La Chine "fête" les 25 ans de Tian'anmen... en bloquant Google

Aujourd'hui, les événements de la place Tian'anmen de Pékin ont 25 ans. En Chine, cet anniversaire est loin d'être commémoré. Au contraire, depuis dimanche, internet, et Google en particulier, font les frais de la censure du gouvernement, qui veut éviter à tout prix d'évoquer la répression du soulèvement étudiant.
Plusieurs services de Google comme Gmail ou Picasa auraient été rendus inaccessibles en Chine depuis hier, deux jours avant le 25e anniversaire de l'assaut donné contre les manifestants. | REUTERS
Plusieurs services de Google comme Gmail ou Picasa auraient été rendus inaccessibles en Chine depuis hier, deux jours avant le 25e anniversaire de l'assaut donné contre les manifestants. | REUTERS (Crédits : DR)

Pendant que 3.000 personnes défilaient dimanche dans les rues de Hong Kong, seule ville chinoise à commémorer la répression meurtrière de Tian'anmen en 1989, le Parti communiste chinois (PCC) s'employait à censurer un peu plus internet pour éviter toute évocation de l'événement.

Des services inutilisables depuis Pékin, Shenzen, la Mongolie et le Yunnan

Plusieurs services de Google comme Gmail ou Picasa auraient été rendus inaccessibles à travers le pays depuis samedi, quelques jours avant le 25e anniversaire de l'assaut donné contre les manifestants, explique un article du China Post. Selon le blog GreatFire.org qui observe et recense les actes de censures du gouvernement sur Internet, "Le blocage est généralisé car il concerne tous les services de Google, encryptés ou non, venant de l'étranger". Pour ces spécialistes du net, des "interférences sérieuses" dans les recherches de Google seraient déjà effectives, que ce soit pour des mots, des images ou encore de la traduction.

Google peu téméraire pour défendre la liberté d'information

Les rédacteurs chinois du blog se demandent néanmoins si ces mesures sont prises seulement à l'approche du 4 juin, ou bien si elles sont amenées à durer, car cela fait maintenant quatre jours que certains services sont presque inutilisables. En 2012 par comparaison, la censure n'avait duré "que" 12 heures. Pour les auteurs de GreatFire : 

"Il s'agit du plus grand blocage jamais réalisé. Nous condamnons ces actes avec ferveur.

Et d'ajouter :

Google pourrait le contester, mais il a choisi de ne pas le faire. Il pourrait par exemple réussir à débloquer les IP et activer une fonction anti-censure sur Chrome. En 2009, il (le géant de l'internet) avait quitté la Chine pour contourner la censure depuis l'étranger. Aujourd'hui, ses priorités ont changé. Il souhaite se faire bien voir du PCC et ne va pas lutter à mort pour la liberté d'information."

Le blog relate également les efforts déployés par les autorités sur les réseaux sociaux pour éviter toute évocation de Tian'anmen. Weibo, le Twitter chinois a déjà supprimé les hashtags "Tiananmen" et "25 years ago" de sa plateforme.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 04/06/2014 à 16:22
Signaler
Ah que c'est affreux ce régime chinois n'est-ce pas ? ça n'empêche pourtant nos entrepreneurs et politiciens d'aller faire des courbettes devant ces mêmes autorités pour décrocher des contrats ! affreux !...

à écrit le 04/06/2014 à 15:55
Signaler
Il y a bien longtemps que je n'utilise plus rien de gogole. Et ça marche néanmoins au poil. Les Chinois sont à nouveau en avance sur les cochonneries US.

à écrit le 04/06/2014 à 11:05
Signaler
quoi encore 25ème, 26ème, 30ème, 100ème tant qu'on y est ! il y a en marre de china bashing à 2 balles. Il faut censurer Google également en France et en Europe, allez sorter moi un google européen de suite !!!!

à écrit le 03/06/2014 à 13:09
Signaler
Suite:les occidentaux ont imposé la démocratie occidentale en IRAK, TUNISIE, AFGANISTANT, LYBIE mais c'est la merde dans ces pays( des tueries, des chaos, l'économie est catastrophique... etc).

le 04/06/2014 à 10:58
Signaler
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire....

à écrit le 03/06/2014 à 13:02
Signaler
Après que j'ai appris que Google était un des instruments de l'espion NSA, je n'ai l'utilise plus. Fini avec GMail, Chrome (aux mises à jours automatiques sans qu'on sache exactement tout sur les gadgets qu'il télécharge), Yahoo, Facebook, LinkedIn e...

à écrit le 03/06/2014 à 9:06
Signaler
les chinois ne sont pas amnésiques , les français eux n'ont pas de mémoire et votent toujours pour les memes depuis 40 ans et croient encore aux promesses d'inaptes pour des ineptes .. les chinois ont'ils plus de chance finalement de conserver une mé...

le 03/06/2014 à 12:52
Signaler
Sans le moindre doute, mais sauf en France, ici on fait toujours du bashing anti-chinois, tantôt ouvertement, tantôt sournoisement.

à écrit le 03/06/2014 à 9:05
Signaler
3.000 manifestants à Hong Kong selon les organisateurs, ce qui correspond toute échelle relative à 20 personnes défilant à paris au nom de ce que vous voulez.. Les commémorations, le rappel médiatique occidentaliste de la place machin à part les méd...

le 04/06/2014 à 11:13
Signaler
Vous mélangez tout....C'est navrant...Ici (en france) on ne parle peut-être pas du massacre de Madagascar de 1947 mais on ne t'interdit pas de le faire. La censure chinoire contre son peuple lui interdit de parler de ces événements importants...c'est...

le 04/06/2014 à 13:19
Signaler
Vous semblez êtes bien dans le moule.. Lachor: 500.000 morts à Madagascar par l' armée Française.. puis le Cameroun 2 années après.. puis... Sétif puis... et on passera par pudeur sur les massacres industrielles commit en réunion avec le gentil mon...

à écrit le 02/06/2014 à 17:28
Signaler
Et le droit a l'oubli vote par l'UE? Google bosse avec les politiques, il n'a pas le choix s'il veut rester le monopole de la recherche sur le net...

à écrit le 02/06/2014 à 11:43
Signaler
Superbe ! bravo à la Chine ! chez nous c'est le contraire, Google nous espionne !

le 04/06/2014 à 11:07
Signaler
Toute censure est imonde et détestable, C'est stupide d'opposer de l'espionnage américain (détestable) à la censure chinoise. La chine est un gouvernement totalitaire que cela fasse plaisir ou non au pro-chinois. Si beijing censure les médias et les ...

le 04/06/2014 à 16:44
Signaler
ouais c'est vrai.... les pauvres chinois ne peuvent plus se passer de Blogger, de Google, de Gmail, de Yahoo..... quand on sait qu'ils ont des courriers e-mail gratuits, des hébergeurs de blogs et des moteurs de loin meilleurs pour eux que les améric...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.