Sommet de Bruxelles : l'austérité s'impose aussi au niveau européen

 |   |  887  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Berlin et Londres ont imposé leurs points de vue : le budget de l'UE devrait être coupé pour la première fois. Paris a consenti cette défaite en échange d'un maintien de la PAC.

Après 25 heures de négociations, les dirigeants européens ont enfin trouvé un accord sur le cadre budgétaire de l'UE pour la période 2014-2020. Le président du conseil, Herman van Rompuy avait ce vendredi matin présenté une proposition de compromis publiée entre autres sur le site du think tank britannique Open Europe qui a finit, après quelques ajustements mineurs, à satisfaire les grands pays. Comme à l'accoutumée avec les compromis européens, chacun pourra crier victoire. Il faudra cependant passer un dernier obstacle : le parlement européen. Le président social-démocrate de ce dernier, Martin Schulz, a prévenu qu'il pourrait y avoir un veto des élus de Strasbourg. Et les chefs des quatre principaux groupes politiques du Parlement européen (PPE, socialistes, libéraux, verts) ont annoncé vendredi qu'ils refuseraient d'accepter "en l'état" le budget pluriannuel européen qui, selon eux, "ne renforcera pas la compétitivité de l'économie européenne".

Un accord d'austérité

Que prévoit cet accord? D'abord de limiter les dépenses de l'UE sur la période prévue à 1% du revenu national brut, ce qui représente de facto un recul de près de 3% par rapport au précédent texte proposée par la Commission. Sur la base des paiements à verser par les pays membres, le montant s'élève à 908 milliards d'euros, contre 942 milliards sur la période 2007-2013. Cette proposition reviendrait à couper, pour la première fois, le budget de l'UE de 34 milliards d'euros sur les 7 années concernées.

Les postes de dépenses les plus affectés seraient la partie «compétitivité, croissance et emploi», particulièrement le financement du développement de l'Internet dans l'UE. L'administration centrale de l'Union devrait également apporter sa contribution. Mais avec une coupe d'un milliard d'euros, les fonctionnaires européens s'en tirent mieux que prévus. Les rabais britanniques et allemands sont maintenus, ceux des Suédois, Néerlandais et Autrichiens réduits. Enfin, le budget de la Politique agricole commune (PAC) devrait augmenter légèrement.

Paris vaincu, sauve la PAC

Si ce schéma devait être confirmé, quelle victoire la France pourrait-elle proclamer? Certes, elle a sauvé l'essentiel pour elle en évitant des coupes radicales dans le budget de la PAC. Mais que reste-t-il des grandes proclamations de François Hollande mardi devant le parlement européen ? Sa logique qui consistait à faire du budget européen un instrument de lutte contre la récession, un complément de son «pacte de croissance», a été clairement battu en brèche. C'est bien dans la partie «croissance», dans les investissements d'avenir que les Européens sont allés chercher les coupes budgétaires. Et l'idée même d'une réduction du budget communautaire, qu'il prétendait combattre, a été imposée. Encore une fois, l'isolement de la France est apparu au grand jour. Cette défaite ne peut que se cacher derrière le maintien d'une PAC qui est sans doute importante, mais qui ne va régler les problèmes essentiels de l'économie hexagonale. Politiquement et économiquement, Paris semble donc perdant.

David Cameron jubile

David Cameron n'a en revanche pas tardé à crier victoire. Même s'il n'a pas obtenu la réduction budgétaire qu'il souhaitait, c'est bien sa logique qui l'a emporté. Il y aura une austérité au niveau européen. Il pourra donc rentrer à Londres en montrant que le Royaume-Uni peut encore peser sur les décisions bruxelloises. Avant le référendum qu'il projette de lancer d'ici à 2017, de telles avancées sont essentielles pour lui. Elles lui permettent de battre en brèche le discours anti-européen de l'UKIP, désormais son rival principal à droite. Comme le souligne Open Europe : «David Cameron a été capable de respecter sa promesse de parvenir au moins à un gel, au mieux à une coupe», du budget européen.

L'Allemagne triomphe

Reste enfin l'Allemagne. Sans conteste, c'est elle qui a fait pencher la balance du côté de l'austérité. Les arguments de François Hollande mardi n'ont pas été suffisants pour faire fléchir Angela Merkel. Là encore, Open Europe a vu juste : «contrairement à ce qui se passe habituellement, France et Allemagne ne sont pas entrés dans les discussions sur les mêmes positions.» Dès lors, la France n'avait d'autres possibilités que de céder ou de tenter de bloquer l'accord. Mais isolé et sans doute un peu timoré, le gouvernement français a dû céder. Du coup, la proposition Van Rompuy ressemble à s'y méprendre aux ambitions allemandes. Certes, Berlin a dû renoncer à couper franchement dans la PAC, mais elle a résisté à cette idée de relance économique par le budget européen. Elle a imposé la rigueur à Bruxelles également. Pour Angela Merkel, il n'y avait pas d'autres options: il fallait se présenter devant son électorat avec ce résultat que «tout le monde fait des efforts». Au passage, Berlin fait encore preuve de sa capacité à imposer ses vues à ses partenaires.

Cet accord pourrait donc être plus important qu'il en a l'air. Il scelle l'alliance entre Londres et Berlin contre Paris que l'on pouvait soupçonner depuis quelques semaines. Reste à savoir si cette alliance était de circonstance, ou si elle définit un nouvel axe de décision au sein de l'UE.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2013 à 14:34 :
Cette Europe est nullissime, suicidaire, humanicide ! Dans les années 90 elle n?a jamais été capable de faire du plein emploi, elle n?a jamais été capable de faire de la croissance, elle n?a jamais été capable de respecter les traités qu?elle a signés (compétitivité et investissements). A quoi ça sert de parler des problèmes si le politique ne fait pas son travail ? On parle d?un mille feuille, des communautés de communautés, la société n?est-elle pas suffisemment opprimée et malmenée pour qu?on se révolte !
Réponse de le 11/02/2013 à 15:34 :
Pour le révolte c'est quand vous voulez; Je suis chaud comme la braise.
a écrit le 10/02/2013 à 18:44 :
Oui on sauve la PAC alors que cela n'a créé un seul emploi. Le plus drôle est que l Allemagne avec moins d'argent fait mieux..... Vive la continuité de cette politique qui tue la France depuis 20 ans. En plus les prix de l'alimentation reste éleve dans notre pays.
a écrit le 10/02/2013 à 15:18 :
holmande et Monty devraient commencer à parler de Référendum pour savoir si nous voulons quitter Europe et vous verrez comment Merkel va se dégonfler et comment leurs images va s améliorer dans leurs pays.
a écrit le 10/02/2013 à 12:33 :
Tous les pays d'Europe emprunte auprés des "marchés" pour payez leur cote-part! Argent qui leur reviendra avec les contraintes de Bruxelles! Tout est fait pour que chacun ne puissent sortir de cette toile d'araignée....!
a écrit le 09/02/2013 à 22:16 :
Avec des "français" comme ceux qui plus bas ricanent comme des bossus sur le sort de la France, on a pas besoin d'ennemis...et dire que ce sont les mêmes qui couinent contre les immigrés !
Réponse de le 10/02/2013 à 12:49 :
C'est nauséabond de penser que nos voisins de palier soient les coupables de la dégradation de l'immeuble alors que le propriétaire ne s'occupe que de récolter les loyers!
Réponse de le 16/02/2013 à 0:28 :
je ne sais pas si vous avez vécu le quinquennat de Sarkozy, mais c'était très exactement l'attitude du PS qui en plus niait qu'il y avait une crise exceptionnelle.
Réponse de le 13/04/2015 à 11:20 :
Quand bien même la Commission conclurait à "l'illégitimité" de la dette publique ça ne pourrait qu' avoir un effet aggravant sur sa situation financière et politique .
les créanciers attendent désespérément un minimum de responsabilité financière et fiscale de la part des grecs
a écrit le 09/02/2013 à 18:39 :
La pauvre caste des parlemntaires europeens pantouflards qui se gavent tranquillement : Centre des visiteurs (« Parlamentarium ») de 6 000 m2 à 30 millions d?euros, « espace aquatique » dans les sous-sols avec piscine, spa, jacuzzi et hammam à 9,3 millions d?euros, « Maison de l?Histoire de l?Europe » à plus de 150 millions d?euros (13 millions d?euros de fonctionnement annuel), chaîne parlementaire en ligne (Europarl TV) à 9 millions d?euros par an pour une moyenne de 900 téléspectateurs par jour?
Le Parlement européen a passé en 2009 un contrat avec Biribin Limousines (« discrétion absolue » garantie par le statut « Grande remise » des chauffeurs) pour les déplacements de ses députés dans Strasbourg pour 5,25 millions d?euros sur 4 ans
a écrit le 09/02/2013 à 18:31 :
Menu des roitelets europeens : Centre des visiteurs (« Parlamentarium ») de 6 000 m2 à 30 millions d?euros, « espace aquatique » dans les sous-sols avec piscine, spa, jacuzzi et hammam à 9,3 millions d?euros, « Maison de l?Histoire de l?Europe » à plus de 150 millions d?euros (13 millions d?euros de fonctionnement annuel), chaîne parlementaire en ligne (Europarl TV) à 9 millions d?euros par an pour une moyenne de 900 téléspectateurs par jour? Le Parlement européen a passé en 2009 un contrat avec Biribin Limousines (« discrétion absolue » garantie par le statut « Grande remise » des chauffeurs) pour les déplacements de ses députés dans Strasbourg pour 5,25 millions d?euros sur 4 ans
a écrit le 09/02/2013 à 18:10 :
encore une promesse Hollande au tapis , il devait imposer un budget de croissance à l'Allemagne ! Tu parles !
les Allemands attendent de Hollande qu'il fasse le même plan d'économie que celui de Schröder et apres on pourra la ramener
a écrit le 09/02/2013 à 17:04 :
Les fonctionnaires de l'Europe, ils ont bien vu leurs revenus croitre ? Ils avaient réclamé une augmentation (au dessus des difficultés des pays membres).
a écrit le 09/02/2013 à 16:09 :
Il faut sortir de l'euro rapidos avant d'être saignés de tout notre savoir faire par nos ennemis allemands.
On perd petit a petit nos savoirs faire aéronautiques spatiaux nucléaires ferroviaires énergétiques... Automobiles

Marre de l'Allemagne.
Réponse de le 09/02/2013 à 16:34 :
Excellente conférence de 1945 à aujourd hui
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
a écrit le 09/02/2013 à 15:51 :
L euro est un échec : Le curieux changement de ton de Laurent Joffrin sur France Info
http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/leuro-est-un-echec-le-curieux-changement-de-ton-de-laurent-joffrin-sur-france-info
Un certain nombre d?auditeurs du débat des éditorialistes, diffusé le 7 février 2013 au matin sur France Info, ont pu être surpris par le changement de ton très notable de Laurent Joffrin.

Ce journaliste très connu, qui a dirigé la rédaction du Nouvel Observateur, puis qui a été directeur de publication de Libération de 2006 à 2011, et que l?on connaissait jusqu?à présent comme un européiste obéissant, a mis les pieds dans le plat d?une façon très inaccoutumée.

Citations :
« Le peule anglais ne veut pas de l Europe [...]. Le référendum prévu dans 2 ans, devrait avoir lieu tout de suite. »
« Les efforts financiers qu?on a faits en France, qui sont douloureux, ont été entièrement mangés en une semaine par la hausse de l?euro. À quoi ça sert de faire des efforts d?austérité si l?euro est trop fort ? »
« Vous plaidez pour une politique qui a créé 30 millions de chômeurs en Europe. Il faut juger sur les résultats et pas sur les intentions. Le résultat c?est qu?on a 30 millions de chômeurs. C?est un échec. »

Réponse de le 10/02/2013 à 15:15 :
C est effectivement un tournant qui amorce un rejet encore plus fort des Français pour Europe, pour exemple depuis Jeudi je ne suis plié Europeen, M Joffrin amorce donc son virage encore une ou deux erreurs comme celle ci et Mme Merkel devra Admette qu elle est la responsable de la fin de Europe
a écrit le 09/02/2013 à 15:45 :
A la diète les eurocrates! Qu'ils sachent un peu ce qu'ils imposent aux fonctionnaires des Etats européens. Ils l'ont bien cherché. On peut pas demander aux Etats de réduire leur budgets et demander que celui de l'Europe soit augmenté.
a écrit le 09/02/2013 à 15:40 :
Waterloo ...Ce dont rêve le petit français pas sérieux c' est d' une bonne dévalution de l' Euro permettant à nos zozos de gouvernants de passer un grand coup d'essui glace sur la dette et d 'inonder la fonction publique et les manants de sa générosité à bon compte ! Petit détail , les exploités d'hier ( les émergents ) sont devenus nos maîtres . Ils refusent la monnaie de singe !
a écrit le 09/02/2013 à 15:06 :
Mme Merkel est vraiment la pire de tous les chefs état, elle tombe dans le piÚge du perfide l'albion, tuant l Europe federal, Adenauer va se retourner dans sa tombe.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:40 :
Le pire chef d'Etat européen, c'est Hollande qui a menti et ment encore aux français sur l'état de leur pays, et surtout en n'agit pas comme il le faut pour gérer un service public mal organisé qui nous ruine depuis 40 ans et empêche les entreprises de se développer et de créer des emplois. Alors certes, Sarkozy a été incapable de résoudre les problèmes de la France. C'est vrai, il a été viré pour cela à juste titre, mais Hollande et le PS ont aussi tout fait pour le faire échouer en faisant croire que c'est avec plus de dépense publique que l'on résoudrait les problèmes. Sans fonds, Hollande et le PS sont aujourd'hui au pied du mur, face à leur mensonge populistes. Peu importe ce que pensent et font les anglais ou les allemands, les français sont seuls responsables de la déchéance de leur pays.
Réponse de le 09/02/2013 à 17:50 :
pendant 10 ans , Schröder a mis en place un plan drastique pour l'Allemagne qui fait aujourdhui que ses performances économiques sont extraordianires ! le probleme c'est que les Allemands ne veulent pas payer pour ces Français qui ne veulent pas faire le même effort : en France on parle de Mariage pour tous, de vote des etrangersd , d'intervention au Mali et on oublie l'essentiel qui est notre économie ; notre absence de compétitivité et nos structures bien trop lourdes! MMe Merkel a bien raison de ne pas supporter cette esquive de Hollande
Réponse de le 09/02/2013 à 19:11 :
Le plan de Schröder n'aurai pas pu fonctionner si tout les pays d'Europe avaient fait la même chose, elle ne s'est engraissé que grâce à ses voisins!
Réponse de le 09/02/2013 à 19:44 :
Depui le debut de l´Union Eur. la France a toujours réussi a se tailler des traitements speciaux, que ce soit avec le nombre de sieges au parlement ou bien en revendiqant un siege de l´Europe a Strasbourg , et cela uniquement pour la gloire car completement intile ..
Ce petit jeu c´est fini. Maintenant on joue sans accepter ces concessions speciales.
Comme partout ailleurs l´argent c´est le nerf de la guerre et il faudra accepte de jouer la musique des pays forts, ceux qui maitrisent leurs finances et qui ont la confiance des autres pays et des insttutions fianncieres.
Réponse de le 09/02/2013 à 21:59 :
Si c'était un plan aussi extra ordinaire que ça, il n'y aurait pas 2 points de plus de pauvreté en Allemagne, des retraités un peu plus gênés aux entournures et une espérance de vie en bonne santé qui recule... Attention, je ne dis pas que le système français est meilleur : car vu son chômage endémique, il n'y a pas de quoi pavoiser. Simplement mon petit monsieur, si vous ôtiez vos ?illères, vous vous rendriez compte que l'Occident va dans le mur. Les euros que vous avez dans votre poche ne valent pas grand chose vu comment la planche à billets tourne et la crise, c'est vous et moi qui allons la payer ! Ah pardon, il y a une autre sortie de crise possible : un gigantesque défaut sur la dette. Allez : reprenez donc un petit schnaps ! Tant qu'on a la santé, c'est le principal. Pas grave si vous perdez tout le bon pognon que vous aimez tant...
Réponse de le 10/02/2013 à 14:23 :
Au lieu de jalouser les Allemand et critiquer la France, je vous invite à aller vivre en Allemagne avec les salaire à 400€, et vous reviendrez vite sur vos illusions, Allemagne n est pas un pays de cocagne mais l exemple de ce qui aimerai faire les Financier du reste De Europe et avec des Français comme vous nous ne pourrons pas éviter, si tous les Allemand Pauvre et ils sont nombreux pouvaient venir en France il refuseraient de retourner. Pour exemple les Anglais sont en
Normandie en nombre ce n est pas pour le beau temps.
Réponse de le 10/02/2013 à 15:09 :
Pourquoi n allez vous pas vivre en Allemagne si Vous critiques la France, ils recrutent vous aurez u. Pays ou vous pourrez avoir du travail jusqu à 67 ans, une protection social qui ne coutte et ne fait que le minimum et un salaire qui ne vous permettra d éviter les BMW pour acheter une Dacia la paradis quoi si la cure est encore trop peu violente il
Vous restera la Grande Bretagne ou l afriqie
Réponse de le 14/02/2013 à 10:24 :
C est bizarre les vente d auto allemand intra Allemagne ont jamais ete aussi bonne, c est bizarre le niveau de leur universite/formation ne cesse de grimper dans les classements alors que celui de la france, c est bizarre le poid de leur(s) etat(s) ne represente pas 57% du pib, c est bizarre les prix a la consommation sont plus bas en allemagne qu en france, c est bizarre les loyer et l immo aussi...... Alors certe comme chez nous y a des pauvres et des travailleurs pauvres.... Mais Franchement je prefere avoir un mec qui bosse et gagne 400 euros (c est un Kurzarbeit, il peut en avoir plusieur hein.) qu un gars gave aux RMI/RSA/APL/ALLOC au frais du contribuable, je prefere avoir des retraite a 67/70 ans qui continuent a cottiser que des boomers qui revendiquent d avoir commence a travailler a 13 ans (je me marre...) et donc de pouvoir partir a 55 ans et vivre encore 25 ans en moyenne au frais des contribuables, je prefere avoir des profs sous contrat prive donc lie a des niveaux d excellence pour conserver leur taf que des feignants qui refusent toutes reformes pour garder leur petit confort...... On continue???? C est comme ca que les pays du nord, les pays d asie et d amerique et meme aujourd hui l afrirque voient la France: Un pays de vieux et de feignants! Va falloir un peu se reveiller hein on est plus au 19eme siecle ou le monde economique se resumait a l europe hein aujourd hui on vit dans une economie mondiale globalise va falloir accepter des sacrifices!
a écrit le 09/02/2013 à 13:02 :
y vont fermer la piscine à 9.6 millions euros qu avaient construit en 2009

https://www.youtube.com/watch?v=iOggxhtjF_U
a écrit le 09/02/2013 à 12:51 :
Nous allons droit vers la fosse septique de l'Europe, seul les apatrides se sortiront de la mondialisation grâce au culte de l'argent roi!
Réponse de le 09/02/2013 à 15:43 :
Pourquoi les apatrides ? Ce qui s'en sortiront seront ceux qui savent bénéficier de la mondialisation, c'est a dire sauront vendre des produits ou services a un nombre de clients toujours plus grands, dans le monde entier. Cela nécessite d'être performant dans son métier, d'être entreprenant et d'être bilingue anglais, pire pourquoi pas parler chinois. Cela ne dépend pas de sa nationalité ni d'en avoir une ou pas et d'être sans papiers.
Réponse de le 09/02/2013 à 18:14 :
Alors ; vous devez surement être bien placé! parlez vous chinois, mon cher ? ...
Réponse de le 09/02/2013 à 18:40 :
Moi je parle le Qatari =)
Réponse de le 09/02/2013 à 19:11 :
Il n'y a pas que les apatrides qui s'en sortiront. Les girafes aussi s'en sortiront.
a écrit le 09/02/2013 à 12:34 :
En septembre 2011, il y a eu une information importante :

11 septembre 2011 :

Budget de l'UE : neuf pays entament un bras de fer contre Bruxelles.

Neuf pays européens, dont l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni vont faire savoir lundi à la Commission que sa proposition de futur budget de l'UE (2014-20) est trop élevée face au contexte de rigueur généralisée, selon des sources diplomatiques.

"La proposition de la Commission européenne est trop élevée. Les hausses de dépenses du prochain cadre multiannuel sont nettement excessives par rapport à ce qui est requis pour une stabilisation du budget européen", indique un projet de déclaration conjointe obtenu l'AFP, qui doit être rendu public lundi.

Les ministres des Affaires européennes d'Autriche, du Danemark, d'Allemagne, de Finlande, de France, d'Italie, des Pays-Bas, de Suède et du Royaume-Uni doivent approuver ce document lors d'une rencontre lundi à Bruxelles, avant une réunion avec leurs homologues de l'ensemble de l'UE.

http://www.20minutes.fr/economie/784994-budget-ue-neuf-pays-entament-bras-fer-contre-bruxelles

Mais ça, c'était en septembre 2011.

Ensuite, il y a eu mai 2012, l'élection de François Hollande. Et la France a changé de camp. Après mai 2012, la France a rejoint le camp des Etats européens favorables à une augmentation du budget européen.

Enfin, il y a eu le vendredi 8 février 2013 : les chefs d'Etats et de gouvernements d'Autriche, du Danemark, d'Allemagne, de Finlande, des Pays-Bas, de Suède et du Royaume-Uni ont gagné une bataille historique.

Ils ont obtenu une baisse de 3 % du budget européen.

Et la France se retrouve dans le camp des vaincus.

Pour la période 2014-2020, le budget de l'Union Européenne sera au niveau minable de 1 % du PIB de l'Union Européenne.

Et il reste des bisounours qui croient encore à "l'Europe fédérale" ?

J'éclate de rire !
Réponse de le 09/02/2013 à 13:22 :
L'Europe fédérale? Oui nous sommes nombreux à éclaté de rire! L'Europe est devenue "une colonie"! Les anticolonialistes en sont ils conscient?
Réponse de le 09/02/2013 à 14:12 :
L'Europe et devenue "une colonie" ... dans laquelle les pays européens riches ne veulent pas aider les pays européens pauvres. Et ça, c'est ce qui vient d'éclater au grand jour vendredi 8 février 2013.

L'idée européenne est morte.

La soi-disant "solidarité européenne" est morte.

La soi-disant "Europe fédérale" est morte avant même d'être née !
Réponse de le 10/02/2013 à 9:24 :
l'ue est une supercherie inventée par les us pour servir les intérêts us.
a écrit le 09/02/2013 à 12:02 :
Comme au final ce sont les contribuables européens qui paient, stabiliser en réduisant à la marge les budgets d'investissement et de fonctionnement de l'UE ne peut être une mauvaise nouvelle.
a écrit le 09/02/2013 à 11:20 :
Allemagne, Angleterre, France blablabla...


Triomphe ? Victoire ? défaite de la France ? Non...

Aucun, je dis bien aucun n'a fait triompher la raison... D'un bout à l'autre du continent Européen ils vendent des rustines mais pas de véritable solution...
Réponse de le 09/02/2013 à 14:55 :
Je suis d accord ce n est pas les Anglais ou les Allemands qui ont gagne mais les valets de la grande finances, les peuples eux vont continuer a etre saignes, alors John ou Frida ou jose ou Paul ou Rosa nous avons tous perdus
a écrit le 09/02/2013 à 11:07 :
Le "moi, je président" ne pèse rien en Europe, et il a amusé la galerie avec ses airs de fanfaron. C' est maintenant plus que jamais l'Allemagne et la Grande-Bretagne qui dirigent la politique économique européenne.Dans le monde actuel ce sont les pays forts économiquement qui dirigent, pas les pays socialistes comme la France qui, grâce au médiocre travail de Hollande est maintenant au niveau de l' Espagne.
Réponse de le 09/02/2013 à 14:45 :
commentaire pathétique.... Aucune finesse dans l'analyse. Tout est blanc ou tout est noir.
Hélas la plupart des nos politiciens et élus sont de votre niveau. On comprend mieux pourquoi le pays coule.
Réponse de le 09/02/2013 à 14:59 :
Entierrement d accord sauf que ce n est pas le pays qui coule mes le continent.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:43 :
@louis, le commentaire de ppa3775am est du même niveau que les discours d'Hollande sur l'Europe. C'est juste le contrepied pathétique des discours 100% politicien pathétique. La différence, c'est que l'un d'entre eux est censé émané d'un professionnel... l'autre n'est qu'un commentaire de comptoir dans un journal grand public, donc bien à sa place.
Réponse de le 09/02/2013 à 18:15 :
Bien dit !
Réponse de le 09/02/2013 à 19:13 :
Oui, nous avons l'endroit de tenir des propos de comptoir.
a écrit le 09/02/2013 à 10:10 :
Moins 12% sur la PAC, une victoire de normal 1er, selon les "merdias !" Elle est pas belle la république socialiste française ?
a écrit le 09/02/2013 à 10:06 :
Tout le monde se fait ballader par leur responsable politique, que cela soit les saxons comme les francs: ils vont dans le sens de leur peuple qu'apparament alors qu'il ne s'agit que de rester au pouvoir pour imposer la vision d'une certaine europe non démocratique!
a écrit le 09/02/2013 à 9:57 :
Et si on commençait par fermer les "annexes" de Strasbourg et Luxembourg ?
a écrit le 09/02/2013 à 9:53 :
Moi président, je saignerai à blanc les sujets français et je demanderai une harmonisation fiscale en Europe.
Sont pas fous les autres européens!
a écrit le 09/02/2013 à 9:49 :
Je quitte Europe, je me trompe je quitte l Allemagne.
a écrit le 09/02/2013 à 9:45 :
C est vraiment triste de se faire imposer encore de austerite alors que la marmite social est au bord de explosion, alors apres le printemps arabe nous aurons le printemps Europeen. Je rejoint des aujourd'hui les Eurospetique.
Réponse de le 09/02/2013 à 11:52 :
Ravi de vous voir rejoindre la vérité.
a écrit le 09/02/2013 à 9:42 :
la France continue d'entretenir à grand frais son mille-feuilles. Même chose pour l'UE avec trois lieux différents pour les réunions. A quand la disparition de Luxembourg et Strasbourg ? Après tout Camron est capable d'y parvenir puisque Moi président n'a plus grand chose à dire ou si peu.
Réponse de le 09/02/2013 à 13:01 :
Le mille-feuilles est une réalisation imposer par "l'Europe" afin de "liquider" le patriotisme de certaine nation!
Réponse de le 09/02/2013 à 13:46 :
Vous vouliez dire le nationalisme de certaines patries?
a écrit le 09/02/2013 à 8:38 :
Moi Président, j'imposerai à l'Allemagne...(Hollande se fait maintenant "enfler" par l'Angletterre)Que reste t-il de sa superbe?
a écrit le 08/02/2013 à 23:37 :
La PAC doit aider les petits agriculteurs-eleveurs en priorité. Il n'est pas normal que les grands propriétaires terriens comme la couronne britannique ou la famille Grimaldi soient les plus grands bénéficiaires de cette manne. Idem pour les grands céréaliers de la Beauce ou du Vexin, qui sont pas à plaindre.
Pour le reste, que la technocratie européenne se serre (un peu) la ceinture ne sera pas un drame.
Réponse de le 09/02/2013 à 13:10 :
La PAC n'est pas faite pour résoudre les problèmes mais... pour jeter du combustible sur le feu afin de réaliser l'utopie d'interêt très... particuliers!
a écrit le 08/02/2013 à 22:50 :
L'Europe est devenue un garde-fous contre certaines tentations irresponsables des socialistes. Hollande voudrait dévaluer l'euro (comme Maurois avec le Franc en 1981 ?), et son "volet de croissance" n'aurait fait qu'augmenter un peu plus le poids de la dette (comme si nous n'étions pas déjà assez endettés). Heureusement que Merkel et Cameron ont rejeté ces bêtises.
Réponse de le 09/02/2013 à 12:57 :
L'Europe!! Un garde-fous? Pas un asile..., une prison!
a écrit le 08/02/2013 à 21:57 :
JE NE COMPREND PAS POURQUOIS ON DOIT TOUJOURS BAISSER LES BRAS AUX ANGLAIS VU QUE ILS SONT TOUJOURS CONTRE LA POLITIQUE EUROPEENNE (QUAND CA LES ARRANGES ).
Réponse de le 09/02/2013 à 15:46 :
Une belle vision franco-française vue de France ! L'Europe, ne vous en déplaise, ne se limite pas à l'hexagone... La preuve ? C'est qu'il existe des convergences politiques entre la GB et l'Allemagne et que c'est la France qui est aujourd'hui isolée. N'inversez pas les rôles !
a écrit le 08/02/2013 à 18:33 :
La PAC est sauve, les chômeurs pourront toujours postuler pour travailler dans l'agriculture industrielle...Les subventions européennes continueront d'engraisser au propre et au figuré les gros paysans et les consommateurs obèses des grandes villes clients des usines à bouffe!!! Le prix des produits bio continuera d'être trop cher malgré
son prix de revient moins élevé pas de pesticides pas d'engrais etc etc ..et ils resteront réservé aux bobos obsédés par leur santé! Encore une victoire comme au Mali pour notre président normal.
a écrit le 08/02/2013 à 18:02 :
Et si le parlement européen refusait cet accord.
a écrit le 08/02/2013 à 18:02 :
Depuis des decennies la France et surtout la FNSEA plus politique qu'agricole n' arrive pas à mettre le monde agricole dans le sentier de la mondialisation sans aise ou des saides qui s'estompent au fure et à mesure des années. La PAC bloque toute action en faveur des autres industries la PAC est un gouffre qui de plus ne profite pas forcément au plus petits bien au contraire en général les grands céréaliers sont les vrais et seuls gagnants de ce scandale français plus les gros industriels.L'affaire Doux a montré que la mauvaise gestion a été pendant un temps cachée , aveuglée par les aides de la PAC. La PAC a servi à financer les erreurs de gestion et d'investissement du groupre Doux et cela sur le dos des contribuables et cela sur le dos des contribuables.Il faut noter que tout cela se fait sans aucun contrôle sérieux des clowns de la politique, autant des différents gouvernements, des députés et sénateurs les grands inutiles à la botte de la FNSEA qui gére elle seule la politique agricole française. Son Président est autant un "paysan" aidé qu'un industriel biocraburant aidé lui aussi encore par l'automobiliste "prime" sur chaque litre de carburant que par le contribuable enveloppe annuelle sans ces aides imposées son entreprise dépose le bilan.
Réponse de le 08/02/2013 à 20:01 :
oui l'Angleterre et l'Allemagne mènent la danse ...........................
Réponse de le 09/02/2013 à 13:29 :
Le plus rageant c'est que l'argent donner a l'Europe nous revient avec des contraintes, on se tire une balle dans le pied!
a écrit le 08/02/2013 à 17:58 :
Hollande continue à mal gérer la communication. Seul contre tous, il savait bien que le résultat ne pouvait qu'être une diminution restreinte du budget. Et donc une défaite pour sa position de relance. Mais il a préféré être héraut des anti-austérité que réaliste et pragmatique. De plus le résultat lui convient, car il lui permettra peut-être de tenir les engagements de diminution de budget interne, et de plus les allemands contribueront un peu plus. Peut-être qu'il espère que sa position paiera en fin de mandat lorsqu'une reprise sera en route, et qu'il pourra dire : j'avais raison avant tout le monde !. Mais les électeurs ont la mémoire courte et les élections allemandes puis anglaises seront passées par là. Quel est le but de sa position ? Mystère.
Réponse de le 09/02/2013 à 13:42 :
Il faut bien se dire que cette "Europe" n'est que la somme d'interêt particulier avec une gestion d'interêt "géneral" venant de l'extèrieur de l'Europe!
Réponse de le 09/02/2013 à 15:50 :
@Ne soyez pas dupe. Parce que vous trouvez que la France d'Hollande (comme celle de ses 3 prédécesseurs) est autre chose qu'une somme d'intérêts particuliers ? Ces pays agissent comme la France, pour leur propre intérêts... Il ne faut pas se voiler la face.
a écrit le 08/02/2013 à 17:56 :
Le Parlement européen refuse d'accepter "en l'état" le budget pluriannuel
a écrit le 08/02/2013 à 17:37 :
le problème de la france est depuis des lustres cette PAC qui obère toute espace de liberté dans les négociations.... il va bien fallaoir un jour revoir notre copie, intérieure en premier lieu" sur ce sujet.....

ce jour la, on pourra être plus offensif, voire intraitable sur le reste..... la deuxième raison pour laquelle Hollande n'a pas joué les gros bras.... c'est que nous n'atteindrons pas l'objectif des 3% de déficit en 2013... pas de son fait mais du fait de la crise économique qui s'aggrave partout en europe..... et à mon avis.... ça a participé des négociations secrètes avec Merkel..... lâcher du lest sur le budget en échange..... d'un souient de Merkel après l'été.....

ceci étant, l'europe, et les allemands et les anglais jouent "p'tit bras sur l'europe, ils s'en mordront les doigts......
a écrit le 08/02/2013 à 17:30 :
Maintenir la PAC, une belle blague, car les Anglais avec la famille royale en tête en sont les premiers bénéficiaires :-)
Réponse de le 08/02/2013 à 18:04 :
monaco en touche beaucoup aussi un exemple sur antenne 2 ce midi un gros céréalier touchait 2500euros mensuel de subventions il est sans doute assimilé fonctionnaire ????
a écrit le 08/02/2013 à 17:13 :
FH se félicite du gel des dépenses publiques 2012 en France, qui aurait vraiment eu lieu si la France n'avait du contribuer à des opérations européennes : MES et DEXIA.
Pourquoi déléguer à l'Europe bureaucratique les investissements pour la croissance des pays les plus riches comme la France? Le "faire payer les riches" a ses limites, aussi en Europe.
a écrit le 08/02/2013 à 17:11 :
Hollande a perdu sur toute la ligne. La PAC Baisse de 15%. Ses exigences sur le budget ont été refusés. D.Cameron et A. Merkel ont imposé leur point de vue. Ces pays ont fait des réformes drastiques dans leurs pays (et des efforts pour leur peuple)et ne veulent pas se laisser dicter des décisions par un Président qui n'a encore commencé aucune réforme de structure (que du vent)
Réponse de le 08/02/2013 à 17:33 :
D.Cameron a en effet imposé des réformes drastiques dans son pays.... mais contre son peuple : Le pays est en récession. Son déficit n'est pas aussi profond que celui de la France, mais guère meilleur. Enfin il n'y a plus de classe moyenne en Angleterre. Soit l'on est né chanceux (riche) soit l'on est né malchanceux (pauvre).
Réponse de le 08/02/2013 à 23:20 :
Désolé @gegepasclair le déficit budgétaire du RU en 2011-2012 était de 8,2%, contre un déficit de 5.2% pour la France en 2011 (c'est un peu moins en 2012). De plus, la banque d'Angleterre a mis en place un système assez élaboré qui lui permet de prêter au gouvernement à taux 0, ce qui, si le pays était dans la zone euro, ferait 1% de déficit supplémentaire. Bref, malgré le serrage de ceinture, Cameron peut difficilement se vanter d'avoir obtenu des résultats formidables. Ensuite, si Cameron roule des mécaniques, la contribution anglaise va elle augmenter en valeur absolue.
Non, ce qui est plus inquiétant, c'est le manque d'ambition et de volontarisme des pays de l'UE, mais surtout la panne totale du moteur franco-allemand. Inquiétant.
a écrit le 08/02/2013 à 16:50 :
Bien fait Bruxelles la bien cherché.... L'austérité commence par soi même...
a écrit le 08/02/2013 à 16:48 :
Pour ce à quoi sert la PAC - l'Allemagne exporte plus que la France en matière agricole -, sauf à penser que la politique va nous nourrir une fois le système en échec, est-ce bien la peine d'obtenir des (minis) victoires politiques ?
Réponse de le 08/02/2013 à 17:17 :
@a1039 : et oui, c'est comme la prime à la casse; introduite par la France, la prime a était pragmatiquement (et en réaction) doublée pour le marché allemand, bien que il n'y avait pas vraiment besoin de soutenir le marché. Contrairement à la France, le marché ne s'est pas éffondrer en Allemagne après l'arrêt de la prime. La PAC "solidairement" conçu par la France comme un gros "I want to have all the money I can get, especially from the good old germans and dutch" s'est également transformé en une machine qui doit maintenant subventionné l'agriculture allemande et néanderlaise, maintenant plus importantes que celle de la France; et ce sont les 2 plus gros contributeurs nets de l'Europe.
Les contributions nets vont tout de même augmenté du côté de l'Allemagne pour le prochain budget cause sa forte croissance économique ces dernières années.
Réponse de le 08/02/2013 à 21:09 :
déni de la réalité; woher kommst du ? so schreibt kein Franzose.
Réponse de le 09/02/2013 à 10:21 :
Si l'Allemagne exporte plus que la France, c'est en grande partie grace au dumping social allemand revoltant dans les industries du porc et du boeuf par exemple ...
Un article recent denonce l'emploi massif de travailleurs roumains payes 5 euros de l'heure....
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/abattoirs-l-allemagne-accusee-de-dumping-social_247867.html

Il ne faudrait pas ecorner cet 'exemple'allemand, partisan du moins disant social pourvu que cela permette de gagner des parts de marche sur le dos de ses 'partenaires'.
Réponse de le 09/02/2013 à 12:02 :
@Zest : cet article date de janvier 2011. L´abus dans les abattoirs situés a la frontière polonaise a eté largement diffusé dans les media allemands. Depuis cette epoque on entend plus parler de ce probleme. Je suppose que des accords de tarif ont ete negociés pour la branche comme c´est le cas dans pratiquement toutes les autres branches.
Neanmoins si des travailleurs viennent travailler en Allemagne pour de tels salaires de misère, personne ne les forcent à venir et s ils le font c´est tout simplement que c´est dans leur avantage !
a écrit le 08/02/2013 à 16:47 :
merci françois.
a écrit le 08/02/2013 à 16:44 :
Chouette ! Au lieu de préparer l'avenir, on va continuer à subventionner l'agriculture !
Réponse de le 09/02/2013 à 13:58 :
Subvention ou pot de vin, le but est le même: graisser les rouages pour la machine avance dans le sens de ceux qui ont les moyens (au dépend des autres)
a écrit le 08/02/2013 à 16:33 :
Bien que Keynésien, il y a t il eu meilleur praticien de l'économie que Keynes? Même Schumpeter est derrière, et les monétaristes ont montré leurs grandes lacunes ou limites, il apparait que dans les périodes de crise profonde comme c'est le cas actuellement dans beaucoup de grand pays occidentaux, c'est un erreur grave de vouloir réduire des budgets publics drastiquement et notamment dans les secteurs d'avenir ou impactant l'avenir. Il apparait ensuite ou également qu'on ne sortira pas de la récession et donc de l?accroissement des dettes publiques sans croissance. Les Etats-Unis de Obama confirment cette thèse, en effet Obama bien qu'il lui faille batailler dur contre les républicains est dans cette logique et souhaite s'y maintenir. Tout est donc en accord chez lui, politique monétaire très accommodante, action sur la dette souveraine via la FED pour faire baisser les taux des bonds, et des intérêts à court terme pour relancer l'économie. Cette politique n'est pas sans poser de problèmes mais finalement ça les pose aux autres, sauf à ce que tout le monde fasse pareil, avec MERKEL en flic derrière la BCE, les US peuvent continuer comme cela un certain temps même si Abé au Japon a régi récemment de façon fulgurante. JE DIS DONC QUE CETTE VICOIRE ANGLO ALLEMANDE (d'ailleurs chacun pour des raisons différentes crie victoire) est UNE VICTOIRE A LA PYRRHUS pour l'un comme pour l'autre à moins que CAMERON AIT FINALEMENT l'IDEE DE FAIRE IMPLOSER LA ZONE EURO ET L'UE, apparemment si on lit cet article ce ne serait pas le cas, mais parfois on ne sait pas bien ce qu'on fait surtout quand il s'agit de se maintenir au pouvoir, ce qui est le cas de ces deux chefs d'Etat. Et puis attendons de voir ce qui va se produire à Strasbourg avec ce genre de budget qui ni fait ni affaire. En tout cas Hollande ne pourra pas dire qu'il n'avait pas été prévenu sur les façons de faire, les voltes face, les revirements, et les man?uvres de MERKEL, donc...
Réponse de le 08/02/2013 à 16:52 :
tant de bla bla bla pour continuer comme petit citoyen de la Grosse Nation à affirmer des inepties qui nous ont amenés au bord de la ruine (patience, elle est toute proche) La Chancelière défend ses convictions avec ténacité et intelligence. Continuons à engranger des chômeurs de plus chaque jour.
Réponse de le 08/02/2013 à 17:37 :
@ Takakroire

Oui takakroire tu crois en quoi au juste ? A la fin du monde. ça fait 20 ans que les Anglais nous prédisent la fin. Au dernières nouvelles ils nous suivront de peux dans la tombe, malgré une politique et une philosophie bien différente... Point commun entre les deux pays. Ils ont sacrifiés l'audace industrielle et scientifique sur l'hotel des services et de la finance.
Réponse de le 08/02/2013 à 21:20 :
Apparement les Britts sont les meileurs joueurs a ce poker europeen.
UK ne pourra pas quitter l UE quelle le veuille ou non a moins de deplacer les iles vers l´Ouest.
Malgré toutes les prévisons et mauvaises augures depuis 2009 on constate que:
- la Grece est toujours dans la barque europeene.
- que l´Euro n est pas sur le point de s´écrouler.
- Que l´Euro est encore une vraie monnaie forte et convoitée.
- que de nombreux pays peripheriques attendent pour enter dans le club Euro.
- Que ceux qui refusent d´y enter en profitent abondemment. a commencer par le UK.

et que depuis ce soir les européns se sont mis d´accord sur un budget commun.
Que de bon signes !
a écrit le 08/02/2013 à 16:18 :
Êtes vous si sur que Paris ne souffle pas de soulagement? A cote des discours généraux et lénifiants, notre cher président donnait l'air de ne pas vouloir payer plus Bruxelles.
L'austérité doit s'appliquer à ceux qui la prônent aux autres. Bruxelles doit sentir ce quelle impose à Madrid Rome et Athènes
a écrit le 08/02/2013 à 16:12 :
bref, le monde est content au final. Hollande a sauvé la PAC, Merkel et Cameron ont contenu le budget européen et les pays du Sud soulagés parce n'ayant pas spécialement envie de payer plus pour Bruxelles qui leur impose une cure d'austérité. Retour à l'envoyeur pour les technocrates européens.
Même la France est satisfaite pour les mêmes raisons. Hollande ne peut politiquement pas l'admettre ouvertement, mais l'Elysée s'accommode très bien de cette nouvelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :