Selon Athènes, les discussions avec la Troïka sont enfin terminées

La Grèce a mené à bien la majeure partie des discussions avec la troïka représentant ses bailleurs de fonds internationaux concernant un deuxième plan d'aide mais doit encore surmonter quelques points de blocage avant de terminer les négociations, a déclaré jeudi un porte-parole du gouvernement.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

"Il reste encore trois ou quatre pierres d'achoppement", a dit Pantelis Kapsis au micro de la chaîne de télévision Mega.

"Le gros des négociations est terminé."

Il a précisé que les points de blocage concernaient les salaires, les retraites additionnelles et la recapitalisation des banques.

Selon des banquiers et des responsables, les discussions avec la troïka (Union européenne, Fonds monétaire international et Banque centrale européenne) sur le deuxième plan d'aide à la Grèce, d'un montant de 130 milliards d'euros, doivent se conclure avant que le plan de participation du secteur privé via un échange d'obligations puisse à son tour être finalisé.

Mercredi, l'Institut pour la finance internationale (IFI), qui représente les créanciers privés d'Athènes, a déclaré que ces derniers et le gouvernement grec étaient proches d'un accord final sur la restructuration de la dette du pays, une conclusion étant attendue cette semaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 03/02/2012 à 3:05
Signaler
Vouloir limiter la dette budgétaire d'un pays, sans en limiter le déficit de la balance commerciale, conduit ce pays inexorablement à la pauvreté. La fuite de capital par le biais du déficit de la balance commerciale n'étant ni contrôlée ni interdite...

à écrit le 02/02/2012 à 9:40
Signaler
Bonne nouvelle. Ont ils commence les negociations pour le troisieme plan d'aide ou optimistes en diable attendent ils encore un peu ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.