"Des fleurs, pas des épines", demande le président chinois aux Etats-Unis

 |   |  264  mots
Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, (...) cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation, a souhaité Xi Jinping.
"Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, (...) cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation", a souhaité Xi Jinping. (Crédits : Reuters)
A l'approche d'une importante rencontre bilatérale entre la Chine et les Etats-Unis, Xi Jinping a exhorté Washington a approfondir la coopération et à regarder de manière plus objective Pékin.

Renforcer les liens, apaiser les divergences. Voici ce que propose à Washington le président chinois Xi Jinping, à l'approche du sixième Dialogue stratégique et économique sino-américain des 9 et 10 juillet.

Plus d'objectivité, moins de suspicion

S'adressant à l'ancien secrétaire américain au Trésor Henry Paulson, qu'il a rencontré à Pékin mercredi, Xi Jinping, cité par le quotidien officiel anglophone China Daily, a déclaré:

"Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, approfondir leur coopération, planter de nouvelles fleurs, pas des épines, cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation".

Le président chinois a également exhorté l'administration américaine à se montrer plus "objective" à l'égard de Pékin:

"Nous espérons que les Etats-Unis regarderont de manière objective la situation fondamentale du pays ainsi que ses politiques intérieure et extérieure", a-t-il affirmé.

De forts liens commerciaux

Les deux pays ont des liens commerciaux étroits et travaillent ensemble sur d'importants dossiers internationaux comme la Corée du Nord. Mais les contentieux territoriaux en mer de Chine ou la hausse du budget militaire de Pékin ont accru la tension en Asie et préoccupent Washington. Les deux premières puissances économiques mondiales nourrissent d'ailleurs toujours de profondes divergences sur des questions aussi diverses que les droits de l'homme ou la valeur du yuan.

Le secrétaire d'Etat John Kerry et le secrétaire au Trésor Jack Lew participeront au dialogue bilatéral de la semaine prochaine avec le conseiller d'Etat Yang Jiechi, chargé des affaires étrangères, et le vice-Premier ministre Wang Yang.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2014 à 14:45 :
L'hygiène d'un supermarché du sud d'Italie, ou d'Espagne ou Portugal est-elle la même qu'en Allemagne, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, le croyez-vous? Croyez-vous aussi que les normes de sécurité à Marseille soient les mêmes qu'à Paris ? dès qu'on ne connait pas un pays, il faut arrêter de le dénigrer. En Chine, quand j'y vais, je me trouve de loin plus en sécurité que dans n'importe quelle ville de France, les trains sont impeccables en propreté, rien à voir avec les trains SNCF, et pour le sanitaire je n'ai jamais eu un seul problème de santé jusqu'à présent. Le déclin de la France, vous savez, c'est très dur de l'accepter, alors on tire sur les ambulanciers.
a écrit le 03/07/2014 à 12:25 :
A titre personnel je regarderais objectivement la Chine quand ses normes d'hygiène, sanitaire et de sécurité serapprocheront des normes européennes. Vu le nombre de scandal (dont une infime parie est relayé par la presse occidentale) touchant les produits de grande consomation (jouet, lait pour enfant,...) il me parait normal de se méfier.
Réponse de le 03/07/2014 à 19:02 :
Mon cher chich, voici une liste non exhaustive des scandales sanitaire et ou alimentaire en France ( qui est le plus grand pays du monde, le plus beau, le plus intelligent ) ou cela est bien sur impossible..
le chlordécone qui porte bien son nom ( allez lire son histoire cela est... stupéfiant !
le distribène
l' amiante
l' hormone de croissance
l' isoméride
le sang contaminé
le médiator
les prothéses ipp
le vioxx
le scandale buffalo grill
la vache folle, suivra la dioxine dans le poulet picpic et dans tout les poissons à l' étal.. la viande de cheval dite affaire spanghero, le boeuf bigard,
le bisphénol en cours..
on ne remonte pas au talc morange ni au veau aux hormones pour ne point lasser..
mais on ajoutera que consommer un poisson pêcher dans n' importe quel cours d' eau en france est interdit, métaux lourd.. cadmium, plomb, distribène balourder par edf.. l' eau impropre à la consommation, la France systématiquement condamner par l' europe..
Puis viendra le diesel que l' on nous a vendu en sachant sciemment qu' il s' agissait d' un poison pour que nos producteurs de bagnoles gagnent 2 francs 3 sous.. j' arrète mais je peux noircir 10 pages facile.. le pire étant que vous ètes informé mais votre cerveau n' en retient rien.. ceci étant le but, vous submerger d' info afin que vous ne puissiez n' en retenir aucune.. on peut donc en toute impunité ensuite raconter tout ce que l' on veut sur la Chine ou autre, cela passe comme une lettre à la poste ( armes de destructions massives.. terroristes.. al quaida..corée du nord méchant.. usa gentil.. écologie pas bien.. pétrole vital.. etc.. )
Réponse de le 03/07/2014 à 19:53 :
Votre commentaire est d'une xénophobie primaire voire stupide. Après tant de scandales de la vache folle, des poulets à la dioxine, de la viande chevaline et j'en passe, avons-nous encore en Europe les conditions pour aller faire la morale aux Chinois ou à n'importe qui ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :