Draghi appelle la zone euro à garder le cap de l'austérité

Le président de la Banque centrale européenne a demandé aux Etats de poursuivre leurs efforts de consolidation budgétaire et de réformes. Car d'après lui, il ne faut pas "gâcher les immenses sacrifices faits par les citoyens européens".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Mario Draghi n?a pas gardé sa langue dans sa poche. Dans une vidéo diffusée par le Financial Times, le patron de la BCE a appelé les membres de la zone euro à ne pas relâcher leurs efforts de consolidation budgétaire et de réformes. Pour lui, "abandonner maintenant (les politiques d'austérité, Ndlr) comme certains le suggèrent, reviendrait à gâcher les immenses sacrifices faits par les citoyens européens" a-t-il lâché, en réponse à une question sur la souffrance sociale en Espagne ou en Grèce à cause des cures de rigueur.

Surtout, Mario Draghi a affirmé que l?issue ne pouvait être envisagée qu?à un niveau européen. "Les pays avec un endettement et des déficits élevés devraient comprendre qu'ils ont perdu leur souveraineté sur leurs politiques économiques depuis longtemps dans un monde globalisé. Travailler ensemble dans une union orientée vers la stabilité signifie en fait regagner de la souveraineté", a-t-il insisté.

Vers une "union économique et monétaire stable"

Une déclaration qui tombe alors que les dirigeants européens, réunis en sommet à Bruxelles, doivent poursuivre leurs discussions sur le calendrier de l'union économique et monétaire, le pacte pour la croissance et l'emploi et les questions d'élargissement et de défense européenne.

La veille, le président de la BCE avait salué l'accord sur la supervision unique des banques de la zone euro, estimant qu'il allait contribuer à une "union économique et monétaire stable". Et évidemment, vers davantage d'intégration européenne", avait-il ajouté.

Lire aussi : Les Vingt-Sept s?accordent sur un mécanisme bancaire et un "contrat de compétitivité"
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 15/12/2012 à 19:14
Signaler
les banques sont seulement en partie responsable... les états qui s'endettent font partie de l'équation. La cure d'austérité nécessite de faire des économies au niveau des appareils d'état qui ont créé des races de nantis, entre nos élus et les fonct...

à écrit le 15/12/2012 à 12:18
Signaler
De toutes façons, il y aura de moins en moins de travail et Goldman Sachs and Co et les grands rentiers dépècent l'Europe: aucun politique actuel n?arrêtera ça: le capital a gagné.

à écrit le 14/12/2012 à 16:54
Signaler
"immenses sacrifices faits par les citoyens europeens" , c'est vrai mais il a oublié de dire "pour les banques privéees qui continue pendant ce temps a spéculé et se distribué d'immense prime et bonus en tout genre". c'est pas les gouvernements trop ...

le 18/10/2014 à 17:29
Signaler
assez d'étranglement des producteurs de quelque domaine soient ils ! de toute façon, le consommateur ne verra pas les prix d'achat diminuer ... ce système n'a que trop durer ! quand allons nous y mettre fin et rétribuer au juste prix le travail de no...

à écrit le 14/12/2012 à 11:12
Signaler
C'est tout de même incroyable de constater l'aveuglement de ce genre d'individu sur la situation actuelle de l'économie ! Comment un ultra-libéral, ancien de Goldman Sachs (GSI pour l'europe), banque d'investissement américaine dont tout le monde sai...

le 14/12/2012 à 13:18
Signaler
"De mon point de vue, ces gens veulent uniquement préserver les intérêts des gens riches au détriment des populations" : bien sûr que c'est exactement ça. Le système, qui est libéral n'en déplaise aux anarchistes pour qui il ne l'est jamais assez, es...

à écrit le 14/12/2012 à 10:17
Signaler
mr draghi peut aussi demander à bruxelles de supprimer ses gaspillages ex le déménagement tous les six mois ,le nombre d'heures effectuées par ses fonctionnaires,les gaspillage s de la pac (ex subventionner l'abattage des vignes et maintenant demand...

à écrit le 14/12/2012 à 10:03
Signaler
Draghi ce n'est pas ce type ultra puissant élu par personne et qui a "travaillé" sur les comptes de la Grèce au moment où il était VP Europe en charge des états chez Goldman Sachs ? C'est beau la démocratie ! Ca va vraiment mal finir cette histoire

le 14/12/2012 à 17:26
Signaler
Goldman Sachs qui vient de placer un autre de ses hommes Mark Carney à la banque centrale anglaise.

à écrit le 14/12/2012 à 9:33
Signaler
Encore un adepte de "l'homme au service de l'économie" qui demande l'austérité mais oublie de réclamer immédiatement une baisse de salaire. Quand on est président de la BCE, on devrait éviter également de rappeler au pays endettés de la zone euro qu'...

à écrit le 14/12/2012 à 9:21
Signaler
M Drahi les Grecs ont froid ils ne peuvent plus se chauffer un geste de votre part sur l'argent que vous vous octroyez tous les mois sur notre dos les réchaufferaient un peu.

à écrit le 14/12/2012 à 8:56
Signaler
oui une bonne cure d'austerite sur le gourvernement europeen ferait le plus grand bien au peuple europeen,mais STOP ceux qui preche l'auterite le font pour l'appliquer aux autres et non a soi meme!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.