Entrée du "convoi humanitaire" russe en Ukraine : "claire invasion" pour l'UE

 |   |  388  mots
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont une équipe devait accompagner le convoi pour assurer la distribution de l'aide humanitaire, a annoncé qu'il avait renoncé à lui fournir une escorte
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont une équipe devait accompagner le convoi pour assurer la distribution de l'aide humanitaire, a annoncé qu'il avait renoncé à lui fournir une escorte (Crédits : reuters.com)
Après une semaine d'attente, la Russie a fait entrer en Ukraine vendredi matin ses camions chargés selon Moscou de 1.800 tonnes d'aide humanitaire, estimant que "tous les prétextes" avancés par Kiev pour "retarder la livraison" de son aide humanitaire aux populations de l'est de l'Ukraine avaient été épuisés.

Alors que les premiers camions du convoi humanitaire russe ont atteint la ville de Louhansk à l'ouest de l'Ukraine, les autorités ukrainiennes ont accusé vendredi la Russie d'"invasion directe". En effet, la décision de Moscou de faire entrer son "convoi humanitaire" en Ukraine a été prise sans attendre son inspection complète. Kiev a toutefois annoncé qu'elle n'aurait pas recours à la force et a appelé la communauté internationale à condamner l'action de Moscou.

L'entrée du convoi en Ukraine constitue une "violation du droit international", a également dénoncé le président ukrainien Petro Porochenko sur son site internet.

L'Union européenne a de son côté "déploré" la "décision russe" de faire entrer son convoi humanitaire en Ukraine, y voyant une "claire violation de la frontière ukrainienne".

Bloqué depuis une semaine à la frontière

Après une semaine d'attente, la Russie a fait entrer en Ukraine vendredi matin ses camions chargés selon Moscou de 1.800 tonnes d'aide humanitaire, estimant que "tous les prétextes" avancés par Kiev pour "retarder la livraison" de son aide humanitaire aux populations de l'est de l'Ukraine avaient été épuisés.

      Lire L'Ukraine refuse que le "convoi humanitaire" russe pénètre ses frontières

Selon un observateur de l'OSCE sur place, Paul Picard, seuls 34 camions ont été inspectés par les gardes-frontières et les douaniers ukrainiens, les autres passant sans aucun contrôle de leur cargaison.

"Ni la partie ukrainienne, ni la Croix-Rouge ne savent ce qui se trouve dans ces camions, ce qui nous inquiète particulièrement", a indiqué le ministère ukrainien des Affaires étrangères..

Pas d'escorte de la Croix-Rouge

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dont une équipe devait accompagner le convoi pour assurer la distribution de l'aide humanitaire, a annoncé qu'il avait renoncé à lui fournir une escorte, "en raison d'une situation instable sur le plan de la sécurité".

Le gouvernement ukrainien et ses alliés occidentaux redoutent que le "convoi humanitaire", parti de Moscou le 12 août, ne serve de couverture à des livraisons d'équipements militaires à destination des séparatistes pro-russes. Ces derniers sont retranchés dans leurs deux derniers bastions, Louhansk et, un peu plus loin de la frontière, Donetsk (sans rapport avec le poste-frontière du même nom).

Article publié à 16h06, mis à jour à 17h27.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2014 à 1:27 :
Réaction prévisible de la part d'un satellite de l'état sioniste américain...
a écrit le 24/08/2014 à 18:48 :
Y a un amoureux inconditionnel de Poutine par là, c'est quoi comme histoire ?.... désillusion d'amour ?.... Vladimir t'a plaqué ou quoi ?....
Réponse de le 24/08/2014 à 20:29 :
mdr
a écrit le 24/08/2014 à 18:26 :
Faire défiler des prisonniers montre bien la vrai nature de cette "république" de soudards et de ceux qui la soutiennent ! La perspective d'une défaite annoncée risque dans les jours qui viennent de pousser ce ramassis de mercenaires, abandonnés par ses maîtres à des exactions bien pires encore. Poutine peut être fier du résultat de sa brillante stratégie dans le Dombass, elle restera un cas d'école ! Quand aux conséquences de l'annexion de la Crimée elles sont loin d'être soldées.
a écrit le 24/08/2014 à 18:18 :
Les magnats russes du secteur alimentaire vont connaître une période faste. "Les prix du gros ont déjà augmenté. Cette situation leur rapporte déjà", a dit à Reuters Sergueï Lisovsky, un ancien nabab du secteur devenu sénateur. Les autorités russes avaient mis en garde les producteurs russes contre les hausses du prix à l'occasion de l'embargo. Mais, dans les jours qui ont suivi sa mise en place, le prix de saumon a pu bondir jusqu'à 60%, se retrouvant à plus de 22 dollars (16,6 euros) le kilo dans certains magasins. D'après certains distributeurs, le prix de boeuf et du fromage devraient également monter d'au moins de 30% puisque les importations de ces produits couvraient entre 30% et 50% de la consommation locale. L'action de la poissonnerie Russkoe More a quelque 23% le jour de l'annonce de l'embargo puis encore près de 19% le lendemain. Guennadi Timchenko, ami de Vladimir Poutine et homme d'affaires, avait pris une participation de 30% dans Russkoe en 2011, faisant le pari d'une hausse de la demande pour le saumon. A la suite de la première salve de sanctions prises en mars par les Etats-Unis à l'encontre de certaines personnalités et sociétés russes, Guennadi Timchenko a cédé sa participation à son gendre. Le producteur de viande Ros Agro va également profiter de l'embargo sur les importations, a déclaré Maksim Basov, directeur général de la société. Cette dernière avait fondée par l'homme d'affaires Vadim Moshkovich. Il en a transféré la propriété à sa famille après être devenu sénateur en 2006 en tant que membre du parti Russie unie, le parti au pouvoir présidé par le Premier ministre Dimitri Medvedev. Miratorg, premier producteur de viande de porc en Russie avec un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars, a reçu, fait rare dans le secteur agro-alimentaire, de substantiels prêts de l'Etat. Sergueï Lisovsky a pu par le passé profiter de mesures de rétorsion commerciales. Quand, dix ans auparavant, la Russie avait banni les importations de poulets américains en raison à des sanctions de Washington visant l'acier russe, il avait justement investi peu avant dans des batteries de poules.
a écrit le 24/08/2014 à 17:56 :
Poutine envoie 300 camions à moitié vide mais n'aide pas contre Ebola, en Irak etc. Sa seule spécialité c'est envahir, déstabilier, mettre le chaos et accuser l'Europe ou l'Otan.
a écrit le 24/08/2014 à 15:58 :
La croix rouge se promène sur les champs de bataille, combat la grave épidémie ébola aussi mortelle que les conflit ukrainien, mais refuse d'accompagner un convoi humanitaire ? étrange... Et pendant ce temps là Washington et sa succursale Berlin inventent le concept d'invasion humanitaire. C'est vrai qu'en ce moment, on à pas autre chose à faire en occident...
Réponse de le 24/08/2014 à 18:14 :
Pourquoi Poutine n'a-t-il pas envoyé de convois humanitaires en Tchétchénie ou accepté que l'Europe en envoie ? Pourquoi à moitié vide ? Pourquoi sans respecter l'intégrité de l'Ukraine ? Pourquoi sans contrôle ni au départ ni au retour ? etc
a écrit le 24/08/2014 à 11:27 :
Poutine fait le boulot pour lequel il a été élu, il dirige son pays avec les moyens qu’il a, pas toujours très clairs certes, mais pas trop mal jusqu’a présent. Il n’est la « pute » de personne et ça c’est plutôt rare par les temps qui courent. Je souhaite un tel président pour les français, mais bon on a le président qu’on mérite.
Franchement quand je vois les commentaires je suis toujours surpris du peu de discernement, je constate que la propagande atlantisme est d’une efficacité redoutable, pour le plus grand malheur de vos enfants. Il est trop tard pour rectifier le tir, par vos votes de moutons démocrates, vous avez laissez entrer le loup US, il vous mangera un après l’autre tout en douceur sous l’apparence du berger.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:06 :
Les US ne sont pas un loup systématiquement et Poutine n'est qu'un épisode de l'histoire. Depuis 45 c'est bien l'ex-Urss, son occupation de l'Europe et actuellement les invasions de Poutine qui créent le plus de problèmes et c'est sans parler de sa stratégie mis en place avec les membres du FSB. C'est un gouvernement nationaliste extrêmiste qui n'est à terme pas favorable à la Russie comme à l'Europe et les pays voisins. Il n'y a aucune propagande Atlantiste à constater et dire cela.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:07 :
Les US ne sont pas un loup systématiquement et Poutine n'est qu'un épisode de l'histoire. Depuis 45 c'est bien l'ex-Urss, son occupation de l'Europe et actuellement les invasions de Poutine qui créent le plus de problèmes et c'est sans parler de sa stratégie mis en place avec les membres du FSB. C'est un gouvernement nationaliste extrêmiste qui n'est à terme pas favorable à la Russie comme à l'Europe et les pays voisins. Il n'y a aucune propagande Atlantiste à constater et dire cela.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:07 :
Les US ne sont pas un loup systématiquement et Poutine n'est qu'un épisode de l'histoire. Depuis 45 c'est bien l'ex-Urss, son occupation de l'Europe et actuellement les invasions de Poutine qui créent le plus de problèmes et c'est sans parler de sa stratégie mis en place avec les membres du FSB. C'est un gouvernement nationaliste extrêmiste qui n'est à terme pas favorable à la Russie comme à l'Europe et les pays voisins. Il n'y a aucune propagande Atlantiste à constater et dire cela.
a écrit le 24/08/2014 à 10:44 :
Tu as raison ne te laisses pas marcher sur les pieds par les US ET UE.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:30 :
Oui continue ta série d'erreurs Poutine, tu termineras comme Mussolini, Hitler, Kadhafi etc.
a écrit le 24/08/2014 à 7:00 :
Poutine rassemble ses collègues des républiques du sud et leur demande : - Comment faites-vous pour rester si longtemps au pouvoir ? - Moi, je me suis autoproclamé patriarche du Turkménistan, donc je suis un monarque et j'ai le pouvoir à vie, dit Gurbanguly Berdimuhamedow - Moi, je fais un référendum tous les ans et je reste pour le deuxième mandat en tant que président d'Ouzbékistan, - explique Islom Karimov. Nous avec Noursoultan Nazarbaïev sommes devenus parents en mariant nos enfants. Maintenant on échange nos places: Nazarbaïev travaille comme président du Kazakhstan, et moi comme président du Kirghizstan, fait partager son expérience Almazbek Atambaev. Et moi, une fois je suis élu par le gouvernement, une fois par l'opposition, raconte le président du Tadjikistan Emomalii Rahmon. Poutine réfléchit et déclare : Et si moi je passais tous les cinq ans sur les chaînes que je controle en totalité le discours télévisé d'Eltsine où il présente sa démission et me transmet le pouvoir ?...
Réponse de le 24/08/2014 à 10:24 :
Les autres pays en feront de même, nous aurons des armées européennes et la se fera finalement en Europe. Point à la ligne.
Réponse de le 24/08/2014 à 10:52 :
Vous êtes le mieux placé pour poursuivre une carrière qui n'exige pas le moindre talent pour venir parler autres de sujets géopolitiques. Bon vent, fiston !
Réponse de le 24/08/2014 à 18:11 :
@ 10.24 : En quoi l'Otan mise en commun intelligente de moyens essentillement défensifs pose problème sinon à Poutine ? Et comment former une armée européenne alors qu'entre français et britanniques il est difficile de se mettre d'accord pour un porte avion commun ?
Réponse de le 24/08/2014 à 20:31 :
Vous êtes un défaitiste inné, vos délires en sont bien la preuve.
a écrit le 24/08/2014 à 0:22 :
23 août : veille du 75ème anniversaire du pacte germano-soviétique signé par Molotov et Ribbentrop au nom de leurs maîtres respectifs, Staline et Hitler. Un anniversaire que les Russes marqueront d’un silence gêné, puisqu’il rappelle la complicité entre les deux grands systèmes totalitaires du XXe siècle pour se partager l’Europe centrale. En particulier les Etats baltes et, justement, l’Ukraine.
a écrit le 24/08/2014 à 0:15 :
800 kilos de thé trouvés dans un véhicule pouvant transporter 25 tonnes..Poutine sur les traces de Potemkine.
a écrit le 24/08/2014 à 0:08 :
Au fond, après le pacte Ribbentrop Staline de 1939/1941, quand Hitler a envahi la Russie, c'était tout simplement de l'aide humanitaire. J'ai enfin compris grâce à Poutine ce que voulait dire aide "humanitaire".
a écrit le 23/08/2014 à 23:40 :
Au lieu d'envahir ses voisins, Poutine devrait penser à rendre les vols de son prédécesseur Staline, à savoir la moitié de la Pologne, une partie de la Lithuanie et des pays baltes, la Carélie Finlandaise, de la Moldavie Roumaine, l'est de la Hongrie, les îles Kouriles japonaises etc
Réponse de le 24/08/2014 à 12:25 :
Et les vols de la France de Louis 14 et 15 en Flandre, Corse, Alsace..... Des USA au Texas, Californie au 19ème siècle....
Réponse de le 24/08/2014 à 17:59 :
Pour un hsitorien vous mélangez conflits, colonisations et invasions et nous sommes au 21e siècle, il serait temps d'évoluer.
a écrit le 23/08/2014 à 23:09 :
Mais une fois rentré à la maison, c'est quoi alors pour l'EU ? Pour le peuple c'est un peu d'humanité qui est passé.
Réponse de le 23/08/2014 à 23:42 :
Pour le soutien des milices russes = prolongement des souffrances pour le peuple
a écrit le 23/08/2014 à 21:18 :
"La Crimée est devenue indépendante de l’Ukraine en violant l’intégrité de l'Ukraine, et la reconnaissance de ce fait par la communauté internationale créera un précédent dangereux pour toute l'Europe." c'était le discours de Frau Merkel à Kiev aujourd'hui.

On verra bien qu'est-ce qu'elle va dire à Poutine le jour elle se rendra à Moscou dans quelques mois. "Nous sommes devant un fait accompli, la Crimée a toujours été russe et il est important de garder nos traditions européennes et blablabla..."
Réponse de le 23/08/2014 à 23:43 :
Vous la sous estimez.
a écrit le 23/08/2014 à 20:28 :
Une chose est certaine : la diplomatie française est révolue, n'a plus de place dans l'échiquier Europe et moins encore dans le monde. C'est l'Allemagne qui donne les cartes désormais d'un côté et Poutine qui les donnera de l'autre. Un petit coup de fil d'Alobama à notre petit Flanby national pour demander si il n'y aurait quelques chair à canon français pour envoyer en Irak à la place de ses très chers boys et c'est tout, le toutou gobe ce que le maître lui donne, aveuglement. Mais il y a un côté positif dans cet effacement de la France diplomatique, je pense : notre pays pourrait se tourner plus vers les relations commerciales que politiques avec les pays qui lui chante,sans plus le carcan de la géopolitique. C'est mon avis et je le partage.
Réponse de le 23/08/2014 à 21:03 :
On peut lire dans quelques titres "La chancelière allemande, plus haute dirigeante occidentale à s'être déplacée en Ukraine"....
Quoi ? Hollande n'y est pas encore allé, lui qui depuis deux ans sillonne le monde à bord de Sarko One, le si décrié avion de son prédécesseur de même taille ? Mais il faut vite réparer cet oubli, nom d'un scooter !
Il est vrai qu'il ne fait pas partie des plus hauts dirigeants (1m70 seulement), mais des plus galants, ah oui très certainement !!
Réponse de le 23/08/2014 à 22:13 :
Peut-être qu'avec un petit chèque de quelques mio d'euros la revue Forbes puisse remettre la diplomatie française parmil les 5 les plus influentes au monde ! mdr
Réponse de le 23/08/2014 à 23:50 :
Quel manque de culture et de réalisme dans vos commentaires. La diplomatie française a été plus active que beaucoup de grands pays dans les différents dossiers importants en cours depuis le Mali notamment. Elle a convaincu plusieurs pays réticents de soutenir les Kurdes d'Irak encore dernièrement. La Russie de Poutine pendant ce temps n'a créé que le chaos, fait des invasions et n'a vu que ses intérêts.
Réponse de le 24/08/2014 à 0:09 :
Ou un chèque de Gazprom au FN séparatiste ?
Réponse de le 24/08/2014 à 10:14 :
Allez, Yvan (ou Philippe, Alain d, etc) retournes à tes copiés-collés et fiches nous la paix..... merci.
Réponse de le 24/08/2014 à 18:16 :
Bien vu, continuez, n'en déplaise au troll de Poutine roi des menteurs
a écrit le 23/08/2014 à 19:07 :
Bon, maintenant que les camions sont repartis et ont livré leur chargement d'aide humanitaire, pas des armes, ni des soldats, nos gouvernements et l'OTAN vont-ils présenter des excuses et lever les sanctions ? Ou au contraire s'enliser davantage ? Cette situation est d'un ridicule achevé...
Réponse de le 23/08/2014 à 19:36 :
Qu'on organise un référendum d'auto-détermination dans le Donbass. Point. De tous temps les frontières ont été mouvantes. Les actuelles de la Crimée ont été fixées seulement en 1945. La Crimée est redevenue russe parce que sa population l'a voulu ainsi. Si c'est la volonté majoritaire de la population du Donbass où est le problème?
Réponse de le 23/08/2014 à 19:42 :
on pourrait ensuite faire des referendums sur toutes les régions annexées par l'empire russe et poser la question de Kaliningrad, des frontières allemagne-pologne, pologne-russie, pologne-bielorussie, la question de la tchectchenie, de la mongolie, catalogne-espagne, pays basques français et espagnol, régions du nord et du sud d'italie, des régions de france, de la belgique, etc...
Réponse de le 23/08/2014 à 20:08 :
@Pilgrimm: le problème, c'est qu'un référendum avec le pistolet sur la tempe, c'est pas un référendum :-)
Réponse de le 23/08/2014 à 20:16 :
Je n'osais pas le proposé, mais pourquoi pas, revenons à l'Empire des francs sous Charlemagne, comme cela nous ne serions plus emmerdés pas nos voisins, L'Allemagne de Merkel et la BCE seraient à nous! Plus de problème de croissance.
Une petite baisse de croissance, pas grave, une petite conquete va arranger cela!
Réponse de le 23/08/2014 à 20:20 :
Ce sont même de gros pistolets ces obusiers russes, ca fait réfléchir!
Réponse de le 23/08/2014 à 20:54 :
C'est amusant, Américains et Européens (de la zone euro) sont pour l'intégrité de l'Ukraine, mais quand il s'est agit de la Yougoslavie alors ce n'était pas le même discours. Na. Encore moins pour le Kosovo au regard de la Serbie. Et même en France on ne veut toujours pas d'une Bretagne à cinq départements !!

Aussi les grands principes de liberté des peuples préconisés par les grands c'est quand ça leur convient...Dans le langage courant on appelle cela "le choix du fait du prince" ou de l'arbitraire. Dans ces conditions Poutine défend les siens et il ne joue pas avec le feu...il défend tout simplement ses intérêts, ses populations, et son pays. Ah le pays.... chose que nos dirigeants sous couvert de mondialisation et d'Europe ont oublié depuis longtemps.
Réponse de le 23/08/2014 à 20:56 :
As-tu été là-bas, Patrick, sur place ? as-tu vu les Russes avec des pistolets à la tempe des Criméens, de Novorusses ? racontez nous, c'est intéressant de savoir les détails..
Réponse de le 23/08/2014 à 21:06 :
Cette "info" de pistolet sur les tempes tu l'avais appris sur place, témoignage visuel ou c'était un coco de l'AFP ou Reuteurs qui t'a renfilée ?
Réponse de le 23/08/2014 à 21:10 :
En tant qu'Alsacien, Patrick, tu ne dois pas te sentir tout à fait à l'aise avec ces histoires de référendum, régions annéxées, auto-détermination de régions linguistiques.... n'est-ce pas ?
Réponse de le 23/08/2014 à 21:29 :
et pourtant je t'avais posé une question tout à fait à la régulière....
Réponse de le 23/08/2014 à 22:57 :
Moi je suis pour un référendum pour la restitution de la Louisiane à la France. Et si ça se fait pas, ce sera bien la faute a Poutine l'envahisseur, pour couper notre désir de puissance !!
Réponse de le 24/08/2014 à 1:08 :
En Europe nous n'avons pas besoin de pistolet, les résultats des référendums ne sont pas pris en compte. Quand, on parle de démocratie, il ne faut pas chercher la paille dans l’œil de l'autre quand on a une poutre dans les siens !
Réponse de le 24/08/2014 à 10:19 :
Il suffit de dire aux amerloques et ils signeront vite le contrat de revente de la Louisiane à la France..... avec tous les problèmes qui viendront avec !!! des ouragans, du racisme à la pelle, un chômage endémique, pollution des côtes, moustiques à gogo..... tu rêves ? la France n'a pas le sou, mon grand, elle envisage même de se défaire de quelques DOMs et pas d'en acheter d'autres.....
a écrit le 23/08/2014 à 18:36 :
Écoutez-moi, les égards grand ouverts : Les camions "humanitaires" (?) et leurs contenus ne sont qu'un leurre, mes amis. Écoutez-moi, les égards grand ouverts : la manoeuvre consiste à utiliser des chauffeurs en surnombre qui sont des soldats aguerris et formés au matériel déjà livré par voie terrestre ou même intra-terrestre déjà en zone séparatiste. Ces soldats restent sur place en renfort ou remplacent des civils en arme qualifiée.

Les camions repartent avec d'autres chauffeurs et les patriotes Ukrainiens devront affrontés des soldats étrangers aguerris et de loin mieux formés qu'eux. C'est un "casus belli", vous avez raison (le monsieur chauve au veston noir) mais c'est génial, admettons-le !


Quant au bombardement massif des villes l'honnêteté intellectuelle aurait du vous conduire (vous, le monsieur à la casquette jaune) à indiquer qu'il s'agit de quartiers abritant des combattants pro-russes qui se servent des civils comme boucliers humains. Le nationalisme exacerbé conduit à des affirmations approximatives, certes, mais tout dans ce monde est relatif, convenons.

Poutine et ses généraux sont de loin, mais de loin plus rusées et intelligents que tous les militaires de l'Otan, les dirigeants de la maison Blanche, du Pentagone et compris ceux de l'Union Européenne, et je lui fait ma courbette. Chapeau bas, Vlado.
Réponse de le 23/08/2014 à 18:46 :
Éh !! a-t-on trouvé des armes de destruction massive dans les camions russes apportant de l'aide aux insurgés du Donbass?
Réponse de le 23/08/2014 à 18:54 :
Eh oui: des couches culottes, du sucre, de la farine, des bouteilles d'eau, du vodka, quelques maillots signé Ronaldo, des cravates Lanvin, des boîtes de caviar, des fromages suisses et des générateurs électriques. Du lourd. Du scandaleux.
Mais pas de vœux de bon rétablissement de la part de Chokolat Porochenko à sa population martyre.
Réponse de le 23/08/2014 à 19:14 :
"armes de destruction massive" sont déjà livrées.
Des munitions?
Et personne ne sait et ne saura si les fameux camions sont repartis vides ou pas!!!!
Comme personne ne sait, sans intérêt ces posts!!!
Réponse de le 23/08/2014 à 20:04 :
comment tu peux dire que ces posts n'ont pas d'intérêt, jojo ? c'est toi qui nous balance de temps en temps des posts sans le moindre intérêt ? restons sérieux et modestes. bon dimanche.
a écrit le 23/08/2014 à 17:55 :
Pour les trolls, pasce que je trouve que le niveau de désinformation baisse ici bas!
(JDD, 17/08)
"LA BOITE ZOMBIFIANTE"
La propagande télé, l'autre rouleau compresseur du Kremlin
Au sujet de l’Ukraine, aucun mensonge n’est trop grotesque pour les chaînes russes.
"L'armée ukrainienne a encore bombardé au phosphore les habitants pacifiques de la ville de Donetsk. L'opération punitive contre la population du Donbass se poursuit avec des armes interdites par les conventions internationales", annonce d'une voix grave le présentateur de Rossiya 24, une chaîne d'information en continu. Des images de fusées éclairantes, censées représenter les bombes au phosphore, passent à l'antenne en ce vendredi 15 août. Samedi matin, le "Monsieur Météo" de NTV (chaîne appartenant à Gazprom) détaillait doctement les risques encourus par les Russes au sujet d'une usine chimique bombardée par l'armée ukrainienne : l'usine Stirol de Horlivka (ville ukrainienne aux mains des rebelles), décrite comme la cible d'un complot ukrainien destiné à vider la région de toute trace de vie. Kiev, selon le récit imposé par le Kremlin aux chaînes de télévision russes, organise en effet un génocide contre la population russophone dans l'est de l'Ukraine…

À la télévision russe, il faut exalter l'héroïsme et le patriotisme des "résistants" prorusses. Les soldats ukrainiens "désertent en masse" et ont subi "d'énormes pertes", d'après Rossiya 1, la chaîne du Kremlin. Vendredi, le bulletin télévisé annonçait "plus de 10.000 morts" dans les dernières vingt-quatre heures pour l'armée ukrainienne, rien que dans la région de Louhansk. "Trois brigades entières ont disparu", se félicite un "résistant" barbu, maigre et édenté, mais présenté comme une source sérieuse. Deux camions militaires brûlés sont montrés à l'antenne. "Bientôt, nous n'aurons plus personne avec qui nous battre, se réjouit un autre rebelle. Les officiers se sauvent, abandonnant leurs soldats, qui meurent de faim." Des paroles bues comme du petit-lait par le correspondant "en direct de la République populaire de ­Louhansk", qui conclut ainsi pour signifier le plus clairement possible sa solidarité avec les séparatistes.

"La boîte zombifiante"
Parfois la télévision russe se heurte à d'autres interprétations de la réalité. Plusieurs journalistes britanniques, qui suivaient le convoi humanitaire russe stationné à la frontière, ont vu des colonnes de blindés russes pénétrer en territoire ukrainien jeudi et vendredi. "Ils étaient déçus de ne pas trouver des armes dans le convoi humanitaire russe et ont cru nécessaire d'inventer un scoop pour faire plaisir à leurs employeurs", ironise le présentateur de Rossiya 24.

Effaré, le journaliste Andreï Malguine souligne la différence entre la propagande actuelle et la puissante propagande soviétique : "Jamais les autorités n'ont menti de manière aussi outrancière et honteuse." Prenant l'exemple de l'avion sud-coréen abattu en 1983 par un avion de chasse soviétique, il note qu'à l'époque la propagande ne niait pas les faits mais se contentait d'affirmer que les pilotes sud-coréens avaient "changé leur itinéraire de manière provocatrice".

Dans le cas du Boeing 777 de la Malaysian Airlines abattu le 17 juillet dernier, les chaînes russes ont raconté tout et n'importe quoi : l'avion de ­Poutine était en fait visé (il volait en réalité à plus de 1.000 km plus au nord) ; l'appareil s'est écrasé tout seul ; une bombe a explosé à bord ; il aurait été abattu par un missile sol-air ukrainien ou par un avion ukrainien Su-25. Cette version était basée sur les "révélations" d'un prétendu aiguilleur du ciel espagnol travaillant à Kiev… qui n'existait pas. Derrière cette catastrophe, l'ombre, bien sûr, des services secrets américains, déterminés à ternir l'image de Moscou. La palme de l'absurde est revenue à Rossiya 1, pour qui le Boeing volait en pilote automatique avec, à son bord, des cadavres décomposés. En Russie, la télévision porte bien son surnom : "la boîte zombifiante".
Alain d
Réponse de le 23/08/2014 à 18:12 :
Vous savez, votre collection de commentaires répétitifs et barbants copiés-collés tel quel de The Economist, BBC, NY Times, Le Monde et d'autres du genre, me font penser à ce mot de Coluche : "De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent." Bonne soirée.
Réponse de le 23/08/2014 à 23:56 :
@ Remise à niveau : bon post en effet qui rappelle la réalité poutinienne.
a écrit le 23/08/2014 à 17:33 :
Les habitants de Lougansk ont accueilli avec joie le convoi humanitaire russe, qui est arrivé vendredi dans la ville, indique ITAR-TASS. Les gens sont sortis dans la rue pour saluer les camions russes qui leur ont acheminé des vivres, des médicaments et des articles de première nécessité, voilà ce qui est réconfortant ! et les armes de destruction massive s des russes censées d'être cachées dans les sacs de farine ? Mais désolant le comportement des cow-boys de la planète et leurs bisounounours européens. Honteux.
Réponse de le 23/08/2014 à 18:08 :
Voilà, la détermination de Poutina ça a payé, bravo ! Pour l'info, en fin de semaine dernière à l'ONU et hier par voie diplomatique, la Russie insiste lourdement pour que le rapport sur le Boeing abattu en Ukraine sorte et qu'il soit publié asap. Ils ont sans doute comme nous le sentiment que cela n'avance pas beaucoup. Obama et ketty ont dit qu'ils en avaient des preuves. Les putschistes de Kiev eux aussi. Et où sont-elles ce preuves là ???
Réponse de le 23/08/2014 à 18:20 :
Pour bien connaître l'Ucraine où je vis depuis mon enfance et pour avoir des amis à Donetsk je peux vous garantir que la majeur partie des habitants de cette ville n'est pas pro-russe (le fait de parler russe n'a rien à voir avec le fait d'être pro-russe… les Québecois sont pro-français peut-être ? ).


En outre arrêtez de rabâcher le mensonge du «gouvernement putschiste leur interdit de parler leur langue natale». Une proposition de loi avait bien été faite mais le président de la chambre y a opposé son veto dans le 10 minutes suivantes. Et tant pis si il était un néo-Nazi, cela ne change rien pour l'harmonie qui régne entre nous à Kiev.


En Ukraine la majeur partie des gens parlent ukrainien ou russe indifféremment (excepté quelques extrémistes ou gay people, lesbiennes, etc…).
Alors s'il vous plaît arrêtez de parler de ce que vous ne connaissez pas et d'alimenter les forums avec des inepties.
C'est d'ailleurs en grande partie à cause de colporteurs de fausses idées comme vous que la situation en est arrivée au point où elle est arrivée.

P.S. C'est vrai que pour un naturel de Kiev j'écris pas mal français mais c'est comme ça, tant pis… ;-)
Réponse de le 23/08/2014 à 18:38 :
Alain D..... comme démentiel ?
Réponse de le 23/08/2014 à 19:19 :
C'est moi et je ne vis pas à Donetsk.
Bien qu'il n'est pas tout à fait tort ce Alain D!
Lundi je vais faire breveter le "Alain d"
LOL
Réponse de le 23/08/2014 à 20:05 :
d quoi ? mdr
a écrit le 23/08/2014 à 16:20 :
Le 11/08 Amnesty dénonce des cas de tortures et d'enlèvements

L'ONG Amnesty International dénonce l'augmentation des cas de tortures et d'enlèvements dans l'est du pays, menés principalement par les séparatistes prorusses. L'ONU a répertorié 222 cas d'enlèvements entre avril et juin.
«Des centaines de personnes ont été enlevées ces trois derniers mois», a déclaré Denis Krivocheïev, directeur d’Amnesty chargé de l’Europe et d’Asie centrale.

«La plupart des enlèvements sont commis par des séparatistes armés et les victimes subissent souvent des tortures. Il y a des cas signalés d’arbitraire du côté des troupes loyalistes, mais ils sont moins nombreux», a-t-il souligné dans un communiqué de l’organisation de défense des droits de l’homme.

Selon le ministère ukrainien de l’Intérieur, près de 500 personnes ont été enlevées dans l’est entre avril et juin. L’ONU a de son côté répertorié 222 cas d’enlèvements, souligne Amnesty. Il s’agit de militants, hommes politiques, journalistes, entrepreneurs, membres des commissions électorales locales ainsi que des militaires et policiers.

«Au fur et à mesure que les troupes pro-Kiev reprennent le contrôle de Slaviansk, Kramatorsk (bastions des séparatistes prorusses, ndlr) et autres localités dans l’est de l’Ukraine, de nouveaux captifs sont libérés et de nouveau cas inquiétants se révèlent», indique Amnesty.

«On m’a cassé le visage»
Anna, une militante pro-ukrainienne a été retenue en otage pendant six jours au cours desquels elle a été frappée et blessée à coups de couteau par ses ravisseurs qui l’ont contrainte à écrire avec son sang un slogan séparatiste.

«On m’a cassé le visage à coups de poing. J’essayais de me couvrir, il s’est enragé, est parti et est revenu avec un couteau», a témoigné cette femme dont le nom de famille n’est pas révélé.

Un autre militant pro-ukrainien, Sacha, 19 ans, s’est enfui à Kiev après avoir été retenu en otage et torturé par des séparatistes à Lougansk.

«Ils me frappaient avec des poings, avec une chaise, ils éteignaient leurs cigarettes sur ma jambe et m’électrocutaient. Cela a duré si longtemps que j’ai fini par ne plus rien sentir, j’ai perdu connaissance», a-t-il raconté. Il a été libéré après que son père a payé une rançon de 60 000 dollars.

Amnesty rapporte également des exemples de tortures infligées par des troupes loyalistes à Marioupol, port du sud-est de l’Ukraine, notamment à l’encontre d’un jeune homme de 16 ans qui a publié sur l’internet des images d’une opération militaire ukrainienne.
Réponse de le 23/08/2014 à 17:13 :
La mauvaise foi et la naïveté de certains commentaires me laisse pantois, décidément.
Réponse de le 23/08/2014 à 17:17 :
Qu'a-t-elle à dire donc l'Amnesty Internationale du G7 à propos des tortures commises par Tsahal à Gaza, hmmmm ? j'attends le rapport.
Réponse de le 23/08/2014 à 23:59 :
Bon post de Et çà qui sont souvent confirmés par des directs de la TV comme on a pu voir en Ukraine avec les milices russes de Borodaï etc.
a écrit le 23/08/2014 à 16:12 :
Peut on dire que les milliers de camion qui traverse nos frontières sont des envahisseurs alors qu'il participent a la concurrence de nos producteurs locaux?
a écrit le 23/08/2014 à 15:39 :
Côté médias des pays du G7 on est tellement présomptueux qu'on arrive même au point de dire que le convoi humanitaire russe avait "envahi l'Ukraine", ce qui a "déclenché la colère de la communauté internationale" !!! le ridicule ne tuera jamais.

C'est qui, c'est quoi cette "communauté internationale en colère" qui refuse à la Russie le droit d'envoyer de l'aide humanitaire à une population sinistrée? A-t-on entendu l'Afrique, l'Asie, l'Amérique du Sud s'insurger de ce fait? ah l'Occident qui se croit le nombril du monde! La Chine, l'Inde, le Brésil et l'Indonésie, c'est 50% de la population mondiale, ces pays n'ont exprimé aucune colère.

Les 5/7ème de l'humanité ne compteraient-ils que pour du beurre dans l'avis des médias aux ordres de la "communauté internationale" ? quand une civilisation se trouve aux abois c'est là que les signes de sa décadence deviennent encore plus visibles.
Réponse de le 23/08/2014 à 15:51 :
+ 1'000'000
a écrit le 23/08/2014 à 15:26 :
Une théorie consiste à penser qu'il faut diffuser le même message à espace régulier en lui donner des allures de vérité. Les même phrases sont répétées pour que les points d'ancrage du message soient clairs.
On a observé dans la passé que ce sont les informateurs et médiateurs qui s'intoxiquent durablement, alors que sagesse et réflexion aidant, au niveau du populaire, on comprend pourquoi il ne faut pas sortir les preuves du crash... ou revenir sur ces "braves héros", acteurs tireurs du Maïdan... ni parler des succès de la stratégie russe.
La technique – si il y en a une – consiste à ne pas répondre aux questions cruciales auxquelles le diffuseur n'aurait pas les bonnes réponses. Donc il martèle les lecteurs avec ses mêmes arguments et peu importe qu'ils soient peu consistants, c'est la répétition qui compte, la répétition, rien que la répétition. Ainsi comme si quelqu'un sortait pour taguer partout "le Père Noël existe"; un jour peut-être il y aurait quelqu'un pour affirmer l'avoir vu !
Réponse de le 23/08/2014 à 15:40 :
Oui c'est bien cela. D'ailleurs nous en avons un bel exemple à la Tribune...
Réponse de le 23/08/2014 à 20:10 :
....on peut même le flairer par là déjà....
Réponse de le 24/08/2014 à 10:21 :
Et on pourrait même le liquider déjà ! lol
a écrit le 23/08/2014 à 15:08 :
Malgré les mensonges de von Rassmussen, le convoi d'aide humanitaire a entré en Ukraine avec l'autorisation de Kiev et du CICR, ce va-t-en guerre danois reste un fidèle des propos mensongers. Des vies de civiles ont été sauvées. Par où sont-ils passées les armes russes qui seraient livrées aux séparatistes ? peut-être qu'elles se cachent sous la robe de Merkel qui se trouve aujourd'hui avec les néonazis à Kiev.... si un leader comme Vladimir Poutine était le Président de l'Europe, notre continent serait une vraie union, forte, riche, prospère et surtout indépendante de la botte de Washington et de ses sbires de l'Otan. Voilà pourquoi Obama veut faire la guerre (même que de mots) avec Poutine. Vive Novorossia libre !!
Réponse de le 23/08/2014 à 15:53 :
Marine Présidente et la France redeviendra la grande amie de la Russie, les choses iront s'améliorer et nous serons enfin libres de l'Otan et de la botte de Washington !
a écrit le 23/08/2014 à 14:53 :
Tous aux abris ! Une invasion humanitaire ! Ooh, mon Dieu, ils vont tous guérirrrrrrrrrrrr !!!
a écrit le 23/08/2014 à 13:21 :
Assassiner sa propre population c'est bien selon l'UE, apporter une aide humanitaire c'est mal, l'Europe c'est la guerre monsieur Hollande.
a écrit le 23/08/2014 à 11:52 :
"... couverture à des livraisons d'armes..." La Russie dispose d'une logistique autrement plus efficace et furtive pour livrer des armes en contrebande. On l'a vu en action dans les conflits du moyen-orient. Cette livraison humanitaire est seulement un moyen de mettre l'occident en face de ses contradictions et son hypocrisie. C'est aussi un acte de propagande forcément diabolisé, et toute intervention contre ce convoi risque de se transformer en déclaration de guerre que ni l'Ukraine ni l'occident n'auront les moyens de maitriser...
Réponse de le 23/08/2014 à 12:38 :
Et la "correction" continue....
a écrit le 23/08/2014 à 11:03 :
Otan'en emporte le vent, avec le désastre de l'ex'Yougoslavie il vaudrait mieux qui cette alliance de malheur ferme boutique, la plus grande erreur de l'OTAN, aussi bon que les USA, détruire des pays souverains et diviser les peuples. La France doit quitter l'OTAN.
Réponse de le 23/08/2014 à 11:17 :
Bonjour à tous. N'accordez surtout pas la moindre attention à la propagande anti-Poutine excessive et ganache qui sévit dans ce forum. Allons aux faits qui nous intéressent. L'OTAN ne récupèrera jamais la Crimée pour en faire une base militaire, la Crimée est redevenue une région russe et il serait fort intéressant de voir l'armée ukrainienne essayer d'y remettre les pieds, même simplement un orteil ! et ce même avec l'aide des USA envahisseurs, de l'UE son valet de chambre, du Canada valet des US, de l'Australie valet du Royaume-Uni, de la Pologne valet du monde entier, des Martiens, des Schtroumps et des X-men !! ce sera impossible. Le reste c'est de l'amusement pour journalistes, les semeurs d'intox de tous bords, les nostalgiques de la Guerre Froide…

La Crimée était le but a atteindre pour l'OTAN, c'était la pierre angulaire du projet euro-sioniste-américain d'envahir la Russie. C'est raté – royalement raté. Les russes le savent, les américains le savent et un jour vous le saurez vous aussi. Bon dimanche à tous.

Ou presque tous.
Réponse de le 23/08/2014 à 11:52 :
Les connaissances de géographie et de l'Histoire géopolitique européenne des autorités américaines est à la hauteur de celle de leurs représentants (Obama, Kerry) et leur porte-parole (Jen Psaki, Marie Harf…), c-à-d, désastreuses. Pour le plus grand amusement de la presse étrangère, mais pas pour la presse alignée sur le diktat de Washington, bien entendu. Celle-ci retient le rire et fait semblant d'avoir compris le charabia débité par les maîtres qu'elle tant admire...

A propos de l'OTAN, ce tigre de papier qui devrait être dans un musée, plutôt, elle a tout simplement raté le coche. Et très probablement doit battre en retraite successive (d'abord le pays baltes, après la Pologne, ensuite l'Allemagne…) des frontières russes jusqu'à sa tellement souhaitée et désormais envisagée disparition du continent européen. C'est un monstre de la Guerre froide sans plus aucune raison d'exister, un trou à sous pour les appauvrissantes économies européennes, donc il faut en finir et vite.

L'OTAN n'a jamais été en mesure de se confronter à l'armée russe, voilà le coeur du sujet. Mais leur dirigeants s'accrochent à leurs emplois et font des menaces vides. Or des menaces qui ne verront jamais le jour, c'est certain. L'OTAN est devenu un tigre de papier qui embauche quelques va-t-en guerre en Europe et en Amérique, des bureaucrates qui savent que leurs jours sont bel te bien comptés.

Comme vous l'avez bien dit, si l'OTAN et les Etats-Unis veulent faire connaissance avec LE soldat russe, le vrai, qu'ils posent ne serait-ce qu'un bout d'orteil sur le territoire RUSSE de la Crimée. Ils trouveront à qui parler !!! et ils le savent. La preuve : l'OTAN ne fait que menacer comme un vieux Saint-Bernard face à un ours grizzly. Le Russe n'est jamais aussi redoutable que lorsqu'on l'attaque CHEZ LUI !!! Un certain Napoléon et un autre Hitler en ont fait la catastrophique expérience. Or la Crimée était, est et restera RUSSE !!!

Faute d'une politique européenne commune (et que vraisemblablement n'existera jamais) la France et les autres sont devenus des simples spectateurs du ballet diplomatique entre l'Allemagne et la Russie. Même les non-européens de Washington ne sont plus présents sur la scène ukrainienne. Angela Merkel doit se rendre aujourd'hui à Kiev, somme toute, elle représente plus que jamais l'Union Européenne. Cependant Frau Merkel doit comprendre que la Russie n'est pas la Serbie – le dérapage peut être fatale !
Réponse de le 23/08/2014 à 12:36 :
Les camions russes sont déjà rentrés en Russie, la population de Novorussia les a accueilli avec des larmes de joie, la distrubution des vivres commence à être faite de façon organisée et beaucoup de vies humaines seront sauvées grâce à la détermination de ce grand homme d'État, l'Européen Poutine.

Malgré la hideuse propagande occidentale, le CICR avait donné son OK après l'inspection et Kiev avait donné aussi son autorisation pour le convoi. Mais Poutine, le Grand (que son nom soit loué !) avait laissé transparaître que si quelque chose arrivait aux conducteurs, l'armée russe ferait son entrée en Ukraine pour de bon. Avec ou sans Otan !!
Réponse de le 23/08/2014 à 16:50 :
le loup est le valet de l'ours
Réponse de le 23/08/2014 à 20:07 :
mais au moins il signe ses posts de son vrai nom, pas toi ?
a écrit le 23/08/2014 à 10:35 :
Je rigole bien de bon matin à lire les commentaires de cet article. 1er constat : la grande majorité des commentaires tentent de justifier l'action de Poutine depuis le début du conflit avec des arguments sortis de nul part et la pluspart du temps inventé. 2ème constat : les pro poutine (ou le pro poutine qui utilise plusieurs pseudo) utilisent une rhétorique digne de la Guerre Froide (ukrainien nazi, agent des USA, j'en passe et des meilleurs) et traitent de troll quiconque souhaite exprimer une opinion différente. 3ème constat : les pro poutines invente même des preuves que personnes n'a vu car elles sont cachées (hilarant le commentaire qui précise que l'avion avait été abattu par les ukrainiens sur ordre des USA avec toutes les preuves bien rangées à l'abri des regars, sauf apparement celui du commentateur) ou bien invente des faits pour discréditer l'occident (la GB s'allie avec Assad pour virer l'EI). 4ème constat : aucune remise en cause des crimes passés de Poutine concernant la Tchétchénie ou la Géorgie pour ne citer que ça. Seul des esprits faibles et maléables tomberaient dans le panneau de cette gorssière propagande pro russe digne de celle des nazis montrant le Juif comme un être espiègle et vicieux avec son grand nez et ses doigts crochus.
Réponse de le 23/08/2014 à 10:44 :
Une conversation privée de deux soldats US basés en Italie a été enregistrée par quelqu'un qui se trouvait proche à eux dans un bistrot de bord de mer. En voici un extrait en v.o. suivi de la traduction française:
1 : "Odd that the US is supporting terrorists in Syria and supporting fascists in Ukraine."
2 : "not odd. it's typical for the US foreign policy."
Un : Bizarre que les US soutiennent des terroristes en Syrie et des fascistes en Ukraine.
Deux : Pas bizarre. C'est tout à fait normal dans la politique étrangère US.

Si même des soldats américains ne comprennent pas les inavouables incohérences de leurs supérieurs comment veut-on qu'un citoyen lambda français (et déjà à la retraite) puisse-t-il venir à un forum journal parisien pour les expliquer ?
Réponse de le 23/08/2014 à 10:52 :
Rapport avec l'entrée du convoi russe en Ukraine?
Réponse de le 23/08/2014 à 10:59 :
Mon constat : quelque soit votre opinion il ni a pas de quoi rigoler et être hilare quand des gens se font tuer des deux cotés. Ce qui se passe en Ukraine mérite autre chose que ce genre de commentaire.
Réponse de le 23/08/2014 à 14:14 :
"chich" il sera mieux que tu écoutes un peu BFM , BBC et d autres chaînes d info, lire Fincial Times et d autres au moins depuis 2008.peut être que c est toi qui ne comprends pas aux enjeux politiques, mais il ne s agit pas de poutin, la fin c est de créer un besoin/"une soif"/ une dependence de l energie produite par USA.
a écrit le 23/08/2014 à 1:13 :
Les magnats russes du secteur alimentaire vont connaître une période faste. "Les prix du gros ont déjà augmenté. Cette situation leur rapporte déjà", a dit à Reuters Sergueï Lisovsky, un ancien nabab du secteur devenu sénateur. Les autorités russes avaient mis en garde les producteurs russes contre les hausses du prix à l'occasion de l'embargo. Mais, dans les jours qui ont suivi sa mise en place, le prix de saumon a pu bondir jusqu'à 60%, se retrouvant à plus de 22 dollars (16,6 euros) le kilo dans certains magasins. D'après certains distributeurs, le prix de boeuf et du fromage devraient également monter d'au moins de 30% puisque les importations de ces produits couvraient entre 30% et 50% de la consommation locale. L'action de la poissonnerie Russkoe More a quelque 23% le jour de l'annonce de l'embargo puis encore près de 19% le lendemain. Guennadi Timchenko, ami de Vladimir Poutine et homme d'affaires, avait pris une participation de 30% dans Russkoe en 2011, faisant le pari d'une hausse de la demande pour le saumon. A la suite de la première salve de sanctions prises en mars par les Etats-Unis à l'encontre de certaines personnalités et sociétés russes, Guennadi Timchenko a cédé sa participation à son gendre. Le producteur de viande Ros Agro va également profiter de l'embargo sur les importations, a déclaré Maksim Basov, directeur général de la société. Cette dernière avait fondée par l'homme d'affaires Vadim Moshkovich. Il en a transféré la propriété à sa famille après être devenu sénateur en 2006 en tant que membre du parti Russie unie, le parti au pouvoir présidé par le Premier ministre Dimitri Medvedev. Miratorg, premier producteur de viande de porc en Russie avec un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars, a reçu, fait rare dans le secteur agro-alimentaire, de substantiels prêts de l'Etat. Sergueï Lisovsky a pu par le passé profiter de mesures de rétorsion commerciales. Quand, dix ans auparavant, la Russie avait banni les importations de poulets américains en raison à des sanctions de Washington visant l'acier russe, il avait justement investi peu avant dans des batteries de poules.
Réponse de le 23/08/2014 à 1:17 :
L’embargo va obliger les producteurs a brader leurs produits sur le marché Européen, de quoi vous plainiez vous ? Une nostalgie pour les tomates à 3 euro le kilo ???
Réponse de le 23/08/2014 à 4:31 :
Il parlait à juste titre du marché russe. En France il y aura baisse et adaptation, le marché russe pour les français ce n'est pas énorme.
Réponse de le 23/08/2014 à 6:21 :
Poutine, Iavlinski et Zuganov sont dans un avion. Soudain, le moteur tombe en panne, l'avion commence à tomber, et il n'y a qu'un parachute. Iavlinski dit:
- Je propose d'organiser un vote secret pour déterminer qui aura le parachute.
Poutine gagne, prend le parachute, dit adieu à tout le monde et saute.
Iavlinski: - Que faire, c'est la démocratie... Zuganov:
- Il n'y a qu'une chose que je ne comprends pas: comment a-t-il réussi à nous devancer de 1800 voix ?..
Réponse de le 23/08/2014 à 9:52 :
Toi qui fait ton cinéma contre Poutine à nous donner le tournis, tu savais qu'il y a des mercenaires français qui sont allés combattre du côté des ceux qui luttent pour l'indépendance de la Novarussie ? alors pourquoi au lieu de rester assis sur ton fautiel en train de nous balancer des ignominies contre le peuple russe, ne vas-tu en faire de même sur le front à Donestk ? c'est facile "faire la guerre de mots" à Poutine lorsqu'on a les fesses bien posées sur un coussin devant un ordinateur.
Réponse de le 23/08/2014 à 10:31 :
Si tu lis anglais, mon troll, alors fais un petit tour de ce coté ici ça vaut le détour :

online.wsj.com/articles/ukraine-suffers-heavy-losses-in-counterattack-by-pro-russia-rebels-1408626401

The Wall Street Journal est le journal de la droite financière américaine, conservateur et facho, enfin celle qui détient les valeurs dont tu es l'un des plus grands dévots. Le fait du TWSJ publier un tel article c'est la meilleur preuve que la victoire des séparatistes en Novorussia est déjà UNE RÉALITÉ.
Réponse de le 23/08/2014 à 17:43 :
Aussi des mercenaires fachos français qui se battent coté pro-russes.
Qu'attends tu pour faire ta valise?
a écrit le 23/08/2014 à 0:25 :
MOSCOU (Reuters) - L'économie russe s'est contractée en rythme annuel au cours des deux derniers mois, a annoncé vendredi le ministère de l'Economie, un recul qui conforte les craintes d'une récession en 2014 sur fond de tensions commerciales liées à l'Ukraine.
Dans son rapport macroéconomique hebdomadaire, le ministère estime que le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,2% en juillet par rapport au même mois de l'an dernier, après une baisse de 0,1% en juin. Le nouveau chiffre publié pour juin tranche avec l'estimation initiale, qui donnait une croissance de 0,6% après +1,3% en mai. "La révision est forte. C'est globalement un signal préoccupant qui suggère que l'économie continue à perdre de son élan", a commenté Dmitri Polevoï, chef économiste en charge de la Russie chez ING. Les estimations de croissance du ministère sont publiées quelques jours après des chiffres du Service national des statistiques montrant une baisse de 2% de l'investissement en juillet, après un bref rebond en juin, et une hausse de 1,1% seulement des ventes au détail. Le gouvernement de Dmitri Medvedev prévoit officiellement une croissance de 0,5% cette année et le ministère de l'Economie a déclaré récemment tabler sur un chiffre d'environ 1%. Pour Dmitri Polevoï, ces prévisions semblent toutefois de plus en plus difficiles à atteindre. Sur les sept premiers mois de l'année, le PIB russe a augmenté de 0,7% selon les derniers chiffres du ministère de l'Economie mais ce rythme devrait ralentir. "Le risque d'une croissance négative (du PIB) en rythme annuel est toujours élevé et les tensions géopolitiques vont probablement accroître les risques", dit l'économiste d'ING. Le ralentissement de la croissance s'accompagne d'importantes sorties de capitaux et d'une chute de l'investissement, que les analystes expliquent par la crise ukrainienne et à l'impact des sanctions occidentales.
Des économistes interrogés fin juillet par Reuters ont dit s'attendre en moyenne à une croissance de 0,3% seulement sur l'ensemble de 2014.
Réponse de le 23/08/2014 à 0:34 :
Ben dans la même logique, l'Euro est néfaste à la croissance Française, on devrait donc en sortir !
Réponse de le 23/08/2014 à 0:41 :
et le FN est néfaste à la France, on devrait donc le sortir !
Réponse de le 23/08/2014 à 0:42 :
L'euro n'est qu'une monnaie comme une autre donc il n'est nuisible que dans la petite tête des "penseurs" du FN. Aucune monnaie n'est durablement nuisible. Reporter les causes structurelles d'un problème sur une monnaie c'est ne rien connaître à l'économie.
Réponse de le 23/08/2014 à 1:15 :
Il serait bien plus utile de sortir du FN que de l'euro !
Réponse de le 23/08/2014 à 1:28 :
Ben voyons, alors pourquoi on a dévalué de 1 DM = 1 FF à 1 DM = 3 FF en 30 ans alors ?? Vous voulez "structurer" les taux de natalité et mener à la baguette le vieillissement divergeant des populations pour tenir votre monnaie unique peut être?
Réponse de le 23/08/2014 à 4:39 :
@ Inflation : L'évolution Franc/DM ne s'est pas fait sur des considérations démographique en l'espèce ! De même que la monnaie unique repose sur bien d'autres paramètres. La démographie n'est pas figée dans le temps et l'immigration ou d'autres facteurs compensent. L'euro est une excellente monnaie, c'est pourquoi bien d'autres comme Poutine parmi d'autres zones tentent de la copier.
Réponse de le 23/08/2014 à 11:11 :
Oui, le FN est néfaste pour ceux qui ont vécu et qui vivent encore d'énormes avantages et privilèges obtenus durant toutes ces années et qui n'ont pas envie que cela change pour EUX. Et les domaines sont variés : sociaux, économiques, financiers... et tout cela au détriment de millions de personnes qui travaillent ou essaient de s'en sortir. Seulement, aujourd'hui et dans les mois et années qui arrivent, les choses vont changer, on le sent dans la rue et dans les pensées !
Réponse de le 23/08/2014 à 11:59 :
Le roi du copié-collé, toujours borné avec les mêmes agences de propagande pro-Washington (Reuters, UP, AFP...), c'est désolant...
Réponse de le 23/08/2014 à 14:09 :
Ben dites, si le Francs a glissé de 335 % en 35 ans, par quel miracle on tiens la corde d'une parité fixe maintenant? Vu que la désindustrialisation en France est une réalité, doit y avoir un loup...
Réponse de le 24/08/2014 à 0:04 :
@ 14.09 Vous sortez des chiffres absurdes. Eco ne disait pas çà.
a écrit le 23/08/2014 à 0:02 :
Vous vouliez savoir qui a abattu le Boing, eh bien vous ne le saurez pas !!!
Comme les résultats de l'enquête ne sont pas ceux attendus, les pays concernés ont signés un accord pour classer "secret défense" les fameux résultats. Je ne vous dit même pas sous la pression de qui cet accord a été imposé. Il semblerait que la Malaysie ait refusé de signer, mais ça reste à confirmer.
Mort de rire...
Réponse de le 23/08/2014 à 4:59 :
L'ambassadeur russe Vitaly Churkin a affirmé que les camions qui ont franchi la frontière transportent des générateurs électriques, du sucre, du thé et de la nourriture pour bébé. Il y a en effet beaucoup de naissances de bébés localement donc selon la Voix de la Russie Ria Novosti, ce sont les bébés qui ont fait chuter le vol MH17. Enfin c'est la plus récente version la 300eme du Kremlin à propos du MH 17...on attend d'autres versions du Kremlin
Réponse de le 23/08/2014 à 9:56 :
Ne gaspillez votre temps avec cet individu, il est d'un anticommunisme primaire, doit être un gaucho frustré de son Président qui s'attaquer aveuglement à la Russie et au FN. Voilà le résultat d'avoir installé l'internet dans les asiles....
a écrit le 22/08/2014 à 23:59 :
Le journaliste russe Aïder Moujdabaïev écrit sur son compte Facebook : «Libérez le journaliste Sténine ! Libérez l’aviatrice ukrainienne Savtchenko et le réalisateur Sentsov ! Libérez les journalistes russes du mensonge et de la bassesse dans lesquels se vautre notre profession ! J’ai vu mes collègues de Ria Novosti manifester pour la libération d’Andreï Sténine. Quand manifesteront-ils pour protester contre la censure et le rôle de soldats qu’on leur fait jouer dans cette guerre non déclarée contre l’Ukraine, quand diront-ils non à cette propagande qui a rendu fasciste notre propre peuple ?
Quand chacun de nous dira-t-il "je ne veux plus mentir", quand nous extirperons-nous de ce bordel honteux où nous avons vendu notre profession, où nous nous sommes vendus nous-mêmes ? Pourtant, on ne nous ni battus ni torturés, on nous a juste payés. Je ne peux pas imaginer une plus grande honte. Mes ex-amis ont été décorés en secret par le Kremlin pour leur travail sur la Crimée et ils ont peur de le révéler, car ils savent que c’est la récompense pour s’être prostitués. Je sais bien que ce ne sont que des mots et qu’on ne fera pas ce que devrait nous dicter la morale : demander pardon au peuple ukrainien et cesser de monnayer notre conscience. Nous irons jusqu’au bout de ce chemin qui nous conduira vers notre propre Nuremberg. Tant pis pour nous. Plus tard, nous aurons honte devant nos enfants et nos petits-enfants : ils trouveront les mots pour qualifier ce que nous avons fait. Que vaudra l’argent que nous avons accepté devant leur mépris et leur condamnation ? C’est une vieillesse honteuse qui nous attend … Le journalisme russe est mort.
a écrit le 22/08/2014 à 23:31 :
Il y a sur le forum de la Tribune un très désagréable Troll qui diffuse ses aigreurs contre l'État russe et le gouvernement de Vladimir Poutine à propos de tous les sujets, inconditionnellement.
 Ce troll bavard et hideux se cache sous de multiples pseudos et se répond à lui même pour faire croire qu'il n'est pas isolé dans son désoeuvrement absolu, et aussi pour masquer son désarroi de constater que la politique et la stratégie de Poutine s'avèrent gagnantes vis-à-vis de celles de Washington et de Bruxelles, la concision impériale du Président russe devant le flot de déclarations absurdes des dirigeants américains et européens, et de l'impuissance des forces de l'OTAN face à l'armée russe.
L'autre problème de ce troll multi masques et répétitif, assez pénible par des moments, c'est qu'il est d'un anti-communisme primaire qui remonte même avant la Guerre Froide, la nature des citations contenues dans ses propos nous font penser qu'il s'agit d'un retraité très conservateur et égaré, dans une sorte de délire aussi inconséquent que stupide.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:39 :
Moi j'ai plutôt constaté qu'il y a un admirateur du dictateur et envahisseur Poutine qui emploie différents pseudos pour sortir toujours les mêmes âneries. C'est en dehors des réalités, relève de la propagande et n'apporte aucun élément nouveau, autant lire directement la Voix de la propagande de la Russie ou Ria Novosti celle de Poutine.
a écrit le 22/08/2014 à 23:22 :
Au lieu d'envahir ses voisins, Poutine devrait penser à rendre les vols de son prédécesseur Staline, à savoir la moitié de la Pologne, une partie de la Lithuanie et des pays baltes, la Carélie Finlandaise, de la Moldavie Roumaine, l'est de la Hongrie, les îles Kouriles japonaises etc
Réponse de le 23/08/2014 à 0:25 :
La moitie de la Pologne ? Vous voulez dire l'Ukraine devrait être Polonaise ? Et la Crimée on l'a rattache à la Turquie des tartars, c'est ça ?
Réponse de le 23/08/2014 à 0:37 :
Non la partie polonaise annexée à la Russie. La Crimée est ukrainienne puisque le référendum a été réalisée sous occupation russe et sans délai ni débat avec une participation de 15% et seulement 30% de votes favorables selon des instituts russes au rattachement à la Russie, donc nullement valable.
Réponse de le 23/08/2014 à 0:54 :
Les Pol se foutent de Kaliningrad !
Réponse de le 23/08/2014 à 1:19 :
@ Pologne : C'est vous qui le dites, faîtes un référendum. Idem en Finlande avec la Carélie etc
Réponse de le 23/08/2014 à 1:33 :
Kaliningrad est grand comme deux départements, mais vous prenez les lecteurs ici pour des burnes quand vous dites "à savoir la moitié de la Pologne". Vous êtes pour les referendums maintenant, comme en Crimée alors ?!!
Réponse de le 23/08/2014 à 13:19 :
Oui et Israël rendre la Palestine
a écrit le 22/08/2014 à 23:18 :
La Russie est aujourd’hui contrainte d’importer les systèmes d’armes qu’elle ne sait plus produire. Le cas des bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la classe Mistral est, à ce titre, emblématique, mais n’est que le plus connu. Compte tenu de l’incapacité chronique des chantiers navals russes à honorer dans les temps et suivant les prix convenus les contrats conclus avec le Kremlin, celui-ci va sans doute se tourner davantage encore vers les industries de défense occidentales dans les années à venir afin de mener à bien la modernisation de ses forces. Et cette politique d’achats sur étagère n’est pas, loin s’en faut, l’apanage exclusif du segment naval.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:21 :
FSB....?.... Fédération du Soldat Belge ?.....
Réponse de le 22/08/2014 à 23:41 :
heheheheheheheh excellent !
Réponse de le 23/08/2014 à 0:40 :
Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (les soutiens et penseurs du dictateur envahisseur Poutine)
Réponse de le 23/08/2014 à 1:38 :
Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie....S.F.S.F.R, zut ça colle pas, moi préfère Fédération du Soldat Belge
Réponse de le 23/08/2014 à 4:45 :
essayez KGB ou Poutine si vous êtes dictateur envahisseur et mafieux, çà va vous parler de suite.
Réponse de le 23/08/2014 à 10:56 :
FSB = Fédération du Soldat Belge !!!! ex-cel-lent !!!! ça m'a fait bien rigoler
a écrit le 22/08/2014 à 23:08 :
Poutine va créer le chaos en Europe après l'invasion de la Transnitrie, de la Géorgie, de la Crimée, de l'Ukraine...tout comme son droit de veto a créé le chaos en Syrie.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:11 :
Oui, vous auriez aimé participer à la création de l’État Islamique en Syrie, ça se voie !!!
Réponse de le 23/08/2014 à 0:08 :
Poutine avait déjà compris qu'aider les rebelles syriens d'était aider les islamistes. Obama se retrouve obligé de bombarder ceux qu'ils voulait armer il y a à peines 6 mois!
Réponse de le 23/08/2014 à 11:08 :
Erreur, Poutine n'est pas socialiste.
Réponse de le 23/08/2014 à 14:42 :
@Aprės Hitler, Mussolini,,Staline, voilà Poutine. Je souhaite rappeler que Poutine n'est pas socialiste.
a écrit le 22/08/2014 à 23:05 :
Faut pas s'exciter, le convoi est déjà arrivé - y a pas 150 kms entre Donesk et la frontière !!
Réponse de le 23/08/2014 à 0:02 :
le convoi est arrive
Réponse de le 23/08/2014 à 0:44 :
Merci pour les armes dans les colis alimentaires.
Réponse de le 23/08/2014 à 15:50 :
Vous parlez de Strelkov sans en avoir aucune idée. C'est pas sérieux ça, du tout. Je vous propose donc d'aller connaître un peu plus sur la personne de Igor Strelkov avant de venir parler de lui dans vos répliques.
www.vineyardsaker.fr/2014/08/23/mythe-russe-porte-nom-igor-strelkov/
a écrit le 22/08/2014 à 23:04 :
Je comprend pas quelque chose: au début on parle de camions qui franchissent illégalement la frontière pour lire ensuite que des chars, véhicules et artillerie ont été livré par les russes.
Pourquoi tant de bruit pour des camions soi-disant d'aide alimentaire et rien au sujet des livraison d'armement et matériel militaire roulant ?
Réponse de le 22/08/2014 à 23:36 :
Remarquez que les Occidentaux s'octroient le droit d'armer les indépendantistes Kurdes en Irak alors que l'Irak est un pays souverain....mais qu'ils trouvent inacceptable que les Russes arment les pro-russes en Ukraine. Hypocrisie!!!!
Réponse de le 23/08/2014 à 0:30 :
Ce n'est que le début, demain les Kurdes créerons le Kurdistan, avec une partie de territoire Turc - et bien sure avec 'nos' armes, ça promets...
Réponse de le 23/08/2014 à 0:31 :
En suivant votre logique qui mélange tout, il faudrait donc armer l'Ukraine face à l'invasion russe.
Réponse de le 23/08/2014 à 1:15 :
Non, c'est la logique des Américains ! Mais personne ne devrait armer personne ! Les dérives en Syrie, le désastre en Libye sont des preuves suffisante, non ?
a écrit le 22/08/2014 à 23:03 :
Au fond, après le pacte Ribbentrop Staline de 1939/1941, quand Hitler a envahi la Russie, c'était tout simplement de l'aide humanitaire. J'ai enfin compris grâce à Poutine ce que voulait dire aide "humanitaire".
Réponse de le 22/08/2014 à 23:09 :
Moi c'est en Libye que Sarkozy m'a déniaisé sur ce que voulait dire aide "humanitaire" (mais BHL est très fort aussi).
a écrit le 22/08/2014 à 23:02 :
Il est temps de renforcer l'Europe et l'Otan de même que de diminuer fortement notre dépendance aux énergies fossiles face à cet envahisseur impérialiste de Poutine dont le FN est le parti collabo en France.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:05 :
Pourquoi l'OTAN (et quelques trolls de ce forum) ne nous fichent pas la paix d'une fois pour toutes ? vive le convoi de Poutine, vive la Novo russia !!!
Réponse de le 22/08/2014 à 23:29 :
Novo Russia = rêve de frustré nostalgique de l'Urss qui s'est effondrée toute seule !
a écrit le 22/08/2014 à 23:02 :
coupez ou intercepter le retour du convoi de camion avant la frontière et vous aurez les preuves flagrantes de l'ingérence de la Russie dans le conflit Ukrainien depuis le début du mouvement de protestation à Kiev !
Réponse de le 22/08/2014 à 23:12 :
C'est évident. Le FSB ne cesse de manipuler la situation.
a écrit le 22/08/2014 à 22:57 :
A mon avis ils veulent évacuer des civils... avant que cela ne pète davantage.. C'est donc le "retour des camions" qui sera humanitaire. Quoi qu'on pense de la situation "politique", il y a déjà plus de 700 000 personnes qui ont fuit l'Ukraine pour la Russie... C'est une réalité absolument énorme, une vraie catastrophe humanitaire. On peut tout de même comprendre que les Russes ne restent pas amorphes devant cela...
Réponse de le 22/08/2014 à 23:02 :
ca resemble aux trains qui partaient à Dachau.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:02 :
c'est bien vue en tant qu'analyse....le problème c'est laisser Novorussia livré aux nazis et à l'Otan, ils iront planter leur missiles à la frontière russe et Poutine ne va pas le permettre, du tout.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:15 :
Il y a bien plus de nazis à Moscou qu'à Kiev.
a écrit le 22/08/2014 à 22:47 :
mais attendez....je rêve ou je cauchemarde?
L'Europe et l'OTAN mettent plus d'une semaine pour donner l'autorisation aux camions humanitaires d'arriver à la frontière, n'ont toujours pas vérifié le contenu des dits camions et estiment qu'il y a violation des frontières?
Si je résume, l'EU :
- attend que l'aide alimentaire soit périmée
- snobe les russes
- n’envoie aucune aide humanitaire (les malheureux n'ayant pas l'intelligence de penser comme eux!)
- aide des rebelles qui ont limogé un président légitimement élu...mais critiquent une soit disant violation de frontières...
bel exemple de démocratie occidentale!
("si tu ne penses pas comme moi, tu peux crever de faim et de froid, on s'en fout, on bloque les aides humanitaires, na!")
Réponse de le 22/08/2014 à 22:53 :
Les conserves russes sont si nulles qu'elles sont périmées en 1 semaine ? Qu'ils les gardent alors.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:56 :
Si la France quitte ce bras armée américain en Europe qui est l'Otan, vous pouvez noter, il y aura un effet domino pour les autres pays. Et alors là c'est le moment de voir si les USA sont même cette surpuissance qu'ils font croire aux autres ou si ne sont qu'un tigre en papier.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:47 :
C'est sûr qu'accumuler des armes comme l'Urss en son temps c'est une super idée dont a vu le résultat dans les années 90... l'économie russe égale à celle de la Belgique et encore...
a écrit le 22/08/2014 à 22:45 :
les ukrainiens attendaient peut etre que les denrées périssables contenues dans les camions deviennent inutilisables...
bref, qui peut sérieusement imaginer que les russes, avec les services secrets les plus efficaces de la planète, font transiter des ARMES dans des convois de gros camions BLANCS?
sérieusement? arretons cette psychose anti-russe..
Réponse de le 22/08/2014 à 22:54 :
Ils avaient fait pareril en Géorgie, on connait la suite
a écrit le 22/08/2014 à 22:45 :
Il serait grand temps que vous fassiez le ménage dans vos commentateurs. L'un d'eux en particulier. Les commentaires en deviennent illisibles.
A moins qu'il ne s'agisse de votre personnel ou sous-traitant ce qui expliquerait le nombre de fois où il est impossible de lui répondre.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:56 :
Oui, de quoi s'interroger, en effet,mais répéter un mensonge 100 fois ne fait pas une vérité. Ça doit être un survivant du Stalinisme traumatisé, car au temps d'internet, l’information fini toujours par circuler.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:00 :
je ne comprends pas non plus, à quoi bon laisser les commentaires barbants d'un ou de deux types qui ne font que copier-coler les textes des journaux sur internet ? ça devient nauséabond, carrément.
a écrit le 22/08/2014 à 22:44 :
Et alors !!! La Finance Internationale a dépecé la Yougoslavie et même la Serbie mais elle est prête à faire la guerre pour que les Ukrainiens russophones ne se séparent pas de Kiev. Vive Poutine...
Réponse de le 22/08/2014 à 22:56 :
Les ukrainiens veulent rester en Ukraine, rien à voir avec la Yougoslavie.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:27 :
Détrompez moi mais en Centre Afrique l'armée française est bien intervenue contre un gouvernement en place?
Réponse de le 23/08/2014 à 0:47 :
Avec accord de la majorité de l'Onu, très différent des invasions de Poutine. Gouvernement d'ailleurs parti en Centrafrique. Et la France n'a pas volé une partie du territoire de Centrafrique, ni envoyé des miliciens déguisés etc.
a écrit le 22/08/2014 à 22:43 :
Attendons cet hiver qu'on nous promet froid, très froid. En effet, tout le charbon d'Ukraine viens de Donetsk. Si la situation se calme pas avant l'hiver, Kiev sera piégé pour garder sa population au chaud (et éclairé - c'est pas Tchernobyl qui va leur fournir du courant...), et perdra le soutien de la population à l'Ouest - ce sont tous des Ukrainiens ne l'oublions pas. C'est maintenant ou jamais, voilà pourquoi on se permets tout les coups du coté de Kiev !
Réponse de le 22/08/2014 à 22:47 :
T'inquiète, ils achèteront des doudounes canadiennes, américaines, norvégiennes, suédoises etc c'est bien plus malin que de brûler du charbon polluant et Poutine se fera niquer une fois de plus.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:53 :
Vous avez raison. D'ailleurs les stratèges ukraniens et américains à côté du grand stratège qui est Vladimir Poutine sont comme des nains latinos maladroits ! le comble, quoi ! mais le pire c'est que les Européens oublient que l'hiver s'approche et sans le gaz russe c'est le gel pour les allemands, mais il va faire froid chez nous aussi.
a écrit le 22/08/2014 à 22:41 :
L'Ukraine a longtemps constitué un casse-tête pour le Kremlin et a été le théâtre d'affrontements armés incessants. Tout au long des années 1920, on a recensé des centaines d'attaques contre le régime soviétique. Les Ukrainiens se battaient pour leur liberté et il a fallu la famine (évidemment orchestrée) de 1932-1933 pour briser la volonté de la nation, marquant ainsi la fin de la phase active de la résistance. Une fois écrasé le mouvement de libération, les dirigeants de l'empire soviétique ont entrepris d'assimiler l'Ukraine au sein de leur concept d'une "nouvelle communauté historique". Par la pratique de la dissimulation et de la falsification de l'histoire, l'oppression de la culture nationale et de la langue a atteint son paroxysme durant les dernières décennies de l'URSS. En vain. La résistance est devenue morale plutôt que militaire, elle a pris la forme de discours de dissidents, d'œuvres artistiques patriotiques. Alors que le Kremlin la croyait débarrassée du "nationalisme bourgeois", l'Ukraine était prête à reprendre son destin national en main et à créer son propre Etat quand l'empire s'est effondré. Mais au fil des vingt-trois ans d'indépendance, l'ancien "grand frère" n'a jamais renoncé, recourant d'abord au chantage économique, puis à l'implication dans la vie politique, et enfin à l'intervention militaire directe. Le tout n'est pas, une fois de plus, motivé par des considérations pratiques, mais par un schéma de pensée idéologique. Il y a vingt ans, le gourou de la géopolitique moderne, Zbigniew Brzezinski, l'a parfaitement exprimé : "Sans l'Ukraine, la Russie cesse d'être un empire." La réalité, c'est que la Russie refuse de renoncer à ce statut d'empire et à s'engager dans le processus qu'ont connu les autres grandes puissances continentales au fil du siècle précédent. C'est sous cet angle qu'il faut comprendre la guerre qui a commencé il y a cent ans, et dont nous vivons aujourd'hui la fin. Elle a débuté en 1914, et s'est déroulée en plusieurs étapes : l'élimination de la monarchie absolue (Première Guerre mondiale), la disparition des empires coloniaux (Seconde Guerre mondiale), l'avènement de la société civile (guerre froide). C'est pourquoi, pour toute l'Europe, il est vital que l'Ukraine l'emporte sur la Russie en cette ultime phase décisive de la guerre. La victoire de Kiev signifierait la fin du modèle impérial de développement, le rejet du paradigme du XIXe siècle, et un pas sur la voie qui devrait mener à la résolution des problèmes du XXIe siècle.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:49 :
Texte très intéressant, merci. Cà change de la propagande poutinienne basique d'un allumé admirateur du dictateur Poutine qui sévit ici.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:29 :
C'est toi même qui a lancé le copié-collé pour ensuite écrire la réplique à toi-même. Plus original tu meurs, Yvan ! mdr
a écrit le 22/08/2014 à 22:39 :
Voici la position officielle russe:
« Nous déclarons de nouveau que les garanties requises de sécurité du passage du convoi ont été données. Le CICR a reconnu officiellement que les garanties ont été données. Les formalités requises concernant les papiers ont été accomplies. Déployés dans le poste-frontières "Donestk" (région de Rostov, Russie), les frets sont prêts à subir le contrôle des gardes-frontières et des douaniers ukrainiens. »
« Les capitales ne cessant d'exprimer leur "vive préoccupation" par la situation dans le sud-est de l'Ukraine en sont informées. La formulation de façon artificielle de nouvelles et de nouvelles exigences porte un caractère de raillerie. »
« Il est impossible de continuer à tolérer l'arbitraire, le mensonge non dissimulé et le manque de volonté de passer des accords. Nous rejetons tous les prétextes pour faire traîner en longueur l'octroi d'une aide humanitaire aux habitants de la région où une catastrophe humanitaire a éclaté. La partie russe a décidé d'agir. Notre convoi humanitaire commence à faire route vers Lougansk. »
« Bien sûr, nous sommes prêts à ce que des personnels du CICR accompagneront le convoi et participeront à la distribution des frets humanitaires. Nous comptons aussi que des personnels russes du CICR prendront part à cette action, eux aussi. »
a écrit le 22/08/2014 à 22:38 :
La Tribune commence-t-elle déjà à modérer les propos solidaires au convoi russe pour privilégier le flot d'âneries anti-poutinesques qu'on voit par ici depuis un certain temps ? j'espère que non, que ce soit la liberté d'opinion qui prendra le dessus de la censure. Merci.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:46 :
Oui, il est lourd le mec anti poutine obsédé. En Mars il répété en boucle que l'armée Russe était "à 3H de Kiev". On attends toujours l'invasion Russe, 6 mois plus tard... L’Ukraine bombarde sa propre population, une guerre civile qui ne dit pas son nom...
Réponse de le 23/08/2014 à 10:02 :
C'est la faute aux modérateurs de La Tribune qui "modèrent" des propos qui s'opposent à ceux de ce fou anti FN et anti Poutine pour les laisser en totale évidence. Il vaut mieux ne plus venir à ce forum car avec un tel illuminé le vrai débat fout le camp. Bon week-end.
a écrit le 22/08/2014 à 22:22 :
Où en sont les résultats du crash de l'avion? l'analyse des boites noires?
Étonnant ce silence des Occidentaux.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:31 :
C'est pour ne pas gêner Poutine, les preuves vont être accâblantes.
a écrit le 22/08/2014 à 22:20 :
Il est temps de renforcer l'Europe et l'Otan de même que de diminuer fortement notre dépendance aux énergies fossiles face à cet envahisseur impérialiste de Poutine dont le FN est le parti collabo en France.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:24 :
Les partisans de la junte de Kiev à ce forum sont vraiment mal representés.
 Entre une groupie pro-Hollande-Obama-Merkel megalo et mytho, qui se moque de l'Ukraine et qui ne vit que par ses commentaires pathetiques d'abonné sur ce site et un papy pro-polonais qui croit que les russes veulent annexer la Pologne (Qui voudrait de ce pays ?) plus qqs admirateurs de Pravy Sektor et Svoboda aux bras bien tendus, le debat d'idées ne volent pas vraiment tres haut.
 Ras du sol meme.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:50 :
La France doit quitter l'Otan et plus jamais y revenir. Les américains qui aillent se confronter tous seuls avec la redoutable armée russe, il seront faits en miettes.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:36 :
Le résultat d'une guerre n'est connu qu'à la fin.
a écrit le 22/08/2014 à 22:09 :
Bravo les Russes! bravo, Vladimir Poutine!

Et merci pour la population civile! S'il fallait attendre le feu vert de la communauté internationale, beaucoup de civils seraient morts.

En 1942 certaines personnes ont attendu une aide qui hélas n'est pas arrivée...

Apprenons de nos erreurs.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:13 :
mais ses S300 n'arrivent déjà pas à abattre des avions israéliens ou turcs en Syrie alors l'Otan...
Réponse de le 22/08/2014 à 22:32 :
Attention. Ce convoi serait certainement surveillé par des AWACS russes. L'aviation, l'artillerie russe veillent, les fantassins sont sur le pied de guerre. Ils n'attendent qu'une étincelle, et ce sera "boum". Les USA sont actuellement sur tous les fronts : Irak, Chine, Libye, Ebola, trolls anti-Poutine ... Ça va être difficile.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:05 :
Il n'y avait donc pas de farine dans ces camions, les ukrainiens avaient donc raison de se méfier.
a écrit le 22/08/2014 à 21:57 :
C'est normal après plus d'une semaine ....de bullshit médiatique , cette guignolade pathétique du pouvoir autoproclamé élu ! (lol) de Kiev ...qui de surcroit instrumentalise la Croix Rouge....stop ! trop c'est trop...les bénéficiaires civiles ukrainiens en plus d'être victimes d'une guerre civile...doivent attendre les secours ralenti intentionnellement par leurs propre gouvernement....! vive la Russie, Poutine est un vrai homme d'État, pas ces guignols qui nous gouvernent.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:23 :
C'est encore pire, les énarques ne sont pas du tout sclérosés, ils perpétuent leurs rentes de situation, gavés de primes et d'avantages dont le commun des français n'imagine même pas le montant. N'oublions pas que 650 hauts fonctionnaires gagnent plus que le Président de la République sans obligation de résultat. Et ce sont des types pareis qui veulent faire une nouvelle guerre en Europe.
a écrit le 22/08/2014 à 21:53 :
Alors Fabius, la France ne soutient pas cette aide humanitaire aux civils ukrainiens à l'Est, n'est-ce pas ? Quand on voit comment vous vous pavanez en "accueillant" 40 irakiens chrétiens , pour vous donner un semblant d'humanité, et que vous n'avez pas une seule pensée pour les milliers de victimes ou de réfugiés ukrainiens, qui se font massacrer par la junte de Kiev que vous soutenez avec vos copains Kerry, Rassmussen et Porochenko. Vous ne serez jamais plus crédible dans vos déclarations, Fabius, prenez votre retraite et laissez la place aux vrais humanistes !
Réponse de le 22/08/2014 à 22:03 :
Vous pensez qu'il faille accueillir des miliciens essentiellement russes comme Strelkov ou Borodaï ? En somme vous proposez d'accueillir en France l'armée russe ? Il y a déjà assez d'espions russes comme cela.
a écrit le 22/08/2014 à 21:45 :
Au fond, après le pacte Ribbentrop Staline de 1939/1941, quand Hitler a envahi la Russie, c'était tout simplement de l'aide humanitaire. J'ai enfin compris grâce à Poutine ce que voulait dire aide "humanitaire".
Réponse de le 22/08/2014 à 21:48 :
C'est juste une question du fait que moi et ma famille nous faisons de soucis pour vous.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:55 :
Il était temps, les gens se font massacrés la bas, pas d'eau, pas de nourriture. Bravo à la Russie! Dernier bastion d'une civilisation européenne en plein déclin.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:10 :
Ce conflit a été déclenché par l'invasion de la Crimée par Poutine qui envoie ses milices et armements donc le fautif de ces crimes c'est Poutine. Tout comme en Syrie lorsqu'il a mis au début son droit de veto à une intervention majoritaire de l'Onu, on constate le résultat ensuite, il est désastreux.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:24 :
Pas du tout.

Ce conflit a été déclenché par le putch destituant le président ukrainien, certes corrompu, mais élu démocratiquement.

Tant que le président ukrainien était du coté européen, la corruption de son système était parfaitement acceptée par les politique et la presse.

Le lendemain où il a préféré l'offre Russe à l'offre Européenne, il a été descendu dans toute la presse. Subitement tout le monde s'est mis à le critiquer sévèrement. La surenchère est allée jusqu'au putch mettant à la tête de l'état de sombres personnages d'extrème droite.

Le début du conflit est ici.
Désolé mon cher ami, vous faites fausse route.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:29 :
Philippe de Villiers fait la paix entre les cultures française et russe et vient de créer le futur Puy du Fou russe, voilà l'exemple d'un bon français, pas de ces anti-communistes à la retraite qui bavent rien que de parler le mot sacré de Poutine.
Réponse de le 22/08/2014 à 23:00 :
Le parlement ukrainien aussi été élu démocratiquement et a voté la destitution de Yanoukovitch donc parfaitement légal. Désormais il y a un président reconnu y compris par les russes donc à Poutine de respecter l'Ukraine souveraine et ne pas l'envahir tout le temps.
Réponse de le 23/08/2014 à 1:18 :
Les USA ont aussi envahi l'Irak un Etat souverain en 2003 et ça ne leur a pas posé de problème. Faites ce que je dis pas ce que je fais!
a écrit le 22/08/2014 à 21:39 :
L'OTAN devrait envoyer 300 camions en Ukraine de l'Est de même que l'Europe, çà ferait 600 camions de convoi humanitaire pour aider les ukrainiens face aux envahisseurs et milices de Poutine.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:58 :
RAPPEL de ce que contient le convoi humanitaire :
Le convoi russe comprend 280 camions Kamaz blancs transportant des denrées alimentaires, dont 400 tonnes de céréales, 100 tonnes de sucre, 54 tonnes d'équipements médicaux et de médicaments, 12.000 sacs de couchage et 69 groupes électrogènes de différentes puissances.
Pas d'armes, pas de munitions, pas de soldats, pas de MIGs....
Réponse de le 22/08/2014 à 22:17 :
@ 21.58 : Combien ont été vérifiés par le CICR : seulement 34 sur 300 ! Et si on envoyait 300 camions de l'OTAN en Russie ? La souveraineté d'un pays çà vous parle ?
Réponse de le 22/08/2014 à 22:42 :
vous on sent que ce n'est pas la peine vous faites ça à l'oeil
a écrit le 22/08/2014 à 21:37 :
Le Conseil de sécurité de l’ONU va se réunir vendredi à propos de l’entrée en Ukraine d’un convoi humanitaire russe sans l’accord de Kiev, qui l’a qualifiée «d’invasion». Le Conseil va se réunir à la demande de la Lituanie à 22 heures en France pour discuter de l’entrée dans l’est de l’Ukraine de camions russes, dénoncée par l’Union européenne comme une «claire violation» de la frontière entre les deux pays.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:45 :
Cela lui est d'autant plus facile que ce monsieur s'adresse avant tout au français moyen qui n'est jamais sorti de la vue de son clocher , et qui est drogué aux poncifs issus de la guerre froide et de la littérature populaire , qui présente le russe moyne comme un goujat illetré ,vivant qu fond d'une isba pourrie ,et autres fadaises .si , si , il y a plein de gens comme cela , qui voient le russe comme un rustre imbibé de vodka .comme beaucoup de mes collègues européens et même américains , nous travaillons et vivont en russie , sans le moindre dommage ,avec d'excellentes relations avec les locaux .ici , il y a bien moins de flics qu'à paris , pour les ignares , quelle dictature ? évidemment les intellos de gôche comme ce troll affreux là n'y trouvent pas leur public crédule qui les nourrit.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:50 :
Hourrahhhh, la troisième guerre mondiale est en route !!! finalement !!!
Réponse de le 22/08/2014 à 21:53 :
@ C'est reparti : Quand vous faîtes de la propagande pour moi, soyez cohérent dans vos arguties et écrivez au moins sans faire trop de fautes car on voit vite que vous travaillez pour le Kremlin.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:05 :
Rassurez-vous, papy, Poutine ne sortira que grandi et renforcé auprès des russes et du reste du monde. Les ricains se donneront un temps avant de venir en catimini quemander les faveurs russes pour leurs sociétés. Et les européens ? les européens iront suivre les bonnes consignes d'une certaine Mme. Victoria Nuland, votre protectrice ! une petite tisane ?...
Réponse de le 22/08/2014 à 22:26 :
@ 22.05 : Goebbels disait la même chose du 3eme Reich millénaire. On a vu la suite.
a écrit le 22/08/2014 à 21:34 :
De malheureux russes ont voulu faire rentrer 70kg de pâté français en Russie par la Finlande, ils ont été arrêtés en Russie. Donc il est scandaleux ce soi-disant convoi "humanitaire" sans autorisation ni de l'Ukraine souveraine ni du CICR qui n'a contrôlé que 10% des camions.
a écrit le 22/08/2014 à 20:53 :
Au fait, les boites noires, elles disent quoi? Parce que pour l'avion crashé au sud de l'Algérie ça a pris 3 jours il me semble... Et les preuves US ?Toujours un problème avec Powerpoint pour la prépa de la prez destinée à l'ONU ?
Réponse de le 22/08/2014 à 21:34 :
Je pense que vous connaissez la réponse car même les journalistes du Monde la connaissent déjà !! lol Le vol MH17 a été abattu par un chasseur de l'armée ukrainienne par ordre de l'ex ministre de l'Intérieur (exoneré par la suite par les US), les preuves (enregistrement de la tour de controle, boites noires et d'autres sur le terrain) ont été confisquées et restent dans un endroit incognito. Des réglèments avec les familles des victimes se passent sous total silence médias et c'est impossible de prédire quand (ou même si) on va connaître la vérité de cette triste tragédie un jour. Amitiés.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:49 :
Ah Poutine avait d'abord dit que l'on en voulait à son avion donc maintenant c'est la version du chasseur SU 25 qui plafonne à 7000 m pour abattre un avion à plus de 10.000 m plus rapide que lui ? C'est la 30e version de la part du FSB. A quand la prochaine ?
Réponse de le 22/08/2014 à 22:02 :
Écoutez, papy, la tante d'une voisine du frère de mon collègue de travail dit souvent qu'il n'y a que quatre pays seulement qui connaissent la vérité dans les enregistrements des boîtes noires de ce fatidique vol MH17 : l'Ukraine, les USA, le Royaume-Uni et la Russie. D'autres pays du premier cercle (Pays-Bas, France, Allemagne…) peuvent eux aussi avoir des enregistrements de ce vol, mais cela reste au conditionnel.

Alors, comment avez vous appris toutes ces salades, papy, en lisant CNN ou BBC ? vous être aussi lecteur du Monde ?? alors c'est expliqué....
Réponse de le 22/08/2014 à 22:24 :
Ben non en lisant votre canard favori, la Voix de la Russie Ria Novosti ou plus simplement le journal du FSB. Il ya une version différente chaque heure.
a écrit le 22/08/2014 à 20:27 :
D'abord, ce convoi d'aide humanitaire russe, il faut le dire, a été proposé par Moscou mais avec l'accord des autorités de Kiev et aussi de celles du Haut Commissariat International de la Croix-Rouge, à Genève. Un convoi long de presque 300 camions a été constitué avec une cargaison purement humanitaire (qui a été inspectionné pendant plus d'une semaine par les douaniers ukrainiens et déclarée comme étant OK ) pour venir en aide aux populations de l'est ukrainien qui vivent en conditions précaires depuis des semaines. Cela à cause des bombardement ciblés de l'armée ukrainienne sur des réservoirs d'eau, centrales de force électrique et supermarchés, sous les ordres de les US et de l'Otan. D'un point de vue logique, politique et moral les russes font ce qu'il DOIT ÊTRE FAIT, point à la ligne.

Néanmoins, en termes légaux, il s'agit d'une claire violation de la souveraineté ukrainienne. Les US et leur agent principal à Kiev, Nalivaichenko, ont immédiatement et correctement compris la menace : non seulement ce convoi apporte beaucoup à ceux qui ont besoin de l'aide humanitaire à Lugansk, comme il fourni aussi "une couverture" politique et légale fantastique pour des futures actions russes à l'intérieur de Novorussia.

Et par "des actions" je ne veux pas dire nécessairement d'actions militaires, ce n'est pas cela ! si bien que celles-ci soient désormais officiellement possible. Je veux surtout dire des actions en justice comme la reconnaissance de Novorussia. Poutine a fait preuve d'une patience remarquable mais il a pris la décision qu'il fallait. Il s'agit d'une tragédie humaine comparable à celle de Gaza et qui, non par coïncidence, portent les deux le même aval grotesque du Département d'État américain.

De leur point de vue, Obama, Poroshenko, Nalivaichenko ont raison d'être en colère, parce que je parie que le timing, le contexte et la façon dans lequel la Russie s'est déplacée en Novorussia n'aboutira pas à de nouvelles sanctions ni aura des conséquences politiques. Désormais, la Russie a maintenant officiellement déclaré la souveraineté nationale ukrainienne comme "secondaire" et l'UE n'en fera probablement rien de significatif pour l'empêcher.

Le cauchemar d'Oncle Sam, de von Rassmussen et la clique de néonazis de Poroshenko ne fait que commencer.
Réponse de le 22/08/2014 à 20:39 :
on vient d'apprendre que le royaume-uni entame des pourparlers avec Assad pour unir ses forces aux siennes dans le but de contrer l'état islamique !!! non mais, pince-moi, j'hallucine !! il y a moins d'une année des britanniques, français et américains voulaient faire la guerre à assad, le tuer comme un affreux criminel et maintenant il est considéré comme étant "un ami" !!! d'ailleurs si les soi-disant "puissance mondiales" ne peuvent pas contre une armée de brancaleone comment veulent se mettre de travers contre l'armée russe ??? l'opinion publique mondiale prise pour des valises, c'est honteux !
Réponse de le 22/08/2014 à 21:14 :
Excellente analyse, très lucide, bravo.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:15 :
C'est bien la première fois dans l'histoire que la Russie envoie un convoi d'aide "humanitaire" lol. L'idée leur avait manqué en Tchétchénie...
a écrit le 22/08/2014 à 19:45 :
Il faut que l'armée russe fasse le ménage d'une fois pour toutes dans ce pays devenu un antre de nazis que c'es l'Ukraine, qu'elle en profite aussi pour raser les forces de l'Otan avec leur Kapo von Rassmussen avec !
Réponse de le 22/08/2014 à 20:52 :
Les USA avaient depuis quelques mois redéfinies, leurs priorités stratégiques militaires vers la mer de Chine, étant donné la montée en puissance et la volonté de Beijing d ‘être la puissance régionale dominante de toute cette partie de l’Asie au détriment des USA,
Ce qui avait de formidable dans cette affaire c’est qu’il n’y avait pas de conflits d’intérêts concernant la Russie avec la Chine ou les USA et le terrain des alliances était dégagé, a cause de cela je pense que les États Unis avait programmé une guerre avec la Chine dans les cinq ans avant que ceux-ci ne devienne trop fort militairement pour les empêcher de régner
Donc dans l’esprit des stratèges de Washington ,on a tout d’abord utilisé les jeux de Sotchi qui accaparaient toute la Russie pour déclencher un coup d’état en Ukraine ou on installerait quelques serviteurs zélés pour priver Moscou de ses accès maritime et, installer des missiles de (Défense / attaque ) .
La Russie devenue inoffensif,on pouvait enfin s’occuper de la Chine , mais voilà ça ne se passe pas du tout comme ils l’avaient prévus en Ukraine ,la Russie n’est pas rendue inopérante mais en plus fait front avec intelligence c’est une situation intolérable, qui les rends fous furieux ,d’où leur cinéma actuel
les sanctions, les déclarations ne servant qu’a masquer leur échec, c’est très médiatique ça donne l’impression qu’ils font quelque chose mais ce n’est qu’un grand coup d’épée dans l’eau, le problème chinois est toujours là et reste la priorité.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:21 :
@ Ryan et Kanguroo : Vous ne manquez pas d'imagination mais vous êtes en dehors des réalités à force d'être dans la propagande poutinienne. L'Ukraine s'est largement soulevée l'an dernier et çà ne peut être fait de l'extérieur dans cette ampleur, donc vos arguties n'ont aucune valeur historique.
Réponse de le 22/08/2014 à 22:17 :
C'est qui Ryna ? l'infermière à Tel-Aviv ?...
Réponse de le 22/08/2014 à 22:28 :
C'est un milicien russe qui fait de la propagande après avoir été blessé à la tête par un ukrainien.
a écrit le 22/08/2014 à 19:33 :
Si je comprends bien, les Occidentaux peuvent intervenir, bombarder une zone, armer des rebelles pour raison humanitaire quand bon leur semble, et pas les Russes? Arrêtons juste l'hypocrisie!!! Chaque puissance défend ses intérêts ce qui est parfaitement légitime. Mais laissons de côté la fausse morale qui consiste à dire que les interventions occidentales sont "bonnes" et celles des autres "mauvaises".
Réponse de le 22/08/2014 à 21:16 :
Tout à fait d'accord avec vous, l'hypocrisie américaine a été reprise par nos dirigeants européens malgré l'inaction qui leur caractérise.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:22 :
Vous confondez tout comme d'habitude prolo. L'Ukraine est souveraine avec un gouvernement élu donc Poutine est un envahisseur. L'Irak a appelé à l'aide. Pas l'Ukraine.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:39 :
Éh !papy, vous êtes encore là ?? allez, mettez vous en pantoufles.... une petite tisane àla menthe et hop! on va fait dodo.
a écrit le 22/08/2014 à 19:26 :
Il y a sur le forum de la Tribune un très désagréable Troll qui diffuse ses aigreurs contre l'État russe et le gouvernement de Vladimir Poutine sur tous les sujets et inconditionnellement.
Ce troll bavard et hideux qui se cache sous de multiples pseudos se répond à lui même pour faire croire qu'il n'est pas isolé dans son désoeuvrement absolu, et aussi pour masquer son désarroi de constater que la politique et la stratégie de Poutine s'avèrent gagnantes vis-à-vis de celles de Washington et de Bruxelles, la concision impériale du Président russe devant le flot de déclarations absurdes des dirigeants américains et européens, et de l'impuissance des forces de l'OTAN face à l'armée russe.
L'autre problème de ce troll multi masques et répétitif, assez pénible par des moments, c'est qu'il est d'un anti-communisme primaire qui remonte même avant la Guerre Froide, la nature des citations contenues dans ses propos nous font penser qu'il s'agit d'un retraité très conservateur et égaré, dans une sorte de délire aussi inconséquent que stupide.
Réponse de le 22/08/2014 à 19:46 :
Il est connu que c'est quelqu'un de La Tribune, peut-être même le "modérateur".
Réponse de le 22/08/2014 à 20:41 :
c'est toujours le même, quelqu'un qui a visiblement de problèmes...
Réponse de le 22/08/2014 à 21:13 :
D'accord avec vous, ce type-troll-machin est surtout un provocateur et il ne faut pas lui prêter l'oreille. Mais si vous croyez que la presse française est au bout du rouleau dans le classement des pires, restez tranquille, ce n'est pas le cas. Si vous aurez jamais le temps faite une petite incursion du côté italien (Repubblica, Corriere, etc) pour voir comment ces quotidiens traitent les sujets Ukraine, Gaza, Etat islamique.... vous allez revenir en courant à nos journaux en leur faisant des plus sincères compliments, allez voir !
Réponse de le 22/08/2014 à 21:27 :
Moi j'ai plutôt constaté qu'il y a un admirateur du dictateur et envahisseur Poutine qui emploie différents pseudos pour sortir toujours les mêmes âneries. C'est en dehors des réalités, relève de la propagande et n'apporte aucun élément nouveau, autant lire directement la Voix de la propagande de la Russie ou Ria Novosti celle de Poutine.
Réponse de le 22/08/2014 à 21:41 :
Les USA ne se gêneront jamais de vendre quoi que ce soit à qui que ce soit, pourvu que pour eux c'est le bussiness qui compte et rien d'autre. Morale ? étique ? Bah, des mots rien que des mots, ils disent. Et les trolls, nom de Dieu, les trolls, les trolls !! toujours là, à genoux, en acceptant les mots qui les pénètrent jusqu'au fond de l'âme…. comme une lame !
a écrit le 22/08/2014 à 19:23 :
Parcours sécurisé par les rebelles et remplissage des camions avant de passer la Frontière on devrait pas tarder à s'apercevoir de la supercherie du K.G.B nouvel formule !
a écrit le 22/08/2014 à 18:57 :
L'UE est moins vindicative quand il s'agit de protéger les populations victimes de l'EIL
a écrit le 22/08/2014 à 18:04 :
Les médias et les gouvernements occidentaux prennent les gens pour des enfants : "nous sommes les gentils", les autres sont les méchants". "Nous bombardons pour sauver des vies", "ils envoient des convois humanitaires pour faire la guerre", et tout est à l'avenant.
Même la propagande de Mao et de Staline était plus subtile...
a écrit le 22/08/2014 à 17:40 :
Par évidence face à la stupidité de la réaction européïste, le convoi humanitaire russe a fait preuve d'une grande patience et d'un grand calme. Il est possible qu'il permette une évaluation lucide de la situation et persuade les indépendantistes de cesser les combats sous une forme frontale. Comme en Irlande avec les anglais, les ukrainiens entameraient alors une défense ciblée sur les occupants jusqu'à ce qu'ils partent. Le mieux serait de laisser l'autonomie réclamée, ce qui en réalité n'a aucune importance stratégique. Les européïstes ont poussé le ridicule au plus haut et Poutine a gagné. Il convient de l'admettre et de faire la paix.
Réponse de le 22/08/2014 à 18:11 :
Il est possible qu'il n'y avait pas de mauvaises intentions!
Il est possible aussi que ce n'était pas l'idée première?
Il est possible que ces Kamaz servent à autre chose aussi, quoique que cela parait difficile maintenant puisque le monde entier observe?
Il est possible aussi que ces Kamaz puissent éventuellement exfiltrer certains personnages?
Ceci étant c'est très bien pour les vivres qui, souhaitons le, ne finiront pas dans des trafics comme les convois qui avaient disparus lors du Kosovo!
Comme l'Ukraine à aussi distribué des aliments. Les hommes de Poutine vont retrouver des forces, le moral, et guerroyer de plus belle?
Pour la paix, il va peut-être malheureusement falloir encore patienter?
a écrit le 22/08/2014 à 17:36 :
Et puis, il est évident que pour livrer des armes discétement, rien ne vaut un bon convoi de 260 - 280 camions...
a écrit le 22/08/2014 à 17:34 :
Je trouve particulièrement honteux que la Russie fasse de l'humanitaire alors que l'Axe du Bien ce sont les USA et l'Europe.
Comment voulez-vous qu'on comprenne quelques choses à France24, la BBC ou FoxNews après ?
Fatiguant, vraiment...
a écrit le 22/08/2014 à 17:19 :
Que l'on fasse vite rentrer la Russie dans la zone Euro et qu'on en finisse avec toutes ces C....., ça va mal finir.
a écrit le 22/08/2014 à 17:18 :
C'est à se demander si les protagonistes de cette mascarade ne font pas leur beurre de la volatilité qu'ils induisent (sciemment?) sur les marchés.
Cette manière répétitive de promouvoir tel ou tel ragot, fausse nouvelle, ou dénégation et le suivi qui en est fait par les algos laisse pensif.
a écrit le 22/08/2014 à 16:50 :
Incroyable, nous sommes dans le camp des méchants.
Réponse de le 22/08/2014 à 17:33 :
Dans le camp des méfiants, vu les zozos au pouvoir à Moscou.
On ne peut pas faire confiance à un pouvoir qui gaze ses citoyens dans un théâtre et fait ensuite disparaitre les preuves?
Un pouvoir qui avait expliqué ne pas intervenir en Crimée, avant de finir pas avouer ingérence?
Pas plus faire confiance à un pouvoir qui explique n'être pour rien dans les soulèvements en Ukraine alors qu'il y envoie des hommes du FSB, des militaires et mercenaires, ainsi que des chars, lance-roquettes qui sont reconnaissables à leurs tailles et à leurs formes, même cachés sous une bâche, des obusiers, des munitions, des engins du génie,.........
Comme vous dites, laisser les vivres ces jeunes ukrainiens et russes qui s'entretuent pour satisfaire les rêves fous d'un ringard.
Et tout cela 100 ans après le démarrage d'une guerre atroce.
L'Europe a de la mémoire et se souvient que toutes les guerres démarrent sournoisement.
Mélodie
Réponse de le 22/08/2014 à 17:54 :
Yes, bien que ne vous connaissant pas, je me permet de vous faire une bise amicale.
(ma chérie me surveille)
Ok avec vous
Réponse de le 22/08/2014 à 17:59 :
@Mélodie. Je n'ai pas dit laissez les vivre, mais laissez les vivres. Si non sais pas suis pas sous les bâches des camions ni dans les secrets des services.
Réponse de le 22/08/2014 à 18:03 :
Ça c'est envoyé camarade ! Ça mérite l'Ordre de Lenine .
Réponse de le 23/08/2014 à 0:27 :
Et une bonne partie des conflits majeurs a débuté en Europe aussi...
a écrit le 22/08/2014 à 16:43 :
L'UE déplore les convois humanitaire et livre des armes en Orient.
Mais quel inversion des valeurs. Civilisation décadente, c'est peu dire.
a écrit le 22/08/2014 à 16:26 :
Qu'ils rentrent et qu'ils en finissent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :