Ukraine : un représentant de Kiev parle de "guerre" à l'Est

 |   |  868  mots
Kiev accuse des proches de l'ancien président Viktor Ianoukovitch d'avoir manoeuvré à Odessa. (Photo Reuters)
Kiev accuse des proches de l'ancien président Viktor Ianoukovitch d'avoir manoeuvré à Odessa. (Photo Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les affrontements se sont intensifiés ce samedi à l'Est de l'Ukraine où Kiev a lancé un assaut contre les séparatistes pro-russe la veille. A Odessa, dans le sud, le bilan d'un incendie déclenché en marge de manifestations violentes s'est alourdi: 46 personnes seraient décédées.

Les violences se propagent en Ukraine. En dépit des appels de Washington, des nouvelles menaces de sanctions et de la fermeté de Moscou, les opérations lancées  à l'Est par Kiev se poursuivent. Le point sur la situation ce samedi. 

  • Situation de guerre

 L'un des responsables des opérations pour le gouvernement ukrainien, Vassyl Kroutov a décrit les événements dans la ville de Kramatorsk, au sud-est du pays, comme relevant d'une situation de guerre, selon des propos rapporté par l'agence Reuters. 

"Il y a des tirs et des affrontements autour de Kramatorsk... Ce qui se passe dans la région de Donestk et dans les régions de l'Est n'est pas un soulèvement passager, c'est une guerre", a-t-il déclaré. 

Plusieurs médias et agences de presse russes et ukrainiens décrivent des échanges de tirs dans la ville. C'est le cas notamment de Russia Today, qui publie des images de véhicules en feu. 

  • Libération des observateurs de l'OSCE

 L'une des figures du mouvement séparatiste pro-russes de Slaviansk, Viatcheslav Ponomariov, a confirmé ce 3 mai la libération "sans condition" des sept observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) que ses miliciens avaient capturés une semaine plus tôt. Au total, il a même signalé la libération de 12 personnes au total, dont des Européens et des Ukrainiens.

  • 46 morts et plus de 140 arrestations à Odessa

La ville d'Odessa, située au bord de la mer Noire, a elle aussi été le théâtre de violences. Le bilan de l'incendie déclenché dans la Maison des Syndicats vendredi s'est alourdi: 46 personnes y auraient trouvé la mort selon l'agence Interfax qui cite le procureur de la ville. 

Plus de 150 personnes ont été arrêtés ce samedi selon le ministère de l'Intérieur ukrainien.

  • Kiev accuse le camp Ianoukovitch d'être à la manoeuvre

A propos des troubles dans cette ville portuaire, les services de sécurité ukrainiens ont accusé ce 3 mai des proches du président déchu Viktor Ianoukovitch, exilé en Russie, de les avoir organisé et financé.

Selon eux, des groupes paramilitaires venant de la région séparatiste moldave de Transnistrie, seraient impliqués tout comme des groupes russes.

Des proches du président déchu ont rejeté ces accusations et sommé Kiev de produire des preuves à l'appui de ses dires. "Je vais vous dire qui est le responsable du vendredi sanglant d'Odessa: c'est l'actuel gouvernement", écrit ainsi l'ancien ministre Oleksander Klimenk sur sa page Facebook. 

  • Poursuite des opérations

Le même jour, dans la matinée, Kiev lançait un assaut sur les villes de  Kramatorsk et Slaviansk à l'Est, du pays. Une opération qui se poursuit ce samedi. Le ministre de l'Intérieur du gouvernement par intérim, Arsen Avakov, a choisi sa page Facebook pour écrire:

"Nous ne nous arrêtons pas (...)  Cette nuit, les forces participant à l'opération antiterroriste à Kramatorsk ont pris le contrôle de la tour de télévision qui était auparavant sous le contrôle des terroristes."

  • Washington appelle à restaurer l'ordre

Après l'assaut à l'Est et les violences à Odessa, Washington a appelé Kiev et Moscou à "restaurer l'ordre".

"La violence et le désordre ayant conduit à tant de morts et de blessures absurdes sont inacceptables (...) Nous appelons les deux parties à travailler ensemble à restaurer le calme, la loi et l'ordre", a lancé Marie Harf, l'une des porte-parole du département d'Etat américain, dans un communiqué. 

La porte-parole de la diplomatie américaine a appelé "au respect immédiat des engagements pris à Genève" entre la Russie, l'Ukraine et les Occidentaux. Cet accord avait été conclu, à grand peine, le 17 avril, et rapidement remis en cause.

Plus tôt dans la journée, la chancelière Angela Merkel, en visite aux Etats-Unis, ainsi que son hôte Barack Obama ont menacé la Russie de nouvelles sanctions "sévères" en cas d'aggravation de la crise en Ukraine.

  • Discussions entre Poutine et Renzi

De son côté, le Kremlin a fait savoir ce samedi qu'il jugeait "absurde" la tenue des élections présidentielles le 25 mai. Cela fait plusieurs jours que l'exécutif russe demande l'annulation de ce scrutin. 

"Kiev et ses alliés occidentaux ont dans les faits provoqués ce bain de sang (à Odessa) et en portent la responsabilité directe", a en outre déclaré le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, cité par l'agence RIA.

Vladimir Poutine s'est entretenu par téléphone avec le président du conseil italien, Matteo Renzi, indique l'agence RIA Novosti. 

La veille, Moscou s'est dite "indignée" par ce "nouveau crime commis à Odessa". Concernant l'assaut sur Slaviansk, Moscou l'a qualifié de "raid de représailles" et de "coup de grâce à l'accord de Genève", péniblement conclu à la mi-avril entre Moscou, Kiev et les Occidentaux.

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev a affirmé vendredi que les autorités de Kiev:

"doivent revenir à la raison et mettre fin au meurtre de leurs propres citoyens. Sinon, le pays pourra connaître un bien triste destin. (...) La responsabilité de la guerre contre son propre peuple revient à ceux qui prennent des décisions à Kiev."

(Article créé le 03/05/2014 à  09:00, dernière mis à jour à 15:41)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2014 à 6:55 :
C'est quand même fou ce que ces forums peuvent contenir comme pseudos-spécialistes qui y vont de leurs thèses ...pathétique ...ça m'a tout le temps fait doucement rigoler ces personnes qui sont tout le temps plus fort que les autres
a écrit le 05/05/2014 à 1:14 :
Les pro-russes de l'Est de l'Ukraine ont le soutien officieux et déjà avéré de Poutine via les agents du GRU (renseignement militaire russe). Et il y a le soutien de miliciens cosaques qui ont combattu en Ossétie du Sud et se mobilisent dès que la Russie est en danger sur ses marches Le président prorusse Kadyrov de Tchétchénie a également envoyé du renfort. Les oligarques qui ont fait fortune dans les affaires avec Moscou ont intérêt à financer des milices privées. Poutine qui peut intervenir en Ukraine de l'Est mais pas la tenir durablement échafaude le projet d'une République fantoche sur le modèle de l'Abkhazie, de l'Ossétie du Sud ou de la Transnistrie, province sécessionniste prorusse qui fait tampon entre Moldavie et Ukraine.
a écrit le 04/05/2014 à 19:51 :
Quand on lit les énormités de ce bon patroque, outre le manque criant de places en maisons de retraite pour soixante huitards séniles, on en vient à regretter que les CRS fussent priés de ne point commettre de débordements ...
Réponse de le 05/05/2014 à 1:13 :
Vous n'avez pas d'autres arguments que l'invective ?
Réponse de le 05/05/2014 à 8:47 :
Vous devriez dire ça à Patoche !
a écrit le 04/05/2014 à 18:40 :
Côté Occident on commence déjà à crier "Time" ! c'est l'Allemagne qui vient de demander avec urgence une deuxième conférence sur l'Ukraine à Genève. Et Poutine prépare son défilé du Jour de la Victoire, en grande pompe....
Réponse de le 04/05/2014 à 19:26 :
@Annelise: c'est notre problème majeur, on a pas de Grande Europe et chacun réagit en fonction de ses intérêts personnels, à savoir que l'Allemagne (et l'Italie qui garde profil bas) ont des relations étroites avec la Russie. Dans ces conditions, Poutine se marre et il sera aussi plus facile d'annexer d'autres pays. Espérons que les dirigeants européens se réveilleront avant qu'il ne sopit trop tard parce que l'enjeu n'est pas vraiment l'Ukraine, mais l'invasion de toute l'Europe à terme :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 19:42 :
Mais oui mon bon Pat, les chars de Rommel sur les Champs Elysées avec Molotov en appui aérien, tu nous l'as déjà dit ...
Réponse de le 04/05/2014 à 19:57 :
@@pastruck: et j'ai aussi déjà demandé ce que tes commentaires apportaient au débat ? :-) on attend tous ta solution mais peut-être que ton maitrre à penser est à sa datcha pendant le weekend :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 22:11 :
Et peut-être que le tien est au Salon Ovale pendant les réceptions. Allez, Pat, bonne nuit !
a écrit le 04/05/2014 à 15:51 :
Le terme « guerre » justifie l’utilisation de soldats équipés de blindés et d’hélicoptères de combat armés de missiles, sauf que la dizaine de morts dans les 2 camps (hors Odessa) ne permettent pas de parler de guerre ou de guerre civile malgré la gravité de la situation. Les morts d’Odessa rendent obsolète la question du terme adéquate, cette « bavure » risque d’avoir des conséquences incalculables dans les 2 camps, surtout chez ceux qui ne souhaitaient pas vraiment prendre parti en Ukraine. L’enquête voulue par l’Europe qui partagera certainement les tords ni changera rien, bien au contraire.
Réponse de le 04/05/2014 à 18:23 :
Écoutez, personnellement, j'ai vu des pro-russes tirer à l'AK 47 sur des manifestants qui étaient venus juste voir un match de foot … Apparemment, vous confondez Youtube avec Pervi Kanal (la chaine russe). Intentionnellement ou pas, dites ?
a écrit le 04/05/2014 à 12:42 :
Le constat d'échec flagrant de l'UE et de la Maison-Blanche en Ukraine se voit dans le titres de presse : les conflits (et qui sont pourtant devenus plus intensifs) quittent les titres en catimini. La grande presse parisienne (GPP) en parle du bout des lèvres ; la presse anglo-saxonne en fait de même ; et l'allemande donne priorité aux propos de Rasmussen (sans images) ou à des compte-rendus déjà rabattus. La presse américaine continue à diaboliser Poutine avec les mêmes clichés cependant en demi-teintes. Verra-t-on aussi une sortie "à la française" des troupes de l'Otan dans ce coin d'Europe ?
Réponse de le 04/05/2014 à 14:29 :
oui, les agences de presse ont reçu des consignes des chancelleries occidentales pour "lever le pied" à propos des événements en Ukraine et de ne pas publier des images qui puissent "choquer" l'opinion publique. tout à fait, c'est bien le constat que "notre coup d'état à Kiev" n'a pas marché comme escompté… rrs
Réponse de le 04/05/2014 à 15:24 :
Tant que l'oligarchie ne contrôle pas internet, l'information circule malgré sa propagande et ses trolls. Mais avec le traité transatlantique et son annexe sur les services, ça ne va pas durer. Votez bien le 25 mai ...
Réponse de le 04/05/2014 à 15:53 :
"Il n’y a pas de fusée sans feu." (Vladimir von Braun)
Réponse de le 04/05/2014 à 18:21 :
Le Premier Ministre ukrainien, un homme du Bien, répond à la propagande par de la contre-propagande. Le "plan russe" ne comportait pas bien sûr la tragédie d'Odessa. En revanche, les théories d'un proche de Poutine et une vieille connaissance à moi, l'extrémiste Alexandre Douguine, sont parfaitement conformes aux évènements. Ce chantre de la Nouvelle Russie, issu de la mouvance brun-rouge - tout un programme, tout un symbole ! - prône depuis longtemps la disparition de l'Ukraine et la reconquête des anciens territoires soviétiques. Qu'avez vous à dire de tout cela ?
Réponse de le 04/05/2014 à 18:41 :
@ monsieur le porte parole des usurpateurs, le gouvernement n'a pas été élu par le peuple. C'est clair.
Réponse de le 04/05/2014 à 22:20 :
Ouais, le 25 mai moi je vote TIMOCHENKO. Pas vous ?
Réponse de le 05/05/2014 à 22:45 :
Boris, votre vote pour TIMOCHENKO ne nous étonne pas une minute après avoir lu 3 de vos contributions. Merci et bonne chance
Une question, vous écrivez d'Ukraine ? Pourquoi La Tribune vous intéresse ?
a écrit le 04/05/2014 à 12:25 :
La logique américaine acceptée et soutenue par les Européens et par quelques trolls de ce forum : JoJo Kerry : "Moi, j'exige que l'ingérence russe cesse, mais j'exige aussi que la Russie s'ingère dans cette affaire pour faire sortir les anti-Kievs des bâtiments". Ou encore le ridicule terminal de l'ultra cynisme hystérique NéoCon. Victoria Nuland : "Vous savez, les écoles Russes sont nulles, les hôpitaux sont nuls, les russes doivent savoir qu'on est là pour les aider, mais avant tout il faut virer le mec actuel". Les preuves : common.tv2.dk/mpx/player.php/guid-pesk222.html (interview du 29 avril sur une chaîne danoise)
Réponse de le 04/05/2014 à 12:48 :
"Les trolls" : c'est vite dit "les", on en a un seul et particulièrement sénile ici ...
Réponse de le 04/05/2014 à 14:11 :
C'est bien vous ? :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 14:33 :
Non mon patoune, on parle de toi et tes smileys ...
a écrit le 04/05/2014 à 11:18 :
la machine infernale continue , il aurait fallu que l'Ukraine soit un état fédéral comme la belgique mais on en prend pas le chemin , la division des deux communautés est a un point irréversible , pis encore les médias UE et Russes , US jettent de l'huile sur le brasier et cela ne va pas s'arranger , que de victimes innocentes qui sont jetés a la lie , pire encore on voit ce que donne l'ancien président ukrainien qui a su faire sa fortune sur le dos de son peuple et de certains oligarques qui se sont bien repus aussi .. après l'oligarchie , l'anarchie comme système ? , l'Ukraine qui aussi mobile via la conscription c'est dire que la situation est grave et qu'il n'y a pas beaucoup de volontaires pour perdre la vie dans un conflit qui les dépassent
Réponse de le 04/05/2014 à 11:50 :
Il aurait fallu qu'on n'envoie pas en Ukraine des sous doués comme la baronne A et qu'on empêche Botul (là où il passe, les peuples trépassent ...) d'haranguer les néo nazis de Svoboda. Les européens et au premier rang les Fronzais, sont les pigeons de service dans l'affaire !
Réponse de le 04/05/2014 à 12:44 :
<au premier rang les Fronzais, sont les pigeons de service dans l'affaire !>

Bof, quoi de neuf ?.....
Réponse de le 04/05/2014 à 16:36 :
@balzac: euh...comme la Belgique ou le Canada ?? ils ont donc réglé leur problème de souveraineté ? j'étais pas au courant, merci d'avoir lu dans ta boule de crystal pour nous informer du futur éventuel :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 18:10 :
En jetant mon regard sur quelques de vos commentaires (signés ou pas signés) dans ce forum, je suis enclin à vous voir en tant qu'ardent défenseur de coups d'État, de milices fascistes et même de néo-nazis de pays de l'est. Décidément la droite la plus dangereuse de France n'est pas celle qui se trouve au FN, hélas.
a écrit le 04/05/2014 à 10:11 :
Sur le blog d'Olivier Berruyer, le récit non édulcoré du crime de guerre d'Odessa. Un vrai travail de journalisme (contrairement à la propagande de l'ex quotidien de référence du soir devenu une annexe du département d'état US et le porte voix des banksters de Wall Street. Ce n'est d'ailleurs pas sans rapport avec le pedigree de ses nouveaux propriétaires ...)
Réponse de le 04/05/2014 à 11:22 :
En effet, un excellent travail de presse de Berruyer, contrairement à ce qu'on voit dans la presse aux ordres de Washington et Berlin devant nos yeux. Décidément, en Ukraine les enjeux sont de loin plus économiques que géopolitiques. Merci.
Réponse de le 04/05/2014 à 14:03 :
Un côté des journalistes du monde entier avec leur journalistes envoyés spéciaux sur place (cf les articles citės en fin d'article de Berruyer) et de l'autre...? Un certain Kiergaard dont on ne sait d'où il sort et qui signe d'un pseudo et de l'autre M Sapir, économiste et non journaliste, qui plus est connu pour être politisé et pro russe. En terme de sérieux, on fait mieux pour convaincre.
Réponse de le 04/05/2014 à 14:37 :
Lire plus bas le discours de John Swinton sur la "probité et l'intégrité" journalistique. Voyez-vous mon brave, avec internet et les smartphone, le média mensonges ça fonctionne de moins en moins ...
Réponse de le 04/05/2014 à 15:50 :
John Swinton était un journaliste écossais-américain dans l'Amérique de la fin du XIX siècle, où la morale, la probité, l'éthique et l'intégrité étaient tout une autre paire de manches, rien à voir avec la soi-disant déontologie des journalistes actuellement. Du pipo.
Réponse de le 04/05/2014 à 19:46 :
Déjà il disait en 1880 que les journalistes n'en avaient pas alors imaginez en 2014...
a écrit le 04/05/2014 à 8:33 :
La reconnaissance trop rapide du coup d etat ukrainien a ete une erreur de la part des européens. Il est difficile maintenant de choisir entre un etat putschiste et des rebelles séparatistes. Une chose est certaine: les sanctions contre la russie sont plus embêtantes pour nous que pour les américains
Réponse de le 04/05/2014 à 9:59 :
Les sanctions? Ça doit faire marrer poutine. Il peux nous couper le gaz et nous le vendre deux fois plus cher quand on en manquera. Alors que nous on va faire quoi? Arrêter de vendre aux russes nos twingo?
Réponse de le 04/05/2014 à 11:43 :
ahahah excellent
Réponse de le 05/05/2014 à 1:21 :
On importe 15% de gaz russe, or baisser de 1° son chauffage = 7% de conso en moins. Donc baissez votre chauffage de 2° et plus besoin d'importer de gaz de Poutine !
a écrit le 03/05/2014 à 22:39 :
En analysant les terribles évenements qui se passent dans l'est de l'Ukraine et Odessa on se rend vraiment compte que les actions entreprises par le peuple de la Crimée, par la Russie et par le Président Poutine ont été les plus correctes. Sans d'éfusion de sang, sans barricades, sans un seul mort. Mais il y aura toujours un troll pro-US pour venir ici et dire le contraire.
Réponse de le 03/05/2014 à 23:15 :
@Stop...: on sent que tu sors de la cuisine à Jupiter et que t'es sans aucun doute ingénieur à Grenoble pour nous illuminer de la sorte :-) et pour ta gouverne, ce n'est pas aux US qu'il faut penser, mais à l'avenir de l'Europe :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 23:33 :
42 personnes sont mortes assassinées dans ce qu'il est convenu d'appeler un crime de guerre à Odessa et on lit toujours les mêmes âneries du sénile de permanence.
Réponse de le 04/05/2014 à 12:14 :
Vos commentaires sont rabâcheurs, sans aucune créativité, des copiés-collés en carrousel, que c'est pénible….
Réponse de le 04/05/2014 à 16:38 :
@@Patrickb: tu peux au moins constater que je suis cohérent dans mon cheminement intellectuel...ce qui n'est malheureusement pas le cas de tout le monde :-)
a écrit le 03/05/2014 à 21:22 :
Le gouvernement de Kiev aussi intérimaire , qu' illégitime...choisi la méthode Bachar El Assad pour asservir une rébellion populaire ....
Réponse de le 03/05/2014 à 22:04 :
@pipolino: faut arrêter le manuel mon gars :) t'as déjà vu des "rebéllions populaires" si bien organisée, avec des militaires et paramilitaires jusqu'aux dents et équipés d'armements sophistiqués :-) Je ne dîne pas avec la reine d'Amgleterre pour savoir, mais on ne me fera pas croire que tout cela est spontané :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 22:24 :
@Patrickckb, d'abord je ne suis pas votre gars.... Oui ,j'ai vu des rébellions bien organisées dans beaucoup de pays....depuis que Mikaël Gorbatchev a permis le chute du mur de Berlin... ,les peuples de l'ex-Urss ont le droit de se dé-soviétiser normalement dans le temps et l'espace ...l'Ukraine étant un exemple vivant....
Réponse de le 03/05/2014 à 23:11 :
@pipolino: donne-nous des exemples au lieu d'affirmer gratuitement :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 23:39 :
Mon Patoune, tu devrais arrêter les smileys à tout bout de champs, il n'y a que toi qui rit ici ...
Réponse de le 04/05/2014 à 1:01 :
@@carpitrbki: excuse-moi de me démarquer de la fange :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 8:45 :
Se démarquer en se comportant comme une sous... Tu nous avais habitué à moins pire mon patoune !
a écrit le 03/05/2014 à 21:15 :
La question c'est que la minorité russe en Ukraine se sent peu à l'aise avec les beaux yeux que fait la majorité ukrainienne envers l'Occident. Autrement dit, la majorité ukrainienne veut s'échapper du giron de la Russie, tandis que les russes ukrainiens veulent y rester. A mon avis ce sont des différences inconciliables et qui mènent forcément au divorce entre les deux parties, comme s'est déjà passé entre l'actuelle République Tchèque et la Slovaquie. Donc il faut mettre les parties autour d'une table avec des observateurs onusiens neutres (et pas seulement ceux désignés par les USA ou l'Otan) et trouver un terrain d'entente. Ainsi il n'y a aucun besoin de lancer des sanctions ni des guerres. Et tout reviendrait à la normale. Sans plus de morts.
Réponse de le 04/05/2014 à 13:51 :
Dans un forum tellement hétéroclite, ganache et rabâché que celui-ci, votre commentaire se démarque de la fange, absolument. Bravo, Rubayat !
Réponse de le 05/05/2014 à 15:24 :
Et c'est a peu pres ce que reclame poutine! Un vote en Ukraine, non pas pour elire le président d'on ne sait quoi, pour pour choisir la fédéralisation ou pas. le resultat serait bien sur un partage en 2, une republique du NO pro-Europe/USA, une république du SE pro-russe. Ensuite, que cette derniere choisisse ou on d'entrer dans la federation de Russie, ce n'est pas un probleme. Elle aura la partie industrielle du pays, qui est deja economiquement russe de par son activite, cela est de peu d'importance., ET du meme coup, exit la main-mise des compagnies USA/EU sur le petrole de la mer noire, ou mer d'AZOV, et autre richesses naturelle de la partie russe!
Et c'est aussi ce que l'EUROPE/USA craint, car du meme coup, fini la creation de base otanesques aux portes de la Russie.
Je sais que dans ce jeu d'echec, la Russie gagnera. je ne donne qu'une raison, amusez vous a trouver les autres (elles sont nombreuses): le cerveau d'un corps ayant de l'activite physique et baignant de temps en temps dans une eau glaciale fonctionne mieux que celui d'un corps constamment assis et se gavant de nourriture grasse.
Réponse de le 05/05/2014 à 15:26 :
Et c'est a peu pres ce que reclame poutine! Un vote en Ukraine, non pas pour elire le président d'on ne sait quoi, pour pour choisir la fédéralisation ou pas. le resultat serait bien sur un partage en 2, une republique du NO pro-Europe/USA, une république du SE pro-russe. Ensuite, que cette derniere choisisse ou on d'entrer dans la federation de Russie, ce n'est pas un probleme. Elle aura la partie industrielle du pays, qui est deja economiquement russe de par son activite, cela est de peu d'importance., ET du meme coup, exit la main-mise des compagnies USA/EU sur le petrole de la mer noire, ou mer d'AZOV, et autre richesses naturelle de la partie russe!
Et c'est aussi ce que l'EUROPE/USA craint, car du meme coup, fini la creation de base otanesques aux portes de la Russie.
Je sais que dans ce jeu d'echec, la Russie gagnera. je ne donne qu'une raison, amusez vous a trouver les autres (elles sont nombreuses): le cerveau d'un corps ayant de l'activite physique et baignant de temps en temps dans une eau glaciale fonctionne mieux que celui d'un corps constamment assis et passant le meilleur de son temps a blablater et se gaver de nourriture grasse.
Réponse de le 05/05/2014 à 15:28 :
Et c'est a peu pres ce que reclame poutine! Un vote en Ukraine, non pas pour elire le président d'on ne sait quoi, pour pour choisir la fédéralisation ou pas. le resultat serait bien sur un partage en 2, une republique du NO pro-Europe/USA, une république du SE pro-russe. Ensuite, que cette derniere choisisse ou on d'entrer dans la federation de Russie, ce n'est pas un probleme. Elle aura la partie industrielle du pays, qui est deja economiquement russe de par son activite, cela est de peu d'importance., ET du meme coup, exit la main-mise des compagnies USA/EU sur le petrole de la mer noire, ou mer d'AZOV, et autre richesses naturelle de la partie russe!
Et c'est aussi ce que l'EUROPE/USA craint, car du meme coup, fini la creation de base otanesques aux portes de la Russie.
Je sais que dans ce jeu d'echec, la Russie gagnera. je ne donne qu'une raison, amusez vous a trouver les autres (elles sont nombreuses): le cerveau d'un corps ayant de l'activite physique et baignant de temps en temps dans une eau glaciale fonctionne mieux que celui d'un corps constamment assis et passant le meilleur de son temps a blablater et se gaver de nourriture grasse.
a écrit le 03/05/2014 à 20:36 :
Bonsoir ! par rapport à la crise en Ukraine ma question est assez simple : en toute conscience, devons-nous faire confiance aux médias occidentaux, ou aux médias russes, ou à qui donc ? et pourquoi le faire ? un grand merci.
Réponse de le 03/05/2014 à 21:13 :
Ne faire confiance à aucun média, mais (essayer de) les lires tous (y compris Israélien).
Ensuite réfléchir à ce qu'on essaye de vous dire, et qui défends quelle position.
Enfin comparer aux discours et promesses faites dans le passé (spécial dédicace à toute les merveilleuses promesse de l'Euro).
C'est long, mais pour les lobotomisés, il y a la TV.
Réponse de le 03/05/2014 à 22:12 :
@castafiore: chacun a ses propres intérêts et donc aucun n'est fiable. Toutefois, c'est l'Europe qui est en danger, car on ne sait pas où Poutine va s'arrêter dans cette affaire. Hier la Crimée, aujourd'hui l'est de l'Ukraine, demain la totalité de l'Ukraine, les pays baltes, la Pologne, etc., qui sait :) et il faut aussi prendre en compte que Poutine a déclaré que ses troupes étaient bien intervenues en Crimée et que donc il joue au poker menteur :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 22:15 :
D'abord faire confiance d'emblé en aucun médias .et corréler leurs infos ou leurs désinfo...par exemple, si vous voulez savoir - un peu - ce qui se passe en Ukraine lisez les médias occidentaux en vertical , la presse française en diagonale, la presse russes en horizontal ...et la presse Ukrainienne vous pouvez la jeter à la poubelle...
a écrit le 03/05/2014 à 20:30 :
Étrange... Poutine soutient pourtant l'idée d'une élection présidentielle en Syrie, avec el-Assad comme seul candidat ... !!!
Réponse de le 03/05/2014 à 21:42 :
Et c'est reparti pour le point 4 de la méthode du "média mensonges" : diaboliser le dirigeant. Mais avec tellement peu de talents que c'en est grotesque !
a écrit le 03/05/2014 à 19:02 :
Il suffit qu'une tornade rase un bled dont on n'a jamais entendu parler aux Etats-Unis pour qu'un Président français se presse en toute hâte pour aller présenter ses condoléances aux victimes et se dire "choqué". En fait, il veut bien démontrer au Grand Bazar de service qu'il reste un "ami fidèle dans tous les moments". Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux familles des victimes brûlées vives à Odessa, une attitude tout à fait normale et polie d'un Président d'un pays envers le peuple d'un autre pays. Cependant on fait silence radio dans nos médias occidentaux à ce sujet car il faut vendre l'image d'un Poutine vengeur, sauvage et sans pitié. Même si Hollande et ses homologues imiteront demain ce geste de Poutine, ils ne seront certainement pas les premiers à le faire. Et c'est regrettable car il s'agit de vies humaines, de vies d'Européens et peut-être que nos dirigeants y sont pour quelque chose. Honteux !
Réponse de le 03/05/2014 à 19:08 :
Toutmou, ancien "young leader" de la french american foundation (comme Manolo et Montebourde) est juste le régisseur de la lointaine province impériale US qui autrefois, avant la dernière trahison du retour dans le commandement intégré de l'OTAN, s'appelait "Fronze".
Réponse de le 03/05/2014 à 19:36 :
L’Otan a créé un groupe de travail qui va s'occuper désormais de la communication du gouvernement putschiste ukrainien. Eh oui ! l’Alliance se dit très préoccupée des "effets nuisibles" des télévisions russes qui ont réussi à persuader les Ukrainiens et le reste du monde que la « révolution d’EuroMaidan » était en réalité « un coup d’État par des groupes nazis". L'Otan vous conseille de vous informer auprès de télévisions plus fiables telles CNN, la BBC, Euronews... etc. L’Otan étudie aussi la possibilité de réactiver certains outils de la Guerre froide ou de créer de nouveaux médias en Ukraine dans le même style des médias déjà cités. Quelques voix jurent que les États baltes sont même étroitement associés à cette "réflexion"... qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 03/05/2014 à 20:05 :
J'en dis ceci : " «Il n’existe pas de presse libre à l’état actuel du monde en Amérique. Vous le savez comme moi. Aucun d’entre vous n’oserait exprimer sincèrement son opinion et si vous le faisiez, vous sauriez d’avance qu’elle ne serait jamais imprimée. Chaque semaine, on me paie pour ne pas exprimer mes opinions sincères dans le journal auquel je suis lié. D’autres parmi vous reçoivent un salaire semblable pour faire des choses semblables. Celui d’entre vous qui serait assez fou pour écrire ce qu’il pense vraiment se retrouverait à la rue, contraint de chercher un autre emploi. Si je me laissais aller à exprimer ce que je pense dans une des éditions de mon journal, mon activité professionnelle prendrait fin au bout de 24 heures. Le travail du journaliste consiste à détruire la vérité, à mentir tant et plus, à déformer les faits, à diffamer, à ramper au pied du Veau d’or et à trahir sa famille et son pays pour gagner son pain quotidien. Vous le savez tout comme moi. C’est très bête de se réjouir de la liberté de la presse. Nous sommes des fantoches qui dansent tout en tirant les ficelles. Nos capacités, nos moyens et nos vies sont la propriété d’autres personnes. Nous sommes des prostitués intellectuels.»
John Swinton et ça date de 1880 !
Réponse de le 03/05/2014 à 20:39 :
Très intéressant et d'actualité ce que vous venez de poster. Bravo et merci.
Réponse de le 03/05/2014 à 22:06 :
Excellent dialogue de sourds que je vois ici, quoique votre commentaire dépeint avec un humour je dirais presque britannique et en allusions "codées" quelques "illustres personnalités" de notre politique nationale. Tout y est conformément la réalité, l'ancien "young leader" de la FAF reste un fidèle chevalier servant de ses maîtres et il n'a pas hésité à engager ses croisés dans la guerre sainte pour le Schiste Glacial. Reste à savoir quel prochain "young leader" sera à la barre de la terre de Fronze et si le ciel tombera d'une fois pour toutes ou pas sur nos têtes.
Réponse de le 04/05/2014 à 10:29 :
merci pour ce "réajustement " édifiant !
a écrit le 03/05/2014 à 17:52 :
C'est un scénario à la yougoslave ou à la syrienne qui se dessine.
Sauf que cette fois, l'U.E. et Les USA sont du côté des Miloscevic et autres Assad ukrainiens qui font la guerre à leur peuple.
Les dirigeants occidentaux ont beau diaboliser la Russie - qui n'est sans doute pas toute blanche dans cette affaire - , les chars et les hélicoptères d'attaque sont bien ukrainiens ...
Réponse de le 03/05/2014 à 18:48 :
L'europe veut de l'ukraine comme partenaire en fournissant des armes, l'europe ressemble de plus en plus au nazisme en matraquant le peuple (grece, espagne, portugal, maintenant la france avec valls son regard parle)
Réponse de le 03/05/2014 à 19:08 :
La phrase la plus cynique du jour c'est "Washington appelle à restaurer l'ordre" !! si il n'y avait pas eu tant de morts en Odessa on pourrait même la considérer comme étant de l'humour noir.... à l'américaine. Ils s'en fichent les ricains de l'Europe, Nuland l'a bien démontré.
a écrit le 03/05/2014 à 17:51 :
Quand on lit le gloubi boulga de Pastruck qui mélange chars russes et Adolf, on se dit qu'il est dommage qu'il manque des places dans les maisons de retraite pour soixanthuitards à la sénilité précoce ...
Réponse de le 03/05/2014 à 19:38 :
+1 mdr
Réponse de le 03/05/2014 à 20:33 :
+ 1 Comme les trolls, il se mélange les pinceaux !!!
Réponse de le 04/05/2014 à 2:42 :
@Patroque...: fais comme Gégé, postule pour un passeport...enfin s'ils veulent de toi, car je te signale que les Russes ont un excellent niveau d'éducation :-) et parles-tu le russe ou crois-tu que l'herbe est plus verte chez les autres ?
Réponse de le 04/05/2014 à 11:26 :
Les russes ont un excellent niveau d'éducation : ça nous change mon patoche des 68tards séniles va-t'en guerre qui mélangent "chars russes sur les Champs" et "Adolf" ...
Réponse de le 04/05/2014 à 16:44 :
@carpock: ça change quoi que je constate les choses telles qu'elles sont au lieu de faire dans l'idéologie aveugle comme certains :-) pour ton info: je connais bien la Russie et je parle russe, je sais donc de quoi je parle quand je commente :-) Quant aux 68tards, on est certain que ce n'est pas la génération actuelle qui va se rebeller pour changer les choses puisqu'elle préfère pleurnicher au lieu de se battre pour son avenir :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 19:58 :
Le bon patounet est mort de trouille à l'idée de voir les russkofs défiler sur les champs (à croire qu'il doit du pognon à un oligarque ?)
Réponse de le 04/05/2014 à 20:32 :
@trapzuck: c'est plutôt que je suis pas du genre collabo :-) Pauvre France avec de tels citoyens !!! je crois qu'on devrait faire passer un test de citoyenneté avant d'accorder le droit de vote :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 20:52 :
La sénilité n'entraîne pas le retrait des droits civiques. Mais elle n'excuse pas le révisionnisme. Comme disait De Gaulle, la vieillesse est un naufrage et ce bon patoche est à fond de cale !
a écrit le 03/05/2014 à 17:07 :
Victor Hugo a chanté les feuilles d’automne, le temps qui passe, les blessures personnelles : sa fille morte en Seine, les bonheurs simples et ordinaires. Dans ma simplicité, je vous voir chanter ici la guerre et ses horreurs et puis je me dis : Mais qu'est-ce c'est cela, bon Dieu ? qu'est-ce que leur arrive donc ? En soit, ce ne sont pas les événements de la vie qui forgent la personne mais bien notre façon d'y réagir, de les aborder ou de les surmonter. Oublions l'Ukraine, la Russie, l'OTAN et les Américains, mes bons, profitons tous de la belle saison qui se dévoile dans toute sa splendeur cette année, pleine d'insectes et de fleurs, de chants d'oiseaux, les fraises d'ailleurs sont magnifiques, et laissons ces Ukrainiens avec leurs putschistes et néo-nazis, leur Right Sektor et leurs pro-russes se déchirer entre eux mêmes, sortons louer une péniche pour après filer par entre les canaux et les écluses des Ardennes, pour goûter au silence du matin dans la courbe tendre du chemin, ah ! pour aller découvrir les beautés de notre belle France, notre havre de paix et de prospérité, si éloignée que se trouve des massacres de Tianamen et de Maïdan, de la chaise électrique de Texas ou de Baïkonour, ah ! cette France éternelle et rédemptrice, à l'abri de toute catastrophe nucléaire… allez, mes amis, taisons-nous et ramons, bras dans le bras, et partons, partons….
Réponse de le 03/05/2014 à 17:37 :
C'est beau, un poème sur la naïveté ?
Réponse de le 03/05/2014 à 18:23 :
Plutôt sur un pacifisme du genre babacool années 70, je dirais. :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 10:34 :
c'est "le VIVRE ICI & MAINTENANT ", vous avez quelque part raison, nous sommes de passage, on l'oublie TOUJOURS, allons...allons profiter, on ne sait de ce que demain sera fait..et surtout par les temps qui courent..!! merci pour ce moment de poésie, et "allons voir si la rose...Ronsart..Excellente journée à Tous !
a écrit le 03/05/2014 à 16:31 :
Non mais, je suis stupéfié !!! je viens d'apprendre que le Kremlin accuse Kiev et l'Occident d'être les responsables de la mort de 31 personnes vendredi dans l'incendie d'un bâtiment à Odessa en Ukraine !!!! mais ils sont fous ces gens là.... faire une telle accusation sans la moindre preuve ?? non mais c'est grave, très très grave, il faut que Barack Hollande envoie le Kremlin à la Court Internationale de la Haye et vite !
Réponse de le 03/05/2014 à 17:18 :
Comment ainsi sans la moindre preuve ? c'est tendancieux ce que vous avancez là, vous. À mon avis il faut changer impérativement vos sources d'information, ce n'est pas ni chez CNN, ni chez Reuters, ni chez AFP que vous allez trouver la meilleure version des faits, cela je peux vous assurer, garanti sur facture. Pensez-y.
a écrit le 03/05/2014 à 16:10 :
qu'attendons nous pour envoyer à Kiev nos Rafales armés de Mica de Strom-Shadow-Scalp etc... nos Leclerc ,nos antichars Milan, nos Exocet notre Charles de Gaulle ? On attend la sainte Cucufa c'est bien celà ? ha ha ;-)
a écrit le 03/05/2014 à 15:56 :
Le 28 avril dernier comme chaque année à Lviv (ouest de l'Ukraine) les miliciens d'extrème droite ont "salué" en défilant la sinistre "mémoire" des SS ukrainiens. Pour rappel à Oradour sur Glane en juin 44, il y avait des ukrainiens parmi les SS qui ont massacré la totalité des villageois.
Réponse de le 03/05/2014 à 16:04 :
Donc si une partie d'Ukrainiens est constituée de la pire espèce humaine ils ont le gouvernement qu'ils méritent, c'est ça ? alors pourquoi l'UE ne laisse pas tomber l'Ukraine, cette bombe à retardement ?
a écrit le 03/05/2014 à 15:39 :
Effectivement, quand un pays est en pièces, comment organiser des élections présidentiels ? Des élections fin Mars, ou mieux avant la séparation de la Crimée auraient fait voter l'ensemble des Ukrainiens et stabilisé le Pays.
Faut croire que débarrassé de la Crimée et avec une insurrection à l'Est, Pravy Sektor n'aura plus que des population favorable à leur élection !
Oserons ils nous présenter ça comme un beau moment de démocratie ?
Réponse de le 03/05/2014 à 15:54 :
@pourquoi.... parce que c'est le meme jour d'élection de nos valeureux et tellement utile(e)s euros-député(e)s Pardi
Réponse de le 03/05/2014 à 16:07 :
Pourquoi le 25 mai: une élection sérieuse ne se fait pas sans préparation et organisation, d'autant plus que l'Ukraine n'est pas un mouchoir de poche :-) Mais bon, on peut se réunir en petit comité et décider "c'est moi le chef à partir d'aujord'hui" comme l'a fait le "nouveau maire" de Slaviansk :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 16:33 :
"on peut se réunir en petit comité et décider "c'est moi le chef à partir d'aujourd'hui"

ça me rappelle un certain Nicolas de chez nous....
Réponse de le 03/05/2014 à 17:35 :
Votre argumentaire ne tiens pas la route, pensez vous que les élections vont se dérouler dans la sérénité aujourd'hui/au 25 Mai ?
Ou j'ai pas bien compris ce vous dites avec "une élection sérieuse ne se fait pas sans préparation" ???
Réponse de le 03/05/2014 à 17:45 :
Pastrouck oublie juste de préciser que les "gentils" organisateurs des élections sont les ministres d'extrême droite du gouvernement putschiste. Ça laisse aussi le temps à la folle dingue (et corrompue jusqu'à l'os) aux couettes blondes de peaufiner son plan pour s'occuper "à sa façon" des russes des provinces de l'est ...
Réponse de le 03/05/2014 à 19:41 :
Quand vous dites "une élection sérieuse ne se fait pas sans préparation"
Je lis "une élection trafiqué ne se fait pas sans préparation"
Le 25 mai, ce sera un champs de bataille, trop tard.
Réponse de le 03/05/2014 à 22:01 :
@@Albert: j'ai pas l'impression que les gens :au pouvoir" pour l'instant soient d'extrême droite, même s'il existe sans doute, comme chez nous, des extrêmes :-) De toute manière, pour éclaircir la situation, il faudra à un momebt ou à un autre des élections :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 0:29 :
Sincèrement Patrickb, il fallait la sortir celle là : "j'ai pas l'impression que les gens :au pouvoir" pour l'instant soient d'extrême droite" :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 1:02 :
@gaston; tu affirmes en connaissance de quoi ?
Réponse de le 04/05/2014 à 11:36 :
@Patrickb : pour info, il y a au moins 4 ministres d'extrême droite au gouvernement de Kiev. Vous ne le savez pas ?
Réponse de le 04/05/2014 à 11:57 :
On dirait du Fabius (ou du Botul) dans le texte. Les botuliens considèrent que les neo nazis de Svoboda sont d'aimables centristes mon pat ?
Réponse de le 04/05/2014 à 16:49 :
@TC: ce n'est pas à moi de décider qui est au gouvernement, mais aux électeurs...et ces élections, c'est ce qu ne veut pas Poutine.
@craprackb: je sais quand on est pas d'accord avec toi, on est un néonazi... ce qui nous mkontre bien ton niveau intellectuel et ton sens de la démocratie :-) tu connais les gens que tu accuses au moins ou tu nous sers les idées de ton chef ?
Réponse de le 04/05/2014 à 19:08 :
@Patrickb : on est bien d'accord, ce sont bien aux Ukrainiens de choisir leur devenir (ni les USA, ni l'UE, ni la Russie qui pourtant, ne se sont pas gênés pour faire de l'ingérence et mettre de l'huile sur le feu) mais les dés sont pipés dans le contexte actuel où organiser des élections relève de la pure mascarade. Qui peut croire que ces élections vont se dérouler normalement quand on sait que les milices pro-UE et pro-russe s'affrontent tous les jours ? Vous y croyez, vous ? Pas, moi !
a écrit le 03/05/2014 à 15:13 :
Honte à Obama et Hollande qui ont trahi leurs électeurs en se soumettant aux financiers fous. Honte à Ashton de s'être affichée avec les corrompus de Maïdan et les fascistes ukrainiens. Honte aux médias occidentaux transformés en propagandistes va-t'en guerre de l'Otan ! Si Ianoukovitch et Poutine sont loin d'être des saints, honte à tous ceux en Europe qui veulent la guerre, au profit des banksters et des oligarques !
Réponse de le 03/05/2014 à 15:33 :
@Honte...: et on fait quoi à ton avis ? on attend que les troupes russes défielnt sur les champs Élysées comme au bon vieux temps d'Adolf ? Le pacifisme n'est pas un concept que comprennent les dictateurs. On le sait parce qu'on en a d♪0jà fait l'expérience :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 15:43 :
Si bien que je pense que Hollande soit une espèce de dindon de toute cette farse du fait que la France n'a pas une grande marge de manoeuvre ni vis à vis de l'Otan ni par rapport aux enjeux écomomiques préconisés par Washington. Obama et ses patrons ont compris qu'il fallait d'abord ficeler l'Allemagne que le reste de l'Europe viendrait avec. Histoire de dépendences économiques uniquement. Le côté géostratégique et militaire c'est pour compte des US, leus "alliés" ont un rôle de co-adjuvants pour la gloire et des imbéciles sur le terrain. C'est dans un moment pareil qu'on voit la clairvoyance du Général De Gaulle qui avait chassé l'OTAN de notre pays en 1966. Il doit se remouer dans son tombeau maintenant...
Réponse de le 03/05/2014 à 16:07 :
Votre discours est d'une naîveté qui me fait pleurer, j'imagine que vous diriez le même des Chinois si c'était le cas.
Réponse de le 03/05/2014 à 17:31 :
Mon bon Patounet, celles qui envahissent les Champs Elysées ce sont les riches rombières russes qui dépensent du pognon dans les boutiques de luxe. En guise de défilés, ce sont des défilés de mode avec des mannequins russes... Le coup des chars russes, on nous l'a fait en 1981. Alors excuse-nous mais c'est juste grotesque ce que tu nous répète tous les jours depuis des semaines...
a écrit le 03/05/2014 à 14:55 :
On ne récolte que ce que l'on sème. Les USA et l'UE ont voulu s'emparer de l'Ukraine au nez et à la barbe de la Russie. Ils pensaient que cela se ferait sans douleur et sans heurt ? La guerre civile est tout près, aujourd'hui seul le gouvernement provisoire de Kiev a le pouvoir de stopper la machine infernale en rappelant l'armée et en se prononçant pour une constituante où chaque région pourra être représentée. La Russie de son côté, devra calmer les esprits séparatistes.
Réponse de le 03/05/2014 à 15:58 :
@TC: je ne veux pas défendre les US ou l'UE, mais je crois que ce sont les Russes qui envahissent et pas l'inverse. On a jamais vu des manifestants ordinaires armés jusqu'aux dents et équipés de batteries air-sol pour descendre des hélicoptères :-) Faudrait tout de même pas être naîf non plus :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 18:29 :
Patrickb : ça ressemble bizarrement à la propagande US qu'on nous rabâche à la télé. PS on n'est pas crétin au point de croire que les russes sont des saints !!!
Réponse de le 04/05/2014 à 1:11 :
@mikael: arrête de regarder la télé et essaie de penser par toi-même :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 11:30 :
@Patrickb : à l'heure où nous en sommes (tout près de la guerre), il n'est plus temps de chercher à qui la faute de ce merdier. Le fait est qu'il faut que la désescalade s'enclenche et le seul moyen d'y parvenir c'est de rappeler l'armée et de former une constituante car il est incontestable que le pays est divisé et ce n'est pas en réprimant les populations de l'est que ça va s'arranger.
Réponse de le 04/05/2014 à 12:04 :
Je n'ai pas la télé. Vous me sembles branché sur foxnews. Sinon gardez vos sarcasmes pour vos copains du Balto !
Réponse de le 04/05/2014 à 20:12 :
@mikael kel ...suite: et comment tu connais "ce qu'on nous rabâche à la télé" si t'as pas de télé :-) l'art de nous dire que tu racontes n'importe quoi en deux phrases :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 20:42 :
Quand on lit tes commentaires mon bon Pat, on comprend que tes chaînes de télés favorites n'élèvent pas l'esprit humain ...
a écrit le 03/05/2014 à 14:32 :
Il ne reste que quelques jours pour éviter le pire et de se désolidariser totalement du gouvernement ukrainien, dont les méthodes sont tout simplement inacceptables. Le temps perdu dans l'organisation de la Présidentielle ne se rattrapera pas. In fine, Poutine a raison depuis le premier jour, et seule la solution russe est viable: trouver une relative indépendance entre les régions d'Ukraine, la fédération..l'Europe est du mauvais côté de l'Histoire, les médias sont coupables de propagande, peut-être de façon inconsciente, et nos politiques moins avisés que les peuples...
Réponse de le 03/05/2014 à 14:46 :
Bien d'accords avec vous, mais comme avec l'Euro, dont tant d'économistes - et prix Nobel, c'est dire ! - dénoncent maintenant (enfin, maintenant audible) l'absurdité, je suis vraiment pessimiste sur la prise de conscience.
Notre salut, ce sont les 60 millions de morts de la dernières guerre Mondiale, nos politiciens ne pourrons salir leurs mémoires avec ce comportement indéfiniment. C'est là où nous verrons si Internet est libre et si les gens peuvent peser dans les pays démocratiques.
Réponse de le 03/05/2014 à 22:42 :
@Michèle: c'est sûr qu'avec le Tartempion au lieu de l'euro, on aurait réglé tous les problèmes :-) analyse d'expert je présume :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 11:45 :
@Patrickb : à l'heure où nous en sommes (tout près de la guerre), il n'y a plus lieu de chercher à savoir qui fait quoi. Il faut entamer un processus de désescalade et le seul moyen, c'est de rappeler l'armée et de former une constituante car le pays est plus que jamais divisé. Les ingérences étrangères (autant de la part des USA/UE que de la Russie) doivent cesser car elles ne font que mettre de l'huile sur le feu.
Réponse de le 04/05/2014 à 14:20 :
Vous vous en prenez à Michèle, mais elle cite des économistes et prix nobels, vous savez mieux que ceux là si l'Euro est viable? Sinon, même avec cette ribambelle d'opinions défavorable à l'Euro, les élites s'obstinent obstinément..
a écrit le 03/05/2014 à 14:13 :
Il existe une magnifique exposition du diplomate français Pierre Charasse à propos de la crise ukrainienne, qui est d'une clarté et d'une précision dignes des meilleurs textes des Lumières. C'est encourageant pour nous, qui vivons dans l'Âge des ténèbres de la sous-information, de rencontrer une analyse aussi lucide qu'impartiale sur un sujet devenu cible de controverses et dans un contexte où toute déformation des faits est aussi permise. Il est dommage qu'on ne voit pas une telle exposition dans la presse à grand public, cela pourrait amener les Français à y réfléchir mieux sur les enjeux qui mènent l'Occident aux portes d'une guerre avec la Russie. Ce texte d'anthologie peut être lu à cette adresse : www.voltairenet.org/article183531.html , et réhabilite les qualités de clarté et de logique qui ont fait le rayonnement de la diplomatie française à travers le monde une époque, avant qu'elle ne sombre dans le bégaiement de nos jours, du aux contraintes imposées par d'autres chancelleries, ô combien éloignées de cet esprit français des Lumières !
Réponse de le 03/05/2014 à 15:35 :
Je suis un lecteur honnête, merci, Jean-Charles.
Réponse de le 03/05/2014 à 17:10 :
Au lieu de "il est dommage" plutôt "c'est dommage".

Mais je vous en prie, Décoiffé.
Réponse de le 05/05/2014 à 14:38 :
texte de Charasse tres interessant. les russes sont prevenus depuis ~10 mois que la crise arrive, visiblement les autorites ont prepare leur coup (ou leur replique). Mais a part les prix qui montent, la Russie fait plutot penser a un pays en croissance qu'en crise. Des constructions partout (infrastructures, habitations), beaucoup de mouvements, du travail. Et partout des sourires, personne ne m'a regarde de travers, population comme autorites (police des frontieres ou milice), meme si mon apparence traduit ma nationalite. Tout cela me conforte dans l'aspect recomposition des forces decrit par PC et que nos serviles ou stupides dirigeants accelerent. L'histoire retiendra la grandeur du tsar et la mediocrite de la civilisation europeenne qui par lachete et cupidité aura tourne (momentanement j'espere) le dos au destin europeen souhaite par De Gaulle.
a écrit le 03/05/2014 à 13:34 :
Obama fait son Bush mais cette fois au coeur de l'Europe plutot qu'en Irak, rien ne change chez les USA et leur passion meurtriere pour faire tourner leur economie ! Obama, prix nobel de la paix, pure BS
a écrit le 03/05/2014 à 12:58 :
L'europe voulait indexer l'ukraine pour mettre voler la richesse du pays, nous sommes responsablecde cette situation , mon seul souhait la russie devrait prendre l'europe par la force , obama ne vat pas bouger
Réponse de le 03/05/2014 à 15:19 :
Très drôle : depuis la 4ème république on sait qu'il n'y a pas plus atlantistes que les socialistes français. On sait aussi que ce sont eux qui ont fourni la bombe à l'état suprémaciste et colonialiste du proche orient ...
a écrit le 03/05/2014 à 12:50 :
ah non, non et non ! l'option militaire en Ukraine est exclue, je ne pourrai pas me permettre que du sang français soit versé en latitudes communistes. Si bien que si l'intransigeance de Moscou m'oblige à rendre légitime le franchissement d'un nouveau seuil, alors la catéchisation manu militari des inventeurs de la Bomba Tzar aura donc lieu. Au nom de la liberté et de la paix en Europe, bien entendu !
a écrit le 03/05/2014 à 12:38 :
Eh oui, mes chers amis, la tellement attendue guerre entre les USA et la Russie est finalement arrivée. Mais quand ? il suffit de garder un oeil sur les chaînes d'État CNN et la BBC. Dès que les titres et les images de guerre prendront plus d'importance que les potins de Hollywood alors c'est que l'heure est arrivée. Moi je pars à la pêche à Chalon-sur-Saône, on se verra…. ou peut-être plus jamais.
Réponse de le 03/05/2014 à 15:50 :
tout à faire d'accord. Il nous faut déclarer la guerre mondiale à la Russie ; la troisième comme on dit chez nous Jamais 203 ! ; et d'envoyer notre armée au secours des nazillons de Kief . Mais qu'attendent nos gouvernantspour réagir? La mobilisation générale et que cà saute vite fait bien fait . Sonnez les clairons et à l'attaque. Envoyons nos Rafales nos Leclerc notre porte avions Charles de Gaulle pour aider ces pauvres Ukrainiens paisible Ha ha ;_)
Réponse de le 03/05/2014 à 22:49 :
@lève toi..: notre problème, c'est d'éviter que l'Europe soit en danger plutôt que de se soucier de l'Ukraine à proprement parler. Mon inquiétude, c'est de voir Poutine annexer des territoires à la manière d'Adolf...ce qui pour ceux qui ont suivi quelques cours d'histoire ... ne peut que se terminer en guerre mondiale dans laquelle l'Europe sera forcément au premier rang :-)
Réponse de le 03/05/2014 à 23:37 :
Oui on sait : les chars russes d'Adolf sur les Champs, tu l'as déjà dit mon Patoche ...
Réponse de le 04/05/2014 à 1:15 :
@patraque: c'est sûr qu'on sait de quel côté tu seras au cas où cela se produirait :-) Pauvre France !!!
Réponse de le 04/05/2014 à 11:43 :
Tu veux dire du côté du manche comme tous tes vieux potes de 68 mon patounet ?
Réponse de le 04/05/2014 à 12:06 :
Patrickb : le trollisme et les sous entendus c'est juste un passage à vide ou c'est ce qui vous tient lieu d'arguments ?
a écrit le 03/05/2014 à 12:05 :
70 ans après Oradour sur glane, les nazis de Pravy sektor utilisent les mêmes méthodes que leurs pères de la division Das Reich, à Odessa : enfermer les gens dans un bâtiment et y mettre le feu. Quand je lis comment une certaine "presse" occidentale tronque les faits et édulcore la réalité de la guerre civile attisée par les fanatiques de l'ouest ukrainien, je me jure de ne plus jamais acheter leurs torchons en kiosque ou de visionner leurs journaux télévisés ! ils finiront déshonorés et chômeurs !
Réponse de le 03/05/2014 à 13:06 :
Totalement d'accord. L'Occident traite ces ultra-nationalistes ukrainiens en démocrates alors que ce sont des fascistes de la pire espèce!
Réponse de le 03/05/2014 à 13:17 :
Et pour quelles raisons ?
Réponse de le 03/05/2014 à 14:19 :
Prolo, +1
Réponse de le 03/05/2014 à 15:49 :
L'Occident les a mis au pouvoir sans savoir qu'il ouvrait une boîte à Pandore en Ukraine. Erreur tactique monumentale en s'agissant des US qui ignorent les dédales des histoires européennes. Mauvaise foi de l'Union Européenne qui même en toute connaissance de cause a laissé l'anarchie prendre son cours. Mais les vraies raisons restent encore à venir, Prolo.
Réponse de le 04/05/2014 à 1:16 :
@Odessa...: tu parles le russe au moins pour suivre les infos :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 11:46 :
Les vidéos tournent en boucle sur internet mon patoune, on y voit les bouchers du "pravy sektor " lyncher et achever ceux qui essaient de sortir du bâtiment en flammes. En 68 les slogans ça marchait mais vois-tu mon patoche, depuis internet le média mensonges ne fonctionne plus !
Réponse de le 04/05/2014 à 14:14 :
Sincèrement Patrickb, allez voir les vidéos pré-citées, et faites nous part de votre opinion. Comme disait l'autre, la première victime d'une guerre est la vérité, sauf qu’aujourd’hui internet permet de reconstruire le puzzle (enfin faut réfléchir, et loin des clichés).
PS Faut un estomac bien accroché (pour les vidéos non-coupé), mais ça devrait aller, puisque vous nous dites que Pravy Sektor n'est pas d’extrême droite
a écrit le 03/05/2014 à 11:57 :
Après la Yougoslavie voici l''Ukraine avec toujours la même difficulté pour l'Europe incapable
d'avoir une position cohérente sans être à la remorque des USA.....
Réponse de le 03/05/2014 à 14:24 :
Et si la construction Européenne avait justement cet avantage ?
C'est ce que de Gaulle avait démontré lors d'une conférence : www.dailymotion.com/video/xot43d_de-gaulle-sur-l-europe_news
Réponse de le 04/05/2014 à 1:19 :
@Geston: je suis totalement d'accord, mais à lire les commentaires, on voit que beaucoup préfèreront baisser le froc plutôt que de consolider une Europe forte indépendante des uns et des autres :-)
a écrit le 03/05/2014 à 11:46 :
Le gouvernement illégitime de Kiev mis en place par Obama perd les pédales; Obama voit son oeuvre se transformer en monstruosité.
a écrit le 03/05/2014 à 11:44 :
Les fanatiques botuliens rêvent d'une confrontation entre le monde orthodoxe et l'occident comme ils rêvent d'une guerre de civilisation entre l'islam et la chrétienté du nouveau testament. On a vu ces grands "donneurs de leçons démocratiques" semer le chaos au Kosovo et en Libye. Les botuliens s'affichent avec des maffieux, des islamistes fanatiques et maintenant les héritiers ukrainiens de ceux qui se sont enrôlés volontaires dans les divisions hitlériennes ou des supplétifs de la "Shoah par balles". Évitons de tomber dans leur piège, ce sera déjà bien si les nations européennes évitent la guerre civile en Ukraine !
a écrit le 03/05/2014 à 11:06 :
Le pouvoir putschiste de Kiev arrive peu à peu à ses fins. Quand ces gens là vont intégrer l'Europe, nous allons découvrir leur vraie nature.
Réponse de le 03/05/2014 à 22:59 :
@la guerre..: 1) doit-on les intégrer à l'Europe ? et 2) faudrait être totalement idiot pour vouloir la guerre avec quelqu'un que l'on sait nettement plus fort ;-)
a écrit le 03/05/2014 à 10:58 :
que peut apporter l'Ukraine à l’Europe ... des charges ..... cette vision comptable des choses .... vous me direz est inhumaine.... mais bien ancrée à Bruxelles ! ... perso je n'irai pas me mettre en treillis ... pour eux !
a écrit le 03/05/2014 à 10:53 :
l'Ukraine en zone euro ... j'y crois pas ... et pas d’intérêts.... l'occident va protesté " bref ... les chiens aboient ... la caravane passe !!!!!!!!!!! " c'est cynique ... mais réaliste !!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/05/2014 à 11:23 :
Et pendant ce temps là, la Chine devient la première puissance mondiale... eheh
Réponse de le 03/05/2014 à 11:41 :
@ Tryphon : pas pour longtemps, après avoir achevé la Russie ont va remettre la Chine à sa place. Attendez voir.
Réponse de le 03/05/2014 à 11:54 :
Vous semblez souffir de ponctuationite aigu
Réponse de le 03/05/2014 à 12:08 :
Aiguë plutôt car le néologisme "ponctuationite" (le suffixe "ite" signifiant inflammation) serait donc féminin.
Réponse de le 03/05/2014 à 15:07 :
Le "e" est passé à la trappe. C'est la faute des rouges
Réponse de le 03/05/2014 à 16:09 :
<Le "e" est passé à la trappe. C'est la faute des rouges>

Alors c'st la faut ds rougs quoi !
Réponse de le 03/05/2014 à 23:02 :
@@chich; sauf si on veut assurer la parité masculin/féminin/LGBT ...auquel cas la ponctuantionite devient selon ....pour ne froisser personne :-)
a écrit le 03/05/2014 à 10:51 :
Les autorités ukrainiennes n'ont pas vraiment le choix et n'ont rien de positif à attendre des influences extérieures. Les propos des autorités russes sont de la pure langue de bois. On sait comment le Kremlin a géré les affaires tchétchène et géorgiennes. Poutine qui ne supporterait pas plus d'une 1/2 journée une sédition séparatiste sur le territoire de la fédération avant de la mater dans le sang, n'a pas de leçon à donner.
Réponse de le 03/05/2014 à 14:27 :
Bien d'accords avec vous, le drame se joue a deux, avec de l'autre coté des fascistes soutenu par nos politiciens, tout autant inadmissible !
a écrit le 03/05/2014 à 10:45 :
Le gvt issu du soulèvement de Kiev dirigé et orienté par les ultras nationalistes est un gvt intérimaire qui ne représente qu’une partie des intérêts politico-économiques celle pro - UE méprisant les demandes légitimes de la population ukrainienne de l’Est et Sud Est et s’embarquant dans un discours belliqueux entrainant dans son sillage USA et UE ,qui ont mis au placard leurs leçons et propagande sur le respect par occasion et par intérêts politiques des droits des minorités et le respect inflexible des instances issues d’élections, au lieu de présenter une solution politique par une nouvelle constitution basée sur la concertation large entre les divers entêtées de la société et que les élections ait lieu dans un climat d’entente et de consensus aussi que le (la) futur(e) président soit rassembleur et non seulement de celui des ultras dans le boycotte attendu des russophones . Seules réalisations du gvt des ultras et de creuser chaque jour le fossé entre les composantes de la société les poussant de plus en plus à l’affrontement voir à la guerre civile (déjà 35 morts dans la maison des syndicats) voir l’intervention plus ou moins directe de la Russie, de télescoper les occidentaux avec la Russie qui n’ont pas abandonné leur quête de continuer d’encercler par l’OTAN la F. de Russie, aussi d’enfoncer encore et d’endetter davantage l’économie ukrainienne. Avant qu’il ne soit trop tard le gvt intérimaire devrait retirer son armée des zones Est de s’engager dans la solution politique et la négociation intra-ukrainienne mais pour cela ce gvt devrait s’affranchir de la main mise des ultras nationalistes et la ligne de souffler sur les braises.
a écrit le 03/05/2014 à 10:32 :
C'est l'Europe de la paix que l'on nous vend que du bourrage de crâne, s'ils veulent être rattachés à la Russie qu'on les laissent tranquilles, ils ont certainement raison,
Réponse de le 03/05/2014 à 10:52 :
Allez dire ça aux seigneurs de la guerre US et leur bras armé en Europe, l'OTAN, ils vont vous envoyer à Guantánamo en tant que "terroriste" !!!
Réponse de le 04/05/2014 à 21:44 :
"Curieusement" Poutine n'est justement pas favorable à la tenue des élections présidentielles en Ukraine le 25 mai 2014 ! Ce serait pourtant un moyen de voir l'est de l'Ukraine s'exprimer. Par ailleurs les observateurs de l'OSCE n'ont pas pu observer ce qui se passait sur le terrain. Pourquoi les pro russes ont ils voulu les empêcher de faire leur travail d'observateurs ? Tout ça ne sent pas très bon...
a écrit le 03/05/2014 à 10:32 :
....3eme guerre mondiale?.......ça sent mauvais : le contexe ambiant très mauvais partout....un terrain propice .....pauvres de nous..
Réponse de le 03/05/2014 à 13:50 :
C'est malheureux à dire mais ça relancerait l'économie... Et ça diminuerait le nombre d'humain sur la planète en même temps ce qui rendrait à la nature un équilibre.
Réponse de le 03/05/2014 à 14:08 :
je pense comme vous, tout ce que vous avez dit dans votre commentaire est, hélas valable...les anciens disaient "tous les 25, 30 ans, il y a une guerre, pour faire "dela place" (c'est affreux, pourtant!)pour donner du travail, pour tout reconstruire.." à présent la dernière remonte à 69 ans...nous avons même dépassé le terme....cordialement.
Réponse de le 03/05/2014 à 15:20 :
Bravo pour vos délires, mais qui a intérêt à la guerre et réduire "le nombre d'humain sur la planète en même temps ce qui rendrait à la nature un équilibre. " Qui consomme tant pour avoir cette logique ?
Pour illustrer l'impasse mortelle, professeur William Rees a inventé le concept d’empreinte écologique, popularisé par la suite par le WWF.
"Les Emirats arabes unis, le Qatar, les Etats-Unis, l'Estonie, le Canada, l'Australie, le Koweït et l'Irlande sont les pays à la plus forte empreinte écologique", "La surconsommation du Nord se fait à crédit sur les ressources du Sud" ajoute la WWF. Bref, on voit qui sont belliqueux par nécessité..
Les Américains consomment l'équivalent de 5 planètes, va falloir faire beaucoup de place ! Au final, votre guerre fait de la place, mais il aura plus assez de ressources pour reconstruire. Einstein disait que la 4ème guerre mondiale se ferait avec des cailloux...Alternativement, on peut se désolidariser de ces ogres qui détruisent tout, la France a relevé d'autre défis, et celui ci en serait un beau...
Réponse de le 04/05/2014 à 1:06 :
@gaston: opare que toi, tu te chauffes pas, tu consommes pas et donc tu laisses l'empreinte aux autres :-) tu serais pas un bac +2 par hasard :-)
a écrit le 03/05/2014 à 10:11 :
Quel drôle de titre !
Parce que Moscou n'appelle pas à faire cesser la violence ?
Pourquoi autant de propagande malsaine ?
Réponse de le 03/05/2014 à 11:58 :
Mais je vous en pris dites nous tous le bien que vous pensez de cet humaniste formidable qu'est Poutine. Il est vrai qu'il a fait un bien fou au tourisme en Géorgie et Tchétchénie, c'est une idée de génie que d'avoir soupoudrez ces régions de maisons en ruine, d'enfants soldats et de familles en deuil.
Réponse de le 03/05/2014 à 15:25 :
Avec internet, on peux aussi lire les médias Américains, Allemands, Polonais et Russes. Après, ce qu'on appel un cerveau, permet de faire la part des choses.
A méditer. Personne n'est entièrement noir ou blanc, je vais pas vous parler des exactions de l'OTAN et de Bush.
Réponse de le 04/05/2014 à 20:23 :
@gaston: encore faut-il parler les langues en question...et personnellement, j'ai de forts doutes sur les capacités de nos bac+2 :-)
Réponse de le 04/05/2014 à 21:37 :
Justement non !
L'accord de Genève prévoyait notamment que la Russie appelle les pro russes a arrêté les combats. Or Poutine est restė discret sur ce point et n'a pas respecté cet accord.
a écrit le 03/05/2014 à 10:09 :
À peine croyable que les États occidentaux, toujours empressés à faire envoyer des casques bleus là où éclate la moindre guerre civile, puisse rester les bras croisés devant ce véritable carnage qui se passe en Ukraine. C'est le clown qui s'amuse à regarder tout le cirque flamber ! quelle époque magnifique nous vivons aujourd'hui ....
Réponse de le 03/05/2014 à 14:14 :
des paroles, partout, mais aucun acte....
Réponse de le 04/05/2014 à 21:29 :
Les casques bleus sont envoyés par l'ONU après vote des états membres. Or la Russie a un droit de veto, comme les EU.
a écrit le 03/05/2014 à 9:50 :
ça ^manque d'action...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :