En Chine, le surmenage tue 1.600 personnes par jour

 |   |  426  mots
Les employés de bureau et les cadres chinois font souvent plus de huit heures supplémentaires par jour, en dépit du droit du travail. | REUTERS
Les employés de bureau et les cadres chinois font souvent plus de huit heures supplémentaires par jour, en dépit du droit du travail. | REUTERS (Crédits : Reuters)
La mort du régulateur bancaire chinois Li Jianhua d'une overdose de travail alerte l'opinion publique. 600 000 chinois perdraient la vie chaque année à cause de leur travail.

La mort de Li Jianhua a alerté les médias dans l'Empire du Milieu. A 48 ans, ce régulateur bancaire, chargé de venir à bout des 3.100 milliards d'euros du "shadow-banking", échappant à l'Etat chinois - est mort d'épuisement devant son ordinateur de bureau alors qu'il se pressait de terminer un rapport pour le lendemain matin.

La polémique enfle

Les histoires comme celle-ci ne manquent pas en Chine, qui fait face à une terrible épidémie de surmenage. Selon le China Youth Daily, repris par Bloomberg, 600.000 Chinois meurent chaque année à cause d'un "burn-out". La Radio Chinoise Internationale insiste quant à elle sur les 1.600 morts par jour que représentent ces dépressions liées au surmenage professionnel.  

Sur le réseau social chinois Weibo, ils sont nombreux à prendre la parole contre un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur. Le témoignage récent d'un employé de PwC, évoquant des tâches "impossibles à finir sans heures supplémentaires" a  récolté près de 30 000 commentaires.

Une lutte culturelle

C'est un fait, les employés de bureau et les cadres font souvent plus de huit heures supplémentaires par jour, en dépit du droit du travail chinois. Dans ce pays où le régime se réclame toujours du communisme malgré un système économique résolument tourné vers la recherche du profit, l'équilibre entre vie personnelle et travail semble, plus qu'ailleurs, difficile à trouver :

"Plus que dans les entreprises anglo-saxonnes, les pays de tradition confucianiste, comme la Corée, la Chine et le Japon ont une croyance très forte dans le dévouement. Tout travail qui vaut la peine d'être exécuté se doit être exécuté parfaitement" analyse un membre de la Temple University de Kingston interrogé par Bloomberg. 

 Et cela va même plus loin pour l'Université de Yang :

"En Chine, on croit encore que l'on fait des choses pour le développement de la nation, de l'économie. On met son individualité de côté."

L'état d'alerte?

La communauté internationale commence à s'alarmer des conditions de travail en Chine, lesquelles ont par ailleurs été dénoncées à plusieurs reprises chez des sous-traitants des géants des nouvelles technologies. Selon le directeur de l'Organisation mondiale du Travail en Chine :

"Les heures supplémentaires excessives deviennent un problème pour le pays. Cela représente un vrai danger physique et mental."

Le Japon, où la mort au travail est devenue légion, le Parlement a fait voter le 20 juin dernier, une loi appelant à davantage de prévention et de recherche sur le sujet. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2014 à 18:54 :
La France n'est pas menacée...
a écrit le 01/07/2014 à 7:04 :
C'est ballot. S'il venait en France, ils auraient droit à l'AME, la CMU et le RSA + les resto du coeur, la prime de Noêl, les allocs, la prime de rentrée scolaire, et j'en passe et des meilleures...
Réponse de le 01/07/2014 à 15:35 :
Vous devez être un connaisseur !
a écrit le 30/06/2014 à 23:03 :
Rien d'étonnant, ils ne vivent que pour travailler, travailler ! ainsi, certains sont bien avancés....perdre sa santé pour cela, perdre sa vie de famille, et même sa vie...c'est de la bêtise pure, de la c.......rie, absolument !
Réponse de le 30/06/2014 à 23:53 :
quand on voit le niveau des salaires en asie , les revenus liés au chômage qui sont dérisoire voir nul , sur la santé et l'éducation n'en parlons meme pas , un ménage asiatique doit donc avoir beaucoup de liquidité pour parer aux différents problèmes , plus un système économique qui encourage le toujours plus que plus , on fini bien par achever les chevaux ( disait'on en 1933 ) mais l'adage aujourd'hui est décalé en asie tristement ..
Réponse de le 01/07/2014 à 5:06 :
En Chine, (j'y suis expatrie) on économise plus de 50% de son salaire, mais on ne paye pas de:
Taxe d'habitation, taxe foncière, taxe télé, taxe d'ordure ménagère, pas de droit de succession ....
Je trouve normal de payer la scolarité de mes enfants, et pas le la faire payer par les autres.
Réponse de le 04/07/2014 à 9:24 :
d'accord avec vous marc sur les taxes et autres florilèges d'impôts en chine qui n'existe pas , ce qui permet un gain non négligeable sauf que ces dernières années ce loger dans les grandes villes chinoises devient rude pour les natifs , en prime la santé est un vrai luxe , faut pas être handicapé ni malade , enfin sur l'éducation je vous rejoint , nul n'est obligé d'avoir des enfants , en france ceux qui on un seul enfant unique ont le droit a rien et tout payer contrairement a ceux qui en on plusieurs .. logique ??
a écrit le 30/06/2014 à 21:04 :
c'est pas grave il reste du monde en chine à exploiter
Réponse de le 30/06/2014 à 22:00 :
ce sera plus grave le jour où ce seront les chinois à nous exploiter.
a écrit le 30/06/2014 à 20:02 :
En France aussi il y a nombre d'entreprises où les gens travaillent beaucoup plus que 35h/semaine, mais il est de bon ton pour une certaine intelligensia de se moquer des travailleurs. Les 35h/semaine ont surtout servi à bloquer les salaires. Navré pour les Chinois mais ils ne sont pas les seuls.
a écrit le 30/06/2014 à 19:07 :
Tiens, en France c'est pas le surmenage mais le chômage qui tue les ménages !!
a écrit le 30/06/2014 à 17:46 :
qu’appelle -t-on mourir d'épuisement ? car si c'est simplement faire une crise cardiaque sur le lieu de son travail l'exemple cité est peu impressionnant .
Réponse de le 30/06/2014 à 23:10 :
oui, c'est sûr, d'ailleurs c'est tellement naturel que même les bébés en font et surtout les commentateurs au chaud devant leur écran d'ordi....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :