Au Stade de France, Hollande et Merkel préparent le sommet sur le budget européen

 |   |  428  mots
La chancelière Angela Merkel et le président français François Hollande. Copyright Reuters
La chancelière Angela Merkel et le président français François Hollande. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président Français et la chancelière allemande doivent se rencontrer ce mercredi soir à l'occasion du match de football amical entre leurs deux pays. Ils en profiteront pour préparer rapidement la négociation sur le budget européen qui débutera demain jeudi.

La France affronte l'Allemagne ce mercredi soir au Stade de France, il s'agira de football bien sur, mais aussi de politique européenne. Les deux chefs d'Etat François Hollande et Angela Merkel, présents pour soutenir leurs équipes nationales, en profiteront aussi pour accorder leurs violons quant à leurs positions sur le budget pluriannuel de l'Union européenne.

Une nouveau sommet européen doit en effet se tenir demain jeudi. Les représentants européens tenteront à nouveau de trouver un accord sur ce budget, en discussion depuis des mois, après l'échec de la dernière concertation en date en novembre dernier. La question de la PAC avait alors particulièrement opposé les Britanniques aux Français.

A ce moment là, Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, faisait une proposition de budget à 973 milliards de dollars (soit 1,01% du PIB européen). Un montant encore largement contesté à ce jour.

>> Budget de l'UE: ce qui a coincé au sommet de Bruxelles

Discussion rapide

Ce mercredi soir, la concertation entre le président Français et la chancelière Allemande au sujet du budget européen ne devraient pas prendre plus de quinze à vingt minutes. "Ils n'ont pas besoin de parler beaucoup de leurs positions respectives pour savoir s'ils sont d'accord", a confié à l'AFP un conseiller de la présidence française, soulignant que Mme Merkel et M. Hollande ont déjà eu "une discussion assez approfondie à Berlin" à l'occasion des célébrations du 50ème anniversaire du traité de l'Elysée il y a deux semaines. Compte-tenu de la partie qui se profile jeudi et vendredi à Bruxelles, il ne serait toutefois pas étonnant que les deux dirigeants jouent les prolongations.

Franche opposition

A Strasbourg mardi devant le Parlement européen, François Hollande a en effet pu constater le profond fossé qui demeure entre les tenants d'une politique de croissance et de solidarité, et les adeptes de coupes franches dans les dépenses. "Voilà ce que j'ai entendu à Strasbourg, il faut quand même faire attention", devrait dire en substance le président français à son homologue d'outre-Rhin, selon un conseiller diplomatique français.

Quant à la rencontre des deux pays sur la pelouse du Stade de France: "pour un match amical à mon avis le match nul est probable", a prédit François Hollande, alors que les Français gardent quelques mauvais souvenirs de ces confrontations, notamment celui la demi-finale de la Coupe du monde 1982, remporté par l'Allemagne alors que les Français avaient mené 3-1.

» Budget européen : Merkel prédit des discussions tendues
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2013 à 19:24 :
Merkel prepare et hollande subit Voilà la préparation
a écrit le 06/02/2013 à 9:45 :
Il faut le jouer "à la belge": pas d'accord = on reconduit les budgets précédents (0% d'augmentation.;). Cela marche très bien et évite à nos "élites" de gâcher des moyens....la sphère publique doit descendre à 40% maximum de nos PIB (l'innovation ne vient que très rarement des états et tout jeune diplomé qui rentre dans un service public est perdu pour la création d'entreprise). inutile de dire que nous en sommes très très loin..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :