Ebola : trois vaccins russes seront prêts dans six mois

 |   |  244  mots
Des essais cliniques du vaccin de la firme GSK ont récemment débuté au Mali, pays africain limitrophe de la Guinée.  L'OMS espère de premiers résultats des essais sur ces deux vaccins en novembre-décembre et le début d'essais de phase 2 (permettant d'évaluer l'efficacité du vaccin) dans les pays touchés dès janvier-février.
Des essais cliniques du vaccin de la firme GSK ont récemment débuté au Mali, pays africain limitrophe de la Guinée. L'OMS espère de premiers résultats des essais sur ces deux vaccins en novembre-décembre et le début d'essais de phase 2 (permettant d'évaluer l'efficacité du vaccin) dans les pays touchés dès janvier-février. (Crédits : reuters.com)
Moscou pourra fournir trois vaccins contre le virus Ebola d'ici le mois d'avril, a assuré samedi la ministre russe de la Santé, Veronika Skvortsova, alors que l'épidémie a déjà fait plus de 4.000 morts selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Nous avons créé trois vaccins (...) et nous pensons qu'ils seront prêts dans les six prochains mois. Voici ce qu'a indiqué la ministre russe samedi 11 octobre à la télévision selon l'agence de presse Ria Novosti. "L'un est déjà prêt pour un essai clinique", a-t-elle ajouté, précisant que l'un des vaccins avait été créé à partir d'une souche inactive du virus.

Deux vaccins prometteurs

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola partie de Guinée fin décembre 2013 avait fait 4.033 morts au 8 octobre, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au total, 8.399 personnes ont été infectées dans sept pays.

Alors que la panoplie des médicaments antiviraux expérimentaux s'étoffe, l'OMS a fait état de deux vaccins "prometteurs": l'un développé par la firme britannique GSK (GlaxoSmithKline) et l'autre développé par l'agence de santé publique du Canada à Winnipeg, dont la licence de commercialisation est détenue par la société américaine NewLink Genetics.

Lire: GSK: le laboratoire qui a trouvé un vaccin contre le virus Ebola

Premiers résultats en novembre

Des essais cliniques du vaccin de la firme GSK ont récemment débuté au Mali, pays africain limitrophe de la Guinée.

L'OMS espère de premiers résultats des essais sur ces deux vaccins en novembre-décembre et le début d'essais de phase 2 (permettant d'évaluer l'efficacité du vaccin) dans les pays touchés dès janvier-février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2014 à 15:57 :
ça, on l'aurait parié !! les labos n'attendent que ça, ça se fera en France, de même! ainsi, ils pourront se rattraper sur le vaccin Ebola, du vaccin H1N1 qui leur est resté sur le ventre !! encore une saleté pour nous faire crever encore plus vite, ou séquelles comme le fameux vaccin pour les ados contre le cancer de l'utérus!! ils n'ont qu'à se l"inoculer eux mêmes !!!!!
Réponse de le 18/10/2014 à 21:11 :
Je suis d'accord avec vous : ne prenez pas de vaccin contre ébola. Cela nous fera du bien que vous n'en preniez pas.
a écrit le 14/10/2014 à 9:53 :
Plus de 4000 personnes meurent chaque jour dans le monde de la tuberculose, et pourtant le vaccin n’est même plus obligatoire en France. En 6 mois, le virus Ebola a tué moins de personne et pourtant on nous intoxique chaque jour avec des informations alarmistes. C’est drôle comme cette épidémie nous rappelle la pandémie de la grippe H1N1. Des millions de morts étaient diagnostiqués et la vaccination vivement conseillée. Comme par hasard plusieurs pays nous annoncent un vaccin dans les prochains mois contre le virus Ebola, vaccin que notre Ministre de la Santé s’empressera de conseiller, mais dont les effets secondaires n’auront pas eu le temps d’être évalués… C’est drôle comme l’Histoire se répète.
Réponse de le 16/10/2014 à 16:00 :
j'en ai parlé avec famille et amis, il y a peu, les labos et politiques ne savent plus comment faire leur "beurre", encore une idée pour s'en foutre plein les poches, %Mais in ne passera pas par nous! c'est clair !! (sans compter les poisons foutus dans ces vaccins! de la m....de !!! )
a écrit le 13/10/2014 à 10:30 :
Moi-même je developpe un vaccin contre le virus Ebola....(c'est faux mais des fois que La Tribune relaye l'information).
a écrit le 12/10/2014 à 14:23 :
Infos de la presse zombie russe? Espérons que cette information est sérieuse. Parce ce que c'est rarement le cas! Et c'est de pire en pire la désinformation!!!!!
Réponse de le 16/10/2014 à 12:28 :
au temps béni de l'URSS , des chercheurs avaient activement travaillé sur cette famille de virus ( avec quelques accidents dans des villes reculées et isolées de Sibérie !! ).
donc les russes ont peut-être bien ressorti des vieux projets des cartons.
a écrit le 12/10/2014 à 11:27 :
tous des menteurs...bien sûre en plus maintenant ils ont l'aval de la population pour le tester sur des humains...vive les cobayes.
a écrit le 12/10/2014 à 10:31 :
Qui nous dit que ce virus n'a pas été mis au point par l'homme et qu'il n'est pas testé dans les pays africains ?
Réponse de le 12/10/2014 à 14:11 :
de fumer.
Réponse de le 16/10/2014 à 16:02 :
tout à fait, certains hommes sont machiavéliques! que ne ferait-on pas pour affoler les populations et faire son beurre sur leurs dos, POUR CHANGER !!!! (les LABOS!, s'entend !! )fric, fric, et fric, pour ce qui est des retombées, ils s'en tapent ! le vaccin, pire que le mal, si ça se trouve !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :