Les livraisons de gaz russe à l'Ukraine reprendront le 11 décembre (Kiev)

 |   |  205  mots
L'Ukraine a réglé une partie de sa dette de 3,1 milliards de dollars envers la Russie début novembre en versant une première tranche de 1,45 milliard de dollars.
L'Ukraine a réglé une partie de sa dette de 3,1 milliards de dollars envers la Russie début novembre en versant une première tranche de 1,45 milliard de dollars. (Crédits : reuters.com)
Un porte-parole d'Ukrtransgaz, société qui a le monopole du transport gazier en Ukraine, a assuré que le dégel était acté. Le groupe gazier russe Gazprom avait reçu la semaine dernière une avance de 378 millions de dollars pour ses livraisons de gaz en décembre.

Le dégel des exportations de gaz russe vers Ukraine serait donc acté. "Le gaz russe va être de nouveau acheminé vers l'Ukraine à partir du 11 décembre", a dit lundi 8 décembre à Reuters un porte-parole d'Ukrtransgaz, société qui a le monopole du transport gazier en Ukraine.

Le gouvernement ukrainien a annoncé d'autre part lundi avoir autorisé la compagnie nationale Ukrinterenergo à importer de l'électricité de Russie pour compenser les pénuries de courant dues à un manque de charbon.

Un approvisionnement interrompu depuis juin

Le groupe public ukrainien Naftogaz avait annoncé dans la nuit de vendredi à samedi 6 décembre avoir payé au géant russe Gazprom 378 millions de dollars en avance pour la livraison de près d'un milliard de mètres cubes de gaz russe. Gazprom avait confirmé samedi ce paiement par la voix de son porte-parole, Sergueï Kouprianov, selon l'agence de presse russe TASS. L'approvisionnement de Kiev par Moscou est interrompu depuis juin dernier.

L'Ukraine a réglé une partie de sa dette de 3,1 milliards de dollars envers la Russie début novembre en versant une première tranche de 1,45 milliard de dollars. Une seconde tranche de 1,65 milliard reste à payer d'ici la fin de l'année.

Mis à jour le lundi 8 décembre à 13h11

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2014 à 19:16 :
Pas très rassuré le gouvernement ukrainien vérolé par ses 3 nouveaux ministres étrangers (usa, lituanien et géorgien). En effet, le gouvernement ukrainien vient de demander à la population de diminuer sa consommation électrique de 15 % sous peine de voir des blackouts dans l'ensemble du pays..
Réponse de le 06/12/2014 à 22:27 :
Hé ! mais il existe déjà des blackouts en Ukraine, qu'est-ce que vous racontez là ?
a écrit le 06/12/2014 à 15:49 :
Non, ce n'est pas une reprise mais un paiement préalable pour une livraison qui doit combler juste le mois de décembre, point à la ligne. L'Ukraine se trouve désormais dans une situation périclitante du côté énergétique car la Russie a déjà faire savoir qu'elle entend changer le passage de son gaz vers l'Europe par l'Ukraine. Qui plus est, les zones de production de charbon (le combustible de 50% des usines et centrales ukrainiennes) se trouve dans le Donbass, désormais occupé par les séparatistes. L'approvisionnement de charbon en venant de la Russie a été arrêté par Moscou depuis quelques mois.

Poutine lui aussi a arrêté la construction du South Stream à cause de l'hostilité de Bruxelles et a signé un contrat avec la Turquie pour une autre pipeline appelée Blue Stream. Désormais les Européens si veulent acheter du gaz russe ils doivent l'acheter à la Turquie et plus pour les mêmes tarifs qu'avant via l'Ukraine.

Toutefois rien n'est exclu d'un volte-face européen vis-à-vis du South Stream. Somme toute c'est l'Europe qui en sortirait grande perdante car la Russie entame des nouveaux projets pour des pipelines avec l'Asie-Pacifique et le Proche-Orient. Encore la preuve que les Européens feraient mieux de se tourner vers eux-mêmes et la Russie que d'obéir des ordres d'un pays en pleine décadence que les USA.
a écrit le 06/12/2014 à 15:49 :
Le chef de Gazprom Mr. A. Miller a fait des annonces importantes : 1. Dès la fin de laconstruction de gazoduc en Turquie le Gazprom passe au principe les livraisons à la frontière russe avec l’UE. Donc, il ne se considère pas responsable à travers de tiers pays. Je rappelle que maintenant Gazprom porte la responsabilité pour les livraisons à la frontière de l’UE. 2. Il n’y aura plus de transit de gaz à travers de l’Ukraine. Uniquement les livraisons pour son marché intérieur. Normalement NordStream, BlueStream et le gazoduc biélorusse peuvent couvrir 100% de livraisons en Europe. Habituellement je suis un peu sceptique envers les paroles des responsables russes, mais s’il s’agit ici des actions réelles, c’est bien. Sauf que cela a dû être fait il y a une décennie au moins.
a écrit le 06/12/2014 à 15:15 :
l'ukraine 'a pas sorti un rond , ce sont les contribuables européens qui ont réglé la note ; d'aillurs , nous n'avons pas fini de les entretenir les ukrainiens ;
a écrit le 06/12/2014 à 13:54 :
Et il vient d'où cet argent? Des contribuables européens?
Réponse de le 06/12/2014 à 15:51 :
Non, il vient certainement de la part de quelques oligarques ukrainiens en suivant des consignes de leurs maîtres américains. L'Europe, comme bonne politicienne, a promis de l'argent mais jusqu'à ce jour celui-ci n'est qu'une promesse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :