Grèce : le versement du deuxième plan d'aide sur la bonne voie

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis ce jeudi, ont salué les efforts de la Grèce pour réduire sa dette, et ont affiché leur optimisme sur le versement du deuxième plan d'aide destiné à lui éviter la banqueroute. Le CAC 40, revigoré, termine au plus haut depuis août 2011.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'Europe veut en finir avec la crise. Réunis en sommet aujourd'hui et demain à Bruxelles, les chefs d'Etat et les ministres des Finances de la zone euro ont lancé des signes positifs pour la Grèce en mettant sur les rails le nouveau plan de sauvetage. "La Grèce a pris toutes les mesures que nous lui avions demandées, les choses avancent bien", a déclaré M. Juncker à l'issue d'une réunion des ministres de l'Eurogroupe à Bruxelles consacrée à la situation dans le pays. Selon le communiqué final, "il ne reste que des détails" à régler.

Toutefois, le versement effectif des fonds ne sera décidé que si une opération en cours de réduction de la dette du pays détenue par les créanciers privés (banques et fonds d'investissement) est menée avec succès. Il faut pour cela que 75% au moins des créanciers acceptent des pertes de l'ordre de 73% de la valeur réelle de leurs titres.

Pour rappel, le deuxième plan de soutien financier promis sous conditions à Athènes est composé d'une aide publique de 130 milliards d'euros et de l'effacement partiel de dette de la part de ses banques créancières à hauteur de 107 milliards d'euros. A cela doivent s'ajouter quelque 35 milliards d'euros du premier programme d'aide au pays décidé en mai 2010, soit un effort financier total de plus de 270 milliards d'euros.

Emission d'obligations du FESF

Concrètement, les ministres des Finances ont ainsi accepté la mise en place d'un plan de soutien à la recapitalisation des banques grecques pour les aider à amortir le choc des pertes de créances. Ils ont aussi autorisé le Fonds de secours de la zone euro (FESF) à entamer les préparatifs de sa contribution à l'opération de restructuration de la dette du pays, a indiqué l'Eurogroupe. Cela passera par l'émission d'obligations du FESF qui seront accordées aux créanciers privés en échange des titres de dette grecque qu'ils détiennent aujourd'hui. Le FESF va aussi aider la Grèce à payer des arriérés d'intérêt sur sa dette.

Le CAC 40 à son plus haut niveau depuis août 2011

Optimiste sur l'issue du sommet européen qui se tient ce jeudi et vendredi à Bruxelles, le CAC 40 termine au plus haut depuis le 2 août 2011, porté surtout par les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. L'indice parisien s'est adjugé 1,37% à 3.499,73 points dans un volume d'échanges de 3,486 milliards d'euros. Et ce malgré certaines déceptions du côté des entreprises et des statistiques américaines mitigées.

Le sommet européen qui s'est ouvert ce mercredi soir, pour deux jours, cristallise les attentes des marchés. Cette réunion sera l'occasion de signer vendredi le nouveau pacte de discipline budgétaire censé éviter un dérapage incontrôlé des déficits des Etats européens, en imposant notamment des règles d'or de retour à l'équilibre budgétaire.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 01/03/2012 à 17:03
Signaler
Quand va t'on passer de la monnaie unique à la monnaie commune pour permettre à la Grèce de sortir de l'Euro sans que cela pénalise les autres États?

à écrit le 01/03/2012 à 16:52
Signaler
Le rire de la Pythie résonne au fond du gouffre dans lequel nos offrandes s'engloutissent....

à écrit le 01/03/2012 à 15:03
Signaler
Allez qu'on leur donne le pognon que ne reverra jamais, qu'ils le claquent mais de grace qu'on nous foutent la paix avec ce carnaval !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.