Japon : élections anticipées en vue ?

 |   |  279  mots
Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, pourrait remettre son mandat en jeu devant les électeurs plus tôt que prévu.
Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, pourrait remettre son mandat en jeu devant les électeurs plus tôt que prévu. (Crédits : reuters.com)
Des rumeurs de presse font état d'un projet de législatives anticipées. Le gouvernement réfléchirait également au report d'un an et demi de la prochaine hausse de la TVA.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a l'intention de reporter la prochaine hausse de la TVA - prévue normalement pour octobre 2015 - et de convoquer des élections législatives anticipées le mois prochain, croit savoir le journal Sankei dans son édition de mercredi.

La hausse de la TVA deviendra un enjeu électoral

Abe a dit mardi ne pas avoir décidé du calendrier des futures élections. Mais selon le quotidien conservateur, qui cite des responsables du gouvernement et de la coalition, il va reporter d'un an et demi, soit à avril 2017, la hausse de la TVA car les chiffres du PIB pour le troisième trimestre, attendus lundi prochain, devraient être médiocres, et il convoquera des élections à la chambre basse dans la foulée. Il s'en remettra aux électeurs car la date d'avril 2017 se situe au-delà de l'expiration du mandat actuel du Premier ministre, qui a été élu en décembre 2012.

Un responsable gouvernemental proche du cabinet du Premier ministre avait déclaré à Reuters mardi que Shinzo Abe allait vraisemblablement remettre à plus tard la nouvelle hausse de la TVA, qui interviendra dans la foulée de celle d'avril dernier à la faveur de laquelle le taux était passé de 5% à 8%.

Résultats mitigés de la première hausse de la TVA

Cette première hausse a provoqué au deuxième trimestre la plus forte contraction qu'ait connue l'économie nippone depuis la crise financière mondiale de 2008-2009. Le Premier ministre a déclaré qu'il déciderait de procéder ou non à la prochaine hausse au vu des résultats du PIB du troisième trimestre. La nouvelle hausse annoncée vise à relever le taux de TVA de 8% à 10%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2014 à 10:32 :
Sa cote de popularité fondant, il lui faut être ré-élu avant d' être impopulaire.. cependant comme les 2/3 des japonais ne votent pas, comme il n' existe aucune opposition, puisque seuls les partis de droite à droite dur ont le droit d' exister, pas de soucis, il sera bien celui qui mênera le Japon à la guerre. C' est sa destiné.
Réponse de le 12/11/2014 à 12:26 :
Avec une dette de 250 du PIB et une catastrophe atomique en cours la situation est pliée. Pour la guerre ça risque d'être difficile avec des vieux et une armée réduite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :