais été question d'intégrer l'Ukraine mais il est impératif de l'aider car la laisser s'écrouler serait pire et les agissements de Poutine font évidemment tout pour çà car il souhaite des pays faibles autour de lui où il place des pions qui lui sont favorables.
a écrit le 01/04/2014 à 13:51 :
C'est bien, on consomme, on doit payer, n'est-ce pas ? alors que les Ukrainiens renvoient la facture aux pays de l'UE, à l'OTAN et aux États-Unis, quoi ! :-))
Réponse de le 01/04/2014 à 14:16 :
Pas de souci : les US ont la planche facile...
Réponse de le 01/04/2014 à 14:31 :
mais les russe veulent pas des dollars américains, il prefere vendre au chinois qui eux veulent donner leur dollars.
donc poutine vend au chinois. Les chinois vende au russe en dollars, donc pas de dollars en plus sur le marché et hop apres on laisse les caisses russes pleine et si la russie coule.. ohpp ben c'est les USA qui coulent..
en fait les chinois et russes se refilent la dette USA.
Sauf que si c'est ca, les USA sont mort.
Bien joué de la prt des chinois , OBAMA est dans la merde !
Réponse de le 01/04/2014 à 14:34 :
Sauf si personne en veut !
Les chinois et russe vont s'echanger la dette des USA.
Et donc si la russie plonge, les USA plonge...
Ceux qui n'est pas possible pour la chine !

Voila pourquoi les USA sont ok pour faire de l'Ukraine, une federation...

N'oubliez pas les USA ne reflechissent pas mais font la guerre. Les russes gagnent les guerres (2eme, afganistan...) et reflechissent avant
Réponse de le 01/04/2014 à 14:46 :
Quand les russes auront fini le gazoduc vers l'Asie centrale (South Stream) à la moindre gueule tirée des occidentaux ils fermeront leur robinet, pariez-vous?
Réponse de le 01/04/2014 à 18:12 :
spassiba, personne ne veux parier, car si cela arrive, on est bon pour détruire notre (nos) pays avec l'exploitation du Gaz de Schiste. Vous saisissez à qui pourrait profiter cette histoire maintenant?
Réponse de le 01/04/2014 à 18:31 :
On dirait que mon message fut censuré?! 2ème essaie:
spassiba, personne ne veux parier, car si cela arrive, on est bon pour détruire notre pays (nos) avec l'exploitation du Gaz de Schiste. Vous saisissez à qui pourrait profiter cette histoire maintenant?
a écrit le 01/04/2014 à 13:44 :
C'est ce qui s'appelle l'art de la négociation! La Russie punit l'Ukraine pour ne pas s'être asservie... Calcul de court terme... Certes, cela pénalise fortement l'Ukraine, mais lui ouvre la porte à l'Européanisation. Est-ce bien ce que recherchait Poutine? Stratège, peut-être, mais à la vue courte! Ou mauvais calculateur: il ne s'attendait sans doute pas à ce que quasiment le monde entier le mette au ban des nations ...
Réponse de le 01/04/2014 à 14:04 :
Au contraire Poutine ne fait aucune erreur stratégique.
Soit l'Europe consent a acquérir les ruines de l'Ukraine en son sein ; et ce sera pire pour l'Ukraine que pour l'Europe.
Soit l'Europe rejette à présent l'Ukraine (impossible marche arrière politique) et perd toute crédibilité (ou plutôt ce qu'il en restait).
Réponse de le 01/04/2014 à 14:14 :
Si vous saviez ce que nous payons aux US pour leur "protection"...
Réponse de le 01/04/2014 à 14:28 :
pountine veut laisser l'ukraine a leurope.
Ainsi opn fait rentrer la mafia dans l'Europe et là c'est le drame.
Vous connaisez des jeunesfrancais tué la bas car faire du buiness en ukraine veut dire mafia ? c'etait un jeun de 35 ans mort pour une une entreprise BTP francaise
Réponse de le 01/04/2014 à 14:52 :
Vous avez tout à fait raison, l'Ukraine est un pays désorganisé et porté vers les accords mafieux ce qui explique les combines politiques pour renverser l'ancien gouvernement. Le FMI a intérêt à prêter de l'argent à Kiev, somme toute, les banques ne perdent jamais (suffit de voir la Grèce qui est endettée jusqu'à la fin des siècles et siècles amen). Les US au moment qui comprendront que la Russie ne va pas permettre à l'OTAN d'avancer au-delà de la Pologne, vont retirer toute aide aux putschistes. L'Europe, le dindon de la farce, va hériter les pots cassés. Et l'ardoise, bien entendu.
a écrit le 01/04/2014 à 13:35 :
peut être que devant de tels tarifs, ils pourraient aller voir ailleurs non ?
Réponse de le 01/04/2014 à 14:20 :
Le gaz, pour voyager, a besoin d'être comprimé. Alors, le gaz US... comptez pas trop dessus comme la pub qu'ils en font le dit...
a écrit le 01/04/2014 à 13:35 :
peut être que devant de tels tarifs, ils pourraient aller voir ailleurs non ?
Réponse de le 01/04/2014 à 14:39 :
ben oui en lybie (oupss) ? ou en algerie (pro russe)? ou en chine (oups)?
Les norvegiens pourrait leur vendre pas cher ?

Ou bien avec une aide de l'allemagne ? Merkel veut pas les aider ?
Réponse de le 02/04/2014 à 0:55 :
1. Le tarif est assez raisonnable, à peu près c'est le prix du gaz russe pour les pays de l'Europe. 2. Ils ne peuvent pas aller ailleurs (sauf la ré-exportation du gaz russe de l'Europe) au court et moyen terme: pas d'infrastructures (terminaux GNL, autres gazoducs), pas de fournisseurs.
a écrit le 01/04/2014 à 13:32 :
La Russie ne fait rien payer, la Russie retire un avantage qu'elle avait concédé au pouvoir en place à Kiev. Kiev devient comme tout état européen et c'est tout !
Réponse de le 01/04/2014 à 13:39 :
Les russes ont raison pourquoi ils paieraient moins chers.
a écrit le 01/04/2014 à 13:16 :
Surtout pas l'UE j'espère !
Celui qui paye doit décider...
Réponse de le 01/04/2014 à 13:39 :
C'est l'UE qui va payer alors que se pays n'a aucun intérêt Economique et stratégique comme pas de pays de l'UE il faut oublier que la Pologne avais toucher d’énorme subvention de la part de l'union 22 avr. 2003 - La Pologne a signé vendredi l'accord définitif sur l'achat de 48 avions de combat américains. Au détriment des européens BAE Systems
Réponse de le 01/04/2014 à 15:52 :
"Celui qui paye doit décider... " Heeeu... non. Ce sont les US qui décident. Et donc, nous leur payons. Essayez de savoir ce que De Gaule racontait. Et, pensant à SON pays, il n'avait pas si tort que ça. Dedieu, si un Roosevelt ou un De gaule pouvait encore un jour exister... Pour un peu, je me lancerais.
Réponse de le 02/04/2014 à 7:34 :
Les Etats-Unis sont moins contraignants ni gênants que Poutine qui ressemble à Staline hormis la moustache.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :