Les Chypriotes sont-ils plus riches que les Allemands ?

Selon une étude publiée par la BCE ce mardi, la fortune médiane des Allemands est la plus faible de la zone euro, celle des Chypriotes la deuxième plus élevée après les Luxembourgeois. Scandale ou simple effet optique ?
Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'affaire fait la une des sites d'informations outre-Rhin. L'étude publiée par la BCE ce mardi sur « la consommation et la richesse des ménages dans l'Eurosystème », réalisée sur plus de 60.000 ménages, fait ressortir un résultat étonnant : l'Allemagne est en queue de peloton, loin derrière des pays en pleine crise comme l'Italie, l'Espagne ou Chypre.

Cigales opulentes, fourmis pauvres

Mieux même : la fortune médiane des ménages allemands, celle qui partage en deux la population, est la plus faible de la zone euro avec 51.000 euros. C'est 54 % de moins que la moyenne européenne (109.000 euros), mais aussi 51.000 euros de moins que celle des Grecs, 65.000 euros de moins que celle des Français, 123.000 euros de moins que celle des Italiens. Grosse surprise : derrière les intouchables Luxembourgeois, ce sont les ménages chypriotes qui affichent la deuxième fortune médiane (267.000 euros), mais aussi la deuxième fortune moyenne (671.000 euros contre 195.000 pour les Allemands).

« Compte tenu des nombreux milliards d'euros donnés à des pays comme la Grèce, le Portugal ou Chypre, ces chiffres sont explosifs politiquement », explique le quotidien conservateur allemand FAZ qui affirme, en citant des « sources proche des banques centrales », que c'est pour cela que « la BCE a retardé la publication de ces données au lendemain de l'aide à Chypre. » Officiellement, la BCE invoque l'arrivée tardive de données pour justifier le retard de publication de l'étude. On imagine la fureur des eurosceptiques allemands présentant les plans de sauvetage de l'euro comme un moyen de faire payer le pays le moins riche d'Europe. Non seulement la fourmi allemande devra payer pour la cigale chypriote, mais encore la fourmi vit chichement, quand la cigale se vautre dans le luxe ! La réalité pourrait n'être pas si simple.

Des données anciennes

D'abord, la plupart des données datent d'avant la crise. Au mieux de 2010. Les effets de la rigueur et de l'austérité n'ont pas encore été pris en compte. Pas plus que, pour ce qui concerne l'Allemagne, celle des deux années de forte croissance en 2010 et 2011 (+4 % et +3,1 %). Dans certains cas, les données peuvent avoir jusqu'à 6 ans. La comparaison n'est donc pas toujours raison.

L'importance de l'immobilier

Enfin, la fortune calculée par la BCE prend en grande partie en compte la propriété immobilière. Or, en Allemagne, il est peu courant d'être propriétaire de son logement (seulement 44 % des ménages possèdent leur logement contre 70 à 80 % dans les pays du sud). Par ailleurs, le stock de propriétés allemandes n'a guère gagné en valeur au cours des années qui ont précédé 2010, tandis que la bulle immobilière a fait exploser la valeur des biens des Chypriotes, des Irlandais ou des Espagnols. Tout ceci appartient désormais au passé. Il y a eu la création artificielle et à crédit d'une richesse potentielle. Pour autant, selon la BCE, la fortune médiane des Allemands non-propriétaire de leur logement restait inférieur en 2010 de 37 % à celle des Chypriotes de la même catégorie. En revanche, ils sont deux fois plus riches que les Grecs ou les Espagnols.

Des revenus favorables aux pays du nord

En termes de revenus bruts annuels moyens, les pays du nord tiennent cependant le haut du pavé. L'Allemagne est cinquième avec 44.000 euros par ménage, mais avec un ménage formé de 2,02 personnes, soit 37 % par exemple de moins que Chypre dont le revenu par ménage est de 43.000 euros. Le chiffre du Portugal est de 20.000 euros, celui de la Grèce de 28.000, celui de l'Italie de 34.000. Surtout, l'utilisation de ces revenus est significative. A Chypre, en Grèce, au Portugal, on dépense plus de 30 % de ses revenus pour l'alimentation. En Allemagne, ce niveau n'est que de 15,6 %, c'est le deuxième plus bas après les Pays-Bas (12,6 %). Bref, toutes les cigales ne vivent pas dans le luxe pendant que les fourmis travaillent à créer de la richesse !

 

L'étude est disponible ici (en anglais)

 

Le classement des fortunes médianes :

1. Luxembourg 398.000 euros

2. Chypre 267.000 euros

3. Malte 216.000 euros

4. Belgique 206.000 euros

5. Espagne 183.000 euros

6. Italie 174.000 euros

7. France 116.000 euros

8. Pays-Bas 104.000 euros

9. Grèce 102.000 euros

10. Slovénie 101.000 euros

11. Finlande 86.000 euros

12. Autriche 76.000 euros

13. Portugal 75.000 euros

14. Slovaquie 61.000 euros

15. Allemagne 51.000 euros

 

Source : BCE (les données pour l'Irlande et l'Estonie ne sont pas disponibles).
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 53
à écrit le 23/04/2013 à 7:50
Signaler
Les Chypriotes comme les autres Grecs, ne payent pas d'impôts. Il est donc normal qu'ils soient plus riches que les Européens des Pays soi-disant développés. Qui plus est, les technocrates de Bruxelles subventionnent et encouragent les transferts de ...

à écrit le 22/04/2013 à 23:05
Signaler
les allemands sont moins riches que bien d autres européens et ce sera encore pire pour eux d ici qqs mois qd la dévaluation du yen fera son plein effet et bien le made in japan sera bien moins chers que le made in germany et l Allemagne qui ne vit q...

à écrit le 11/04/2013 à 23:26
Signaler
Une fortune mediane Allemande de 51 000 Euros , en supposant que la plus basse est a 0 Euros , cela voudrait dire que la plus élevée est de 102 000 Euros ? même pas le prix d'une Porsche et pourtant des Porsches il y en a par wagons la bas !

à écrit le 11/04/2013 à 23:20
Signaler
La fortune mediane des Allemands ne vaut même pas le prix d'une Audi de base en Allemagne ! Mais comment font ils ces Allemands pour rouler dans d'aussi grosses voitures avec une fortune si faible ? Les chiffres sont complètement pilotés !

à écrit le 10/04/2013 à 17:32
Signaler
On comprend mieux pourquoi les Allemands ne supportent plus de payer pour les autres pays membres de l'Union européenne.

à écrit le 10/04/2013 à 15:31
Signaler
je ne crois pas un mot de cette étude : on peut faire dire aux chiffres ce qu'on veut. Par exemple : dire qu'un Portugais est plus riche qu'un Allemand ! Dur à croire.

le 10/04/2013 à 16:03
Signaler
Comme il est précisé, l'étude s'appuie notamment sur le patrimoine immobilier et sur des données antérieures à 2010, au sommet de la bulle immobilière, juste avant son éclatement. En effet ce n'est pas de la richesse dont il s'agit mais de son illusi...

à écrit le 10/04/2013 à 12:00
Signaler
Bonjour plusieurs remarques a cet article D'abord, cela ne sert à rien de critiquer un média. Cette étude est fournie par la BCE. Une autre étude de la Bundesbank publiée sur un autre média donne a peu pret les memes tendances. Ensuite quelles sont ...

le 10/04/2013 à 14:23
Signaler
Enfait il s'agit de médianes et non de moyennes

le 11/04/2013 à 23:22
Signaler
Et les médianes ne veulent rien dire ... si ce n'est qu'il doit y avoir des très très très pauvres en Allemagne pour faire baisser a ce point la médiane avec le nombre de riches qu'ils ont.

le 15/04/2013 à 9:23
Signaler
Justement , il y a de tres tres pauvre x) , des contrat a 1Euro j' en ai vu , Secondo l' évasion fiscale au Liechtenstein , Suisse , Luxembourg pour n' en citer qu eux est un sport national Puis l' utilisation de la médiane n' est pas très pratique...

à écrit le 10/04/2013 à 11:26
Signaler
le krach immobilier fera baisser le chiffre français ...

le 10/04/2013 à 11:38
Signaler
s'il y a krach immobilier, il ne sera qu'en France, c'est bien connu...

le 10/04/2013 à 12:17
Signaler
le krach a deja eut lieu aux USA, espagne et irelande. En france, Sarkozy a tente de maintenir la bulle immobiliere avec l argent de l etat (PTZ+, scellier). Finalement il n a pas ete elu et il n y a plus d argent dans les caisses -> le prix de l imm...

le 05/01/2016 à 23:07
Signaler
Tous ces délires entre le transhumanisne et la prise de pouvoir des robots possiblement hostiles ça va bien pour les romans de SF mais dans la réalité il y a des hommes avec des envies, des moyens et des intérêts très différents et de serieux problè...

à écrit le 10/04/2013 à 10:38
Signaler
tout ceci semble indiquer que les ajustements actuels en Europe du Sud sont plus que justifiés et que, par contre, la situation française de l'immobilier est à peu près en ordre ...Restent les tensions sociales et parfois les drames humains qu'entra...

à écrit le 10/04/2013 à 10:34
Signaler
Comme je le disais récemment ce qui plaignent les chypriotes ne savent pas tout et ne voyagent pas.

à écrit le 10/04/2013 à 10:16
Signaler
L'analyse de données est un métier, il ne suffit pas de balancer des nombres, pourcentages, moyennes, médians etc pour écrire une analyse pertinente. Nous en avons ici un très bon exemple. Pas le temps de lire l'étude mentionnée pour voir s'il s'agit...

à écrit le 10/04/2013 à 10:16
Signaler
L'analyse de données est un métier, il ne suffit pas de balancer des nombres, pourcentages, moyennes, médians etc pour écrire une analyse pertinente. Nous en avons ici un très bon exemple. Pas le temps de lire l'étude mentionnée pour voir s'il s'agit...

le 10/04/2013 à 11:57
Signaler
De l'utilité d'avoir un minimum de bagage mathématique...

à écrit le 10/04/2013 à 8:37
Signaler
La seule conclusion que l'on peut en tirer, c'est que l'on se construit peu de patrimoine en restant locataire. Même si l'immobilier est surévalué de 40% en France (Hypothèse), le français a un patrimoine encore nettement supérieur à l'Allemand avec ...

le 10/04/2013 à 10:42
Signaler
l'écart de valorisation des patrimoines français et allemands est fictif: la même maison va valoir 200.000? en France et 100.000? en Allemagne. Et les niais de penser que celui qui est en France est plus riche...

le 10/04/2013 à 12:22
Signaler
drole de conclusion... dire qu il vaut mieux acheter quelaue chose de surelavlue de 40 % (et a credit !) Juste pour info, admettons que vous achetez quelque chose 100 avec un credit de 80. Soit 20 d apport personnel, si vous avec une surrevaluation d...

le 10/04/2013 à 15:57
Signaler
"tandis que le propriétaire (s'il a fini de payer ou presque)". C'est bien là où le bât blesse, combien de primo-accédants ont fini de payer ou presque en France avec les mesures récentes d'incitation à l'achat de l'immobilier ? Si le chômage continu...

à écrit le 10/04/2013 à 8:16
Signaler
Les Allemands ont énormément investi à l'étranger, surtout dans les anciens pays du bloc soviétique mais aussi en Asie, aux États Unis et j'en passe. Il faudrait donc tenir compte de ces avoirs aussi dans les calculs. Par exemple, Volkswagen est en p...

le 10/04/2013 à 9:39
Signaler
Il s'agit d'une étude des fortunes des menages, pas des entreprises.

le 10/04/2013 à 9:41
Signaler
Volkswagen n'appartient pas à des Allemands.

le 11/04/2013 à 9:49
Signaler
Volkswagen appartient tout de même à plus de 70% à des allemands (et un peu au Quatar) !

à écrit le 10/04/2013 à 8:08
Signaler
La moyenne ne veut rien rien dire, surtout que dans la moyenne on tient compte aussi des fortunes qui appartiennent à des étrangers et dont les gens du pays ne profitent d'aucune façon!

le 10/04/2013 à 8:26
Signaler
ils parlent de mediane, pas de moyenne ( la mediane est non parametrique)

à écrit le 10/04/2013 à 6:51
Signaler
mais la fortune des chypriotes c'est celle des 85.000 anglais et 25.000 résidents (et autres) ou bien celle des chypriotes qui,comme les grecs,n'ont jamais payé des impots? Les allemandes sont imposés à 42-44 % plus charges de toute nature,etc.Combi...

à écrit le 10/04/2013 à 4:46
Signaler
"C'est 54 % de moins que la moyenne européenne (109.000 euros)". Difficile à interpréter une moyenne de médianes ... Mieux vaudrait utiliser la médiane globale européenne.

à écrit le 10/04/2013 à 4:43
Signaler
Un pays riche c' est d' abord des banques fortes devant des taux d' intér$ts peu élevés pour permettre l' investissement des entreprises et des entrepreneurs et ensuite un ratio de productivité élevé sans oublier un jeu permanent d' influence géopoli...

à écrit le 10/04/2013 à 0:59
Signaler
La tribune devient un journal simpliste et à tendance germanophobe. Certes, le patrimoine des Espagnols, etc s'est apprecié suite au monté de prix de l'immobilier. Mais qq qui sait faire les bonnes et logiques conclusions va comprendre que si le pr...

le 10/04/2013 à 10:35
Signaler
@ cad : je partage votre avis sur votre premiere phrase. D´ailleurs par seulement certains redacteurs de LT communiquent cette impression de germanophobie. Il y a sur ce forum une serie de " specialistes" qui de facon evidente j...

le 10/04/2013 à 16:04
Signaler
Vu que ces statistiques incluent le patrimoine, souvent familial et hérité, il aurait été judicieux de séparer l'ancienne RDA de l'ancienne RFA. D'autre part le mode de logement n'est pas le même en Allemagne qu'en Espagne par exemple : 44% environ d...

le 10/04/2013 à 19:50
Signaler
Certes, on peut en effet dire que la différence en système de retraite fait en sorte que les Espagnols ont plus d'intérêt d'investir dans l'immeuble. Par contre, je ne suis pas d'accord avec vous (ventrachoux et GE92) sur deux choses: 1. A part l'i...

à écrit le 09/04/2013 à 23:31
Signaler
Comment avoir une fortune médiane française aussi faible alors que nous avons la chance d'avoir Bernard Arnaud , LA premiére fortune Européenne ? C'est que sans Arnaud Bettencourt la fortune médiane des français serait du niveau des Allemands. Et les...

le 10/04/2013 à 10:01
Signaler
Je vous invite à lancer sur google une petite recherche concernant le mot "médiane", à ne pas confondre avec "moyenne". Arnaud et Bettencourt ne changent absolument rien au revenu médian des français.

le 10/04/2013 à 10:34
Signaler
Encore un qui confond moyenne et médiane dans ses propos.

à écrit le 09/04/2013 à 21:54
Signaler
si l'on tient compte que l'immobilier est trois fois plus cher en France qu'en Allemagne , cela relativise quelque peu . Le vrai classement est celui des revenus , fort différent et qui place la France après l'Allemagne.

à écrit le 09/04/2013 à 21:48
Signaler
Ces chiffres de "fortune médiane" sont ridicules et ne veulent rien dire du tout.

à écrit le 09/04/2013 à 21:12
Signaler
Nos amis anglo saxons diraient " It sucks".....cela pue! en effet, je trouve cvette étude très étrange.... si cela est vraiment vrai, c'est une ponction de 75% que la BCE aurait dû imposer à Chypre!

le 10/04/2013 à 10:58
Signaler
Bien entendu, et pourquoi pas 100 % tant qu'on y est. Le Chypriote qui voit les économies d'une vie saisies parce que son île, sans qu'il n'ait eu mot à dire, a accueilli de l'argent sale par milliards. Vous êtes décidément prêt à tout pour que le sy...

à écrit le 09/04/2013 à 20:42
Signaler
Quand on paye pour tout le monde on en fini par devenir pauvre. C'est peut-être pour ça qu'ils ne veulent plus payer pour les erreurs des autres.

à écrit le 09/04/2013 à 20:40
Signaler
Ca a surtout l'air d'être du grand n'importe quoi !! Les espagnols ont une fortune médiane 50% supérieure au français. Celles des Allemands est tout en bas du classement alors qu'ils achètent des bagnoles en moyenne plus chères que leur fortune média...

à écrit le 09/04/2013 à 20:26
Signaler
Hé bien les allemands sont des poches percées! Et qu'ils ne nous sortent pas quu'ils sont les plus gros contributeurs: leur réuniffication a été un gouffre pour les pays européens, et ils n'ont toujours pas payé leurs dettes de guerre 39-45...

le 09/04/2013 à 21:49
Signaler
Il y a des commentaires de plus en plus imbéciles sur le site de la Tribune. Mais bon, la liberté de la presse est un bien précieux ! Souffrons pour elle !

le 10/04/2013 à 10:52
Signaler
Ils n'auront pas à payer les dettes de la guerre, les réparations financières avaient été renvoyées à la signature d'un traité de paix que l'Allemagne a toujours refusé. La création de l'Europe rend aujourd'hui caduque un tel traité de paix

le 11/04/2013 à 14:32
Signaler
Arrêtez de réclamer à l'Allemagne les dettes de guerre ! Des réparations ont été payés , mais les informations ne sont pas étalées sur la voie publique, ( peut-être pas suffisamment pour certains) . En 50 ans d'Europe , l'Allemagne a toujours été co...

à écrit le 09/04/2013 à 20:10
Signaler
Le monétarisme nous a appris que les différences de revenus venue de la production fiduciaire nous permet de produire le même effet par la théorie du capital régulé comme l' effet du retour à la machine, on a avantage à favoriser le développement de ...

le 10/04/2013 à 9:24
Signaler
On dirait un calcul de Einstein , cette petite dissertation !

à écrit le 09/04/2013 à 20:10
Signaler
"L'Allemagne est cinquième avec 44.000 euros par ménage, mais avec un ménage formé de 2,02 personnes, soit 37 % par exemple de moins que Chypre dont le revenu par ménage est de 43.000 euros." RIEN COMPRIS. Et pourquoi publier un classement des "fortu...

le 09/04/2013 à 20:31
Signaler
pourquoi? pour semer la zizanie, voyons!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.