"Des fleurs, pas des épines", demande le président chinois aux Etats-Unis

A l'approche d'une importante rencontre bilatérale entre la Chine et les Etats-Unis, Xi Jinping a exhorté Washington a approfondir la coopération et à regarder de manière plus objective Pékin.
Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, (...) cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation, a souhaité Xi Jinping.
"Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, (...) cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation", a souhaité Xi Jinping. (Crédits : Reuters)

Renforcer les liens, apaiser les divergences. Voici ce que propose à Washington le président chinois Xi Jinping, à l'approche du sixième Dialogue stratégique et économique sino-américain des 9 et 10 juillet.

Plus d'objectivité, moins de suspicion

S'adressant à l'ancien secrétaire américain au Trésor Henry Paulson, qu'il a rencontré à Pékin mercredi, Xi Jinping, cité par le quotidien officiel anglophone China Daily, a déclaré:

"Les deux parties doivent étendre leurs intérêts communs, approfondir leur coopération, planter de nouvelles fleurs, pas des épines, cesser l'ingérence et éviter la suspicion et la confrontation".

Le président chinois a également exhorté l'administration américaine à se montrer plus "objective" à l'égard de Pékin:

"Nous espérons que les Etats-Unis regarderont de manière objective la situation fondamentale du pays ainsi que ses politiques intérieure et extérieure", a-t-il affirmé.

De forts liens commerciaux

Les deux pays ont des liens commerciaux étroits et travaillent ensemble sur d'importants dossiers internationaux comme la Corée du Nord. Mais les contentieux territoriaux en mer de Chine ou la hausse du budget militaire de Pékin ont accru la tension en Asie et préoccupent Washington. Les deux premières puissances économiques mondiales nourrissent d'ailleurs toujours de profondes divergences sur des questions aussi diverses que les droits de l'homme ou la valeur du yuan.

Le secrétaire d'Etat John Kerry et le secrétaire au Trésor Jack Lew participeront au dialogue bilatéral de la semaine prochaine avec le conseiller d'Etat Yang Jiechi, chargé des affaires étrangères, et le vice-Premier ministre Wang Yang.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 03/07/2014 à 14:45
Signaler
L'hygiène d'un supermarché du sud d'Italie, ou d'Espagne ou Portugal est-elle la même qu'en Allemagne, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas, le croyez-vous? Croyez-vous aussi que les normes de sécurité à Marseille soient les mêmes qu'à Paris ? dès qu'on ne...

à écrit le 03/07/2014 à 12:25
Signaler
A titre personnel je regarderais objectivement la Chine quand ses normes d'hygiène, sanitaire et de sécurité serapprocheront des normes européennes. Vu le nombre de scandal (dont une infime parie est relayé par la presse occidentale) touchant les pro...

le 03/07/2014 à 19:02
Signaler
Mon cher chich, voici une liste non exhaustive des scandales sanitaire et ou alimentaire en France ( qui est le plus grand pays du monde, le plus beau, le plus intelligent ) ou cela est bien sur impossible.. le chlordécone qui porte bien son nom ( a...

le 03/07/2014 à 19:53
Signaler
Votre commentaire est d'une xénophobie primaire voire stupide. Après tant de scandales de la vache folle, des poulets à la dioxine, de la viande chevaline et j'en passe, avons-nous encore en Europe les conditions pour aller faire la morale aux Chinoi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.