David Cameron devrait jouer la carte du référendum sur l'Europe

Le Premier ministre britannique doit prononcer mercredi un discours attendu sur la place de son pays dans l'Europe. Il devrait proposer d'organiser un référendum sur la question s'il est réelu en 2015.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La veille, France et Allemagne célébraient leur "couple" européen. Ce mercredi, David Cameron défendra la singularité de la Grande-Bretagne parmi ses partenaires européens. Le Premier ministre doit prononcer un discours sur la place de son pays dans l'organisation européenne. Une allocution repoussée en raison des événements en Algérie et dont le contenu est déjà connu: le chef du gouvernement britannique promet, s'il est réélu, d'organiser un référendum sur le maintien ou non de son pays au sein de l'Union européenne.

Un referendum entre 2015 et 2019

"Le prochain manifeste conservateur de 2015 demandera aux Britanniques d'accorder un mandat au gouvernement conservateur pour négocier un nouvel accord avec nos partenaires européens (...) Et quand nous auront négocier ce nouvel accord, nous organiserons un referendum" entre 2015 et 2019, dira-t-il vraisemblablement, selon les extraits de son texte publiés par les médias britanniques. L'alternative proposée: après renégociation des traités, souhaitez-vous rester dans l'Europe ou voulez-vous la quitter?

Une balle dans le camp des "eurosceptiques"

Deux ans avant la campagne pour la réelection de son parti, l'actuel occupant du 10, Downing Street a donc choisi d'ignorer les voix qui lui déconseillaient ce référendum.

>> David Cameron contredit par le patronat britannique sur l'UE

>> Pourquoi Washington ne veut pas d'un référendum britannique sur l'Union européenne

Il a choisi de prêter l'oreilles aux "eurosceptiques" qui le pressaient de proposer un tel choix aux Britanniques, qui dans cette période de crise, sont nombreux à afficher leur méfiance à l'égard de l'Union européenne. Toutefois, les derniers sondages réalisés outre-Manche sur ce sujet font état d'une opinion plus partagée qu'il n'y paraît, ou du moins, qui évolue. Une enquête menée par "Yougov" indique ainsi que 40% des sondés souhaitent rester dans l'UE quand 34% voudraient la quitter. En novembre dernier, 51% étaient pour une sortie de l'Union européenne.

Négociations sur le budget

Depuis plusieurs mois, David Cameron agitait cette menace, notamment dans le cadre des négociations - toujours pas abouties - sur le budget européen. Le Premier ministre conservateur s'oppose à une augmentation de ce budget, et en particulier sur la Grande-Bretagne. Il avait notamment marqué ce désaccord en refusant d'assister à la remise du Prix Nobel de la Paix à l'UE. Avec cette proposition qu'il devrait formulée ce mercredi, David Cameron va jusqu'à lier sa réelection à la question européenne.

>> Tensions entre Angela Merkel et David Cameron sur le budget européen

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 24/01/2013 à 12:17
Signaler
l'angleterre a toujours travaillé contre l'europe pour ses propres intérêts. Elle sera contre l'europe fédérale et toute avancée, tout comme elle a bloqué les réformes fiscales en demandant l'unanimité à l'europe sur les questions fiscales et financi...

à écrit le 24/01/2013 à 12:14
Signaler
il faudrait que flanby lui renvoie la monnaie de sa pièce : l'angleterre veut partir, mais c'est une trés bonne nouvelle, que peut on faire pour vous aider ??? mais il a été éduqué à l'ena, fuite des problèmes, comment éviter tout conflit à n'import...

à écrit le 24/01/2013 à 0:48
Signaler
Cameron a peur de l'UKIP (maintenant devant les Lib Dems). Il fait juste une promesse pour son apres réelection - ca marche toujours, comme en France. Les anglais en ont marre de l'Europe et son immigration massive. Comme a dit Nigel Farage "C'etait ...

à écrit le 23/01/2013 à 23:10
Signaler
Il reste à prouver qu'ils y gagnent, nous probablement. Mais, la GB restera certainement un allié.

à écrit le 23/01/2013 à 17:16
Signaler
La Chine aujourdh'ui première puissance économique devant les Etats-unis_ demain la monnaie chinoise -le yun -détrone le dollar -avec la complicité des ricains( remboursement de leur dette abyssale en monnaie de singe); pendant ce temps tour l'or que...

à écrit le 23/01/2013 à 14:29
Signaler
Ils bluffent plus les uns que les autres ! Cest cons d´européens n´ arrivent pas a comprendre qu il ne pourront jamais survire dans un monde globalisé avec une telle politique de clochers ! Dommages que nos illustres intégrateurs historiques a...

le 24/01/2013 à 8:47
Signaler
@ ventrachoux, " nos illustres intégrateurs historiques " n'ont pas tous raté leur coup, vous oubliez que l'Europe Unie a existé pendant plusieurs siècles, avec une monnaie unique et une langue vehiculaire unique et sans frontières et libre circulat...

à écrit le 23/01/2013 à 14:27
Signaler
la GB nous a mis dans la mouise en imposant la règle de l'unanimité financière, il est très difficile d'avancer sur la régulation fiscale et financière. il faut les pousser à sortir pour que l'europe puisse avancer

à écrit le 23/01/2013 à 14:19
Signaler
Il y a un idée qui me trote dans la tete c'est que pour que l EUROPE reprenne des couleurs que notre SARKOZY qui paille d impatience soit un homme qui airait voir tous les pays de façon a pouvoir faire des voyages aller et retour pour que l EUROPE so...

à écrit le 23/01/2013 à 14:14
Signaler
Si c'est cela que veulent les anglais se retirer de l EU il y a toutes les chances qu il aille faire le 51eme etat des americains car de tout temps ils ont un oeil beaucoup plus fort vers les USA que vers l EUROPE car cela a été une erreur de le pren...

le 23/01/2013 à 14:57
Signaler
à DOUDOU ! Ne vous faites pas d'illusions! ils ne seront jamais le 51 ème Etat 1° parce que les amerlos n'en veulent pas et 2° parce que ,cela, ils le savent (d'ailleurs les amerlos n'iront jamais à leur secours ,pas plus qu'au secours de qui que ce...

à écrit le 23/01/2013 à 12:55
Signaler
Ils ont bien raison. La Europe est à l'heure Allemande. L'Euro c'est le DM. La France doit aussi sortir.

le 23/01/2013 à 13:25
Signaler
y entrer , LA FRANCE devrait sortir de cette U.E.

à écrit le 23/01/2013 à 12:35
Signaler
Ne pas attendre, la GB qui n'est pas un véritable européen doit quiiter l'Europe avec à la clé la remise en place des frontières mais également les taxes douanières et autres. La GB nous "bassine" depuis son entrée avec des cadeaux permanents. Sa par...

à écrit le 23/01/2013 à 12:17
Signaler
C'est du flan tout ça,Cameron a des élections à gagner avant de pouvoir mettre en place ce référendum ,tout ça n'est que de la communication,tout est calculé,sa campagne commence...Cameron voit sa cote baisser outre manche,il lui faut frapper fort le...

à écrit le 23/01/2013 à 11:29
Signaler
Que vient faire le représentant du 51 èmè état Américain en Europe?.

le 24/01/2013 à 0:50
Signaler
Les USA sont pro EU. Ceux mêmes aux qui l'ont crée.

à écrit le 23/01/2013 à 11:13
Signaler
nooooooooooon, restez avec nous, l'Europe ne peux pas être une union sans vous. Ca va detruire l'Europe si vous partez

à écrit le 23/01/2013 à 10:55
Signaler
Dear brits we all think its about time for you to make your farewell and leave...

le 23/01/2013 à 11:20
Signaler
"We all think" ? Really ? How many are you ? Or is it that on your little own you have unanimously dismantled the Union ?

le 23/01/2013 à 11:27
Signaler
Long Live the Queen, but far, far from here :-)

à écrit le 23/01/2013 à 10:31
Signaler
en voila une bonne nouvelle, qu ils s en aillent.

à écrit le 23/01/2013 à 10:22
Signaler
"quand nous auronT" ??? vraiment ????

à écrit le 23/01/2013 à 10:22
Signaler
"quand nous aurons nécocieR" ??? vraiment ????

à écrit le 23/01/2013 à 10:08
Signaler
Les anglais ont trop intérêt à se maintenir dans l'UE pour la torpiller et la couler, comme ils l'ont toujours fait depuis leur entrée en 1973. Sortir de l'UE ne leur permettrait plus de lui nuire efficacement.

à écrit le 23/01/2013 à 9:57
Signaler
Ils ne pourraient pas le faire un peu plus tôt ce référendum ? A force de vouloir les avantages sans les inconvénients, ils se sont marginalisés. Donc qu'ils se tirent, deviennent le 51e état américain et basta. Même l'Ecosse demande également a se s...

le 23/01/2013 à 10:22
Signaler
"Donc qu'ils se tirent, deviennent le 51e état américain et basta". Mais l'UE est déjà une colonie US. Regardez qui la gouvernent ! Goldman Sachs a placé ses pions partout (draghi, monti, barroso....). L'europe est une supercherie que les européens...

le 23/01/2013 à 10:26
Signaler
Un peu comme les Corses...

à écrit le 23/01/2013 à 9:46
Signaler
Il prend pas trop de risque en repoussant le référendum aux calandres grecques .....en 2015 ou 2019!!! d'ici là il a le temps de voir venir et...... la situation en Europe aura définitivement donné sa tendance!!!

le 23/01/2013 à 10:44
Signaler
Calendes Boaf, Calendes ;-) (comme calendrier, au cas ou tu chercherais a retenir mieux la prochaine fois...)

le 23/01/2013 à 13:05
Signaler
@ calendes Pourrais tu émettre un avis plutôt que de jouer au professeur des écoles???? Je pourrais peut être corriger tes fautes à mon tour???

à écrit le 23/01/2013 à 9:41
Signaler
Et en France c'est pour quand le référendum pour sortir de cette arnaque européenne ? Les anglais sont manifestement plus intelligents que nous.

le 23/01/2013 à 12:55
Signaler
+ 1

le 23/01/2013 à 14:04
Signaler
@ Et nous ? C'est pas qu'ils sont plus intelligents que nous, ils vivent simplement dans une démocratie qui tient la route, au royaume uni, on demande l'avis au peuple, mais pas dans les pays voisins fascistes et totalitaires où seuls les décisions d...

à écrit le 23/01/2013 à 9:39
Signaler
Tout cette fanfaronnade bidon, on connait déjà le résultat et ce sera "OUI = légalement ou illégalement" (regardez comme soudainement les sondages changent déjà) il ne faut pas tomber dans ces mensonges permanents, le patron actuel de la Banque d'Ang...

le 23/01/2013 à 10:13
Signaler
Et le "patron" de la BCE il vient d'où ?

à écrit le 23/01/2013 à 9:24
Signaler
S'il veut vraiment sortir de l'UE, il devrait même organiser ce réferendum au niveau européen...sûre que le "oui" l'emporterait..ils sont déjà hors la zone Euro, hors de l'Union Bancaire,..allez plus qu'un tout petit pas à franchir... mais hélas j'ai...

à écrit le 23/01/2013 à 9:17
Signaler
Toujours la menace pour obtenir des concessions - Pour que l'Europe puisse évoluer correctement et sainement, il est indispensable que la Grande Bretagne se prononce immédiatement sur son appartenance ou pas! Il faut se defaire de ce "boulet"!

le 23/01/2013 à 11:01
Signaler
Les Anglais (j'ai bien dit Anglais, pas les autres de UK) sont exactement comme des sales gosses gâtés qui retiennent leur respiration pour faire capituler les parents. Il est grand temps de les prendre a leur jeu, et de leur dire de continuer leur c...

à écrit le 23/01/2013 à 9:03
Signaler
oui oui qu ils sortent et vite avant que leur crise budgetaire leur pete au nez et qu ils viennent demander de l argent .Au revoir on fera meme un petit pot de départ et on fetera ca :)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.