L'Ukraine demande un nouveau plan d'aide financière à l'Union européenne

 |   |  314  mots
Interrogé sur la date à laquelle Kiev aurait besoin de cette assistance financière, Arseni Iatseniouk a répondu: Pour dire les choses simplement, hier.
Interrogé sur la date à laquelle Kiev aurait besoin de cette assistance financière, Arseni Iatseniouk a répondu: "Pour dire les choses simplement, hier". (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a assuré mardi que son pays engagera, comme promis à Bruxelles, des réformes de plus grande ampleur pour pallier une situation économique désastreuse. En attendant, l'Ukraine a cependant besoin d'une aide financière d'urgence de l'Europe, a-t-il assuré.

L'Ukraine craint ne pas s'en sortir toute seule. Ainsi, le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, affirmant que son gouvernement faisait tout ce qu'il pouvait pour pallier une situation économique désastreuse, a demandé lundi 16 décembre une aide financière d'urgence à l'Union européenne.

Face à la Russie, "un Etat nucléaire (...) armé jusqu'aux dents"

Les contestations violentes qui ont conduit à la chute de l'ancien président Viktor Ianoukovitch, puis le conflit armé avec les séparatistes dans la région du Donbass, ont en effet provoqué une chute record de la monnaie ukrainienne, la hryvnia. Ces évènements ont paralysé l'économie d'un pays qui, après des années de corruption et de mauvaise gestion, était déjà au bord de la faillite. L'annexion de la Crimée par la Russie et la guerre contre les séparatistes ont coûté au pays environ 20% de son économie.

Interrogé sur la date à laquelle Kiev aurait besoin de cette assistance financière, Arseni Iatseniouk a répondu:

"Pour dire les choses simplement, hier".

"Il est difficile pour nous de combattre contre un Etat nucléaire qui est armé jusqu'aux dents", a-t-il ajouté en référence à la Russie.

"L'Ukraine a besoin d'une sorte de matelas"

L'Union européenne, qui a offert l'an dernier un programme d'aide de 15 milliards de dollars sous forme de prêts et de dotations, attend que l'Ukraine mène des réformes de plus grande ampleur. Bruxelles refuse d'organiser une conférence de pays donateurs tant que le nouveau gouvernement ukrainien n'aura pas présenté un cadre détaillé pour le développement économique du pays.

Après des entretiens avec des responsables à Bruxelles, Arseni Iatseniouk a néanmoins insisté:

"Nous ferons tout ce que nous avons promis, mais, pour surmonter cette période, l'Ukraine a besoin d'une sorte de matelas, et ce matelas est un nouveau plan d'aide financière".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2014 à 19:52 :
apparemment les "touristes de poutine" sont de retour avec leurs commentaires. Pour poutine c'est plus facile d'envoyer des chars et des canons que de défendre sa monnaie
a écrit le 22/12/2014 à 18:37 :
ça suffit,l’Europe a assez donnée,ils n'ont qu'a demander aux racketteurs pour financer leur politique impérialiste!
a écrit le 20/12/2014 à 15:31 :
C'est assez bien de demander un nouveau plan d'aide financière à l'Union européenne. C'est parce que l'Ukraine est proche de la misère qu'elle est une proie facile pour l'OTAN: la corruption n'y est pas chère, les dirigeants sont prêts à vendre leur pays, ses terres, ses ressources, l'or de sa banque centrale et, aujourd'hui, à vendre sa paix et sa souveraineté contre un compte à Londres en reportant le poids de leurs malversations sur le dos de la population.
La progression économique de l'Ukraine depuis les années 90 l'a mise au niveau du PIB moyen de l'Afrique, ce qui exclut d'emblée toute adhésion à la Communauté européenne. La Russie pourrait jouer un rôle clé dans la libération du peuple ukrainien, ce que ni Merkel ni Junker n'est capable de comprendre – à la grande satisfaction de Washington, qui n'a jamais fait rien d'autre que d'encourager les divisions pour mieux régner.
a écrit le 18/12/2014 à 4:24 :
Quel culot ! Un "matelas" ... pourquoi pas en plus une tasse de thé ?
Ces affairistes s'en mettent plein les poches et c'est le contribuable européen qui devrait payer ?
Qu'ils engagent deja un dialogue national avec ce pauvre peuple ukrainien qui est saigné à blanc depuis des années par tous ces oligarques qui ont pris le pouvoir !
Une chose est certaine, depuis le départ, il n'assument rien de rien, ils mettent toujours la faute sur d'autres, pourtant ce sont bien eux qui sont responsables de la gestion complète du pays, s'ils n'en sont pas capables, qu'ils partent !
a écrit le 17/12/2014 à 21:05 :
Quel culot !! pour moi cette "Europe" là est bel et bien finie, morte, enterrée, oubliée. Une "Europe" qui soutient des putschistes et de néonazis, de casseurs de tous bords, des assassins capables même de tirer sur un avion de passagers, cette Europe est morte dans le plus grand désonheur. Revenons à ns souverainetés nationales comme celles ci existaient avant, c'est plus décent.
Réponse de le 18/12/2014 à 8:46 :
avec votre avis à 300 %
a écrit le 17/12/2014 à 20:11 :
Les Ukrainiens ont besoin d' argent , qu'ils m' expliquent ce dont ils ont besoin et moi je leur
expliqueraient comment ils peuvent s' en passer .
a écrit le 17/12/2014 à 14:41 :
Cette personne port une bonne part de la responsabilité dans le déclenchement de la guerre civile dans les régions économiques clés. Soyons honnetes, les autorités d'Ukraine ne sont pas mises en place pour l'amélioration de la situation du pays, mais bien au contraire, ils sont là pour faire la guerre. La décision de donnez ou de ne pas donnez l'argent à eux doit être prise uniquement sur cette base. P.S. Quand le ministre des affaires étrangères de la Russie Mr. Lavrov dit que nous sommes les seuls qui veulent l'unité territoriale de l'Ukraine, c'est paradoxalement vrai (oui, c'est mal et stupide, mais paradoxalement vrai depuis un bon moment). Ni Kiev, ni les ceux qui les donnent des ordres ne chechent pas cela.
a écrit le 17/12/2014 à 12:05 :
ce n'est pas vrai! L'Ukaine est pire que la Bulgarie. Comme quoi
a écrit le 17/12/2014 à 10:51 :
La situation actuelle en Ukraine est entièrement de la responsabilité de cet individu animé d'une haine pluriséculaire russophobe (alimentée déjà du temps que ces régions faisaient partie de l'empire austro-hongrois en tampon contre la Russie) comme l'est la majorité des membres de son gouvernement, d'abord par les lois iniques promulguées à l'encontre des russophones.
Maintenant, c'est à lui et à lui seul qu'incombe la tâche gigantesque de rassembler son pays et de réparer les dégâts qu'il a causés. L'Europe a eu le très grand tort d'applaudir aux manifestations de Maïdan sans scruter outre mesure ce qui était en train de se produire. Elle est complice. Paiera t'elle ou devra t'elle payer jusqu'à la fin des temps ?
Je souhaite que l'on mette ce personnage face à lui-même. Ou bien qu'il démissionne.
a écrit le 17/12/2014 à 10:40 :
Il fallait que ce pays réfléchisse avant d'accepter les magouilles de l'OTAN. Que l'Ukraine se tourne vers les USA pour se redresser.L'Europe a déjà assez à faire avec la Grèce et la France doit "sauver" unilatéralement le continent africain. Alors ça suffit.
a écrit le 17/12/2014 à 5:32 :
quelle culot demander sans rien en retour
a écrit le 17/12/2014 à 4:31 :
les citoyens européens comprendront peut enfin qui tire les ficelles du dossier ukrainien ( au détriment des européens ) et qui les incite expressément a renflouer les caisses de cette grande démocratie corrompue qu'est l'Ukraine .
a écrit le 16/12/2014 à 21:19 :
Pour se payer les armes fournies par les Americains et autres pays.Et oui! l'aide de l'UE sert a çà.
a écrit le 16/12/2014 à 20:10 :
Bizarre... Sachant que les ricains sont au pouvoir de ce pays, ils devraient demander aux US...
a écrit le 16/12/2014 à 19:52 :
Il est marrant Mr Iatseniouk . Hier le congrès américain a voté ok pour livrer des armes à l'Ukraine, Obama doit signer ces prochains jours le décret. Et comme par hasard, l'Ukraine demande de l'argent frais à l'Europe en même temps, quelle coincidence ? Iatseniouk et son gouvernement veule prendre l'argent de l'UE (alors que l'Ukraine n'appartient pas à l'UE) pour financer l'achat d'armes américaines. On aura tout vu.
a écrit le 16/12/2014 à 19:21 :
Que l'ukraine demande des subventions à son nouveau maitre américain. L'Europe n'en veut pas de cette ukraine mendiante de manipulés.
a écrit le 16/12/2014 à 19:17 :
Open bar avec l'argent des contribuables européens, Arseni Iatseniouk a compris comment se servir en gémissant sans faire de réforme, et en affaiblissant l'UE au profit de son maitre américain.
a écrit le 16/12/2014 à 18:40 :
Engager les finances européennes pour des pays non européens devrait être illégal. Et donner des aides à l'Ukraine pour aller chatouiller les russes est une très mauvaise idée. Qui peut avoir confiance dans un gouvernement qui fait tirer sur ses propres (est-ce encore vrai?) concitoyens? Non à l'extention de l'UE vers l'Est, qui ne peut être que facteur de troubles!
Réponse de le 16/12/2014 à 19:20 :
Les eurocrates européens maitres de la démocrature européenne font ce qu'ils veulent, ils jouent avec le feu en toute impunité depuis trop longtemps et gaspillent l'argent publique un peu plus chaque année pour faire plaisir à leur tuteur américain.
a écrit le 16/12/2014 à 18:15 :
Les citoyens et con-tribuables de l'UE n'en peuvent plus de payer, payer, encore et toujours, pour tout et n'importe quoi, en dehors de tous contrôles. Nous subissons une véritable dictature de Bruxelles.
a écrit le 16/12/2014 à 17:49 :
si c'est ça l’Europe, je comprends mieux le vote des Français....
a écrit le 16/12/2014 à 17:43 :
De quel droit les politiques non élus du peuple peuvent s'engager à donner de l'argent en pur perte
Qu'ils travaillent d'abord a diminuer leur nombre , 2a3 représentants par pays seraient largement suffisant '
Regarder la Turquie , nos politiciens européens les traitaient de démocrates , ils sont aveugles
a écrit le 16/12/2014 à 17:27 :
["Nous ferons tout ce que nous avons promis, mais, pour surmonter cette période, l'Ukraine a besoin d'une sorte de matelas, et ce matelas est un nouveau plan d'aide financière"]

Toujours des promesses sans aucun acte de bonne volonté. Ce gouvernement de putschistes n'attend que du pognon pour s'armer jusqu'aux dents en exterminer jusqu'au dernier ukrainien pro-russe.
a écrit le 16/12/2014 à 17:16 :
Ras le bol de l'ukraine , des boulets on en a déjà l'overdose.
a écrit le 16/12/2014 à 16:54 :
Les Ukrainiens ont l'air d'avoir du mal à se gouverner et à se gérer. C'est eux, le problème, et sûrement pas les Russes.
Réponse de le 16/12/2014 à 17:43 :
Je voudrais vous y voir, gouverner, sous la menace, alors que les deux régions les plus riches viennent d'être kidnappées par Poutine. Comme par exemple si du jour au lendemain on nous pique Rhône-Alpes, Provence Cote d'Azur????
Parce que les débilo-parano-maniaquo-dépressifs-psychopathes de la Douma ne sont pas un problème?
Les généraux et oligarques russes qui dirigent la Russie ne sont pas un problème?
Réponse de le 18/12/2014 à 4:30 :
Jusqu'à nouvel informé les événements se sont déclanchés suite au coup d'état et à la déclaration des nouveaux dirigeants d'interdire à ces gens de parler leur langue maternelle.
Les légendes ont bon dos mais bien assez de français avaient dans ces régions des sociétés, sans parler des observateurs et tout le reste. La Russie n'a justement pas répondu aux provocations et c'est bien pour cela que ce conflit interne entre ukrainiens s'enlise.
a écrit le 16/12/2014 à 16:52 :
Une aide supplémentaire avec quel argent, à notre niveau "is not posibl", nous sommes déjà hyper endettés, alors que chacun se débrouille. Peut être que l'Allemagne pourrait faire un effort mais je n'y croit pas de trop. Elle aussi, en a assez de mettre la main à la poche.
a écrit le 16/12/2014 à 16:46 :
Le 9 mai, juste après le référendum à l'est de l'Ukraine, les rebelles ont proposé des négociations. Ils ont été traités avec mépris et Kiev s'est lancé dans une guerre contre sa population qu'elle n'hésite pas à bombarder. Kiev est responsable de sa situation. Que l'Ukraine fasse les efforts nécessaires à la paix, en respectant toute sa population au lieu de nous faire croire que tout vient des russes. On pourra alors envisager des les aider.
a écrit le 16/12/2014 à 16:32 :
Le Arseni et le Francois: deux menteurs à la tête de 2 pays en faillite
a écrit le 16/12/2014 à 16:29 :
L'Ukraine doit se débrouiller tout seul.La solidarité ras le bol.Que ceux qui veulent mourir pour l'Ukraine le fassent ,mais sans moi,
Réponse de le 16/12/2014 à 17:11 :
y'a un proverbe qui dit "quand on se déclare parachutiste on saute" donc l'ukraine doit payer la facture plutôt de demander aux citoyens européens de s’acquitter

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :