Angela Merkel devant de nouveaux tests électoraux

 |   |  710  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La fin du gouvernement minoritaire de Rhénanie du Nord-Westphalie annonce un troisième scrutin régional important cette année. La situation est délicate pour la chancelière et pourrait influencer sa politique européenne.

Angela Merkel va devoir faire face à une série de nouveaux tests électoraux. Ce mercredi, le budget du Land de Rhénanie du Nord Westphalie, le plus peuplé de la République fédérale, a été rejeté par le parlement régional. Le gouvernement régional minoritaire de coalition entre le SPD et les Verts, qui gouvernait depuis deux ans le Land avec la tolérance de Die Linke, le parti de gauche, va vraisemblablement demander la tenue de nouvelles élections dans les mois qui viennent.

Calendrier chargé

L'année 2012, qui s'annonçait assez calme sur le plan électoral pour Angela Merkel, sera donc en réalité assez chargée. Le 25 mars, les électeurs de la Sarre seront ainsi appelés aux urnes pour renouveler leur parlement dissous après l'implosion de la première coalition « Jamaïque » regroupant la CDU (les « Noirs »), les Libéraux (les « Jaunes ») et les Verts, soit les trois couleurs du drapeau de l'île caraïbe. Le 6 mai, ce sont les citoyens du Schleswig-Holstein, dans le Nord du pays qui éliront leur Landtag lui aussi prématurément dissous. Enfin, donc, il faudra à nouveau voter en Rhénanie du Nord Westphalie. Et en janvier 2013, c'est le Land de Basse-Saxe, au nord, qui se rendra aux...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :