Le PIB américain revu à la hausse au deuxième trimestre à +4,6%

 |   |  396  mots
La majorité des analystes s'attendent à une croissance autour de 3% pour le troisième trimestre de juillet à septembre.
La majorité des analystes s'attendent à une croissance autour de 3% pour le troisième trimestre de juillet à septembre. (Crédits : reuters.com)
Dans sa troisième estimation, le PIB américain ressort en hausse de 4,6%, soit 0,4% de plus que dans sa seconde estimation. Cette performance succède à la très forte contraction du 1er trimestre.

La croissance des Etats-Unis au deuxième trimestre est encore meilleure que ce qui avait été annoncé. Ainsi, la 3e estimation révèle une hausse du PIB de 4,6% sur cette période, soit 0,4% de plus que la 2e estimation.

Cette progression contraste avec la très forte contraction du PIB au 1er trimestre (-2,1%), soit la plus forte baisse en cinq ans. Selon les dernières prévisions de la Réserve fédérale américaine (Fed), le produit intérieur brut du pays (PIB) devrait progresser de 2,0% à 2,2% sur un an au dernier trimestre 2014. La majorité des analystes s'attendent à une croissance autour de 3% pour le troisième trimestre de juillet à septembre.

Les exportations en forte hausse

La croissance du 2e trimestre a été tirée par le rebond des dépenses de consommation (+2,5%) et une bonne performance des exportations (+11,1%), ainsi que par la progression des stocks et des investissements des entreprises (+9,7%). Ces derniers n'avaient progressé que de 1,6% au cours des trois premiers de l'année.

Au 2e trimestre, les entreprises ont ainsi dopé leurs investissements dans les bâtiments et infrastructures industriels (+12,6% contre +2,9% au trimestre d'avant) ainsi que dans les équipements (+11,2% contre -1%).

L'Etat fédéral réduit ses dépenses

Si les dépenses de l'Etat sont toujours en recul (-0,9%), celles des Etats et des collectivités locales sont dans le vert affichant un progrès de 3,4%, la hausse la plus ferme depuis cinq ans, soulignent les statistiques du ministère.

L'investissement, y compris résidentiel, a représenté 2,87 points de croissance, un sommet depuis fin 2011, les stocks ayant pesé pour 1,42 point, un niveau proche de celui du 3e trimestre de l'année dernière. Ils avaient soustrait 1,16 point de croissance au 1er trimestre.

Les raisons de la révision

La révision globale à la hausse par rapport à la 2e estimation a porté surtout sur les investissements des entreprises, notamment dans les bâtiments (+12,6% contre 9,4% pour l'estimation précédente) et les équipements industriels (+11,2% contre +10,7%). Les exportations ont également été revues en hausse (11,1% contre 10,1%), reflétant une progression dans les voyages.

Selon les dernières prévisions de la Réserve fédérale américaine (Fed), le produit intérieur brut du pays (PIB) devrait progresser de 2,0% à 2,2% sur un an au dernier trimestre 2014. La majorité des analystes s'attendent à une croissance autour de 3% pour le troisième trimestre de juillet à septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :